La plateforme infinite RPG fermera à partir de novembre 2019. En savoir +
{{{$data->nom}}}

Crossroads

Scène libre : Délivrance et résonance

Cette scène libre est archivée.

Créer une scène libre

RP posté le

C'était la fin, non pas la fin de sa vie mais .. La fin de l'ancien parfumeur, le décadent, le criard, l'expressif ! Il ne restera plus que son enveloppe charnelle, il se perchera toujours sur 18 centimètres de semelles, il se coiffera et maquillera de la même manière et s'habillera de la même mani ... Ah en fait non ... Il devra enfiler cet uniforme hideux, ces dorures d'esclaves. Le mannequin dans la peau d'un humble serviteur, d'un petit barman ou on ne sait quoi. Un employé de l'hôtel de ses rêves ! Quel jeu du destin !


La police l'avait escorté, tel le sombre cortège amenant le défunt au tombeau, menotté ... Puis dans un bruit sourd les menottes lâchèrent ses poignets meurtris, ses vêtements taillés pour adolescents étaient eux mêmes trop grand pour son corps décharné. Il flottait littéralement dedans approchant du tourniquet aux côtés du barman comme une forme indicible, un esprit du passé, un revenant.


Il poussa difficilement les parois de verres de l'engin de ses mains sèches et abîmées et une fois à l'intérieur il leva les yeux contemplant avec émotion l'endroit qui lui paraissait intact à travers ses cheveux lui tombant sur le visage. Il avait retrouvé l'odorat grâce à la dévampirisation violente qu'il avait subis, c'était bien le seul avantage du processus à vrai dire ... Il huma donc l'air quelques instants profitant des senteurs qu'il n'avait pas perçus depuis plus d'un an, lors de l'affrontement contre Matthew.


Il déambula quelques instants passant ses mains sur les parois du hall, sur le marbre, le bois, les tapisseries tel un grand nostalgique sans se soucier du regard des employés ou des clients, nul ne pouvait le reconnaitre de toutes manières.


Il finit son tour en s'asseyant sur un fauteuil, soupirant une fois en attendant sa sœur devant venir le chercher pour l'amener à sa chambre, cette chambre si attendue, si désirée dans laquelle il c'était passé tant de choses ...


6
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
lol...
Publié Thu, 10 Jan 2019 19:19:21 +0100
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Quoi encore ? J’ai mis beaucoup d’energie et de temps à cette écriture et toi tout ce que tu trouve à dire c’est « lol » pff. Ce manque de respect
Publié Thu, 10 Jan 2019 19:45:08 +0100
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Moi aussi je t'aime ^^
Publié Thu, 10 Jan 2019 23:39:56 +0100
Afficher plus de commentaires

RP posté le

Malgré tout ce qui pouvait se passer, et Dieu sait si la vie à Crossroads était mouvementée, il lui fallait encore assumer sa charge de diplomate. Il était donc descendu au comptoir du hall pour récupérer son courrier même s'il savait que la plupart des enveloppes allaient partir à la poubelle.

Il était donc descendu rapidement et s'apprêtait à remonter tout aussi rapidement lorsqu'une silhouette attira son attention. Une silhouette qui lui en rappelait une autre bien plus excentrique et plus théâtrale. Et c'était comme voir un spectre qui ne correspondait pas à ce qui avait été. Alors juste parce que ça l’intriguait, il se rapprocha du fauteuil pour voir à quoi ressemblait réellement la personne qui lui faisait penser à Aronn.

Pour se figer lorsqu'il reconnut réellement Aronn sous l'apparence d'une personne basique, presque normale. Et c'était... déroutant. Un peu comme s'il avait franchi une autre dimension. Mais où étaient passés le maquillage, les tenues, l'allure même d'Aronn ?!

"Aronn... C'est toi ? T'es pas... mort ?"

Il avait soufflé ça à mi-voix, choqué de le voir simplement assis là. Avant de se reprendre pour clamer bien plus fort.

"Mais bon sang, t'étais passé où ?! Et tu reviens comme ça... Mais qu'est-ce qu'il s'est passé ?"

Il n'en revenait toujours pas mais un vrai sourire heureux commençait à se dessiner sur ses lèvres alors qu'il réalisait qu'Aronn était bel et bien là, en chair et en os malgré tout le manque de ce qui faisait habituellement lui.

1
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Alors gifle, câlins, larmes ou indifférence ... j’hesite <3
Publié Thu, 10 Jan 2019 21:50:31 +0100

RP posté le

Quelqu'un s'approchait ... Qui était-ce ? Peu d'importance, de toutes manières il n'avait plus envie de voir qui que se soit. Nastasia, Eliott n'avaient pas levé le petit doigt pour lui, ils n'avaient rien tenté pour le sortir de là, ni même le voir en prison, en garde à vue ou même prendre de ses nouvelles ...

Les Groms et Franz n'en parlons pas, il n’espérait pas les voir mourir mais plutôt ... souffrir. Puis alors une voix s'éleva dans le vide du hall, elle traversa l'hôtel entier, chaque étages, surpassa l'écho des voitures à l'extérieur et fit un instant frémir le cœur du parfumeur avant de résonner dans sa tête comme une dissonance.

- Aronn ... C'est toi ? T'es pas ... mort ?

Il leva les yeux vers lui, vides dénués de cette lueur espiègle et fière qui faisait son regard d'habitude.

- Mais bon sang, t'étais passé où ?! Et tu reviens comme ça ... Mais qu'est-ce qu'il s'est passé ?

Puis il se leva lentement, lui faisant plus ou moins face car sans ses semelles c'était difficile de faire face à qui que se soit ... Mais bon bref. Il le fixa un instant, les lèvres gercées, les cernes prolongées, les joues creusées et leva d'un geste vif sa main abîmée, comme pour le gifler violemment. Mais au lieu de ça son poing se ferma et retomba lentement frappant avec peu d'entrain de torse du blondinet, comme on frappe un mur avec le poing quand l'espoir c'est envolé.

Il voulut pleurer mais les larmes ne lui venaient pas ou plus. Ses émotions bataillaient à l'intérieur mais rien ne sortit, ni rage, ni joie, ni tristesse, ni désespoir, ni même dégoût mais seulement une sorte de résonance de chacune de ces émotions.

- "Je reviens comme ça" ? Reprit-il avec la voix éraillée en le fixant étrangement. Ne fais pas comme-ci tu t'étais inquiété ou tu m'avais cherché ... Quel beau parleur tu fais, " on fait la paix ", " on est amis " ... Que des paroles volantes. Quant à ce qui c'est passé tu n'imagines pas et tu ne voudrais pas, tu d'manderas à Jake, ton meilleur ami, fit-il en retombant sur le fauteuil dégageant au passage son visage de ses cheveux hirsutes, secs et tombant.

0

RP posté le

Bon, il l'avait toujours su que Aronn n'était pas réellement mort. Mais... Mais si, quelque part, il avait toujours pensé ne jamais revoir Aronn vivant. Et c'était d'ailleurs bien pourquoi il avait rendu M. John et Mama à sa sœur, ayant considéré qu'elle était plus légitime que lui pour s'occuper des animaux tant chéris d'Aronn.

Mais si celui-ci n'était visiblement pas mort, il n'en restait pas moins que son état attestait tout le contraire. Comme si à défaut de le tuer lui, on s'en était pris à son âme. Et le résultat n'était pas spécialement beau à voir. Au point qu'il en vienne à regretter l'ancien Aronn, celui qui toisait tout le monde du haut de ses chaussures à plateformes...

Il n'aurait par contre pas su interpréter la réaction -les réactions ?- d'Aronn envers lui. Si ce n'est évidemment les reproches. Ça, il y était habitué ! Et pas que d'Aronn d'ailleurs...

"Je doute que Jake me considère comme son meilleur ami, tu sais..."

Plus comme une connaissance. Un vague ami, peut-être... Mais certainement pas un meilleur ami ! Le sujet étant quelque peu délicat, il orienta rapidement la conversation sur tout autre chose. Une chose qui devait certainement inquiéter Aronn au plus haut point.

"Sinon j'ai réussi à garder M. John et Mama un temps même si ça a été chaud pour Mama puisqu'ils voulaient la transférer dans un zoo..." Il se garda bien de préciser qui étaient le 'ils' avant de reprendre. "Mais quand j'ai eu affaire à ta sœur, je me suis dit qu'il était plus logique que ce soit elle qui 'hérite' de tes animaux parce que c'était ce que tu avais de plus précieux et que c'était ta seule famille." Et là aussi, il préféra passer sur sa confrontation avec Shényt. Il ne l'appréciait pas -pas du tout même !- mais il ne s'agissait pas de lui en cet instant.

Une nouvelle fois, il se trouvait sous le feu de reproches qui le dépassaient. Mais au moins cette fois-ci, ce n'était pas une totale inconnue rencontrée dans la rue qui les lui faisait ! Même si cette idée aussi réconfortante qu'elle était ne l'aidait pas vraiment.

"Pour le reste... Qu'est-ce que tu voulais que je fasse ? Tout ce que je pouvais faire, c'était protéger tes animaux, c'est tout... Et je l'ai fait. Vraiment fait."

Et son ton était criant de sincérité.

0

RP posté le

- Je doute que Jake me considère comme son meilleur ami, tu sais ...

Il soupira et lui répondit rapidement en ne daignant pas le regarder :

- Ce n'est pas à cause des mauvaises personnes que le monde va mal c'est à cause des passifs qui les laissent faire ... Des passifs comme toi qui ne font que pleurer face à des personnes comme Jake et Von Wulf ...

Puis tel le bon diplomate qu'il était il orienta donc la conversation à son avantage et commença à parler de sa petite famille, son anaconda vert et son porc-épic nain :

- Sinon j'ai réussi à garder M. John et Mama un temps même si ça a été chaud pour Mama puisqu'ils voulaient la transférer dans un zoo ... Il se garda bien de préciser qui étaient le 'ils' avant de reprendre. Mais quand j'ai eu affaire à ta sœur, je me suis dit qu'il était plus logique que ce soit elle qui 'hérite' de tes animaux parce que c'était ce que tu avais de plus précieux et que c'était ta seule famille.

Il accrocha donc réellement son attention si bien qu'il le regarda bien en face avec une attention toutes particulière ainsi qu'une émotion bien visible. Il voulut lui dire merci, voir même lui sauter dans les bras il est vrai qu'il ne fallait pas oublier le caractère très émotionnelle, tactile et bipolaire d'Aronn. Mais il se garda de le faire, il n'était pas encore prêt à retrouver sa relation d'antan avec le blondinet :

- C'est ... Sympa, gentil, cool de ta part ...

Il poursuivit ensuite en essayant de s'expliquer, de braver ses accusations, sa sincérité était frappante mais après tout ça, tout ce temps, toute cette souffrance il n'allait pas se contenter de deux trois mots dans un hall avec la larme à l’œil :

- Pour le reste... Qu'est-ce que tu voulais que je fasse ? Tout ce que je pouvais faire, c'était protéger tes animaux, c'est tout... Et je l'ai fait. Vraiment fait.

- Qu'est ce que je voulais ?! Que tu me sortes de ce caisson ! De ces geôles ! Bon sang ... Tu n'imagines pas ce qui c'est passé là-bas Eliott ! Et au moins prendre de mes nouvelles, me trouver, aller me voir, me porter des vêtements, des trucs à manger ! Je ne sais pas mais quelque chose ! Je comprends que tu ne sois pas allé voir Harris mais au moins Jake ou le père Rodriguo ou tes avocats ! J'en sais rien ! Mais quelque chose ! Conclu-t-il avec énergie en serrant une coussin contre lui comme pour le déchirer.

0

RP posté le

Décidément, il en prenait pour son grade. Après tous les reproches divers et variés, voilà qu'il était passif... Quant à pleurer face à Jake et surtout Von Wulf, il ne voyait pas trop, non. D'ailleurs s'il se rappelait bien, il avait déjà 'tasé' Von Wulf le fameux jour où Aronn avait un peu trop joué avec ses flacons d'acides au point qu'il en ait perdu l'odorat. Et il l'avait fait sans verser une larme, merci bien !

Il trouvait donc Aronn totalement injuste avec lui. D'autant qu'il ne voyait pas ce qu'il aurait pu faire de plus. Tout ce qu'il lui disait, le retrouver, le faire sortir, aller même le voir pour ne serait-ce que lui parler, tout cela aurait juste été impossible à faire ! Peut-être que quelqu'un comme Jake aurait pu -et encore, il n'en était même pas sûr !- mais pas lui. Et sous quel prétexte ? Juste parce qu'ils étaient amis ? Mais on lui aurait rit au nez !

"Et comment j'aurais pu faire tout ça ?! La loi, tu connais ? Tu crois quoi ? Qu'on peut faire ce qu'on veut comme on veut sans avoir de problèmes ?! Bah non, ça marche pas comme ça !"

Il s'était un peu agacé... Seulement, il était évident qu'Aronn se moquait comme d'une guigne des réalités des choses. Lui ne voyait que sa propre souffrance, comme à chaque fois que cela concernait Aronn. Et quelque part, c'était plutôt rassurant de voir qu'il restait un peu de l'ancien Aronn.

"Je n'ai pas d'avocats et qu'est-ce que tu veux que le Vatican se mêle de ton arrestation... Et pourquoi il le ferait d'ailleurs ?" Pour rajouter avec un sourire amusé aux lèvres. "Tu veux te faire moine ? Parce que si c'est le cas, Père Rodrigo n'attend que cela des candidats pour entrer dans les ordres !" Il avait lui-même eu assez de mal à le convaincre qu'il n'était absolument pas intéressé.

"Et d'ailleurs si tu m'expliquais ce qui c'est passé ? Et comment tu as pu... sortir de là ?"

Parce que la véritable question était là. Comment Aronn avait-il fait pour revenir ici, certes mal en point, mais bel et bien là.

0

RP posté le

- Et comment j'aurais pu faire tout ça ?! La loi, tu connais ? Tu crois quoi ? Qu'on peut faire ce qu'on veut comme on veut sans avoir de problèmes ?! Bah non, ça marche pas comme ça !

Il avait décidé de changé, du moins de montrer un changement. Alors il allait s’exécuter, de toutes manières il n'avait pas le choix au vus du climat qui régnait dans l'hôtel, coincé entre Jake et Harris il fallait mieux se montrer docile et simple non ? Il laissa donc la pression redescendre en lui se laissant peu à peu convaincre par les arguments du blondinet, il se forçait à se convaincre, le mécheux tentait de s'auto-persuader en tout cas.

- Je n'ai pas d'avocats et qu'est-ce que tu veux que le Vatican se mêle de ton arrestation... Et pourquoi il le ferait d'ailleurs ?

- Oui, oui tu as raison. Excuses-moi Eliott ... Fit-il en baissant la tête non pas pour s'excuser conventionnellement mais plutôt pour cacher la honte qui envahissait son visage.

Devoir jouer la comédie, porter des masques de force, cela ne lui plaisait guère mais ... Il avait décidé de s'en sortir de cette manière alors pas le choix, " faire contre mauvaise fortune bon cœur " se répétait-il intérieurement.

- Et d'ailleurs si tu m'expliquais ce qui c'est passé ? Et comment tu as pu ... sortir de là ?

Il saisit alors sa main et lui tapota dessus en souriant doucement, c'était presque sincère ... En tout cas toutes ses paroles paraissaient sincères :

- J'ai été enfermé ... C'est tout, j'étais avec Karl et Tristan, on a jamais été séparé ni même trop maltraité, c'était de la prison quoi. Enfin bref, j'exagère, dit-il en souriant doucement.

Puis en regardant ses propres mains il fut pris d'un dégoût intense et les ramassa pour les mettre dans ses poches :

- C'était pas si horrible, c'est juste que l'hôtel me manquait trop je pense ... Quoi qu'il en soit je suis de retour et pour purger mes crimes je vais travailler un temps ici, mais je le fais avec nostalgie et plaisir tu sais.

Puis il entendit la voix de sa sœur discuter dans les escaliers avec un employé, c'était le moment rêvé pour partir pourvus qu'il ne le retienne pas ! Il n'allait pas mentir indéfiniment et puis il n'aimait vraiment pas ça, le parfumeur avait toujours été une boule de sincérité et d'émotions c'est d'ailleurs bien souvent ce qu'on lui repproche alors mentir de la sorte ne lui plaisit guère. Il se dirigea donc d'un pas lent et déterminé, les poings tendus et fermés dans ses poches vers les escaliers :

- Bon bah salut hein. Ça m'a fait plaisir de te revoir ... Dit-il en espérant qu'il ne revienne pas à la charge se dirigeant vers les escaliers.

Lorelaï était à peine audible, si bien qu'elle devait être un ou deux étages au dessus mais il ne voulait pas rester une seconde de plus en la compagnie d'Eliott ... Il n'avait plus grand chose à lui dire de toutes manières.

3
Esprit23
Esprit23 a commenté :
"les ramassa" Qu'est-ce qu'il ramasse, au fait ?
Publié Sun, 13 Jan 2019 16:42:11 +0100
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Ses mains ^^
Publié Sun, 13 Jan 2019 16:55:56 +0100
Esprit23
Esprit23 a commenté :
D'accord, merci. ^^'
Publié Sun, 13 Jan 2019 18:29:08 +0100

RP posté le

La blonde en tailleur-pantalon blanc, se tenait accouder au comptoir de la réception. Elle observait la scène depuis, que son "futur employer" - malgré elle - avait failli frapper, un de ces plus importants clients.

Oui, elle qui c'était. Lui non - Et sûrement Mr.BROOKS aussi - alors, elle se dit qu'il allait bien falloir, qu'elle se fasse connaître. Elle s'approcha alors lentement, en "applaudissant", avec un petit sourire narquois. Arriver près d'eux, elle croise les bras, et regarde bien Aronn dans les yeux, toujours un sourire espiègle au lèvres :
- Bravo Mr.WAGNER. Quel talent de comédien. Vous auriez eût beaucoup de succès dans des pièces Shakespeariennes, en Angleterre. - Elle fait un signe de tête à Eliott - Mr.BROOKS. - Puis au 2 hommes - Je suis Lady Stella ROGERS. Je n'étais que co-propriétaire... Avant... - Petit temps de silence, elle degluti en baissant la tête. Puis reprends, en secouant ses cheveux, légèrement émotionné - Excusez-moi. Avant, le décès... De ma cousine, et de son mari, après votre dernière entrevue. Un témoin de moins contre vous, me direz-vous - Dit-elle en souriant, puis reprends avec plus d'entrain - Toujours est-il, que je suis maintenant, la seule propriétaire de Crossroads. La supérieure hiérarchique de Mr.GROM, et donc, la votre... Malgré-moi. Pendant ces 6 prochains mois. D'ailleurs... Ou est Mr.GROM, c'est lui normalement, qui devait vous... - Regardant autour d'elle, et le voit arriver, accompagner de la louve "Diamantine", et d'une bébé, dormant assise sur ses épaules - Ah le voilà ! - Dit-elle avec un grand sourire -

La louve, va alors se frotter d'abord à la dame, puis aux jambes d'Eliott :
- Bonjour à tous. Excusez-moi du retard, j'ai dû aller prendre... Ma collègue du moment - Dit-il en souriant, tendant un petit papier à Eliott - tiens, c'est pour toi.

Sur le petit papier : " Tu l'as chercher, mais je n'aurai pas dû, sans rancune ? " alors que la louve, le regarde. La petite elle, commence à se réveiller, tétant sa tétine, et frottant ses petits yeux.

0

RP posté le

Tristan, lorsqu'ils étaient arrivés devant l'hôtel, avait eu envie de partir. Loin. Loin de tous ces souvenirs. Tout recommencer a nouveau. Mais c'était impossible hélas. Il n'avait plus rien. Il resta songeur un long moment si bien que lorsqu'il revint a lui, Aronn – enfin ce qu'il restait de lui – était déjà entré dans l'établissement.

Le barbu se décida alors a entrer a son tour pour découvrir tout un petit groupe de personnes dont le parfumeur près du comptoir.

Lorsque le barman fit son arrivée dans le hall, ROGERS prit la parole, pour se présenter notamment. Elle semblait détestable. Tristan soupira légèrement. Puis il se crispa en remarquant GROM.

Il préférait rester en retrait. Il n'avait franchement pas envie de se mêler a eux. Alors il resta planté en plein milieu du hall. Puis alors que des souvenirs lui remontaient doucement,des souvenirs de ce qui s'était passé avant tout cela, il se sentit vaciller sous le coup de l'émotion et d'une grande fatigue.

Il s'avança alors doucement vers un fauteuil pour s'y asseoir.
0

RP posté le

Mais c'était quoi, ça ?! Depuis quand Aronn s'excusait !? Parce que c'était pas du tout son genre. Et si celui-ci l'avait déjà fait une fois face à lui, il était sûr qu'il devait en avoir encore l'amertume dans la bouche. Donc quelque chose n'allait définitivement pas. Et il ne parlait même pas de sa volonté à 'minimiser' son emprisonnement !

Trop choqué pour réagir, il se contentait de le regarder comme si une seconde tête avait soudainement poussée à côté de la sienne. Et il l'aurait sans doute même laissé partir si une jeune femme n'était pas venue se présenter à eux. Jeune femme qui les connaissait apparemment très bien tous les deux. Chose qui lui fit automatiquement froncer les sourcils jusqu'à ce qu'il comprenne. Et réalise.

"Oh... Je suis sincèrement désolé pour Joan et Jeffrey, c'était... des amis et... Désolé."

Se sentant soudainement idiot de venir remuer le couteau dans la plaie, il grimaça avant de s'intéresser à ce qui était dit. Parce qu'il en apprenait beaucoup et qu'il ne pouvait que faire la relation avec la toute nouvelle attitude d'Aronn. Et là aussi, c'était plutôt inattendu. Un peu comme si toutes les cartes avaient été battues et redistribuées...

Il s'était donc fait discret alors qu'il écoutait et engrangeait toutes ces nouvelles données jusqu'à ce que Jake apparaisse avec Diamantine et la petite dans les bras. Craignant déjà de se retrouver face à la louve, il s'étonna de la voir se frotter à ses jambes parce qu'il l'aurait sincèrement pensé bien plus rancunière que cela. Jusqu'à ce que l'explication arrive par le biais d'un petit papier transmis par Jake.

"Bonjour Jake... Euh, merci."

Regardant à son tour la louve, il sourit alors qu'il lui disait.

"Je te dois toujours un énorme gigot pour m'excuser. Je vais donc demander en cuisine à ce qu'on te prépare ça pour le prochain repas, ça te dit ?"

Alors qu'il attendait une réaction de la louve, ce fut l'entrée de Tristan qui lui fit relever la tête. Et visiblement, celui-ci semblait n'aller guère mieux qu'Aronn... Même destin, même punition ? C'est que pour un peu, il se serait presque attendu à voir débarque Karl à la suite... Il en avait d'ailleurs porté le regard sur le tourniquet du hall pour se trouver déçu. Pas de Karl en vue... Apparemment, le trio n'allait donc pas être réuni de sitôt.

Portant finalement son regard sur Aronn pour voir comment celui-ci allait réagir à l'arrivée d'un de ses amants, il attendit -le plus discrètement possible- de voir la suite.

4
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Bah en même temps, si personne va le chercher, il risque pas d'arriver tous seul. La faute à Isa U_U'... x)
Publié Mon, 14 Jan 2019 12:03:59 +0100
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Bah pour l'instant, elle semble pas mal occupée, non ? XD
Publié Mon, 14 Jan 2019 12:05:43 +0100
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
XPTDR ouais, mais elle été venu à Crossroads, exprès pour HARRIS à la base xD faudra trouver autres choses pour tirer Karl d'où il est, du coup x)
Publié Mon, 14 Jan 2019 13:07:52 +0100
Afficher plus de commentaires

RP posté le

Il s'en allait alors bien tranquille, pensant pouvoir rejoindre sa sœur bien tranquillement quand soudain une femme d'un age plutôt difficile à déterminé se pointa devant lui, il leva la tête la regardant des pieds jusqu'à la tête pour prendre un air intrigué mais pas provocant, il commençait à apprendre de ses erreurs et à tâter le terrain avant d'être lui et donc d'être bien souvent désagréable :

- Bravo Mr.WAGNER. Quel talent de comédien. Vous auriez eût beaucoup de succès dans des pièces Shakespeariennes, en Angleterre. - Elle fait un signe de tête à Eliott - Mr.BROOKS. - Puis au 2 hommes - Je suis Lady Stella ROGERS. Je n'étais que co-propriétaire... Avant... - Petit temps de silence, elle degluti en baissant la tête. Puis reprends, en secouant ses cheveux, légèrement émotionné - Excusez-moi. Avant, le décès... De ma cousine, et de son mari, après votre dernière entrevue. Un témoin de moins contre vous, me direz-vous - Dit-elle en souriant, puis reprends avec plus d'entrain - Toujours est-il, que je suis maintenant, la seule propriétaire de Crossroads. La supérieure hiérarchique de Mr.GROM, et donc, la votre... Malgré-moi. Pendant ces 6 prochains mois. D'ailleurs... Ou est Mr.GROM, c'est lui normalement, qui devait vous... - Regardant autour d'elle, et le voit arriver, accompagner de la louve "Diamantine", et d'une bébé, dormant assise sur ses épaules - Ah le voilà ! - Dit-elle avec un grand sourire -

Quelle était détestable celle-là aussi à prendre tout le monde de haut alors qu'elle est toute petite ... Oui encore ce complexe de taille mais bon on ne change jamais vraiment hein ? Elle passait du rire au larme, du deuil, au dédain, au sourire. Elle n'avait que des aprioris sur lui, comme tout le monde d'ailleurs et l'avait déjà dans son collimateur. Mais le pire d'entre eux ne tarda donc pas arriver avec une ... Une toute petite chose, une très jeune fille.

- Bonjour à tous. Excusez-moi du retard, j'ai dû aller prendre ... Ma collègue du moment - Dit-il en souriant, tendant un petit papier à Eliott - tiens, c'est pour toi.

- Qui est cette charmante créature ? Demanda-t-il tout de suite plus souriant en la regardant de près.

Mais il n'osa pas poser sa main dessus, tout le monde aurait pus croire à l'attentat ou au fait qu'il étrangle la gamine, enfin c'est ce qu'il se disait vus l'ambiance qui régnait dès son arrivé. Il garda donc une distance de sécurité avec la petite et surtout Jake sans détaché son regard attendris d'elle. Il ne fallait pas oublié qu'il avait un sens de la fratrie et de la famille malgré qu'il n'en ai jamais vraiment eus une. En effet l'orphelinat c'était quelque chose tout de même et Lorelaï pouvait témoigner du soutiens qu'il avait été pour tout le monde dès son enfance et son adolescence.

Puis Tristan entra, il finit par rentrer, il est vrai que le parfumeur était rentré seul mais en même temps il ne voulait plus lui prêter d'attention. Enfin il ne voulait plus se lier et devoir quoi que se soit à qui que se soit, il avait déjà bien assez de dettes avec Von Carstein et Harris ...

Eliott exposa ses condoléance aux couples de propriétaire qui lui disait d'ailleurs quelque chose ... Oui la patronne était la "victime" de cette fameuse nuit ... Enfin bref de toutes manières il ne regrettait en rien cet acte et il le refera si il le faut, et il le faudra probablement au vus des circonstances ... Quoi qu'il en soit après un échange de papier mystère entre Jake et Eliott et le silence plat du barman qui laissa indifférent le parfumeur celui-ci pencha la tête devant sa supérieur :

- Bon et bien je peux m'installer et me reposer un tantinet ou bien vous préférez que je fasse quelque chose dès maintenant ? Demanda-t-il plutôt sagement et même poliment.

Il continuait sur la même voie ...


4
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
"alors qu'elle est toute petite" lol
Aronn 162cm + 18 cm = 180 cm
Stella 179cm + 12 cm = 191 cm xD
Effectivement, Aronn a un gros problème de perception... Et de taille xD
Publié Mon, 14 Jan 2019 18:59:09 +0100
Esprit23
Esprit23 a commenté :
En plus, Aronn ne porte plus de hautes semelles. XD
Publié Mon, 14 Jan 2019 19:07:12 +0100
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
30 cm de plus... C'est violent quand même, j'avoue ^^'
Publié Mon, 14 Jan 2019 20:54:48 +0100
Afficher plus de commentaires

RP posté le

Mr.DUBOIS était entrée, alors que la directrice de l'hôtel, parlait à Eliott et Aronn. Elle l'avait remarquer, mais ne fit pas grand cas de lui, elle l'avait juste regarder un instant, mais avec insistance, pour ensuite s'en désintéresser. Jake GROM arriva entre temps.

Elle sourit, en voyant la petite Vicky, se frottant les yeux. Pas comme avec les autres, non. Une sorte, d'émerveillement éphémère, teinté de nouveau, d'une grande émotion qu'elle retint comme elle pu. Alors que Aronn sorti " Qui est cette charmante créature ? " :
- Jake sourit en arquant un sourcil - Elle, c'est ma petite-fille. C'est... Ce qu'à eût Callista, pour son anniversaire, ses 18 ans... [ --- Si ta fille s'en sors et qu'on moisit là, je te jure gros salop, qu'elle ne passera pas son prochaine anniversaire... --- Pour ton information Aronn, Callista aura 18 ans le 25 Septembre. --- ]

Elle ne se préoccupa, pas plus que ça, du fait qu'Eliott devait "adresser des excuses" à louve. " Je te dois toujours un énorme gigot pour m'excuser. Je vais donc demander en cuisine à ce qu'on te prépare ça pour le prochain repas, ça te dit ? " ceux à quoi l'animal, répondit en balayant le sol de sa queue, en le regardant - sans tirer la langue, car c'est une demoiselle distingué quand même, avec son beau collier en or, avec une médaille en argent, incrusté d'un diamant -

Stella regardait Aronn avec insistance, de nouveau, froide - ou presque - " Bon et bien je peux m'installer et me reposer un tantinet ou bien vous préférez que je fasse quelque chose dès maintenant ? " Bras croisé, elle serrait très fort, chacun de ses bras dans ses mains. Comme pour retenir quelques chose :
- Cessez... Votre comédie Mr.WAGNER. - Jake se rapproche d'elle d'un pas, en la regardant -
- Vicky gigote voulant allez par terre, il l'a dépose alors - Vous n'avez pas... Quelques choses, à vérifier ? - lui dit-il en la regardant, à son tour, avec insistance. Il reprends plus "rassurant" - Ne vous inquiétez pas. Je m'en occupe.
- Elle ne lâche cependant pas Aronn du regard... - Melle LACROIX ! - la réceptionniste s'avance - Donner la clé de la 1, à Mr.DUBOIS - un sourire en coin - soyons juste. Pourquoi Mr.WAGNER se reposerai, au frais de la princesse, et pas lui ? D'ailleurs, une fois vos plannings effectuer, vous travaillerez ensembles, qu'on vous ait à l’œil, tous les deux en même temps. - La réceptionniste s’exécute - du moins, le "rêve" ne durera que 3 mois sur 6, pour Mr.WAGNER? à l'issu desquels, il devra payer sa propre sa chambre. Maintenant, je dois effectivement vous laissez, j'ai des caisses de champagnes à vérifier, d'ailleurs - Elle regarde GROM - quand vous en aurez finis, envoyez-moi Mr.WAGNER. Il déchargera le camion de livraison.


Elle s'en va, alors que GROM reprends, après soit sorti du hall, tandis qu'en bas. Tout en bas, au raz des paquerettes, une petite loupiote faisait quelques petit pas, bien maladroit. Jusqu'à la jambe droite d'Eliott. Elle éclate laors de rire, sa tétine en bouche, baragouinant on ne sait quoi :
- Oui, donc, ce sera bref. Aronn, Tristan, je vous présente donc, ma...Nouvelle collègue, Diamantine - Montre la louve - pour les 6 et 18 mois venir. Puisque Galatea a reprit pleinement, ses activités d'agence : elle me prête sa louve - dit-il en souriant - Diefenbaker et Diamantine seront vos nounous. Diamantine gardera un œil sur Aronn, puisqu'elle vit aussi à l'étage V.I.P, et Diefenbaker s'occupera de Tristan. Un de leurs ordres, ou une de leur recommandation, équivaudront à ma voix, ou celle de Lady ROGERS. J'en ai terminer.

Il reste alors sourire amusé, poings sur les hanches, à regarder la petite secouer le pantalon d'Eliott en riant. Tandis que Diamantine, s'étire, baille, et s'adresse à Aronn :
- Allez, en avant Mr.WAGNER, un camion vous attends.

6
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Comment sa aux frais de la princesse ? Lorelaï "paye" sa chambre non il peut dormir dans la VIP 2 comme prévus non ?
Publié Tue, 15 Jan 2019 08:08:45 +0100
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
@AronnWagner non seulement elle est au courant, de l'origine de l'argent. C'est comme-ci je te donnais de l'argent, pour t'acheter un sandwich. Tu donne l'argent au vendeur, mais c'est de ma poche que sa sort : donc tu as ton sandwich gratis.
Donc chambre au frais de la princesse, et si tu le sait pas, investir de l'argent (même si c'est, soit disant, pour une "bonne cause", ce qui rends encore plus crapuleux) comme celui qui a été engranger, au fameux bal (et je doute que c'était le premier d'Isabella...) c'est exactement, le fonctionnement, de ce qui s'appel du "blanchiment d'argent", en fait Lorelaï à decrit 2 façons différentes, de blanchir de l'argent.
Quand à l'orphelinat (même si depuis les 90' on appel ça maintenant des "foyer d'enfants") même si on supprime l'argent d'Isabella, le cas de figure est déjà prévu (Te rappelant que pendant un temps, c'est GROM industrie qui a soutenu le foyer d'enfant d'Aronn et Lorelaï... Jusqu'à ce que HARRIS fasse couler GROM Industrie) ^^
Publié Tue, 15 Jan 2019 11:10:40 +0100
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Monsieur @AronnWagner est attendu pour "Délivrance etc..." merci
Publié Fri, 18 Jan 2019 02:19:09 +0100
Afficher plus de commentaires

RP posté le

Discret, dans son coin même si toujours planté au beau milieu du hall, il observait et surtout écoutait ce qui se disait. Et il pouvait dire qu'il en apprenait. Sauf qu'il ne savait pas comment prendre tout cela. C'était un peu comme assister à al mise à mort de quelqu'un, du moins la mise à mort virtuelle de ce qu'Aronn avait été. Et visiblement jusqu'à la relation qu'il avait entretenue avec Tristan puisque ni l'un, ni l'autre, ne donnait l'impression de vouloir se retrouver.

Il ne savait donc pas quoi en penser mais il savait qu'il ne voulait être ni d'un côté, ni de l'autre. Etre transparent lui convenait très bien... Sauf qu'une traction sur le bas de son pantalon lui rappela qu'il n'était pas fait de verre. Malheureusement. Et là plus que jamais. Sauf qu'il était difficile d'ignorer ce genre d'appel même s'il aurait pourtant bien voulu pouvoir le faire.

Soupirant, il prit sur lui pour se baisser et se mettre à la hauteur de la petite. Elle n'y était pour rien mais Dieu que c'était difficile de lui faire face... Et tout ça à cause de Kendra ! Ce qu'il pouvait la détester celle-là à décider seule de qui pouvait bénéficier de son aide de qui ne le pouvait pas. Et forcément, il fallait qu'il se trouve dans la mauvaise catégorie...

"Tu te trompes, je ne suis pas ton papy..." Alors qu'il s'était adressé à elle d'une voix douce, de celle que n'importe qui réservait aux bébés, il se décida enfin à poser les mains sur elle pour la soulever et l'amener à Jake. "Tiens, elle réclame son papy !" Et que ce soit vrai ou pas n'était absolument pas son problème. Il la lui colla donc rapidement dans les bras tout en refusant de lui adresser un autre regard.

A la place, il se détourna et se dirigea vers le comptoir où il s'adressa à Mlle Lacroix.

"Je pourrai avoir mon courrier s'il-vous-plait ?... Et est-ce que je peux vous demander de dire en cuisine qu'ils préparent un gros gigot pour Diamantine ? Merci."

Trop mal à l'aise avec la situation dans son ensemble, il avait préféré s'occuper de ses propres affaires. Son courrier en main, il se retourna pour lancer un "Bon et bien, bon courage..." à la cantonade avant de s'éloigner en direction des ascenseurs et de sa chambre.

0

RP posté le

- Jake sourit en arquant un sourcil - Elle, c'est ma petite-fille. C'est... Ce qu'à eût Callista, pour son anniversaire, ses 18 ans...

Il retint son dégoût pour ne pas faire mauvaise impression et se contenta d'un simple "d'accord" en se désintéressant d'elle rapidement.

" Encore une fille de connard pour faire tourner ce monde connard fermé et borné ... "

Pensa-t-il en lui échangeant un faux sourire. Puis il reporta son attention sur la directrice qui bouillonnait en lacérant ses propres bras :

- Cessez... Votre comédie Mr.WAGNER.

- Quelle comédie ? Dit-il en souriant, faussement intrigué.

- Vous n'avez pas... Quelques choses, à vérifier ? Ne vous inquiétez pas. Je m'en occupe. Melle LACROIX ! Pourquoi Mr.WAGNER se reposerai, au frais de la princesse, et pas lui ? D'ailleurs, une fois vos plannings effectués, vous travaillerez ensembles, qu'on vous ait à l’œil, tous les deux en même temps. Du moins, le "rêve" ne durera que 3 mois sur 6, pour Mr.WAGNER ? à l'issu desquels, il devra payer sa propre sa chambre. Maintenant, je dois effectivement vous laissez, j'ai des caisses de champagnes à vérifier, d'ailleurs quand vous en aurez finis, envoyez-moi Mr.WAGNER. Il déchargera le camion de livraison.

" Travailler ensemble, si ça ça n'est pas sadique pincez moi ... Non mais je rêve, je vais devoir supporter sa morosité pendant 6 mois ! Décharger un camion, bien sûr ! Et puis quoi encore ?! Non, non, non, fais bonne figure et tout ira bien ... Un peu de courage ! N'abandonne pas maintenant pour si peu ... Un putain de camion bordel de chiotte ! "

Elle s'en alla après avoir prononcé sa sentence devant le parfumeur toujours impassible extérieurement puis Grom reprit la suite :

- Oui, donc, ce sera bref. Aronn, Tristan, je vous présente donc, ma ... Nouvelle collègue, Diamantine - Montre la louve - pour les 6 et 18 mois venir. Puisque Galatea a reprit pleinement, ses activités d'agence : elle me prête sa louve - dit-il en souriant - Diefenbaker et Diamantine seront vos nounous. Diamantine gardera un œil sur Aronn, puisqu'elle vit aussi à l'étage V.I.P, et Diefenbaker s'occupera de Tristan. Un de leurs ordres, ou une de leur recommandation, équivaudront à ma voix, ou celle de Lady ROGERS. J'en ai terminé.

" Diamantine ... Quelle ridicule pseudonyme pour une si belle créature, dommage ... "

- Allez, en avant Mr.WAGNER, un camion vous attends.

- Bien, bien je te suis, dit-il en se mettant en marche attachant ses cheveux en un chignon grotesque avec un élastique noué à son poignet.

Il ne jeta d'ailleurs pas un regard à Tristan n'ayant que faire de ce qu'il allait faire, quand à Eliott celui-ci se désintéressa bien rapidement de lui le laissant partir "travailler" comme un humble et docile petit employé de Crossroads, c'était à prévoir après tout ...

0

RP posté le

Bon... Ce n'était pas si catastrophique que ça. Aronn qui... Allait décharger un camion ? Mwouais. Mr.DUBOIS de retour au bar... Pas sûr qu'il remporte de nouveau, un franc succès auprès des clients, mais bon. "Tiens, elle réclame son papy !" reprenant la p'tite, il n'arrivait pas encore à se faire à cette idée "papy" - ça fais vieux quand même "papy"... Même à 119 ans, oui - tout en regardant Eliott s'éloigner, quand soudainement :
- YOOT ! - Montrant Eliott de son tout petit index -
- YOT ? Non... On dit E-liott, allez répète : E-li-ott, Eliott
- YoYOT ! - Dit-elle en s'agitant toute contente, toujours tétine en bouche -


Quand il voit Melle.LACROIX, courir après "Yot" :
- Mr.BROOKS attendait, attendait. Il y avait aussi ça pour vous - lui donne une enveloppe kraft, avec l'adresse de l'hôpital, ou travail Kendra dessus - il fallait qu'on vous le donne en propre, et que vous signez ceci - un bon "d'accusé de réception" -

Pendant ce temps, Diamantine elle, surveille l'homme fort du moment : Mr.WAGNER, déchargeant un camion, de multiple caisse de champagnes, de vin, de produits en tous en genre.

0

RP posté le

YOOT ! Il avait déjà entendu cela. En fait, de la même personne que celle qui le disait en cet instant. Et il ne voulait ni se retourner, ni s'arrêter, préférant faire comme s'il n'avait pas entendu les appels de la petite. C'était le mieux. Toute cette situation avec Aronn, en plus de la petite qui ne trouvait rien de mieux à faire qu'à attirer son attention, était juste trop pour lui. Il fuyait donc et sans l'ombre d'un remord.

Ou du moins il essaya. Parce qu'évidemment tout aurait été bien trop facile si on ne l'avait pas réellement arrêté cette fois-ci. Il s'était retourné agacé pour se trouver face à une enveloppe kraft avec un nom dessus. Ou plutôt deux noms. Hôpital et Kendra Evans.

Signant l'accusé-réception, il remercia l'employée d'un signe de tête et d'un sourire. "Merci."

Il sut avant même de l'ouvrir ce qu'elle contenait. La question était de savoir pourquoi maintenant ? Alors que la petite marchait déjà et en était à commencer à parler. Pourquoi tout ce temps ? Et toute cette souffrance... Bien que pour cette dernière, ça n'avait pas vraiment concerné Kendra.

Et puis ce fut là dans ses mains et sous ses yeux. Juste une confirmation de ce qu'il savait déjà mais c'était juste là. Ce qu'il avait tellement attendu. Un résultat sans appel qui mettait fin à des mois de prises de tête et tout autant sinon plus de rejet. Il regrettait juste de ne pas l'avoir eu bien avant.

Pliant finalement les documents pour les mettre dans sa poche, il fit demi-tour pour se mettre à hauteur de Jake et la petite.

"Lorsque ce sera mes enfants, je ne ferai pas ce que j'ai fait avec la petite. Que Kendra accepte ou refuse de faire les tests ADN, je me battrai pour les garder et Callista pourra bien hurler et me traiter de tous les noms qu'elle veut... C'était juste pour que tu le saches."

Il se doutait bien qu'il ne serait pas particulièrement bien reçu mais en cet instant, il s'en moquait. Au moins les choses étaient dites.

0

RP posté le

Le jeune homme au chignon raté partit donc derrière, sur le quai de déchargement des camions ... La toile du véhicule s'ouvrit et de nombreuses caisses apparurent alors au grunge comme une souffrance. Un instant il ferma les yeux et se rappelait du moment où des camions transportaient des caissons entiers de ses parfums, ses somptueux parfums prisés par beaucoup ...

Puis il revint à la réalité et s’attela à sa difficile tâche, enfin le travail n'était pas si dure mais pour quelqu'un avec des mains de bonnes sœurs, un corps amaigris et une faim tonitruante ça paraissait compliqué ... Mais il fit contre mauvaise fortune bon cœur, il ne devait rien montrer de lui, faire comme les avocats d'Harris lui avait demandé; rester impassible, ne plus être là, n'être que coquille vide.

Il monta donc dans le camion avec d'autres employés à la manutention qui le dévisagèrent sous le regard impassible de Diamantine. Il prit une caisse à pleine main et la leva d'un coup sec, ses bras tremblèrent rapidement sous l'effort et le poids de la caisse mais il serra les dents de toutes ses forces et en descendus deux ... Puis au bout de la troisième, en sueur, les jambes et les bras tremblant, le souffle coupé il ouvrit la caisse et descendit les bouteilles une à une avant de les remettre dans la caisse une fois descendus. Il fit de même pour 4 caisses tandis que les autres employés en avaient déjà descendus le double avant que le job ne prenne fin.

Il s'assied alors sur un petit trottoir à côté de la louve, regardant le sol avec impassibilité avant de jeter un sourire douloureux à l'animal :

- Et maintenant ? Diamantine c'est ça non ?

0

RP posté le

Tristan n'avait pas vraiment suivi ce qui s'était passé devant lui. On lui avait remis le double des clés de la chambre 1, la chambre de Aronn. C'est tout ce qu'il avait entendu. Tandis que ses poings se crispaient, il réfléchit a ce qu'on venait de leur annoncer a tous les deux. Ils travailleraient donc ensemble puis ils dormiraient pour quelques mois au moins dans la même chambre... Ne manquait plus que cela pour leur faire un peu plus de mal encore...

Tristan se remémora alors de tout ce qu'ils avaient vécu pour en arriver là. Lui travaillant a Crossroads, sortant a peine de la misère de la rue. La rencontre avec Aronn. Leur rapprochement...

Il préféra finalement arrêter d'y penser. A quoi bon? Il allait travailler sagement, éviter le plus possible son ancien amant et se forgerait a nouveau et encore plus que par le passé, un masque d'indifférence. Un masque neutre, une coquille indestructible. Il garderait en réserve quelques sourires polis pour les clients et le reste ne sera que neutralité.

Il sortit de ses pensées et vit Aronn s'éloigner pour se mettre au travail. Alors le barman se leva a son tour pour aller se changer et retrouver le bar dans lequel il n'avait pas remis les pieds depuis un moment déjà.
2
SarahB
SarahB a commenté :
Désolée pour le retard ^^'
Publié Tue, 22 Jan 2019 07:56:58 +0100
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
C'est pas grave ^^
Mais c'est fou ce que vous avez tous, non, la chambre 1, c'est juste la chambre 1. Si ça avait été, "l'ancienne" chambre d'Aronn, j'aurai précisé "V.I.P" ^^ Donc non... Ils vont pas dormir dans la même chambre ^^
Publié Tue, 22 Jan 2019 10:32:16 +0100

RP posté le

"Lorsque ce sera mes enfants, je ne ferai pas ce que j'ai fait avec la petite. Que Kendra accepte ou refuse de faire les tests ADN, je me battrai pour les garder et Callista pourra bien hurler et me traiter de tous les noms qu'elle veut... C'était juste pour que tu le saches." Est-ce que ça ne le touchait pas ? Si. D'autant, qu'il tenait un de ses petits enfants dans les bras. Ce n'est pas seulement de Callista, qu'il allait semble-t-il éloigner les enfants, mais bien de toute leur famille : Lui, leur grand-père, Donna, leur grande-tante, V... "Les Vicky". Il allait séparé des frères et sœurs.

Un jour, un collègue en plein divorce lui avait dit une phrase, qu'il n'avait pas tout de suite compris, sur le moment. Cette phrase, tout son sens ici, de nouveau : "La mer et le vent ont créer une tempête, et c'est le petit bateau qui a chavirer". Il resta stoïque devant le blondinet - même si une bonne droite n'aurait pas été de refus... Ou un bon crochet ?... - Mais...
- Je n'vois pas pourquoi tu aurai à te "battre", puisque "nos" enfants, sont quasiment déjà dans tes mains. Et pour ça, il te suffit juste, de rejoindre... Ton père. Du moins, c'est ce qu'il m'a fais comprendre. Alors... Que veux-tu que moi ou Callista, y fassions ? Une bataille juridique avec un HARRIS, c'est déjà une bataille perdu d'avance. Il n'y a qu'à regarder, sa "dernière bonne action", en justice - soupir, puis regarde Vicky avec un sourire - Allez, grand-père te paye une glace.

Et il s'en va en direction du restaurant. Tandis que Diamantine, continu de surveiller Aronn "Et maintenant ? Diamantine c'est ça non ?" coucher, elle baille, alors que ses oreilles se dresse, entendant les signaux sonores d'un autre camion. Sur quoi elle réponds :
- Oui. C'est ça. Et bien, tu continu.

Car effectivement, après le premier camion soit parti, un autre reprends sa place, alors qu'après vérifier le premier listing des livraisons, Stella s'avance de nouveau :
- Quand vous aurez finis ici, vous irez en cuisine. L'une de nos machines nous a lâcher, alors vous ferez la plonge, pour ce soir, et après le service du Dîner. Avec évidement, l'aide de Mr.DUBOIS.

Puis elle s'en va, alors que Diamantine reste là, à le surveiller, et Diefenbaker, prends son poste de "surveillant" avec Mr.DUBOIS.

0

RP posté le

L'animal était couché, bien tranquillement sous les derniers rayons de soleil de la journée tandis que les ouvriers suaient à pleins régime et Aronn regrettait ses années de tabagisme et de consommation de toutes sortes de choses ...

- Oui. C'est ça. Et bien, tu continu.

Il soupira désemparé, au bout de ses forces et demanda en s'intéressant :

- Au fait, tu es la compagne de Galatea non ? Ça fait combien de temps que tu es ici ? C’est-on déjà vus ?

Puis la directrice arriva et assena de manière glaciale ses paroles tranchantes provoquant un vrombissement de son cœur battant dors et déjà la chamade :

- Quand vous aurez finis ici, vous irez en cuisine. L'une de nos machines nous a lâcher, alors vous ferez la plonge, pour ce soir, et après le service du Dîner. Avec évidement, l'aide de Mr.DUBOIS.

Il n'eut pas le temps de répondre quoi que se soit qu'elle était déjà partis ... Il se lève et se retourne vers la louve :

- Pourquoi prend-elle un malin plaisir à essayer de nous faire souffrir ? Pour venger sa collègue ? La haine n'entraine que la vengeance et sa vengeance n'entrainera que la haine ... Souffla-t-il en y pensant.

En pensant au futur à ce qu'il allait devoir faire, comment il allait envisager la suite, ses projets ... Il s’attela donc à sa tâche difficile une seconde fois en vidant les caisses de leurs bouteilles pour pouvoir les déplacer ...

0

RP posté le

Alors ça se limitait à ça, juste ça. Rejoins ton père... Il aurait presque pu en rire s'il n'avait eu autant envie d'en pleurer. Après tout ce temps, tout ce qu'ils avaient vécus ensembles -et Dieu sait s'ils s'étaient autant crêpés le chignon qu'ils avaient travaillés la main dans la main- Jake en était encore à mettre en doute ses allégeances. Comme s'il pouvait réellement rejoindre Harris !

Que veux-tu que moi ou Callista, y fassions ?... Se battre pour eux, peut-être ?

"Entre leur mère qui hurle des insultes au nez de leur père et leur grand-père qui ne trouve rien de mieux à faire que de vouloir les laisser entre les sales pattes d'Harris, t'as raison, je vais leur trouver une autre famille. Une qui ne remettra pas en doute chacune de leurs actions juste parce qu'ils porteront le nom d'Harris."

Et il savait de quoi il parlait !

Bon sang, à quoi avait-il pensé ? Pouvoir espérer négocier les choses avec Callista grâce à Jake ?! C'était couru d'avance ! Ce fut donc dépité et particulièrement énervé contre sa propre bêtise qu'il se détourna pour remonter à sa chambre.

2
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Y’a les Wagners qui sont très ouverts si tu veux ;)
Publié Thu, 24 Jan 2019 19:37:52 +0100
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Avec Lorelaï, ça va pas le faire... XD
Publié Thu, 24 Jan 2019 19:50:07 +0100

RP posté le

Bizarrement, ce Aronn était assez sociable, selon Diamantine : " Au fait, tu es la compagne de Galatea non ? Ça fait combien de temps que tu es ici ? C’est-on déjà vus ? " c'était sans compter l'intervention de la patronne. Quand Mr.WAGNER à finis de "décharger" de nouveau, et qu'il n'y a plus personne :
- Oui, je suis une copine de Galatea. J'habite avec elle, depuis que Melle.ANDERSON s'est fait empoisonné par l'autre folle, qu'on appel ARTHURO, donc non, on s'est jamais vu avant aujourd'hui. Quand Lady ROGERS, Lady McBRIDE ou Joan, comme on l'appelait, n'était pas seulement sa collègue, mais aussi sa cousine. Donc... Voilà.

0

RP posté le

Une fois l'épuisant labeur terminé, il se laissa tomber sur les fesses aux côtés de la louve, haletant, essuyant son front avec un mouchoir papier de dernière qualité ... Celle-ci deigna enfin répondre :

- Oui, je suis une copine de Galatea. J'habite avec elle, depuis que Melle.ANDERSON s'est fait empoisonné par l'autre folle, qu'on appel ARTHURO, donc non, on s'est jamais vu avant aujourd'hui. Quand Lady ROGERS, Lady McBRIDE ou Joan, comme on l'appelait, n'était pas seulement sa collègue, mais aussi sa cousine. Donc... Voilà.

- Lydia ? Il s'en passe des choses quand je suis absent ... Cousine ou non elle n'entraine que la haine et ça ne sera pas à son avantage, fit-il soupirant mais pas vraiment en colère. Bref, c'est quoi le programme maintenant ? Le bar avec Tristan ? Ou j'ai le droit d'enfin me poser un peu et d'aller voir ma sœur ?

0

RP posté le

Alors que Aronn réponds, la louve tourne la tête vers lui, en se levant, elle baille, et lui réponds :
- La haine ? Rappel-moi la différence, entre feue Lady McBRIDE et toi ? D'ailleurs, ne croit pas, je ne sois pas au courant pour Galatea et toi. On m'a donner une tâche à accomplir, je l'accompli, d'ailleurs en parlant de tâche ce n'est pas aux bar, mais à la cuisine que tu exécutera ton office, "à l'ancienne" comme dise les humains. Tu as les gamelles des clients du Midi, et quand le service du Dîner sera terminer, re-rebelote. Oui, je crois que c'est ça, rebelote. Quand à ce qui est de te "poser", je ne sais pas si laver des centaines... Euh, d'assiette plutôt, et pas gamelles, assis, est très pratique. Après je suppose que voir ta sœur est possible. Quand tu aura finis de travailler je suppose, ou alors il faut voir ça avec Mr.GROM ou Lady ROGERS.

Elle fait quelques pas l'interieur, puis interpelle Aronn, pour qu'il l'a suive jusqu'à la cuisine :
- Eh ! T'arrive ? Sauf si tu veux que j'te conduise à Mr.GROM ou Lady ROGERS ?

Parce qu'effectivement, la louve n'avait pas saisi le concept de "se poser", "faire une pause". Elle n'en savait de toute façon rien, on lui avait juste demander, de jouer la baby-sitter.

0

RP posté le

Sa "gardienne" ou plutôt sa geôlière n'était qu'indifférence face à son état, une véritable machine comme Jake et toute sa famille de toutes manières ... Elle se leva donc lasse, comme sil elle était fatiguée ! C'était l’Hôpital qui se foutait de la charité là !

- La haine ? Rappel-moi la différence, entre feue Lady McBRIDE et toi ? D'ailleurs, ne crois pas, je ne sois pas au courant pour Galatea et toi. On m'a donner une tâche à accomplir, je l'accompli, d'ailleurs en parlant de tâche ce n'est pas aux bar, mais à la cuisine que tu exécutera ton office, "à l'ancienne" comme dise les humains. Tu as les gamelles des clients du Midi, et quand le service du Dîner sera terminé, re-rebelote. Oui, je crois que c'est ça, rebelote. Quand à ce qui est de te "poser", je ne sais pas si laver des centaines ... Euh, d'assiette plutôt, et pas gamelles, assis, est très pratique. Après je suppose que voir ta sœur est possible. Quand tu aura finis de travailler je suppose, ou alors il faut voir ça avec Mr.GROM ou Lady ROGERS.

- La différence ? Il y en a des milliers de différences entre elle et moi ... Souffla-t-il. Quant à Galatea je ne vois pas le rapport ... La vaisselle, répéta-t-il un peu choqué.

La vaisselle ... La vaisselle ... C'est ce qu'on lui faisait faire à l'orphelinat, tout seul, matin, midi et soir ... Il ne manquerait plus qu'on lui demanda de faire le ménage et de changer les draps souillés des autres clients et là se serait la total !

- Eh ! T'arrive ? Sauf si tu veux que j'te conduise à Mr.GROM ou Lady ROGERS ?

Son appel quelque peu brutal le sortit de son sommeil éveillé, sa voix le tira de ses rêveries et il se leva pour aller suivre la louve en cuisine ... :

- Pas besoin de me menacer ... Je te traite avec respect alors fais-en autant sac à puce ... Fit-il plus bas.

Ils arrivèrent donc en cuisine devant des monticules de porcelaines, de verres, de faïences, de cristal, de céramiques et d'argent à récurer ... Des tasses, des verres, des assiettes, des flûtes, des plats, des couverts à n'en plus finir ... :

- Je m'y mets alors ? Demanda-t-il presque rhétoriquement en remontant ses manches.

0
Créer une scène libre
*/ ?>