{{{$data->nom}}}

Crossroads

Scène libre : Miam, un steak !

Créer une scène libre Répondre

RP posté le

A peine fut-elle installée, déchargée de son manteau sombre, que Médusa s'élança dans le chemin sinueux tracé par les nombreuses tables pour rejoindre le comptoir du bar. Cette femme était de nature impatiente et, d'où elle était, Kaedre pouvait facilement l'entendre et la voir agresser les serveurs de sa voix insupportablement monocorde et froide demandant une avalanche de renseignements. Si la jeune femme ne la connaissait pas elle aurait pu dire que Médusa était addicte à l'efficacité. Elle dirait la même chose maintenant qu'elle la cerne plus clairement.

La Panthère resta donc à sa table à observer sa patronne, pensive, s'amusant avec ses dreads et les plumes, grigris qui y étaient accrochés. Mais sa patronne, à travers ses verres fumés et la "végétation" qui les séparaient, l'observait également, avec un air plus avenant qu'avec les salariés de l’hôtel, naturellement, un air respectueux. Cependant Kaedre y décelait également une certaine crainte. Surement que la jeune femme était dangereuse, mais son employeuse également il ne fallait pas s'y leurrer. Et c'est pourquoi, la Panthère la craignait beaucoup, à sa manière. Mais pour le moment, aucune raison d'avoir peur, le restaurant était calme, elles allaient avoir un bon repas... Kaedre allait avoir son steak, elle en avait rêvé tout le maudit trajet.

2
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
On va attendre la serveuse ou le serveur de @TJCHROME avec ma réponse d'avant ;)
Publié Sat, 29 Dec 2018 17:43:38 +0100
HeîkeMagneus
HeîkeMagneus a commenté :
Il sera fait ainsi
Publié Sat, 29 Dec 2018 21:05:13 +0100

RP posté le

Billy WELLING était, lui aussi, nouveau à Crossraods, mais pas dans le métier. Il essuyait donc ses verres, dans son uniforme de barman, manche retrousser, quand il fut agresser ! " Bonjour, pouvons-nous dîner maintenant ? Pour deux ? Les buffets à volonté sont-ils ouverts d'ailleurs ? " continuant à essuyer ses verres, tranquillement, il répondit à la cliente, avec un sourcil arquer :
- Ici c'est l'bar m'dame, si voulez un verre, ce dont vous auriez grand besoin, chui votre homme. Par contre pour manger, faudra vous trouvez une jolie p'tite table, et attendre sagement M'selle TAYLOR vienne vous voir.

D'ailleurs, cacher derrière les "fourré" du restaurant, "M'selle TAYLOR" apparu soudainement, avec son calepin, derrière le dos de Kaedre, et dans un grand sourire, la responsable du restaurant aux cheveux d'ébène, lui tint à peu près ce langage :
- Bonjour Madame, bienvenue dans notre restaurant. Que puis-je pour satisfaire votre appétit, qui me semble-t-il... Ne doit pas vraiment être, très végétarien.

1
Esprit23
Esprit23 a commenté :
"lui tint à peu près ce langage :" Et bonjour, Monsieur du Corbeau. Que vous êtes joli ! Que vous me semblez beau !
Publié Sun, 30 Dec 2018 20:42:26 +0100

RP posté le

Francesca était retournée en Italie à la demande de son patron. Il y avait eu un problème avec la première mission pour laquelle elle avait été envoyée ici. Mais le problème n'était pas venu de son côté bien sûr. Francesca n'échoue pas. Si elle doit échouer elle traquera sa proie jusqu'à réussir à l'avoir. Non, là le problème était venu de leur client, de celui qui leur avait donné cette mission. Alors la cible avait changé... Puis la belle italienne avait parlé à son patron de la curiosité de ce client, Eliott Brooks. L'ancien tueur à gages avait froncé ses sourcils, passé plusieurs fois sa main dans sa barbe, nerveusement. Et il avait renvoyé la brune à Crossroads mieux équipée.

"Assure toi qu'il ne soit pas dangereux. Si on découvre ton identité tu sais ce qui t'attend Basini... Si ça te rassure je peux t'assurer que ça sera rapide et sans douleur. Mais j'ose espérer que tu t'en sortiras". Voilà ce qu'il lui avait dit. Elle ne redoutait pas spécialement la douleur. Elle voulait juste ne pas mourir. Et surtout pas ainsi.

Francesca arriva donc à l'hôtel en espérant que son patron avait veillé à lui réserver une chambre à nouveau. Ne voyant personne pour l'accueillir et épuisée par le voyage, elle se dirigea vers le restaurant-bar. Là se trouvait déjà deux clientes. L'une au comptoir, semblant demander des renseignements aux employés ; l'autre assise à une table, observant la première de manière pensive. La tueuse à gage ne réagit pas spécialement à leurs styles quelques peu hors du commun. On avait déjà vu plus surprenant dans cet hôtel après tout.

L'italienne vint s'asseoir à la table voisine à celle de la jeune inconnue. En fait, elle ne fit pas que s'installer à sa table, elle s'effondra complètement dessus. Il faut dire qu'elle avait passé ces derniers jours à courir et le décalage horaire avait achevé de l'épuiser visiblement.

Elle se laissait rarement aller à de tels moments de faiblesse mais à ce moment précis tout ce qu'elle désirait était d'aller dormir. Longtemps. Plusieurs heures d'affilée. Et de manger aussi... Quand elle aurait trouvé le courage de se relever évidemment...

0

RP posté le

Interrompue dans ses délicieuses pensées par la serveuse, Kaedre renversa la tête pour lui faire face.

- Bonjour Madame, bienvenue dans notre restaurant. Que puis-je pour satisfaire votre appétit, qui me semble-t-il... Ne doit pas vraiment être, très végétarien.

De toute évidence cette femme était télépathe, ou bien le steak qu'imaginait lascivement la Panthère était depuis tout ce temps devant son nez... Kaedre verrifia. Il n'y avait rien, normal. Se rebasculant pour regarder la serveuse aux cheveux d'ébènes, la jeune femme lui decocha un sourire aimable avant de lui dire tout bas de sa voix flutée :

— Vous êtes très perspicace madame. Je voudrais commander un bon steak. Le meilleur que vous ayez en fait, et bien saignant...

Kaedre soutint le regard de la serveuse jusqu'à ce que celle-ci eut fini de noter sa commande de ses petits doigts gracieux sur son calepin et repartit. Elle s'en léchait déjà les babines.
Au beau milieu de son attente gourmande, une femme à l'allure éreintée, les traits tirés s'affaissa sur une chaise non loin de sa table. Une nouvelle arrivante, encore plus nouvelle que la Panthère ne l'était en ce jour. Cela faisait beaucoup de nouvelles personnes. Kaedre n'en tint pas vraiment compte, lui adressant simplement un sourire poli avant de se reconcentrer sur l'image du steak dans son esprit. Cette femme n'avait pas l'air bien dangereuse quoi que puisse être les plans de Médusa.
Cependant l'attente ce fit insoutenable. Une fois de plus sa petite voix résonna dans le hall :

— Vous venez de loin comme ça ?

Kaedre ne savait pas si elle allait l'entendre. Elle verrait bien.
2
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Nah, nah, nah... "Elle repartit" pas U_U' : C'est à moi xD
Publié Tue, 01 Jan 2019 23:54:08 +0100
HeîkeMagneus
HeîkeMagneus a commenté :
Comme tu veux
Publié Wed, 02 Jan 2019 20:06:13 +0100

RP posté le

Un "stylet numérique" et une oreillette, voilà le seul équipement dont avait besoin, Marianna TAYLOR " Vous êtes très perspicace madame. Je voudrais commander un bon steak. Le meilleur que vous ayez en fait, et bien saignant... " :
- Toujours avec un grand sourire - Je vous en prie madame, c'est juste mon travail. Nous ferons en sorte de vous satisfaire.

le temps de l'écrire pour elle même, sur papier, son stylo bagué, envoie l'information sur écran au chef cuistot. 30 secondes à peine, après sa note, celui-ci lui envoya et demanda, aussitôt, des indications par son oreillette. Elle attendit, que la cliente est finis de parler, puis :
- Excusez-moi, pour nos steaks, nous avons l'habitude d'avoir de l'Aubrac, de l'Angus, de la Blonde de Galice, du Kobé, et du Bison d'Amérique du Nord. Sachant que nous ne recevrons du Kobé que ce soir, auriez-vous une préférence parmi ces autres viandes, pour votre steak ?

0

RP posté le

Elle avait asséner son verbe glacial à l'homme du comptoir, sans une once de courtoisie mais sans irrespect non plus. Elle n'était pas mauvaise, juste distante et froide enfin de compte. Il arqua donc un sourcil et lui répondit en continuant à essuyer tranquillement ses verres en cristaux :

- Ici c'est l'bar m'dame, si voulez un verre, ce dont vous auriez grand besoin, chui votre homme. Par contre pour manger, faudra vous trouvez une jolie p'tite table, et attendre sagement M'selle TAYLOR vienne vous voir.

" Encore un bouseux, même à Crossroads on trouve ce genre de langage à moins que se soit un tour de charme américain ? Qu'importe ... "

Elle soupira lascivement et perçus l'odeur de cette "M'selle Taylor, elle se retourna avec un sourire annonça sa commande au barman :

- Un double mastic et si vous n'avez pas mettez moi un verre d'ouzo avec beaucoup de glaçons ... Elle se retourne vers lui et dit doucement, merci d'avance. Je suppose que vous l'apporterez à table ?

Puis elle rejoint sa collègue à table en passant discrètement à côté de la serveuse qui ne put sentir qu'un courant d'air passer ... Elle lui sourit doucement en penchant la tête écoutant les dires de la serveuse à propos du tant attendus steak de SA panthère et patiente tranquillement pour sa commande. Elle détestait être servie et attendre mais comme il n'y avait pas le choix, elle n'allait pas péter un scandale, d'autant que ça n'était pas le genre de la maison ...

Elle perçut aussi l'odeur d'une femme, une odeur familière qu'elle avait très certainement rencontré en soirée sur les plateformes de Serpentis ... Elle tourna alors la tête doucement et la scruta attentivement ... Basini ... Oui c'était elle aucun doute ... Mais une question se posait, travaillait-elle encore pour l'horrible et gras personnage qu'était son patron ou avait-elle décidé de changer ? Seul ce facteur était inconnus à Médusa, tout le reste elle le savait sur Basini, ses compétences, son caractère, une partie de son histoire.

2
HeîkeMagneus
HeîkeMagneus a commenté :
"Le verbe glacial"... On croirait presque me lire petit garnement ;} ça passe parce que c'est toi <3
Publié Wed, 02 Jan 2019 20:08:08 +0100
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
bah j'ai bien aimé, je reprends, je me nourris de cette belle parole ^^ petit polisson <3
Publié Wed, 02 Jan 2019 21:04:00 +0100

RP posté le

- Excusez-moi, pour nos steaks, nous avons l'habitude d'avoir de l'Aubrac, de l'Angus, de la Blonde de Galice, du Kobé, et du Bison d'Amérique du Nord. Sachant que nous ne recevrons du Kobé que ce soir, auriez-vous une préférence parmi ces autres viandes, pour votre steak ?

Il suffit à Kaedre d'entendre ces quelques noms pour que son estomac gargouille disgracieusement. Elle en oublia même la question qu'elle venait de poser à la toute nouvelle arrivante. Sa réaction ne se fit pas attendre et, cette fois-ci, elle se tourna vers la serveuse, quémandant d'une voix à la voix enjouée, rêveuse et sans appel :

- Du bison. Et, se rappelant de la politesse S'il vous plaît.

Profitant de ce court dialogue, sa patronne s'était discrètement glissé à la table de la Panthère. De retour de son voyage au pays des gourmets, l'esprit de Kaedre s'appliqua à déchiffrer le visage, soudainement, intéressé de Médusa. Elle fixait éhontément la femme affalée de la table voisine. Celle-la même à qui Kaedre avait parlé, trop faiblement il faut croire. Elle ne lui avait pas répondu, peut être était elle inconsciente. Elle n'était pas morte, elle ne sentait pas la mort. Cependant Médusa ne cessait d'attarder son regard sur le sien. Alors intriguée, la panthère se tourna vers son employeuse et lui fit un petit mouvement de sourcils accompagné d'un hochement de crane en direction de la "nouvelle":

Qui s'est elle ? Elle est dangereuse ?

0

RP posté le

Francesca Basini, n'était pas loin de s'endormir. Mais elle vit la serveuse s'approcher alors elle la suivit du regard pour la voir s'adresser à la jeune femme assise à la table voisine. Elle replongea alors dans cette sorte de léthargie lorsqu'elle entendit une petite et douce voix arriver jusqu'à elle.

— Vous venez de loin comme ça ?

Mais elle n'eut le temps de répondre que la serveuse revint. L’Italienne attendit que celle ci reparte pour s'exprimer sauf que... L'employée s'était à peine éloignée que l'autre cliente rejoignit la première. Et la femme aux lunettes noires regardait Francesca avec une insistance qui déplut fortement à cette dernière. La jolie brune se redressa, la regardant de la même manière, sans broncher. Tendue, sur ses gardes. Puis elle perçut les discret mouvements de la tatouée alors elle se souvint qu'elle lui avait posé une question. C'est sans quitter la blonde du regard que l'Italienne répondit enfin :

- Je reviens d'Italie.

Puis elle se tourna vers son interlocutrice pour lui adresser un léger sourire.

"Qui sont-elles?..." Se demandait-elle intérieurement.

0

RP posté le

Les commandes étaient prises, ainsi Marianna annonça avec un grand sourire :
- Nous avons donc, un steak de bison, saignant, pour vous.

Quand alors que Billy amena un verre, de double Mastika, pour la nouvelle arrivante à la table. Melle TAYLOR observa un cours instant la blonde platine, et écrit sur son cahier "Appeler équipe 2", et repris à l'adresse de la cliente :
- Je vous laisse le temps de réfléchir à votre commande, le temps que je m'occupe de la table voisine.

Elle s'approcha alors, de ce qui semblait être, une cliente italienne, et toujours avec le même sourire :
- Bonjour, bienvenu à notre restaurant, qu'est-ce que ce sera pour vous ?

0

RP posté le

- Nous avons donc, un steak de bison, saignant, pour vous.

L'assiette fumante, libérant ses délicieuses exhalaisons aux narines de Kaedre s'imposa par cette simple phrase, à l'esprit de la jeune femme.

- Merci beaucoup !

Elle avait les crocs. Bon dieu qu'elle avait les crocs !! Cependant la Panthère rangea cette jubilation dans un coin de son esprit . Pour le moment, la nouvelle arrivante semblait les défier du regard. Du moins, elle défiait Médusa, pour être exact. D'une manière insistante, peut être grossière même. De la même façon que son employeuse l'avait fait, à vrai dire, pour enfin lâcher très gracieusement :

- Je reviens d'Italie.

Une italienne donc. Presque une grecque. A peu de choses près... Médusa devait la connaitre : elle connaissait toute les personnes dangereuses en Europe. Toutes les personnes connues aussi. Et leurs activités. Peut être même que ses employeurs aussi lui étaient connus. Mais jusqu'à ce que sa patronne décide de faire quelque chose, il fallait se montrer la plus naturelle possible. Être charmante et discrète à la fois...et utile.

- Oh ! Vous venez de loin, qu'est ce qui vous amène dans cette ville remplie de...voiture ? Je suis sure que vous appréciez tellement ce restaurant que vous avez fait toute cette route pour pouvoir goûter à leurs mets délicats.

Sa tirade légère et volante ne souffrit d'aucune interruption, aucune respiration, aucun clignements. Kaedre ne savait pas si cela avait une très naturelle impression. Elle n'aimait pas parler beaucoup... Heureusement la serveuse revint à la charge, à la rescousse comme on dit, pour proposer à Médusa ses services. Donnant un peu de répit à la panthère.

0

RP posté le

- Oh ! Vous venez de loin, qu'est ce qui vous amène dans cette ville remplie de...voiture ? Je suis sure que vous appréciez tellement ce restaurant que vous avez fait toute cette route pour pouvoir goûter à leurs mets délicats.

Francesca n'avait pas réfléchi à un motif particulier à sa présence ici. Alors elle joua le jeu de la simplicité. Elle devait rester naturelle alors elle n'avait pas le temps d'inventer une excuse. Et puis elle ne pouvait absolument pas prendre le risque de paraître suspecte. Encore moins que lors de la dernière fois... Elle ne fit donc pas vraiment attention à la manière dont son interlocutrice s'était exprimée, d'une traite ; préférant se concentrer sur ce qu'elle allait devoir répondre.

- Une simple envie de voyage, d'évasion. J'ai toujours aimé les Etats-Unis. Mais le décalage horaire est assez fatiguant je dois l'avouer. Et effectivement ce restaurant a une très bonne réputation.

"Si elle savait..."

Puis leur discussion fut interrompue par la serveuse qui s'adressa aux femmes de la table voisine avant de venir vers l'italienne.

- Bonjour, bienvenu à notre restaurant, qu'est-ce que ce sera pour vous ?

Francesca réfléchit quelques instants. Elle était nostalgique de son pays même si elle ne le montrait pas forcément à cause de ses voyages imposés.

- J'aimerais des lasagnes s'il vous plait. Et un Negroni, ajouta t-elle.

Si elle était déjà venue à Crossroads, elle n'avait jamais vraiment fait attention à leur carte. Mais bon elle savait que l’hôtel faisait au mieux pour satisfaire ses clients alors elle espérait pouvoir avoir ce qu'elle avait commandé.

0

RP posté le

Elle avait donc un steak saignant de bison, en route, pour l'italienne, se fut évidemment avec un plat, de sa patrie d'origine : des lasagnes ! Elle note donc l'ordre pour le chef cuistot, qui affaire quelqu'un à cette tâche ! Quand au Negroni, elle prends note aussi, sur calepin - Aucune idée de ce que c'est - mais trier par l'I.A, la commande part directement à Billy qui commence alors, la préparation de ce qui est en fait un : Cocktail !

C'est alors avec un grand sourire, qu'elle annonce, que la commande à été prise en compte. Au bar, le barman faisait défilé ses différentes bouteilles. En fait, c'était comme ces grands dressings tournants, qu'avait les stars mais : avec des bouteilles ! Des qu'il en manquait une, un décompte était fait, et au bout d'un certains nombre manquant. Automatiquement, noter "à commander". Ainsi, Billy eût la chance de trouver : le gin, le campari et le vermouth rouge - ouf... - de la glace, une rondelle d'orange.

Tandis que Marianna reparti vers la blonde platine, toujours aussi avenante :
- Alors, avez-vous fait votre choix ?

5 minutes plus tard, c'est l'appolon américain, qui arriva près de l'Italienne, lui déposant sa commande :
- V'là pour vous, Signorina - Dit-il avec un sourire, avant de repartir -

0

RP posté le

Sa petite panthère semblait se montrer attentive aux faits et gestes de l'italienne c'était sans compter le petit sourire amusé et toujours en coin de son employeuse. En effet tout ceci l'amusait grandement, Basini ne connaissait pas ou peu les Médusas et Kaedre ne connaissait naturellement pas non plus Basini et son organisation, seule la vipère semblait tirer les files de ce théâtre de marionnettes ...

- Je reviens d'Italie.

" Tu m'étonnes ! "

La tatouée commanda donc son tant attendus steak de bison avec l'eau à la bouche tandis que leurs petits jeux continuait, une féroce panthère face à une tueuse à gages qui allait sortir vainqueur de ce petit affrontement visuel ? Plutôt amusant non ?

Un serveur amena alors son double-mastic tandis que la jeune femme continuait ses commandes grâce à son calepin.

- Je vous laisse le temps de réfléchir à votre commande, le temps que je m'occupe de la table voisine.

Elle ne lui laissa d'ailleurs pas le temps de répondre ou de rétorquer qu'elle alla prendre la commande de la fameuse voisine. La grecque avait d'ailleurs fait son choix depuis belle lurette ! Depuis des jours déjà à vrai dire, mais ça, la serveuse ne pouvait s'en douter ... Le choix de l'assiette de l'amérindienne donna grandement envie à la blonde platine, c'était une odeur qu'elle appréciait grandement ... La viande, le sang ... Mais elle ne mangeait la viande que crus, du moins elle la préfère crus. Après avoir imaginer les mets succulents qu'elle aurait pus prendre en plus de sa commande les deux jeunes femmes recommencèrent à parler sous le regard masquée de la femme au manteau vert.

- Oh ! Vous venez de loin, qu'est ce qui vous amène dans cette ville remplie de...voiture ? Je suis sure que vous appréciez tellement ce restaurant que vous avez fait toute cette route pour pouvoir goûter à leurs mets délicats.

" Insortable celle-ci aussi ... "

- Une simple envie de voyage, d'évasion. J'ai toujours aimé les Etats-Unis. Mais le décalage horaire est assez fatiguant je dois l'avouer. Et effectivement ce restaurant a une très bonne réputation.

" Un "voyage", j'ai connus mieux comme mensonge de ton organisation Basini ... "

La brune commanda naturellement un plat de pâte gorgé de sauce grotesque, à l'image de son pays ... Néanmoins elle n'avait pas mauvais goût en terme de cocktail, le negroni était une merveille de Florence, il fallait l'avouer. La serveuse, aux airs un peu trop avenant aux goûts de la marraine s'avança finalement pour prendre la commande de celle-ci :

- Alors, avez-vous fait votre choix ?

- Oui depuis mon arrivée déjà, fit-elle toujours aussi froidement en la regardant d'un air tout aussi glacial à travers ses sombres verres . J'ai lus sur internet que vous aviez des buffets à volontés, serait-il possible que je prenne la formule entrée, plat, dessert à volonté ? Je vous remercie, conclu-t-elle en croisant ses jambes et en trempant ses lèvres dans son cocktail lui rappelant les archipels de chez elle.

2
HeîkeMagneus
HeîkeMagneus a commenté :
Insortable toi-même
Publié Thu, 10 Jan 2019 18:09:52 +0100
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
XPTDR ! ! !
Publié Thu, 10 Jan 2019 18:45:47 +0100

RP posté le

- Une simple envie de voyage, d'évasion. J'ai toujours aimé les Etats-Unis. Mais le décalage horaire est assez fatiguant je dois l'avouer. Et effectivement ce restaurant a une très bonne réputation.

Kaedre hocha la tête en signe de compréhension avant que la serveuse n'intervienne dans la conversation. Un simple regard en direction de sa patronne lui fit comprendre que cette belle brune mentait. Du moins elle ne disait pas tout. Menteuse ... Et ceci n'était pas pour étouffer la curiosité de la jeune femme. Kaedre attendit simplement que l'italienne eut finit de passer ses commandes, puis décida d'attendre jusqu'à ce que sa boisson fut servie, pour enfin enchainer d'un coup, d'un seul, un peu plus naturellement cette fois-ci - du moins elle l’espérait :

- Oh ! Vous êtes déjà venue, à ce que je comprends ! Excusez mon indiscrétion, que faites-vous pour vous "évader" dans le coin ?

Cette conversation avait au moins le mérite de lui faire oublier sa faim de loup, pour ainsi dire. Mais elle sentait également l’intérêt de Médusa pointé vers cette femme. Il y avait bien une raison, et la Panthère adorait percer à jour les gens. Percer les gens aussi ça l'amusait mais cela c'était autre chose.

Au loin la jeune femme entendit la voix de son employeuse s'élever légèrement plus que nécessaire :

- Oui depuis mon arrivée déjà, fit-elle toujours aussi froidement . J'ai lus sur internet que vous aviez des buffets à volontés, serait-il possible que je prenne la formule entrée, plat, dessert à volonté ? Je vous remercie,

Et voilà que ça recommence, elle va encore tout avaler...

La jeune femme joignit à cette pensée un sourire mesquin à l'attention de la femme aux cheveux platine en face d'elle. Car ce petit bout de dame n'en avait peut être pas l'air, mais elle cachait un sacré bout d'estomac, allez savoir où. Toutefois cela ne présageait rien de bon ... Il ne fallait peut être pas imaginer tout compte fait.

1
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
"Car ce petit bout de dame n'en avait peut être pas l'air, mais elle cachait un sacré bout d'estomac, allez savoir où. Toutefois cela ne présageait rien de bon ... Il ne fallait peut être pas imaginer tout compte fait." Très sympathique, j'adore ! <3
Publié Thu, 10 Jan 2019 18:53:15 +0100

RP posté le

"Oui depuis mon arrivée déjà, fit-elle toujours aussi froidement . J'ai lus sur internet que vous aviez des buffets à volontés, serait-il possible que je prenne la formule entrée, plat, dessert à volonté ? Je vous remercie" Ainsi avait-elle répondu. L'hôtesse n'était pas non plus télépathe, ou voyante, mais heureusement qu'elle demander à faire venir la 2nde équipe de cuisine. Ceux à quoi elle répondit, sans se démonter, toujours avec le même sourire, et le même enthousiasme :
- Toute à fait. Vous pouvez profiter des entrées, des plats et dessert - elle se baisse au niveau de la cliente, en pointant son crayon vers plusieurs tables, à l'opposé d'où elles étaient - Juste là-bas. La première est celle des entrées, la 2nde celle des plats du jours, la 3ème celle des desserts - Elle se redresse, en gratat la tempe, un peu dubitative - En général, les clients ayant prit connaissance de nos services, sur notre site, se servent directement en entrant. Puisque c'est un buffet à volonté, ils n'ont qu'à prendre ce qu'ils désirent, sans avoir à attendre, puis s’assoient ou ils le souhaitent. Comme ces personnes là-bas - Dit-elle en montrant, un petit groupe d'employé de bureau en train de se servir - et quand il n'y en a plus, les tables sont de nouveau remplit, jusqu'à la fin du service du midi à 14h - regarde sa montre - c'est à dire dans 45 minutes. - Elle se tourne vers la tatouée - quand à vous, on m'informe que votre commande est bientôt prête. Si vous avez besoin, de quoi que se soit d'autre, n'hésitez pas.

Les saluant, avec un grand sourire, elle s'en va, et revient à peines quelques minutes plus tard, pour servir : le steak de bison saignant - Une portion d'au moins 1 kg ! - et les lasagnes. Sur quoi elle leur souhaite - toujours avec le sourire -
- Bonne appétit.

0

RP posté le

La Panthère comprit rapidement comme toujours, et malgré qu'elle ne se faisait pas bavarde elle l'était toujours plus que sa patronne et elle aimait ça. Trouver les secrets, percer à jour les gens, faire tomber les masques ... Alors une fois l'italienne en possession de son verre elle enchaina toujours plus intrusive :

- Oh ! Vous êtes déjà venue, à ce que je comprends ! Excusez mon indiscrétion, que faites-vous pour vous "évader" dans le coin ?

Andrea sourit donc largement au petit jeu de sa compagne et écouta les dires de la serveuse après lui avoir exposé ses souhaits :

- Toute à fait. Vous pouvez profiter des entrées, des plats et dessert - elle se baisse au niveau de la cliente, en pointant son crayon vers plusieurs tables, à l'opposé d'où elles étaient - Juste là-bas. La première est celle des entrées, la 2nde celle des plats du jours, la 3ème celle des desserts - Elle se redresse, en gratant la tempe, un peu dubitative - En général, les clients ayant prit connaissance de nos services, sur notre site, se servent directement en entrant. Puisque c'est un buffet à volonté, ils n'ont qu'à prendre ce qu'ils désirent, sans avoir à attendre, puis s’assoient ou ils le souhaitent. Comme ces personnes là-bas - Dit-elle en montrant, un petit groupe d'employé de bureau en train de se servir - et quand il n'y en a plus, les tables sont de nouveau remplit, jusqu'à la fin du service du midi à 14h - regarde sa montre - c'est à dire dans 45 minutes. - Elle se tourne vers la tatouée - quand à vous, on m'informe que votre commande est bientôt prête. Si vous avez besoin, de quoi que se soit d'autre, n'hésitez pas.

Sur quoi la mafieuse se lève tout sourire, un sourire vraiment large vous voyez, un sourire presque d'ogre, gras et bien visible ! Enfin gras ... Elle ne semblait avoir que la peau sur les os mais pour une fois on pouvait apercevoir ses fossettes, elles n'étaient visible que très rarement mais à table en tout cas elles étaient de sortis !

Elle vit passer la pièce de boucher de sa collègue mais cela ne lui faisait pas plus envie que cela elle avait trouvé sa première proie ! Du foie gras ! Un grand plateau d'argent avec une trentaine de tranches se trouvaient sur la table des entrées, elle regarda à droite puis à gauche et saisit le plateau en entier ! Oui, oui, le commun des clients se servent normalement 2/3 tranches, mais elle elle prit tout ! Médusa saisit au passage des assaisonnements en quantité et des tranches d'un pain brioché, enfin la boule complète aussi.

Puis elle retourna s'assoir aux côtés de sa collègue avec son sourire toujours accroché aux lèvres et posa d'un côté le plateau d'argent, de l'autre la boule de pain brioché et commença à dévorer ses amuses-bouches ... Elle tranche, elle met sur le pain puis elle assaisonne et enfin elle engloutit, une, deux, trois, cinq, dix ... Elle ne s'arrête pas et ne fait plus attention aux alentours, plus de serveuses, plus de Kaedre, plus de Basini, juste elle sa nourriture ! Chacun son vice, son petit péché-mignon ou gros pour le coup ...

2
HeîkeMagneus
HeîkeMagneus a commenté :
Gros tas ^¿^
Publié Sun, 13 Jan 2019 20:08:34 +0100
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
On n’est pourtant pas bien gros elle et moi ^^ mais merci crasseux <3
Publié Sun, 13 Jan 2019 21:09:08 +0100

RP posté le

La serveuse annonça a Francesca que sa commande avait été prise en compte, ce a quoi elle répondit d'un simple hochement de tête. Puis l'employée revint vers la blonde de la table voisine pour lui demander si elle avait fait son choix tandis que l'italienne se plongeait a nouveau dans ses pensées. Mais elle se vit forcée de revenir a la réalité lorsqu'on lui apporta son cocktail.

- V'là pour vous, Signorina - Dit-il avec un sourire, avant de repartir -

Un petit sourire amusé se dessina sur ses lèvres.

- Merci.

Puis c'est la jeune femme a côté d'elle qui vint a nouveau troubler sa tranquilité.

- Oh ! Vous êtes déjà venue, à ce que je comprends ! Excusez mon indiscrétion, que faites-vous pour vous "évader" dans le coin ?

- Je n'ai pas encore de programme particulier. Tout dépend de mes envies et humeurs.

L'italienne n'aimait pas la curiosité de l'inconnue. Elle but une gorgée de son cocktail avant de reprendre la parole.

- Et vous ? Que faites vous ici dites moi ?

Non décidément elle n'aimait vraiment pas toutes ces questions qu'on lui posait. Elle commençait même a se sentir en danger. Mais elle n'en laissa rien paraître, se contentant de surveiller les deux femmes du coin de l'œil en restant sur ses gardes tandis que la serveuse leur apportait leurs plats respectifs et que la blonde s'adressait a elle avec une froideur sans pareil.

Alors Francesca se mit a manger, tout comme ses voisines. Elle fut tout d'abord surprise de l'appétit de la blonde mais bientôt n'y prêta plus attention, se concentrant sur son assiette en espérant qu'on la laisse se restaurer sans la déranger davantage.
0

RP posté le

- Je n'ai pas encore de programme particulier. Tout dépend de mes envies et humeurs.

La Panthère n'était pas dupe, l'italienne protégeait ses petits secrets. Et on ne protégeait pas quelque chose sans importance. La belle brune avait surement flairé la ruse ou bien Kaedre n'avait pas été assez naturelle... Elle se détacha soudain de la conversation.

Ça sent bon.

Le steak dégoulinait d'un sang délicieusement accompagné par son fumet délicat et capricieux. La tranche de bison devait faire dans les 1kg, décidément on savait accueillir les gens dans cet hôtel...Rien n'aurait pu faire plus plaisir à Kaedre que cet instant, le panache de fumée accompagnant le mouvement de l'assiette doucement ballottée par le déhanché expert de la serveuse slalomant entre les tables, la promesse du festin largement mérité qui s'approchait à toute vitesse, les capillaires de Kaedre se tordant d'excitation, la sensation de la chair se déchirant sous la pression de ses dents...

L'assiette se déposa délicatement sous ses yeux.

- Bon appétit !

Comptez sur moi

Sans se préoccuper guère plus des formalités de cet endroit, la jeune femme saisit à pleines mains l’impressionnante pièce de viande et le porta à sa bouche pour en arracher lascivement un morceau, laissant ainsi son jus barbouiller ses joues et dégouliner le long de ses bras. La première bouchée, fut délicieuse, tout comme les deux suivantes. Kaedre allait amorcer à nouveau la contraction de ses mâchoires, lorsque la belle brune, qui avait fini la gorgée de son Negroni - quoi que cela puisse être -, l'interrogea à son tour, sur un ton qui était tellement teinté de naturel qu'il en était presque suspect :

- Et vous ? Que faites vous ici dites moi ?

Kaedre retira la viande de sa bouche et la redéposa délicatement à sa place, dans l'assiette. Puis au rythme des enfournées de son employeuse, qui devait transpirer du foie gras tellement elle en mangeait, elle répondit posément à sa voisine :

- En voyage d'affaire, je crois. Puis plus bas, Et puis nous avons un scoop pour cette ville


1
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
C'est plus la peine de m'attendre, pour continuer, sauf si vous avez besoin de Melle.TAYLOR ou de Mr.WELLING puisque ce sont eux, qui sont en service @AronnWagner @SarahB
Publié Thu, 17 Jan 2019 22:52:33 +0100

RP posté le

Tandis que l'assiette de sa voisine se posait devant elle, les yeux de la jeune femme se mirent à briller. Puis tandis que Francesca dégustait son plat, elle observa sa voisine manger... de manière peu conventionnelle. Mais elle s'en désintéressa rapidement. Ses lasagnes l'attiraient beaucoup plus que ses étranges voisines pour le moment.

Puis après qu'elle ait retourné à la jeune inconnue la question délicate qu'elle lui avait posé, celle ci lui répondit.

- En voyage d'affaire, je crois. Puis plus bas, Et puis nous avons un scoop pour cette ville

- Vous... "croyez" ?

L'italienne trouvait étrange la réponse de la jeune femme. Elle fronça légèrement les sourcils et but une nouvelle gorgée de son verre.

- Un scoop?
2
SarahB
SarahB a commenté :
Désolée pour le retard ^^'
Publié Tue, 22 Jan 2019 07:56:13 +0100
HeîkeMagneus
HeîkeMagneus a commenté :
T'inquiètes ;)
Publié Tue, 22 Jan 2019 09:10:10 +0100

RP posté le

Une fois le petit kilo de fois gras ingurgité accompagné d'une demie-boule de pain et de quelques assaissonements raffinnés la blonde se releva avec un petit air satisfait et alla prendre deux kilos de tartare de boeuf qu'elle posa saignant dans son assiette creuse.

Elle alla se rassoir à table et commença la degustation de sa viande crue puis elle entendit des bribes de la conversation de sa Panthère ainsi que de Basini, elle haussa les épaules et saisit sa cuillère propre.

- Un scoop ?

Elle tappa sur la main de sa compagne à travers la table avec le petit outil d'argent :

- Voudrais-tu bien fermer cet orifice dont sort tant d'absurdité Kaedre ... Il n'y a aucun scoop pour le moment ... Souffla-t-elle en faisant frémir l'air de sa voix.

Puis elle recommença à dévorer la masse de chaire abjecte dans son assiette avant d'aller chercher un plateau d'assortiment de charcuterie, 10 tranches de chaque sortes ...

0

RP posté le

Kaedre eut le temps d'enfourner un autre grand morceau de chair juteuse avant que l'italienne ne réplique, intriguée :

- Vous... "croyez" ?

La tatouée lui sourit, découvrant ses dents sanguinolentes avant de lui répondre d'une voix égale :

- Oui je crois, Médusa que voici, pointant la femme aux cheveux platines s'engouffrant des kilogrammes de victuailles , m'a pour ainsi dire, kidnapper dans sa grande voiture pour me torturer d'un affreux voyage en compagnie de ses secousses et vrombissements terrifiants, et tout cela pour une raison qui m'échappe un peu...

- Un scoop ?

Bien moins intriguée, la belle brune semblait à présent beaucoup plus intéressée. Bien sûr Kaedre avait fait exprès.

C'était un piège !!

Appâter avec du mystère, c'était plus qu'efficace. Telle une souris à qui on promettait un beau fromage, un piège mortel pouvait se refermer sur l'italienne, à tous moments, violemment. Alors avec unpetit sourire de conspiratrice en herbes la Panthère s’apprêtait à répondre à son interlocutrice, mais son employeuse la coupa :

- Voudrais-tu bien fermer cet orifice dont sort tant d'absurdité Kaedre ... Il n'y a aucun scoop pour le moment ... Souffla-t-elle en faisant frémir l'air de sa voix.

Médusa n'avait pas l'air très contente...Elle avait même interrompu sa baffrerie pour la couper. C'était plutôt inhabituel...Voir inédit. Kaedre s’exécuta. Elle adressa néanmoins un clin d’œil mystérieux à sa voisine.

- Oui pour le moment aucun scoop !


0
Créer une scène libre Répondre
*/ ?>