La plateforme infinite RPG fermera à partir de novembre 2019. En savoir +
{{{$data->nom}}}

Crossroads

Scène libre : Hopital | "Adieu princesse..."

Cette scène libre est archivée.

Créer une scène libre

RP posté le

L'hôpital, ça devenait une habitude, ces derniers temps. Ils attendaient tous les deux, pour : 4 personnes. Galatea aurait préféré les "attendre" pour un restaurant chic, avoir l'occasion de faire plus connaissance avec 3 d'entre eux.

Bien sûr, entre l'appel du 911 et l'arrivée des ambulances, Jake et Gayle avait "nettoyer", comme il pouvait - La pluie aidant... Presque. Un camion de la D.2.W s'occuperait du reste - dans l'ambulance, le grand brun envoyant un sms, au blondinet - Fallait, vraiment, qu'ils aient discussion... - en arrivant, force était de constater, qu'il n'y avait plus rien à faire pour Jeffrey. Cette fois, c'était réel... Définitif. Elena elle, semblait suivre le même chemin... Kendra presque morte d'inanition.

Celles qui s'en sortait le mieux - ou presque - c'était : Victoria et sa blessure à la jambe. Gayle regardait le grand loup, rejoint - dehors - par Dief, Diamantine, Jena et... Joy, boitillante, une patte arrière et les cottes bander.

Jake attendait, en apparence, toujours impassible.


0

RP posté le

Les choses allaient mal. Très mal. En fait, le SMS de Jake se révélait catastrophique. Jeffey... Jeffrey était mort. Bel et bien mort cette fois-ci. Et visiblement Joan semblait bien partie pour suivre le même chemin. Et c'était... En fait, il était trop sonné pour en penser quoi que ce soit.

Il n'avait même pas fait un autre message pour le Père Rodrigo, se contentant de lui basculer le message de Jake. Et visiblement, cela avait été largement suffisant pour lui faire aussitôt quitter le musée pour qu'il les rejoigne à l'hôpital... Avec de ce qu'il avait compris, lui aussi des mauvaises nouvelles.

Mais pour le moment, c'était surtout Jake qui l'inquiétait même si Galatea ne semblait guère mieux. Celui-ci avait beau paraître imperturbable, il n'y croyait pas un instant. S'approchant de lui, il tendit sa main pour récupérer la croix qu'il lui avait confié.

"Père Rodrigo va arriver. Il a par son réseau la capacité de donner une nouvelle identité aux gens qui en ont besoin. Si... Si Joan s'en sort, il faudra qu'elle change d'apparence et de nom parce que Harris ne la lâchera pas comme ça. Enfin, dès que j'aurai réussi à le convaincre qu'il ne servira à rien de l'enfermer dans son abbaye en Italie..."

Si évidemment, elle s'en sortait. Et pour le coup, aussi peu croyant qu'il était, il se sentait tout prêt à faire toutes les prières du monde si cela lui permettait de survivre.

"Bon sang, qu'est-ce qu'on aurait pu faire de plus pour évite ça ?! J'ai pas réagi assez vite, je suis tellement désolé..."

Il l'était réellement et même s'il savait bien que s'excuser auprès de Jake maintenant ne servait pas à grand chose, c'était tout ce qu'il trouvait à faire.

0

RP posté le

La main d'Eliott tendu. "Père Rodrigo va arriver." la croix d'argent. Celle qu'il serrait dans son poing - sans effet, à cause de la présence de Galatea - mais à continuer à l'entendre, il serrait l'objet de plus en plus fort, sans laisser rien paraître ailleurs - Tout étant donc concentré, dans son poing, sur cet objet - " Bon sang, qu'est-ce qu'on aurait pu faire de plus pour évite ça ?! J'ai pas réagi assez vite, je suis tellement désolé..." Galatea prit subitement le poings serrer de Jake, entre ses mains, inquiète :
- M-Mais Jake... C-comment... Tu t'es blesser ?! - La jeune femme, le regarde dans les yeux - Jake, réponds-moi !

Mais rien, son regard reste dans le vide - ou presque - l'inquiète de Galatea ? Les gouttes de sangs, qui coule lentement du poing du loup. Non, Jake n'a rien contre les religions en général, ni même contre l'objet qu'il tient, mais pour lui, actuellement, il symbolise les déviances de monde.

Cette croix en elle-même, symbolise un sacrifice, celui d'un sauveur infaillible et parfait... Que lui n'est pas, et n'a pas vraiment été. Ce sang qui coule, il aurait voulu qu'il coule plus tôt, à la place de celui : de Jeffrey, Elena, Victoria... Voir même Kendra. " Bon sang, qu'est-ce qu'on aurait pu faire de plus pour évite ça ?! "

Bientôt, un homme, un chirurgien apparaît, l'air grave. Galatea se lève, et redoute ce qu'il va dire. Cependant, celui-ci semble hésitant, il n'a pas le regard sur eux, mais il finit par se lancer :
- Je... - s'essuie le front et soupir - Je navré. J'ai... Nous avons fais, ce que nous avons pu - nouveau soupir - toutes mes condoléances, pour vos amis. Nous... Nous aurions, cependant besoin de quelqu'un, pour confirmer leur identité. Vu les circonstances de leur admission, la police va bientôt arriver, et leur corps... Seront emmener, pour... Voilà.

Jake lui, ne bouge toujours pas. Aucune réaction. Tandis que la lune d'argent, s'assit brusquement, une larme à l’œil. Quand le médecin fait mine de partir, prise d'un nouvel élan :
- Attendez ! P-pour ma sœur ?
- Le médecin se retourne, gêné - Oh ! Pardon. Votre sœur va bien, elle devra marcher avec des béquilles, pendant quelques semaines. Quand au Docteur EVANS... Mes collègues avoue, qu'il n'ont jamais ça auparavant. Une si soudaine... Et brusque, malnutrition, perte de poids... Encore peut-être 1 heure ou 2, et elle serait morte... D'inanition. Elle va devoir restez aux soins intensif, un bon moment.
- Je... Je vous remercie - Elle se retourne vers le grand brun, et après un moment de silence, une main sur son dos - Je... Je suis... Désolé Jake.


Le médecin reparti alors, lui-même chambouler, pour tous ce qu'il venait lui même d'annoncer... Jake, toujours aucune réaction, à part ses yeux argenté, phosphorescent. Une toute petite flaque de sang, commençant à se former.

0

RP posté le

Comment en étaient-ils arrivés là, il n'aurait pas su lui-même le dire. Il n'avait pas compris grand chose aux paroles du médecin. Ou plutôt si, il en avait compris chaque mot mais ils refusaient de se lier les uns aux autres pour donner sens à des phrases. Mes condoléances... pour vos amis... Quels amis ? Jeffrey... Il savait, Jake lui avait envoyé un message mais... Il n'y avait que Jeffrey, n'est-ce pas ? Juste Jeffrey... Ou pas. Visiblement pas. Mais qui alors ? Pas Kendra, presque morte... d'inanition !? Comment était-elle parvenu à un tel résultat en seulement un heure ? Ou à peine plus ! Encore un mystère de plus. Mais ce n'était donc ni Kendra, toujours vivante malgré tout, ni Victoria puisqu'elle avait des béquilles. Et il ne voulait même pas savoir pourquoi elle avait des béquilles ! Alors du coup il ne restait que... Non... Non ! Ce n'était juste pas possible !

Il n'avait pas réagi à temps. Il aurait dû... Il ne savait pas quoi mais il aurait dû faire autrement, quelque chose, n'importe quoi ! Il aurait dû envoyer Jake avant, comprendre plus tôt, être plus réactif et... Et tout tournait autour de lui et il dû cligner plusieurs fois des paupières pour rétablir sa vue devenue floue.

Son regard tombant sur la flaque de sang, il remonta jusqu'au poing serré où dépassait la chaîne en argent de sa croix. Alors prenant sa main délicatement, il ouvrit de force ses doigts crispés un à un, jusqu'à desserrer l'étau qui retenait sa croix devenue ensanglantée. Ce qui pour une croix avec une ronce gravée dessus était plutôt ironique...

"Je récupère ça... Viens, on va te soigner. Galatea, ça va toi ?"

Après avoir rapidement scanné du regard la jeune femme -aucune trace de sang visible- il se préoccupa de Jake. Là aussi, il ne lui laissa pas vraiment le choix. Le tirant par le bras, sans se préoccuper de savoir s'il voulait suivre ou pas -et il pouvait remercier sa force Derkomaï pour cela- il l'amena vers une petite salle de soin désertée de tout personnel médical. S'occuper de la plaie lui permettait de ne pas penser à autre chose qu'à celle-ci. Du moins il ne voulait que se concentrer là-dessus alors qu'il désinfectait la main de Jake avec des gestes mécaniques. C'était trop difficile à appréhender la mort de Jeffrey et de...

"C'est un laisser-passer. Il y a tout un réseau à travers le monde avec des gens travaillant à des points stratégiques. Des gens vous auraient pris en charge à la chapelle et d'autres gens auraient fait des papiers tout à fait officiels avec numéro de sécurité sociale et tout ce qu'il faut pour se créer une nouvelle identité. Pour les sauver. J'en connais quatre. Le Vatican, l'Abbaye en Italie, Crossroads et la chapelle où vous deviez vous rendre mais généralement les gens n'en connaissent que deux. Là d'où ils viennent et là où ils officient. Pour ses parents, je ne savais pas. Je ne savais même pas ce qu'ils étaient. J'ai rien pu faire. La balle est passée juste à côté de ma tête, j'aurai juste pu me décaler et ça aurait été moi plutôt que sa mère. Mais je l'ai pas fait, j'ai pas eu le temps. Un véritable empoté. Et là, je savais pourtant. Je suis juste trop empoté pour réagir à temps. J'aurai dû..."

Sa voix avait fini par mourir sur ses lèvres alors qu'il terminait le bandage de la main de Jake. Nettoyant et rangeant le matériel, il passa sa croix sous l'eau pour la débarrasser du sang alors qu'il reprenait à mi-voix comme pour remplir le vide. parler pour ne pas penser. Pour ne pas pleurer.

"Je l'avais aidé une fois à faire la vaisselle tellement il y avait du monde au bar. J'avais du mal à suivre le rythme et j'avais peur de casser un verre. Ils coûtaient une fortune. Et elle gardait le sourire, prenant les commandes sans jamais s'arrêter et toujours avec le sourire et elle s'était pas évanouie cette fois-là. Elle s'évanouissait toujours et son chevalier servant était toujours là pour la ramasser et..."

La boule dans sa gorge l'empêchait de continuer alors qu'il frottait avec fureur sa croix déjà sèche depuis longtemps sur une serviette... Il voulait juste faire quelque chose, n'importe quoi qui pourrait l'empêcher de penser !

0

RP posté le

"Je récupère ça... Viens, on va te soigner. Galatea, ça va toi ?" ça va ? Non, pas vraiment. Des gens qui n'avait rien demander, qui était apparemment des amis, des gens bien étaient mort. Malgré leur intervention. C'est fou, comme on peut croire, que parce qu'on est "spécial", on peut faire la différence - Ce qui n'est pas totalement faux - ce qui n'a pas été le cas, ce soir.
- Ne regarde même pas Eliott - Je... Je vais aller voir, on ils ont mis Vicky.

Et la blonde argenté, s'en alla vers l'accueille, sans demander son reste. Jake lui, s'est juste, laisser faire. Pourquoi ? Aucune idée. Était-il abasourdis ? Apathique ? Malgré le fait qu'il se laisse traîner par Eliott, il ne laissait toujours paraître.

Tandis que le blondinet lui, ne tarissait en parole... Encore, et encore des paroles, toujours des paroles. Alors qu'il "Et là, je savais pourtant. Je suis juste trop empoté pour réagir à temps. J'aurai dû..." Oui, il aurait dû. Dû lui dire, l'avertir. Encore des "cachotteries", et la seul réaction qu'il eût à ça, c'est un profond soupir.

Quand celui-ci continua, et eût enfin finis, avec sa main. "Elle s'évanouissait toujours et son chevalier servant était toujours là pour la ramasser et..."
- C'est fini.

Compléta-t-il aussitôt, sèchement. Sans un regard, sans hausser le ton, rien. Non, rien. Il n'y avait rien à ajouter. Ou juste ça, alors qu'il partait, en tournant le dos à Eliott :
- Je... Je ne l'ai pas sauver, il y a 13 ans... - Des griffes de Von WULF - Pour finir comme ça. - Une infirmière arrive -
- Hum... Excusez-moi, qui d'entre vous, viens pour l'identification des corps ?

Jake lui, ne dis pas un mot. Il s'en va, tout simplement. Il l'a dit... C'est finit.
- L'infirmière se tourne donc vers Eliott, hésite un instant puis - Je suppose donc, que ce sera vous ? Si... Vous vouliez bien me suivre, s'il vous plait. - Lui indique une direction - Ce sera par ici -

Elle s'en va alors elle aussi, et s'engage dans couloir, qui les amène de plus en plus vers les salles de bloc opératoire. Là elle s'arrête, pousse une porte pare-feu. Dans cette salle, blanche et aseptisé, que des meubles carré, métallique, avec pleins d'instrument médicaux... Une froideur sans pareils y règne. En plein milieu de cette salle, 2 tables grises métalliques...

5
Esprit23
Esprit23 a commenté :
Des cachotteries ? Il exagère un peu, non ? Eliott n'a juste pas eu l'occasion de tout lui expliquer.
Publié Wed, 02 Jan 2019 14:43:24 +0100
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
@Esprit23 toi, tu viens juste d'arriver U_u'... Te regarde pas, occupe-toi de ton seul RP pour l'instant, et on en reparlera peut-être... Ou pas.
Publié Wed, 02 Jan 2019 15:08:24 +0100
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Effectivement, il n'en a jamais fait un secret d'Etat, la preuve, il en parle ! C'est juste qu'ils n'ont pas encore eu le temps d'interagir là-dessus.
Publié Wed, 02 Jan 2019 16:14:43 +0100
Afficher plus de commentaires

RP posté le

Comment pouvait-on s'empêcher de penser ? Lui n'y arrivait juste pas. Alors qu'il l'aurait tellement voulu. Presque autant que lorsqu'il s'était pris la tête sur sa possible paternité et le refus de Kendra de faire le test ADN. Mais il n'y avait pas de bouton pause ou stop pour son esprit ou pour les événements. Il fallait juste suivre à marche forcée et tenter de rester debout malgré tout.

Alors il ne sut pas quoi répondre à Jake alors qu'il le regardait fuir hors de la salle. Et que l'infirmière reportait sa demande sur lui. Parce que oui, il fallait bien que quelqu'un le fasse, aussi pénible et douloureux que cela pouvait être. Et même s'il avait autant envie d'aller se pendre que de se retrouver face aux corps sans vie de Jeffrey et Joan.

"Bien. Je vais le faire. Je... Je vous suis."

Et Dieux qu'il aurait tout donné pour ne pas être seul à ce moment-là. C'était... difficile de les voir là tous les deux... bel et bien morts.

"Oui, c'est bien Jeffrey et..." Il ne se rendait compte que maintenant qu'il ne connaissait pas le nom de famille de Jeffrey. Ou qu'il n'y avait jamais fait attention plutôt. Ça avait toujours été Jeffrey, le chevalier servant de Joan. Il en secoua la tête alors que l'infirmière semblait se contenter de cela avant qu'il ne poursuivre. "Et Elena McBride. Il faudra les enterrer ensembles, c'est..." Elena et pas Joan, alors que pour lui ça avait toujours été Joan, la jolie serveuse au bar dont il avait fait exprès de renverser son cocktail juste parce que... Il ne savait même plus pourquoi il avait fait un truc aussi débile.

Ce n'était même pas pour l'infirmière qu'il parlait. Et d'ailleurs, celle-ci ne chercha pas à s'imposer davantage alors qu'elle lui signifiait qu'elle lui laissait un peu de temps et qu'elle l'attendrait à l'extérieur, chose qu'il n'entendit pas ou alors vaguement comme dans un brouillard. Lui était juste bloqué dans cette pièce froide et clinique, devant ce qui avait été Joan...

0

RP posté le

Soudainement, une voix rauque se fit entendre, à la porte de la salle :
- BANKS. Ce sont bien, Jeffrey et Elena BANKS - Jake s'avance, en regardant les corps - Ils... Ils se sont marier, il y a quelques jours.

Le loup reste un instant silencieux devant corps sans vie, et s'approche d'Elena, et passe sa main dans cheveux blonds :
- Je parie, que tu a cru, que j'étais parti - Continu à caresser les cheveux d'Elena - Ils resteront ici, maximum 10 jours, si leurs corps ne sont pas réclamer. Ce qui risque d'arriver, puisque aucun d'eux, n'a plus de famille, en vie. Les 3 premiers jours, étant gratuit... - Soupir - c'était... Ils étaient... Ils méritent, un enterrement digne de ce nom. Loin des vautours des médias.


Ils couvrent alors leurs visages, de leurs draps blanc respectif. Pourtant, à l’intérieur... Jake bouillonnent, ce qui commence à se voir, avec l'ambre progressif de ses yeux.

0

RP posté le

Surpris, il s'était retourné pour le regarder comme s'il faisait face à un revenant. Alors qu'il avouait le plus naturellement du monde.

"Oui, je l'ai cru et ça aurait été compréhensible. Pour tout avouer, j'aurai bien voulu pouvoir le faire moi aussi mais c'est... Johan."

Sa première princesse de contes. Et son chevalier servant. Et il n'arrivait pas, malgré le fait qu'elle soit là sans vie sous ses yeux, à parler d'elle au passé. Décidément, le peu de femmes auxquelles il s'était un tant soi peu attaché, que cela ait été Johan ou Callista, cela s'était mal terminé pour elles. Et il n'avait plus qu'à prier pour que tout aille bien pour Hailey...

Ce qui lui fit soudainement penser au Père Rodrigo et il en poussa un profond soupir de fatigue.

"Père Rodrigo doit nous rejoindre ici. Il pourra voir à tout cela si tu veux. En fait, il est lui aussi... Tout va bien Jake ?"

C'est en levant son regard vers lui qu'il avait vu ses yeux. Et ce n'était pas sans l'inquiéter. Il se savait maintenant de taille à affronter Jake sous sa forme humaine. Quant à ce qui était de son loup, c'était une chose nettement moins sûre. Et surtout, il n'avait pas vraiment envie de tester.

0

RP posté le

"Père Rodrigo doit nous rejoindre ici. Il pourra voir à tout cela si tu veux. En fait, il est lui aussi... Tout va bien Jake ?" Mmmh... Non.
- Regardant toujours les draps blanc, mais répondant impassiblement - Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a Eliott ? Tu as peur... Tu as peur, que je devienne un grand-méchant loup ? - Il fait contourne les tables, lentement - Ton... Père Rodrigo, aurait-une raison valable, de me planter une de leur croix en argent dans le cœur. Mais... Mais Joan... Jeffrey... Quel menace, représentaient-ils ? Qu'est-ce qui dérangeait, en Joan et Jeffrey ! - Dit-il en cognant sur une boîte en métal, pour le coup, complètement réformer -


Il prends alors une grande respiration, et se laisse tomber sur une chaise :
- Comment, on aurait-pu, évitez-ça ? - Dit-il en regardant par terre - Si j'avais su, qu'est-ce que j'aurai pu faire ?
- T-Tu... Tu les aurais, sûrement sauver - Dis Callista, larmes aux yeux, en blouse d'hôpital -

La jeune fille se rue alors sur son père - surpris de la voir, ici à cet endroit - et le serre contre elle, en pleurant. Donna reste dans l'encadrement de la porte, elle aussi larmes aux yeux. N'en croyant pas ceux-ci. Elle serre "mini-Vicky", qui dort pouce en bouche, contre elle.
- Elle... Elle voulait, que... Que je sois, sa demoiselle d'honneur. Mais... Comme d'habitude, j'ai... - elle sanglote -

Apparaît par la suite, Galatea, elle-même assez émue :
- Je regrette... De n'pas l'avoir, mieux connu. Ou plutôt... De n'pas avoir prit le temps, de mieux la connaître.

0

RP posté le

Est-ce qu'il avait peur des réactions de Jake ? Oui, et pas qu'un peu. Il savait à quel point celles-ci pouvaient être imprévisibles, et d'autant plus lorsque cela concernait 'sa famille'. Et Elena faisait définitivement partie de la famille de Jake. De cette famille qu'il s'était trouvée et construite à mesure du temps, remplaçant peu à peu celle qu'il avait perdue. Et chaque perte, chaque agression contre celle-ci ne faisait que raviver de douloureux souvenirs... Il savait tout cela. mais il ne pouvait rien faire, si ce n'est expliquer ce qu'il savait.

"Ils étaient ligans ! C'est pour ça que les parents de Joan ont été tués dans sa chambre d'hôpital et qu'elle-même aujourd'hui est..." Il s'était coupé net pour souffler. "Callista..."

Callista était là. Debout, et bel et bien réveillée, face à eux. Et c'était comme se prendre un boomerang en plein estomac. Il se rappelait encore et avec une netteté surprenant le cri de Jake par sa fenêtre pour annoncer à Dief et aux autres loups qu'elle se réveillait. C'était d'ailleurs ce qui avait permis à cette femme de ne pas embarquer Dief avec elle... Et lui était parti et n'était jamais revenu, craignant trop de se retrouver face à Donna et... à la petite. Qui comme un cauchemar, étaient là elles aussi. Tout comme Galatea... Et il ne manquait plus que Victoria pour que toute la petite famille soit réunie !

Ne pouvant juste pas rester ici tant tout cela lui semblait trop difficile, il leva le regard vers la sortie bloquée par Donna et... la petite justement. Avec derrière, la haute stature de Père Rodrigo qui prenait toute la mesure de la situation.

"Eliott, tu penses vraiment que c'est la solution ?"

"Je ne vous permets pas de me juger !"

Ça avait été plus craché que dit alors qu'il lui lançait un regard dur, visiblement prêt à en découdre. Aussitôt les mains de Père Rodrigo se levèrent devant lui en signez d'apaisement alors que son regard se dirigeait vers les tables au centre de la pièce.

"On a échoué..."

"Et votre nom est le prochain sur la liste. Harris va vous faire tuer."

Visiblement la diversion avait fonctionné mais au vu de l'expression soudainement grave du prélat, ce n'était pas vraiment ce qu'il avait attendu.

"Et je suppose que tu sais ça de source sûre ?"

"De la bouche de celui qui est censé le faire, c'est assez sûre comme source ?... Et c'est évident qu'Harris va mettre d'autres personnes sur le coup, il faut que vous repartiez en Italie."

Il était clair que Père Rodrigo aurait eu des tonnes de choses à dire en cet instant mais il se contenta d'un "Veuillez m'excuser Madame..." auprès de Donna pour entrer dans la pièce et s'avancer vers lui. "Je ne vais pas chercher à savoir comment tu as pu obtenir cette information du tueur mais passe-moi ta croix s'il-te-plait..." La lui donnant, il s'étonna de la voir la dévisser, dégageant un creux en son centre. "Enfin, tueur c'est un bien grand mot... Mais je ne savais pas que ça pouvait s'ouvrir."

"Peu le savent mais oui. A l'intérieur il y a une locution latine, c'est un passe pour te permettre de changer d'identité et de pays. Gary Anson s'occupe des passeports et des permis de conduire. C'est lui qui s'en chargera et ce ne sera de toute façon pas l'Italie, tu seras trop en danger là-bas... Et c'est juste pour le cas où il m'arriverait quelque chose." Et il ne trouva rien à répliquer sachant à quel point cela pouvait vraiment arriver.

"Je ne peux pas partir, elle est ici, à New-York. Est-ce que tu aurais entendu parler d'un Martin Délia ?"

"Martin, non mais une Délia oui. Amélie, je crois. Je lui ai parlé un peu, le jour où Galatea m'a embrassé de force à la piscine avant de me jeter à l'eau..."

Lui désignant Galatea, le Père Rodrigo fit un petit sourie à celle-ci avant de dire sur un ton mi-figue, mi-raisin. "Ça a dû être terrible..."

Alors que particulièrement heureux de trouver quelqu'un qui le comprenait enfin, il allait de son petit commentaire. "Vous n'imaginez même pas !... L'eau était glaciale." Et s'il lança un regard aussi gêné qu'amusé vers Galatea, cela sonnait aussi la fin de son aparté avec Père Rodrigo et donc reprendre de plein pied la situation qu'il avait cherché à fuir. Tout cela sous le regard aussi évaluateur qu'inquiet de Père Rodrigo.

0

RP posté le

C'est que ça faisait quand même du bien, d'avoir Callista, le serrant dans ses bras. Elle s'était, complètement, réveiller le lendemain de l'arrivée de sa petite. Elle eût besoin, de "quelques jours" à peine, de rééducation, pour remarcher comme il fallait. Avec la présence de son bébé. Elles ne se quittaient plus, ou rarement, uniquement pour les bras de Donna, Jake ou Galatea. Elle restait à genoux, blotti contre Jake... Aucun regard à Eliott. Non, aucun. Surtout pas. Tandis que papa loup, écoutait.

Il n'y avait pas que lui, apparemment, qui "fuyait" selon Eliott. Chose nouvelle, on allait tenter de tuer, le "padré". Évidemment, Eliott savait "tout", encore. Donna s'écarta pour laisser passé Rodrigo, se demandant ce qui se passait, se tournant vers Galatea à voix basse :
- Il est là, pour les derniers sacrements ? Déjà ?
- Observant la scène - Non. Je n'crois pas.


Décidément, en "apparence", ce Rodriguo avait l'air de quelqu'un de bien, avec sa soutane, et toute sa panoplie, Mais... Non, il ne lui faisait quand même pas confiance, ni à lui, ni à son ordre sortant d'on ne sait où. Quand il dit, annonça enfin, quelques choses d'intéressant : "Je ne peux pas partir, elle est ici, à New-York. Est-ce que tu aurais entendu parler d'un Martin Délia ?" Alors qu'il continuait à parler, il réfléchit : Martin... DELIA. MARTIN DELIA ! Le petit-ami, de la sœur de Kendra ! Amélie... La sœur de Martin, se nommer Amélie. "ça a dû être terrible --- Vous n'imaginez même pas !... L'eau était glaciale." Galatea saisi bien, ce qui se disait, elle aussi. S'avança vers les corps, elle dit en passant près de Rodrigo :
- J'aurai pu faire pire - regardant les draps - de toute façons. C'est décider, c'est moi qui prendrai à ma charge, les frais d'enterrement. C'est... C'est le moins, que je puisse faire.
- Se levant, Callista toujours blotti contre lui, regardant au sol - Merci. Moi... Je vais devoir faire un tour, chez ce Martin DELIA.
- T-tu sais qui c'est ?
- Regardant Eliott - Martin et Amélie DELIA, sont frère est sœur, si je ne me trompe.
- Et qui est-ce ? - Dit-elle intrigué -
- Toujours en regardant Eliott et Rodrigo - Un documentaliste, au Smithsonian. Ayant travailler pour, le conservateur, Mr.SPARKS. Décédé, dans la chambre, dans la soeur de Mr.DELIA. Mr.DELIA étant le petit-ami - soupir - de Kyra HAGEN. La sœur jumelle du Dr.Kendra EVANS. - Baissant la tête - Maintenant, je sais pourquoi elle était inquiète, pour sa sœur, ces derniers jours.

0

RP posté le

Visiblement, il était loin de tout savoir... Et beaucoup de monde en étaient à courir après la même chose. Et s'il vit le regard intéressé de Père Rodrigo se poser sur Jake, lui grimaça pour dire ce qu'il savait.

"Il y a eu un feu, un incendie qui a tué la famille de Kendra... C'est Hailey qui m'a montré ça quand je me suis disputé avec Kendra et que..." Et qu'il avait dit des choses horribles à Kendra mais ça, il en était suffisamment peu fier pour ne pas s'en vanter devant tout le monde. Surtout dans ces circonstances et avec Callista présente. "Tu demanderas à Hailey, c'est encore le mieux !"

"Quel incendie Eliott ? C'est important !"

"J'en sais rien ! C'était sa maison qui brûlait avec des gens encore à l'intérieur et... Kendra était dévastée. Elle... ne réagissait pas normalement." Réfléchissant, essayant de remettre en place ses souvenirs, il reprit. "Elle devait se rendre à un enterrement je crois et on est arrivé et tout s'est enchaîné..." .

"Il faudra un jour que tu m'expliques comment tu parviens à savoir tout cela Eliott. En tout cas, je vous accompagne M. Grom."

"Je demande juste aux gens et ils me disent, c'est tout..." Enfin, et alors qu'il jetait un regard inquiet sur Callista, quand il osait demander. "Et je viens avec vous !"

Au moins à s'occuper d'affaires qui le dépassaient totalement, ça lui évitait de s'attarder -du moins pour le moment- sur ses propres affaires.

0

RP posté le

"...Elle... ne réagissait pas normalement..---..Elle devait se rendre à un enterrement je crois et on est arrivé et tout s'est enchaîné..." Non, elle ne s'y rendait pas. Elle y était déjà, quand il l'a appeler...
- Elle y était déjà, à l'enterrement. Je pense... Non, c'était sûrement, celui... De sa famille - Il réalise - Elle a quitter l'enterrement exprès, pour venir s'occuper d'Hailey.
- Qui c'est, cette Hailey ? - Dit-elle en regardant son père, accrocher à lui -
"Et je viens avec vous !"
- Je veux bien Eliott, mais je n'ai pas l'intention d'y aller maintenant. Il faut déjà régler... Ce qu'il y a à régler ici.
- Tu as raison, je vais... Je vais m'occuper de la paperasserie - Elle s'en va -
- Qui plus est, je sais même pas ce gars là habite, il faut d'abord que j'aille me renseigner.
- Mains sur les hanches - Est-ce que... Est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer ce qui se passe ?
- Pas maintenant, je dois aller passer des coups de fil - il fait mine de partir, quand il s'arrête - D'ailleurs, qu'est-ce qui s'est passer avec Hailey, et Kendra finalement ?
- Derrière son père - EH ! C'est qui cette Hailey ?!

0

RP posté le

Que pouvait-il faire d'autre à part admettre les choses ?

"Oui, je crois que c'était ça. Et je n'ai pas été des plus sympathiques avec elle..."

Et c'était le moindre qu'il pouvait dire. Est-ce qu'il s'en voulait ? Sans doute un peu, oui. Mais surtout, il n'arrivait toujours pas à dépasser le ressentiment qu'il avait envers elle.

Il fut donc plutôt soulagé de pouvoir se concentrer sur autre chose, d'autant que ça lui fournissait l'excuse idéale pour sortir de cette pièce et laisser la place aux autres. D'autant qu'en plus, il n'avait pas besoin d'insister puisque Jake accepta facilement qu'il les suive, Père Rodrigo ayant visiblement dans l'idée d'avoir lui aussi une discussion avec ce Martin Délia.

"J'ai son adresse, je l'ai récupérée au musée. Nous pourrons donc nous rejoindre là-bas. Avant, je voudrais pouvoir te parler Eliott."

"Oui, d'accord..."

Il avait répondu sans vraiment y porter attention alors qu'il répondait à Jake.

"Je ne sais pas. On a essayé avec le Docteur Helmarit de l'empêcher de partir de l'hôpital avec Hailey dans les bras mais elle nous écoutait pas. Et je me suis dit qu'Hailey ne risquait rien avec elle puisqu'elle était liée à toi. Jamais Kendra ne ferait quelque chose qui te contrarierait. Alors j'ai décidé de lui faire confiance. Je suppose qu'elle est à l'hôtel maintenant..."

En vérité, il n'en savait strictement rien. Et si faire confiance à Kendra dès que ça impliquait Jake était une chose, avouer son ignorance à voix haute en était une toute autre. Il avait cependant tenté de ne pas faire passer son soudain affolement dans sa voix alors qu'il détournait son attention sur Callista qui réclamait à en savoir davantage sur Hailey.

"Hailey est ma sœur, Callista. Ou du moins ma demi-sœur mais c'est pareil. Je ne savais même pas qu'elle existait, c'est elle qui m'a retrouvé."

"Et il aurait mieux valu que ce ne soit pas le cas !"

"On va y remédier Père Rodrigo. Laissez-nous juste le temps de voir au problème, d'accord ?"

Il était surtout très fatigué parce que s'adresser à Callista l'amenait forcément à poser la question qui le minait depuis tant de temps. En fait, depuis que tout le monde l'avait regardé atterré par ce qu'il avait fait en toute bonne foi.

"Callista, est-ce que donner un nom à ton loup a été si terrible que cela ? Je n'ai toujours pas compris où ça posait problème mais je peux essayer de lui parler si tu veux... Je n'ai pas cherché à te faire du mal, tu n'étais plus là et elle a pris ta place le temps que tu reviennes, j'ai juste discuté un peu avec elle... Est-ce que ça va, toi ?"

Voilà, il avait mis les pieds dans le plat, et il n'attendait plus que le sol s'ouvre sous ses pieds maintenant alors qu'il pouvait sentir le regard lourd de contrariété de Père Rodrigo peser sur lui. Et il savait parfaitement ce qu'il pensait de tout cela même si pour le moment ce n'était pas lui qui l'intéressait.

0

RP posté le

"Je ne sais pas. On a essayé avec le Docteur Helmarit de l'empêcher de partir de l'hôpital avec Hailey dans les bras mais elle nous écoutait pas. Et je me suis dit qu'Hailey ne risquait rien avec elle puisqu'elle était liée à toi. Jamais Kendra ne ferait quelque chose qui te contrarierait. Alors j'ai décidé de lui faire confiance. Je suppose qu'elle est à l'hôtel maintenant..."
Jake restait dubitatif, perplexe à se sujet, même s'il ne doutait pas, qu'elle ne lui aurait pas fait de mal. Mais, pour qu'elle soit pousser, à se transformer, et tuer des hommes... Demeurait donc un autre problème, si l'on pouvait appelait ça ainsi.
"est-ce que donner un nom à ton loup a été si terrible que cela ?..." le regard de Callista s'emplit de larmes, alors qu'elle le regardait dans les yeux, en serrant les poings :
- Tu... Tu m'as menti. Tu NOUS... As menti. A-Après mon père, et ma tante... T'étais, la seule personne, en qui j'avais... - Ses yeux argentés, se mettent à briller - Alors, qu'est-ce que ça peut t'foutre, que j'aille bien ?! ILS SONT A MOI SES GOSSES ! J'AVAIS L'DROIT D'SAVOIR ! ! ! A MOI ! ! ! ON M'A CHARCUTE EXPRÈS ! ! ! T'ES QU'UN SALAUD ! UN SALOPARD ! CASSE-TOI - Elle s'effondre à genoux - CASSE-TOIIIIIII ! ! !

Jake ne réfléchit pas longtemps, il va au sol, pour la prendre dans ses bras, pour la serrer très fort contre lui. Au bout de quelques secondes :
- Chhh... Trésor. Calme-toi - Bébé Vicky, s'étant réveiller, se met à pleurer elle aussi -
- Euh... Jake, c-comment je fais ? - Elle l'amène à Jake, qui l'a met dans les bras de Callista -
- Regarde qui voilà. C'est ta p'tite chérie. - Finalement, elle se calme, mutuellement -
- J'veux... J'veux rentrer, à la maison.
- Oui. Oui, on va bientôt te ramener - il se tourne vers Eliott - Et, si tu veux tous savoir. Elle ne peut plus... Se passer de la p'tite. Littéralement. Elle ne doit, ni la perdre de vue, ni perdre son odeur, ou... - soupir - "l'autre", Astéria... Refait automatiquement surface. La seule solution actuel qu'on ait trouver, sont des sédatifs... Dose de cheval.
- D'une voix faible - P-pourquoi, tu lui raconte ça ?... Il s'en fiche pas mal.
- Lui caressant les cheveux - Non. Non, crois-moi, je pense - tourne la tête vers Eliott - qu'il vit, quelques choses de semblable. - Arquant un sourcil, il enchaîne - Un peu comme... Un boomerang. Non ?

0

RP posté le

La tension dans le dos d'Eliott était évidente. Et plus encore lorsqu'il regardait ses poings serrés au point d'en avoir les phalanges blanchies, et il ne doutait pas qu'il devait avoir la marque de ses ongles pourtant coupés courts incrustés dans sa paume. Il encaissait. Et plutôt difficilement vu les cris de rejet qui lui étaient destinés.

"Je n'ai pas menti ! Ce n'est pas vrai, je..."

"Eliott..." Sa voix était aussi basse que la sienne, ce qui faisait quelque peu contraste avec les cris qui venaient d'être proférés, mais l'avertissement était cependant clairement perceptible. "Ce n'est pas le lieu. Ni le moment." Pas devant les corps sans vie de personnes qui avaient apparemment énormément comptées pour ceux se trouvant présent dans cette pièce.

"Oui, je sais Père Rodrigo mais..."

Mais lorsque ce n'était pas la fille, c'était le père qui en rajoutait une couche... Et visiblement, les coups portaient. Et il ne pouvait en effet pas décemment en vouloir à Eliott de chercher à s'en défendre. Se rapprochant de lui, il posa une main précautionneuse sur son épaule.

"Laisse-moi m'en occuper. On ne pourra de toute façon rien faire ici aujourd'hui. Retourne à l'hôtel, on se verra là-bas." Et on pourra discuter de tout cela. Ce n'était pas dit mais il ne doutait pas qu'Eliott avait pu terminer sa phrase.

Suivant le regard de celui-ci qui allait de Callista à la porte maintenant libérée puisque la petite avait été amenée à sa mère, Eliott abdiqua rapidement alors que s'en allant tête basse, il lâchait un "Désolé..." dont il ne savait pas vraiment à quoi il faisait référence. Sans doute autant à Callista qu'à son père d'ailleurs.

Une fois Eliott sorti, il put se préoccuper de la situation qui semblait visiblement complexe. Et même à son sens toxique, même s'il se garda de définir qui était toxique par rapport à qui.

"Quoi que Eliott vit, ça ne concerne que lui. Du moins tant qu'il n'a pas décidé de le partager."

Ceci posé, et il l'avait fait en regardant plus particulièrement Jake, il s'intéressa à sa fille.

"En effet, les sédatifs à dose de cheval ne sont pas une solution, pas à long terme en tout cas. Je pense qu'Eliott a raison, il faudra le laisser parler à nouveau avec Astéria. Lorsque vous vous sentirez prête à cela, bien sûr. Mais pas seul à seul, votre relation comme celle qu'il entretien avec toute la famille Grom, est trop toxique. Et je m'assurerai d'être présent à ce moment-là. Il faudra cependant..."

Il marqua une courte pause avant de se décider à dire les choses comme elles étaient.

"Il faudra cependant par la suite veiller à ne plus lui laisser la place. Ce n'est pas la faute d'Eliott s'il s'est retrouvé face à elle. C'est vous qui lui avez laissé la place et Astéria n'a fait que prendre ce que vous ne vouliez plus. Vous êtes la principale fautive de cette situation."

Malgré ses paroles, son ton était resté bienveillant et le regard qu'il posait sur elle était réellement préoccupé.

0

RP posté le

Il avait été commandité à New-York pour tout autre chose à vrai dire mais bon c'est les aléas de la vie comme on dit non ? Alors une fois embauché par ses employeurs américains il décida de reprendre ses activités "classiques" à son temps perdus ... C'est à dire la conservation des défunts. Il enfila donc sa blouse, son masque, ses manchettes, ses gants, ses sures-chaussures, un véritable cosmonautes de la mort !

Il déambula ensuite dans les couloirs de la morgue à la recherche de sa patientèle puis il arriva devant la porte qu'on lui avait indiqué, il toqua entendant des voix derrière et rentra en toisant l'assemblée pour le moins hétéroclite autour des cadavres n'ayant pas encore reçus de soins ...

Il ouvrit donc ses lèvres derrière son masque en papier vert et fit teinter sa voix si impersonnelle :

- Mesdames, messieurs, fit-il en inclinant la tête. Je suis le thanatopracteur, je cherche le couple Timart, est-ce ces gens là ? Demanda-t-il en posant son regard aussi froid que les tables réfrigérés sur les deux cadavres côtes à côtes.


0

RP posté le

"Quoi que Eliott vit, ça ne concerne que lui. Du moins tant qu'il n'a pas décidé de le partager?" Oooh... Voyez-vous ça. Intéressant. Jake le laisse alors poursuivre... Alors qu'il s'adresse finalement, directement, à Callista. Celle-ci tente de bouger, alors Jake la serre plus, et il a raison, car la suite "Il faudra cependant par la suite veiller à ne plus lui laisser la place. Ce n'est pas la faute d'Eliott s'il s'est retrouvé face à elle. C'est vous qui lui avez laissé la place et Astéria n'a fait que prendre ce que vous ne vouliez plus. Vous êtes la principale fautive de cette situation." Elle le regarde, avec de grands yeux, alors que son père est tenter de lâcher. Mais il l'a retient, et se retient lui-même.

Tandis qu'un "Thanatopracteur", fait subitement irruption. Cherchant le couple "Timart" et... Donna se jette sur Rodrigo, elle le martèle de coup de poings, complètement hystérique, vas-y que j'te gifle, je te claque. Jake et Callista, reste stupéfait pendant un moment - même bébé - toute fois, le loup finit par venir au secours du Cardinal. La retenant dans ses bras, au-dessus du sol, il se prends même un coup de boule sans gravité :
- D-Do-Donna ! DONNA ! DONNA ARRÊTE ! STOP ! STOOOP ! - Tout essouffler, elle finit par s'arrêter - T'es calmer maintenant ? - Elle ne réponds pas, mais a le regard mauvais sur le prêtre - Calme-toi - il prête attention au jeune homme - Non, ici, ce sont... Les BANKS, il y a déjà quelqu'un qui va venir s'occuper de ceci.
- Tu me lâche maintenant ! - Et Jake s’exécute, alors que Donna va près de sa nièce -
- Alors le loup revient au religieux - "Qui es-tu toi qui juge ?" il me semble, que cela fait parti de vos principes, non ? De ma part, Eliott vous le dira, ça ne l'aurai pas étonné. Je croyais que pour, pouvoir juger d'une situation, il fallait le témoignage des 2 partis ? Arrêter-moi si je me trompe. - Il se met juste à côté de Rodrigo, en regardant Callista - Votre honneur, voici donc la fautive, la coupable. Coupable... De s'être faite, ponctionner ses ovocytes, enchaîner à un lit... - Il revoit les draps pleins de sang... - par Franz Von WULF. Coupable... De ne plus jamais, pouvoir avoir d'enfant... Par des voies, naturel - Il revoit Greg l'ausculter - Coupable... S'être faite kidnapper, et tripoter pour la science, par Mme.ARTHURO - Il revoit les évènements du port - Que vous ne connaissez pas, du tout. C'est d'ailleurs, à ce moment précis qu'Eliott, s'envola - Dit-il en arquant un sourcil - pendant, qu'il tentait, de nous aider. Elle est d'ailleurs, aussi coupable, de l'utilisation de SES ovocytes, dans les projets de Von WULF et HARRIS - soupir - qui a eût, l'excellente idée, d'inséminé ses ovules, avec les gamètes de Mr.BROOKS. Oh ! Elle est aussi coupable... D'être ce qu'elle est - soupir - à cause de moi. - Se tourne vers Rodrigo - Tous ça, pour arriver à se fameux jour, ou "Astèria" est revenu pour seulement, la 2nde fois de sa vie, en frôlant la mort, pour la 2nde fois. Elle donc aussi coupable de ça.

Il s'arrête un instant, désolé d'avoir ressasser tous ça, devant sa fille. Puis il reprendre :
Quand à ce "Quoi que Eliott vit, qui ne concerne que lui. tant qu'il n'a pas décidé de le partager " vous devez donc, dans ce cas, être la seule personne avec qui, il ne l'a pas partager. Et lui, sait donc très bien aussi, ce que j'ai voulu avec cette histoire de Boomerang. Non, ça ne concerne pas, ou plutôt plus, que lui ! Vous trouvez notre famille "toxique" pour lui ? Qu'on le veuille ou non, il a les 2 pieds dedans ! C'est le père des enfants de Callista, de mes petits-enfants... - Montre Donna - De ses petits-neveux et, ou nièces, et moi, personnellement, ça ne me gêne pas plus que ça ! Parce que, c'est ce dont il a besoin, plus que d'une cage en or, perdu je n'sais où, dans les méandres du néant de cette planète !


Alors il s'en va prendre ses filles, dans ses bras, et s'en va avec Donna :
- Bonne soirée et bonne nuit, messieurs - se tournant vers le thanatopracteur - Bonne chance, pour retrouver les TIMART.

0

RP posté le

Une folle. C'était une folle qui lui était tombé dessus et qui le frappait de tous les côtés comme un véritable hystérique. Alors que lui reculait sous les coups tentant vainement de se protéger et qu'il essayait tout aussi vainement de la ramener à la raison.

"Mais arrêtez ! Calmez-vous un peu ! Madame voyons, arrêtez !" Il fut donc pas mécontent lorsque quelqu'un vint à sa rescousse. Pour s'exclamer une fois 'sauvé'. "Mais vous êtes complètement folle !" Sauf que bien vite ce fut pour en recevoir plein la tête, cette fois-ci au figuré. Mais ce n'était guère mieux parce qu'il ne voyait vraiment pas le lien avec ce qu'il venait de dire. Il tenta donc de faire valoir son point de vue sans pour autant se faire d'illusions.

"Mais quand ai-je dit qu'elle était coupable de tout cela ?! Ce n'est absolument pas ce que j'ai dit ! J'ai juste parlé d'Eliott, c'est tout !"

Mais quel était leur problème dans cette famille à tout vous balancer comme cela à la tête ? Sans aucune mesure, ni même un minimum de réflexion ! Il pouvait soudainement comprendre l'air déprimé et la certitude qu'affichait Eliott dans le fait de n'avoir aucun ami, à chaque fois qu'il s'enquérait de ses nouvelles. Entre la fille qui le traitait de tous les noms, le père et... il ne savait même pas qui était cette folle, il ne se posait en tout cas plus de questions. Cette famille était définitivement toxique, pour quiconque les approchait.

Chose dont il ne serait pas difficile de convaincre Eliott, surtout après les propos qu'avait tenus cette fille. Parce que visiblement une seule chose les intéressait tous, et ce n'était définitivement pas Eliott.

"Les enfants de Callista, vos petits-enfants... C'est vrai qu'elle lui a suffisamment hurlé au visage, Ils sont à moi ces gosses... Vous n'avez qu'eux à la bouche, même lorsque vous parlez d'Eliott. Où que soit ces enfants, je ne peux que souhaiter qu'ils soient en sécurité et surtout très loin d'ici, et pour longtemps."

Parce que ça allait tuer Eliott.

Il allait donc devoir s'occuper une nouvelle fois du 'problème' Eliott avant que cela n'arrive. Mais pour le moment, il se tourna lui aussi vers le thanatopracteur avec un petit sourire désolé.

"Bonsoir... Et je pense que quelle que soit la famille des Timart, elle ne peut pas être pire que celle-ci. Vous pouvez donc vous estimer chanceux."

Après tout, lui avait été battu par une hystérique avant de se voir longuement pris à parti pour quelque chose qu'il n'avait même pas dit. Mais plus que cela -ce qui n'était tout de même pas rien !- c'était la future bataille pour les enfants qui l'inquiétait.

0

RP posté le

Alors après avoir posé sa simple et toute petite question calmement il arqua un sourcil sans se montrer trop indigné ou choqué par la scène. Une femme se jetait sur un prêtre ? Oui une femme martelait littéralement un prêtre devant ses yeux et il attendit que cela se tasse ...

Puis elle se fit maitriser par quelqu'un dont il avait entendus parler ... Jake Lucas Grom, c'était donc lui ... Intéressant, il le regarda la maitriser et écouta un loup parler ? Oui ? Enfin il avait déjà vus pire vous savez. Puis monsieur Grom emmena donc les femmes avec lui et partit en lançant :

- Bonne chance, pour retrouver les TIMART.

- Oh vous savez, ils ne doivent pas courir bien vite quoi que ... On ne sait jamais hein ? Fit-il avec un étrange petit sourire coincé derrière les lanières de son masque.

Puis ce fut au tour du prêtre :

- Bonsoir ... Et je pense que quelle que soit la famille des Timart, elle ne peut pas être pire que celle-ci. Vous pouvez donc vous estimer chanceux.

- Oh vous savez, reprit-il. Je ne les connais pas personnellement mais les Timart ne doivent pas être pire puisqu'ils sont froids si vous voyez ce que je veux dire, ajouta-t-il sans complexe. Messieurs, je vais donc vous laisser, fit-il quelques secondes plus tard en ouvrant la porte.

1
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Eliott était déjà parti, il ne restait plus que Jake et ses filles et Père Rodrigo ^^.
Publié Mon, 21 Jan 2019 20:17:38 +0100

RP posté le

Tout cela avait été pour le moins mouvementé. Entre les annonces où Harris chercherait à se débarrasser de lui -définitivement-, les hystériques qui tentaient de le faire et les hurlements tout aussi hystériques au sujet d'enfants pas encore retrouvés, cette reconnaissance de corps avait été pour le moins particulière.

Et il ne parlait même pas du thanatopracteur à l'humour visiblement propre à lui ! Il voulait bien croire qu'avec son métier, celui-ci devait en voir d'autres mais tout de même, les corps dans ces frigos avaient été des personnes avec leur vie et leur... famille. Bien qu'il ne voulait plus entendre parler de famille avant au moins le lendemain matin ! Celle-ci avait quelque peu usé sa patience pourtant généralement débordante.

"Bien. Je vais donc partir moi aussi. Bonne journée."

Et il ne fut pas mécontent de partir d'ici pour retrouver le calme de sa chambre d'hôtel.

2
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
On archive non ?
Publié Tue, 22 Jan 2019 16:24:29 +0100
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
oui, tu peux ! =)
Publié Tue, 22 Jan 2019 16:47:23 +0100
Créer une scène libre
*/ ?>