La plateforme infinite RPG fermera à partir de novembre 2019. En savoir +
{{{$data->nom}}}

Crossroads

Scène libre : Election de Miss et Mister Crossroads

Créer une scène libre Répondre

RP posté le

L'événement avait été préparé de longue date et tout le personnel se trouvait maintenant sur les dents. Et que cette soirée soit supervisée par la Directrice de l'hôtel en personne n'aidait en rien. C'est qu'elle était du genre à ne laisser passer aucun détail, et tout le monde s'était activé depuis le début de la matinée pour faire en sorte à ce que la salle soit prête pour le soir même.

A commencer par l'immense estrade qui prenait tout le fond de la salle pour couper celle-ci en son centre. Des jeux de lumières avaient été accrochés au plafond pour suivre l'avancée des candidates et candidats sur celle-ci alors qu'une sono avait discrètement pris place dans un des coins de la salle.

Des chaises aux dossiers dorés et des tables rondes aux nappes d'un blanc immaculé avaient été disposées de chaque côté de l'estrade. Sur chacune d'entre elles avait été disposé la carte des boissons où figurait en bonne place la liste des champagnes, ainsi qu'une boite tout en dorure et transparence dans laquelle serait glissé les votes (avec les chèques) de chacun. Avec les enveloppes de rigueur, bleu pour les messieurs et rouge pour les demoiselles.

Le reste de la décoration était à l'identique des tables, chic, sobre et efficace. La touche de romantisme dédiée au thème de cette soirée étant assurée par les bouquets de Lys et de petites roses rouges au centre de chacune des tables.

Le personnel sur leur 31 se tenait droit le long des murs attendant que Stella Rogers finisse son inspection et décide de faire ouvrir les portes de la salle pour permettre aux premiers participants à prendre place. Tout étincelait, rutilait et n'attendait plus que leur arrivée.

0

RP posté le

Ainsi donc, c'était le jour-J. Stella arrive dans la salle, avec une parfaite reproduction d'une robes Hollywoodienne - Une robe blanche et or, de Gina LOLLOBRIGIDA, dans "la belle des belles" sans le boa et le chapeau - Elle repassa donc en revue, toutes ses "troupes" : tenue, coiffure, propreté... Accompagné de Jake GROM :
- Bonsoir à tous. Ce soir, mesdemoiselles, messieurs, est un grand soir. Elle permettra, de redoré quelques peu, la réputation de cette établissement. Ne nous faisons pas d'illusion, ça ne fera pas de miracle, mais Rome ne s'est pas non plus, reconstruite en un jour, après son incendie. Alors, je compte sur vous, sur vous tous, pour être artisans, avec moi, du relèvement de ce lieu. Le moindre problème, devra m'être remonter, ou à Mr.GROM s'il s'agit d'un point de sécurité.

Ainsi, elle laisse le chef de la sécurité, reprendre la parole :
- Bonsoir. Nous avons divisé la gestion de la sécurité, en 3 parties : Extérieur, Intérieur, et Estrade. La "sécurité Extérieur" corresponds à surveillance, par : Diefenbaker, Jena, et Diamantine, à l’accès au bâtiment, ainsi que le contrôle de la liste des participants non-résidents, par Melle.O'CONNOR, toute personne extérieur non-inscrite, sera donc automatiquement refouler. Je m'occuperai, moi-même de la sécurité intérieur, avec les jumeaux WISLEY. C'est à dire de surveillée tout problème pouvant portée préjudice, au bon déroulement de cet évènement, de la part des participants, résidents ou non-résidents. Enfin, l’accès Estrade, sur lequel se trouve également un "accés au vestiaire" temporaire. Une liste des participants à l'élection, vous a été fournis - ANDERSON Lydia, BROOKS Eliott, GELA Kalos, GROM Callista, KERAVNO Hailey, PAUL Andrew, TELLER Grégor, WALKER Galatea - Nous comptons sur vous, pour surveiller et prévenir de toute accès, par des personnes non-autorisé, à cette partie de la salle.

Alors la directrice reprends, fermement :
- Nous jouons gros ce soir, pas seulement pour "Crossroads", mais... Surtout, pour les enfants, du Foyer "Charles DICKENS", diriger par mon amie Christaine TRAVIS. Beaucoup de ces enfants, n'ont pas encore retrouver le foyer, auxquels ils ont été arracher entre 2005 et 2008, n'oublions pas les enfants de la "moisson". Pour eux, et pour les parents qui les cherche encore. Merci de votre collaboration, maintenant comme on "Que la fête commence".

Ainsi, après une grande inspiration, elle va se placer de la porte avec Jake aux aguets, pour aller saluer personnellement, chaque invité, avec le sourire le plus accueillant qui soit.


0

RP posté le

Ça faisait bien trop longtemps qu'il avait quitté New-York et il était plus que content de revenir, déjà il pourrait enfin revoir ses amis et il ne gèlerait plus. Il doutait qu'il fasse bien chaud aux Etats-Unis mais ce serait bien mieux que les -40 degrés qu'il avait enduré pendant des semaines. En tout cas, il était bien content de descendre de cet avion et de voir les buildings de la ville, il était parti et presque rien n'avait changé, même s'il n'avait pas eu de nouvelles de la bande, il espérait qu'ils étaient tous entier. Il n'avait demandé à personne de venir le chercher, il avait pris un taxi qui l'avait mené à son bureau, il avait pu donner son rapport et il laissait le reste du boulot aux autres.

Il lui fallu un bon moment pour traverser la ville, la circulation n'avait définitivement pas changé, mais il arriva tout de même à bon port. Et il ne fut pas surpris de voir un monde fou s'activer dans le hall et autres pièces, effectivement il y avait une sorte de soirée qui était organisée et même si son lit l'appeler, il voulait y participer, voir des têtes familières et de la bonne humeur ne lui ferait aucun mal. Il retrouvait enfin sa chambre, il déposa ses affaires au sol et décréta qu'une bonne douche ne lui ferait aucun mal, il n'avait pas choisi des vêtements originaux, une simple chemise blanche et un pantalon noir, accessoirisé d'une montre à son poignet gauche. Peu de temps après, il entendit trois coups tapés à sa porte, sans aucun doute Andrew, il lui avait donné rendez-vous devant sa chambre, afin qu'ils rejoignent tout ce beau monde en bas. Il ouvrit sa porte sur un Andrew très souriant, habillé d'une chemise noire, un pantalon de la même couleur et de sa chaîne en argent autour du cou.

A ses côtés se tenait sa soeur, il n'avait jamais eu le plaisir de la rencontrer mais ce fut finalement chose faite, elle portait une longue robe rouge, et avait attaché ses cheveux dans un chignon, sa bouche était sublimée d'un rouge à lèvre de couleur rouge. Cette tenue contrastait beaucoup avec son caractère mais rien ne changeait au fait qu'elle était sublime. Après une accolade et des embrassades, il se trouvèrent tous les trois à se diriger vers le lieu de l'événement. C'était magnifiquement décoré, et en même il n'en attendait pas moins de ce lieu, Matthew se rapprocha de l'entrée suivit d'Andrew et d'Anna, et la première personne qu'il vit ce fut Jake puis Mlle Rogers. Ils arrivèrent tout trois, et ce fut Matthew qui les salua en premier.

" Bonsoir Jake, content de te revoir ! Mlle Rogers vous avez fais un très bon travail, cet hôtel avait exactement besoin de cela."

Andrew fit de même avant de présenter son adorable soeur.

" Jake, Mlle Rogers, je vous présente ma soeur Anna."

Il avait décidé d'y aller doucement, les prévenir qu'elle pourrait ruiner la soirée en un claquement de doigts ne servirait à rien. Et puis de toute façon, ils étaient là pour apprécier la soirée !

1
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Oh, c'est une bonne idée de faire revenir Matthew pour le show =)
Publié Sun, 03 Feb 2019 15:31:40 +0100

RP posté le

Océane c'était retrouver à filtrer les invités, elle avait étais recruter récemment et on l'avais déjà installés a un poste important, soit on lui avait fait très vite confiance, sois l'hôtel manque cruellement de personnel. Quoi qu'il en soit la jeune blonde à déjà du refouler 3 personnes qui n'étais pas inscrits sur la liste d'invités, et c'était partit pour continuer. En plus ils avaient l'audace de crier leurs mécontentements, c'est pas sa faute si ils son pas sur la liste, elle elle suis les consignes.
Une nouvelle personne s'approche.

-Bonjour prénom et nom de famille s'il vous plaît.

Demande t'elle avec un sourire forcé, elle commençait sérieusement à admirer les hôtesses d'acceuil pour leur sourire a toute épreuve.
0

RP posté le

Un défilé de mode pour une oeuvre de bienfaisance, il ne pouvait pas ne pas y aller. D'autant qu'il avait compris qu'Eliott participerait au défilé et avec Harris dans les murs, il n'aurait guère été étonné de le trouver au premier rang... Donc il se devait d'être là.

Il était descendu à l'heure dite pour se présenter à l'hôtesse de l'événement tout en lui souriant aimablement. "Bonjour, je suis le Père Rodrigo."

"Père Rodrigo !"

Il se retourna pour tiquer devant Eliott dont il n'aurait su dire si c'était sa tenue ou l'énorme bouquet de roses blanches qu'il tenait en main qui l'embarrassait ainsi.

"Je vous interdit de rire. Ou même de seulement sourire ! J'ai passée une après-midi affreuse, j'ai juste voulu m'acheter quelque chose de correct pour ce soir et toutes les vendeuses ont fondu sur moi à l'idée de me déguiser pour ce défilé ! Et encore, j'ai évité les vestes de cuir, la panoplie du bûcheron canadien, la tenue du pilote d'avion, et j'en passe et des meilleurs. C'était juste l'horreur !"


e5ded36b082034e8e01436390dbb9cd2.png



Regardant d'un oeil critique la tenue somme toute habituelle du prélat, il soupira.

"Je ne vous demande pas si ça fait pas trop déguisé, de toute évidence vous n'y connaissez rien..."

Pour soudainement se rendre compte de la jeune femme qui attendait patiemment qu'il en termine avec ses récriminations.

"Oh, pardon ! Je suis Eliott Brooks et... Je défile. Ça semble évident mais bon... Et je vous ai demandé de ne pas rire Père Rodrigo !"

Parce qu'il y avait bien qu'Eliott pour se retrouver dans une situation pareille ! Il n'en restait pas moins qu'il n'avait jamais regretté de lui donner une fonction de diplomate parce que celui-ci sut une nouvelle fois se sortir de son embarras avec brio. Puisque celui-ci tendait à la jeune femme de l'accueil une des roses de son bouquet.

"Tenez... Et bonne Saint-Valentin."

Avant de finalement entrer dans la pièce et qu'il rejoignent le petit groupe déjà constitué où là, il recommença à distribuer ses roses aux jeunes femmes présentes. Même à Anna qui eut droit à un commentaire élogieux.

"Tu es très en beauté ce soir Anna..."

Avant d'expliquer une nouvelle fois à qui voulait l'entendre, pour ceux qui n'aurait pas encore compris toute l'horreur de sa situation.

"Et pas de commentaires ! J'ai été déguisé par une bande de folles furieuses qui m'ont fait essayé toute la boutique !"

"Dites-lui qu'il est beau sinon il va en faire une jaunisse..."

"Et voilà ! Je savais que tout le monde allait se moquer !"

Avant d'oublier son souci vestimentaire pour s'intéresser à Matthew.

"Matthew ? T'es revenu quand ?"

Du moins juste le temps qu'il pose les yeux sur la tenue d'Andrew et qu'il en grimace...

"Je savais que j'allais être ridicule..."

5
Esprit23
Esprit23 a commenté :
Elles sont vraiment censées être des vendeuses ? Mais elles sont nulles ! Déjà que j'étais contente à l'idée qu'Eliott ne soit pas le seul concurrent masculin ! XD
Publié Mon, 04 Feb 2019 18:30:47 +0100
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Niveau moral, il est déjà au trente-sixième sous-sol sans ascenseur alors si on lui dit ça, il va aller direct se jeter par la fenêtre... XD Le pauvre...
Publié Mon, 04 Feb 2019 19:22:58 +0100
Esprit23
Esprit23 a commenté :
De base, j'étais contente de ça juste parce que je trouverais dommage qu'il n'y ait aucune concurrence pour Eliott. Personnellement, si j'étais lui, je m'ennuierai à mourir dans ce cas-là.
Publié Mon, 04 Feb 2019 19:37:20 +0100
Afficher plus de commentaires

RP posté le

Il y eût d'abord, ce jeune homme, Matthew SMITH "Bonsoir Jake, content de te revoir ! Mlle Rogers vous avez fais un très bon travail, cet hôtel avait exactement besoin de cela." :
- Jake le serre dans ses grands bras, un court instant - Matt ! Moi aussi je content de revoir ! - Avant d'enchaîner avec Andrew, une poignée de main ferme et franche, et Anna - Andrew, tu viens de récupérer ton bras droit il me semble, quand à vous Melle.PAUL, vous êtes tous simplement ravissante.
- Un grand sourire, lui présentant une gracieuse - Je vous remercie, Monsieur... SMITH, je crois. Tous... Tous le mérite, revient à ma défunte cousine, et son époux. Je ne fais, qu'exercer un devoir de mémoire, en ne mettant en œuvre qu'une continuité, de leur travail - elle reste émue, quelques secondes, avant de passer aux PAUL - pardonnez-moi. Ravis de faire votre connaissance Anna, si je puis appeler par votre prénom. Vous auriez, effectivement pu participer à notre défilé.


Dehors, les loups font leur ronde, et la chef adjointe de la sécurité, veille au grain. Arrive alors, Rodrigo BAUTISTA et Eliott BROOKS "Bonjour, je suis le Père Rodrigo." Elle tient alors sa robe, et s'incline dans une gracieuse révérence de Lady :
- Monseigneur, c'est un honneur de vous avoir parmi nous.
- Jake lui, fait un léger signe de tête - Bonsoir, Père Rodrigo.


Il n'ont pas le temps de continuer, que Eliott à déjà commencer à se plaindre... Alors Stella l'observe et écoute, ses si douloureuse pérégrination... Arquant un sourcil, un sourire au lèvres, et elle patiente donc un instant, avant d'avoir droit à "Oh, pardon ! Je suis Eliott Brooks et... Je défile. Ça semble évident mais bon... Et je vous ai demandé de ne pas rire Père Rodrigo !" - Réprimé son rire, il le fallait, malgré un nouveau regard ému, légèrement triste -
- Soit, je suis S... - "Tenez... Et bonne Saint-Valentin." - Oh... M-merci... Beau-coup...

Une rose, pour la Saint-Valentin, à partir de là, elle ne quitta plus celle-ci des yeux. Une larme, perla sur sa joue, pour venir arrosé la fleur délicate :
- Jake mets sur l'épaule de Stella - Lady ROGERS, vous allez bien ?
- Sans quitter la fleur des yeux - Je... Je pensais. Je pensais... Que... Qu'Elena, n'a - Elle prends une grande respiration - Qu'ils n'ont jamais... - Une autre larme, vient chuter sur la rose -
- Je comprends.


Puis elle relève la tête vers le loup, avec une petite mine, mais quand même un léger sourire. Le grand brun essuie alors ses larmes. Tandis qu'un bruit des bruits de pas, fermes et dynamique, annonce l'arriver de 286a37d085296a7101c94dc152b6a7b8.png Hailey Jane KERAVNO, dans une robe modelant ses formes à la perfection.

6e987df8e258225720cb06a0a3f6ad67.png Dans son dos, les regards de beaucoup d'homme, étaient subjuguer... D'autant plus, qu'elle avait changer la couleur de ses cheveux, devenu plus long - cheveux long et brun, comme elle l'avait été, à sa première rencontre avec Jake... - le loup cru un instant, faire de nouveau un bon en arrière de plus de 60 ans !
- Regardant Eliott, avec un sourire amusé - Oh, arrête un peu, t'es mignon tout plein p'ti frère - Elle daigne alors saluer, plus froidement Rodrigo, après un soupir - Bonsoir... Rodrigo.- Puis aux autres, plus amicalement - Bonsoir à tous - Puis, avec une légère pointe émotion, quelques peu amer... Passant à côté de lui, presque en le frôlant - Bonsoir... Jake.
- Répondant, presque aussi émotionner - Bonsoir... Hailey.


Et alors qu'elle s'éloigne, Jake continu à la suivre un court du regard, un léger flottement. Une nostalgie - Peut-être plus ?- avant de revenir aux autres.


0

RP posté le

Le jour de la fête arrivé, Barnaby s'était finalement décidé à venir y assister, voter? Non. Donner un chèque pour le foyer? Oui. Voir des gens défiler n'était pas vraiment son rêve dans la vie, et absolument pas dans ses intérêts malgré son goût prononcé pour la mode et les styles vestimentaires. C'est ainsi qu'il arriva dans une tenue assez décontractée mais adaptée. Sourire aux lèvres il entre et salue poliment les quelques connaissances qu'il a.Enfin...Surtout les visages qu'il voit régulièrement depuis qu'il a élu domicile à l'hôtel. Mais il reste assez discret mine de rien n'ayant pas vraiment d'amis ou de connaissances proches, c'est ça que de rester toujours enfermé dans sa chambre! Il s'approche de Stella, n'ayant pas vu la scène qui a eu lieu.

"-Bonsoir Lady Rogers"

Il lui sourit en s'inclinant légèrement tout en tendant sa main doucement , demandant poliment.

"-Puis-je Milady?"


Quelques instants plus tard, Seth arrive, il a été libéré pour la soirée de saint valentin et a décidé d'en profiter pour venir à la soirée, il se présente poliment à la personne chargée de la sécurité et cherche rapidement un visage connus, avec qui il s'entende bien. Il prend soin de rester discret, n'osant pas forcément aller parler aux gens, toujours aussi peu sociable naturellement.

0

RP posté le

C'était un soir comme un autre non ? Une soirée à Crossroads ? Pfff ... Pourquoi y participer ? Pour se faire ridiculiser ou se faire rappeler qu'il doit servir les verres entre deux défilés ? Aucun intérêt ... D'autant qu'il n'avait plus de coiffeur, de maquilleur ou même de couturier ... Plus rien !

Mais alors qu'il se préparait pour son service, pour aller servir des flûtes aux résidents avec qui il avait passé d'inoubliables soirées plus ou moins heureuses Lorelaï arriva dans sa chambre avec une valise :

- C'est pour toi grand frère.

Il prit un air interrogé, posa la valise sur le lit et l'ouvrit, il y avait dedans sa paire de chaussure ! Ses bottes à plateaux ! Ses brosses, le maquillage qu'il n'avait pas finis d'utiliser lors de son arrestation etc

- Mais ?

- J'ai acheté ça à une de tes fans, c'est tes affaires, rien n'a été touché, rien n'a changé, elle me l'a presque donné quand j'ai pris contact avec elle et qu'elle a sus que tu étais sortis ...

Il versa donc quelques larmes qu'il essuya avec ses poings et serra fort sa sœur dans ses bras. Alors il ne restait plus beaucoup de temps ... Il fallait faire vite ! Il rendit donc à son teins sa valeur d'antan, à ses yeux la noirceur et la beauté qu'il méritait et à ses cheveux un peu plus de volume qu'un vieux chignon mal fait !

Il était redevenus lui, mais bien entendus il devait porter sa tenue d'employé mais c'était déjà ça, il avait bien de dignité ainsi ... Mais il ne devait pas perdre à l'esprit qu'il devait rester le gentil Aronn bien docile, qui sourit aux gens, qui ne répond pas et surtout qui ment ... Il devait continuer à mentir, faire bonne figure face à Rogers, Brooks et les autres d'autant que Matthew, Andrew, Lydia et bien d'autre seraient surement présents à cette soirée, cela faisait si longtemps qu'il ne les avait pas vus ...

Ca allait leur faire un choc de le voir si docile et surtout en employé dans une tenue abominable ... Mais bon il fallait s'y faire non ? Lorelaï quant à elle c'était chaussée de très grands escarpins de la couleur de ses cheveux ainsi que d'une combinaison en velours noirs, maquillée simplement d’eyeliner rouge et de rouge à lèvre sang.

9138a84d9dfb76935c556ecea53ed2ae.png

Ainsi ils descendirent tout les deux dans la grande salle et Lorelaï se mêla aux invités tandis qu'Aronn commença son service la tête haute se dirigeant vers Eliott, le père Rordriguo et toute la clique :

- Bonsoir, belle soirée non ? Fit-il comme si de rien était, prétextant presque accepter son statut, le plateau de flûtes de champagne à la main.

2
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Pop pop pop Monsieur, tu réserve, c'est bien, mais tu réserve une seule fois. Tu choisis, soit c'est Aronn, soit c'est les grands-mère, merci.
Publié Wed, 06 Feb 2019 01:07:36 +0100
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Pk ? Je vais faire les deux d’un coup donc de toutes manières ça prendre pas plus de temps
Publié Wed, 06 Feb 2019 07:44:00 +0100

RP posté le

Elle avait quelques minutes de retard mais il valait mieux qu'elle ne courre pas dans les escaliers au risque de finir avec une cheville en moins. Elle était rentrée plus tôt du travail afin d'avoir le temps de se préparer sans qu'elle se mette la pression, et puis cette soirée était importante, essentiellement pour les orphelins. Ce n'était pas très nouveau le fait qu'elle s’intéresse à l'autre mais elle avait la ferme volonté de les aider. Elle descendait donc les escaliers, et finalement elle fit son entrée, elle avait opté pour une robe fleurie, pour changer du noir et du blanc,qui lui arrivait au dessus des genoux.

35cfb129f4f400088c9750d45f727407.png

En arrivant, elle remarqua instantanément ses amis qui discutaient au loin, et la conversation avait l'air plutôt animée au vu des paroles qui s'élevaient en l'air.

" Effectivement Jake, j'ai enfin retrouver mon partenaire, et honnêtement il était temps - Andrew tapa l'épaule de Matthew tout en lui souriant- Je crois que je lui manquais beaucoup trop !"

Son ami secoua la tête, au fond il n'avait pas complètement tord, Andrew était l'un de ses piliers de vie, sans lui, il n'aurait sûrement plus aucun repère.

"Bonsoir Eliott, je suis rentré pas plus tard que tout à l'heure,je ne pouvais absolument pas rater cette soirée et ne te fais pas trop de soucis, tu es très bien habillé !"

Alors que Matthew complimentait la tenue d'Eliott, il fallait bien sûr qu'une autre personne dise le contraire, c'était simplement pour embêter le blondinet. Il n'y avait aucun jour où Anna ne montrait pas les dents mais au fond, on s'y faisait rapidement à l'idée.

" C'est gentil Eliott, j'aurai aimé en dire autant pour toi ! - avant de se tourner vers Mlle Rogers- Les défilé de mode, et toutes les choses de ce genre ne m’intéressent pas vraiment, on m'a littéralement forcer à venir."

Il fallait dire qu'Andrew lui avait couru après pour qu'elle enfile la robe, mais il savait qu'on fond voir des nouvelles têtes pouvaient lui faire du bien même si pour le moment ça ne se voyait pas trop. Il grimaça donc à ses paroles, la plupart des personnes à moins de 50 centimètres d'eux, ne connaissaient pas Anna et pouvait interpréter ses paroles comme des attaques personnelles, sauf pour Eliott qui avait déjà goûté à la gentillesse de sa soeur. Mais il ne pouvait pas faire autre chose que s'excusait et il allait le faire encore une fois mais son regard fut attiré par deux personnes qui arrivaient près d'eux. Lydia qui s'avançait vers le groupe et Aronn ! Ça faisait combien de temps ? Des mois et des mois, et au vu du regard de Matthew, les deux pensait la même chose.

Lydia arriva donc près de ses amis, le sourire aux lèvres, et Andrew ne pouvait s'empêcher de lui rendre son sourire.

" Bonsoir ! Vous êtes tous très beaux- elle sourit à Jake avant que son regard ne se porte vers Aronn- Oh Aronn, ça fait une décennie que je ne t'ai pas vu, c'est un plaisir de te revoir, et tu as l'air en forme !"

0

RP posté le

Anubis ne comprenait pas trop le principe de la soirée ? Il fallait bien s'habiller pour participer ou regarder un défilé et donner de l'argent à un orphelinat ... Pourquoi ne pas donner directement l'argent à l'orphelinat alors ? Bref il soupira et se plia bien gentiment à la coutume américaine. Il enfila une de ses tenues d'entretien, une chemise blanche avec un petit gilet noir accompagné d'un pantalon droit et des mocassins Adrian en cuir noir. Il fit même l'effort de se peigner pour une fois ... Que d'épreuves cette soirée !

Il descendit bien rapidement et il vit la foule déjà s'accumuler ... Il y avait du monde, beaucoup de monde, trop de monde, c'en était étouffant et ça lui changeait de son travail, si calme ! A peine entré que l'air était irrespirable mais comme une bouffée d'oxygène il reconnus au fond un chevelure familière, un rouquin un peu perdus lui aussi.

Il effleura doucement sa main en lui chuchotant :

- Alors tu es de la partie aussi ? Tout va bien ? Demanda-t-il en entrelaçant ses doigts aux siens.

0

RP posté le

Grégor c’était inscrit a cette soiré principalement afin de rencontré un maximum de résident, et puis le fait que l'argent étais reversé a un orphelinat ne le laissai pas insensible non plus. Mais voila il avait taché sa tenue de soirée, bon il avait prévu le coup en achetant deux ensembles sur mesure mais bon cela l'ennuyer quand même pas mal, il retira donc son chic costume noir pour enfilé le bleu, il préférais largement le noir mais bon il fera avec, sa fessais longtemps qu'il n’avait pas égayer sa garde robe de toute manière.

61ecb73402a647548b1bd803814122a6.png

Il pris l’ascenseur pour arrivé aux lieu de la réception, la bas il sourit a la femme de garde.

-Bonjour je suis Grégor TELLER, vous êtes très belle mademoiselle.

Océane le fixe froidement.

-M.TELLER vous êtes sur la liste vous pouvez passez.

Grégor lui sourit et entre dans la salle, la il reconnais plusieurs personne, certaine de vue d'autre pour leurs avoir parlez, il salut le chef de la sécurité et bien évidement l’hôtesse de la soirée. Puis il va voir Eliott et son groupe.

-Bonjour M.BROOKS, vous allez donc être l'un de mes adversaire se soir non?

Pas d'agressivité il sourit juste, après tout il aime bien le jeune homme.

-Mais ou son mes manière bonjour messieurs, dames.

Dit il en souriant aux autre personne présente.

0

RP posté le

Il ne s'était certainement pas attendu à faire un jour pleurer une femme en lui offrant une rose ! "Je suis désolé..." Et il ne fut jamais aussi content de l'arrivée de sa sœur, tout simplement divine dans une robe qui représentait totalement sa nature de dragon. Et s'il lui fit un magnifique sourire en lui tendant une rose -tout en priant pour qu'elle ne se mette pas elle aussi à pleurer- il grimaça cependant rapidement.

"Mignon ?! Mais je suis censé être sexy ! D'après les vendeuses... Je me suis fait avoir !"

"Père Rodrigo, merci."

Bon finalement, il n'était pas le seul à râler même si Père Rodrigo le faisait avec plus de tact. Bien que question tact, Anna le battait à plate coutures. Lui adressant un grand sourire amusé, il lui répondit du tac-au-tac.

"Tu sais Anna, ce concours ne juge pas le caractère, tu aurais donc pu t'inscrire et avoir malgré tout toutes tes chances ! Et c'est d'ailleurs même fort probable que c'est en pensant à toi qu'ils se sont limités au physique, ils avaient sans doute peur de trop t'en demander au cas où tu te serais inscrite..."

Il ne savait pas pour Andrew mais lui et Anna étaient visiblement bien partis pour s'amuser toute la soirée. Mais peut-être qu'avec un peu de chance, ils allaient tellement épuiser Andrew que celui-ci ne serait plus qu'une carpette une fois arrivé sur le podium ? Bon, une carpette mais une carpette sexy quand même.

Mais c'était oublier un peu vite qu'il n'y avait pas qu'Andrew à concourir contre lui.

"Eliott ! C'est plus simple que M. Brooks. Et je vais surtout être l'outsider ! Il parait que je suis aux dires de ma sœur, mignon. Mais je suppose que c'est toujours mieux que ridicule..."

Tout allait donc bien, ou à peu près bien si on excluait sa tenue, et il en était toujours à distribuer ses roses puisqu'il en donnait une à Lydia lorsque Harris débarqua avec sa 'Beauté' accrochée à son bras. Et il ne voyait toujours pas ce qu'elle pouvait lui trouver mais bon, ça faisait longtemps qu'il avait renoncé à essayer de comprendre les femmes.

0

RP posté le

"C'est que j'en viendrais presque à plaindre ces pauvres choses qui pensent pouvoir se mesurer à toi ma Beauté..."

Le regard appréciatif qu'il laissait courir -comme une douce caresse faisant écho à celles qu'ils venaient de partager- sur le corps partiellement dénudé de celle-ci était sincère. Au contraire de son intérêt pour cette soirée qui l'ennuyait déjà à mourir. Surtout pour des orphelins ! Mais il n'était pas homme à refuser un caprice à sa Beauté et il comptait d'ailleurs bien s'assurer à ce que celle-ci gagne.

Il glissa donc son carnet de chèque dans la poche intérieure de son costume sobre mais chic, parce qu'il n'allait certainement pas laisser la fille Grom -il ne manquerait plus que cela !- ou il ne savait quelle miséreuse sortie d'on ne sait où, penser qu'elle ne pourrait ne serait-ce qu'un instant gagner le titre.

Refermant le clapet de sa montre en or à son poignet, il tendit la main pour prendre le bras de sa cavalière et se diriger vers la salle des festivités qui commençaient à bien se remplir.

Le couple fit une entrée des plus royales même si son regard perçant faisant le tour des invités, il grimaça rapidement au vu des personnes présentes. De toute évidence Eliott était en vie et en plus ou moins bonne santé. Tout comme sa sœur d'ailleurs et il ne leur en demandait pas plus, du moins pour le moment. Et forcément Père Rodrigo était là à les coller...

Et pas la plus petite écaille en vue de 'Médusa'... Alors qu'il aurait tant voulu lui toucher deux ou trois mots au sujet de ce bon vieux Giovanni. Que cette soirée ridicule serve au moins à quelque chose.

S'approchant du petit groupe, il prit deux coupes de champagne du plateau tenu par Wagner pour en proposer une à sa compagne.

"Bien le bonsoir Mesdames, Messieurs... M. Wagner, vous me voyez ravi de voir que mes avocats ont comme toujours rempli leur office. Eliott, il faudra qu'on discute de certains sujets lorsque tu auras le temps. Après tout, et quoi qu'en pense Père Rodrigo, tu es toujours mon fils et mon héritier. Père Rodrigo..."

Il fut coupé par Eliott qui regardait Aronn aussi surpris que catastrophé.

"Quoi ?! Aronn ? Tu travailles pour Harris ?"

"Allons, allons... Ce n'est pas vraiment un travail. Plus une reconnaissance de dettes. C'est que les avocats coûtent tellement chers de nos jours... Mon petit Aronn, je vous demanderais donc de veiller particulièrement sur mon fils, il est malheureusement du genre à ne pas savoir s'entourer. Et si seulement vous pouviez trouver le moyen de nous débarrasser de la présence de Père Rodrigo, qu'il puisse respirer un peu le pauvre... Père Rodrigo, n'auriez-vous pas quelques favelas à visiter loin d'ici ?"

"Rien qui n'accapare davantage mon attention qu'ici, non."

"Evidemment... Et avant que M. Grom vous n'hurliez au meurtre, tout ceci n'est que tournure de langage, n'est-ce pas ?"

Ou pas. Mais le sourire policé était là ainsi que le regard paternaliste braqué sur Aronn.

0

RP posté le

Les sirènes de Crossroads, semblait être de sortis ce soir. Cependant, leur Reine fit alors son entrée, au bras de son homme fort, son "Kraken" comme l'appelait.

9b4713e27d6eb3762cf2622ee968ecab.png Il y avait des visages "intéressant". Ce nouveau client, Barnaby USAGI, qu'elle n'avait encore jamais côtoyer. "Bonsoir Lady Rogers" et il tenta un baisemain "Puis-je Milady ?" ceux à quoi celle-ci sourit, et tendit sa main à cette... Homme
- Je vous en prie Mr.USAGI, bienvenu à cette soirée caritative - Dit-elle, en tendant sa main droite, l'autre tenant la rose d'Eliott, d'ailleurs elle reprit avec Eliott - Oh et... Mr.BROOKS, je suis confuse. Je... Je pensais juste, que... Ma cousine, et son époux... - Elle baisse la tête, de nouveau émotionner - Ils... Ils n'ont jamais eût, la chance, de fêter... Leur amours - Elle sourit alors, aux autres, mais sans trop grande conviction -

. Un homme, effectivement très spécial, comme tous les résidents de Crossroads, mais pourquoi tant d'émotions, de la part de cette femme, pour les anciens propriétaires ? Quand elle la senti arriver, l'une de ses sœurs des mers. Enfin, des mers... Elle et l'un des récent pantin de son Kraken. Il n'y avait pas que lui d'ailleurs, il y avait Mr.HELMARIT aussi, qu'elle aurait peut-être l'occasion de titiller de nouveau, aussi.

Tous ces gens, venus l'admirer... Vaniteuse ? Hédoniste ? Elle, sinon ce ne serait pas une sirène. Tous ce beau monde, et tous ces petits secrets, bien cacher dans leur tête... Bien sûr, ce qui importait à HARRIS, c'est cette maudite "Médusa" "C'est que j'en viendrais presque à plaindre ces pauvres choses qui pensent pouvoir se mesurer à toi ma Beauté..." :
- [Vile flatteur] lui répondit-elle intérieurement, lui envoyant une image d'elle, "moins" habillé, rien que pour lui, avec un regard et petit sourire coquin -

Il lui tardait, de faire son "petit effet", car comme toute sirène qui se respecte, elle allait : chanter. Ce qui déclencherai, pour sûr, quelques "émois" chez la gente masculine présente. Elle fut quand même surprise, de recevoir une rose de la part d'Eliott. Elle le réceptionna, en lui souriant.
- Merci, Eliott - Dit-elle lentement, suavement, avant de passer en intérieur - [Et si je suis avec HARRIS, c'est plus par intérêt commun, qu'autre chose. Je lui donne les mers... Il me donne les terres]


Alors elle sourit de nouveau à Eliott, avec un petit regard coquin, en se mordillant la lèvre inférieur. De son côté lui, Jake ne releva même pas, sur le commentaire de HARRIS, tandis que le regard de Hailey croisait celui d'Eliott :
- [Fait attention Eliott] - DIt-elle avec un regard mauvais sur Kalos - [Cette garce, est bien plus qu'une simple sirène, parmi tant d'autre ! Il n'y a pas qu'Aronn et le chirurgien, que tu dois garder à l’œil. Reste éloigner d'elle, le plus possible !]

2
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
C'est la robe de la petite sirène ? Avec des petites perles et étoiles ? La reine de l'atlantique, si beauté fatale soit-elle porte réellement des robes de princesse ? ;)
Publié Fri, 08 Feb 2019 22:35:44 +0100
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
@AronnWagner tous le monde n'a pas le luxe, de se permettre d'aller à une soirée, en pyjama, on fait avec ce qu'on a ^^
Publié Sat, 09 Feb 2019 01:00:09 +0100

RP posté le

Barnaby sourit poliment et lui prend doucement la main du bout des doigts pour la porter à ses lèvres, avant de lui lâcher en se relevant pour s'éloigner histoire de ne pas interférer dans les discussions privées. Ca ne le concerne pas après tout. Il observe un peu les invités, les femmes qui ont redoublées d'effort pour se faire belles, toutes très distinguées, physiquement en tout cas bien. Il sort son portable n'ayant pas grand chose d'autres à faire, les joies du manque de sociabilité!

Le jeune homme part se poster dans un coin calme de la salle.


Seth sursaute légèrement en captant la voix d'Anubis, il se retourne en souriant doucement alors que leurs doigts s'entrelacent.

"-Oui finalement mon supérieur m'a libéré pour ce soir. Je suppose que ça va....Et toi? "

Il n'est clairement pas à l'aise surtout après avoir aperçu Mr Harris et sa femme fatale,comme il la surnomme, arriver. Il n'a pas cherché à aller voir Eliott ayant préféré attendre dans son coin de voir son cher Anubis arriver, ou non. Il lui sourit doucement en rougissant de façon légère. Il s'est habillé simplement d'une de ses chemises blanches, un veston gris sombre et un nœud papillon bordeaux assortis d'un simple pantalon noir et de chaussures de villes noires, malheureusement ses cheveux sont un bazar finis, il n'a pas réussi à les coiffer, n'a pas vraiment non plus eu le temps à vrai dire étant donné qu'il a travaillé durant la journée. Chose facilement détectable grâce à l'odeur de désinfectant qu'il trimbale malgré la mise d'un parfum léger.

0

RP posté le

- Bonsoir ! Vous êtes tous très beaux- elle sourit à Jake avant que son regard ne se porte vers Aronn- Oh Aronn, ça fait une décennie que je ne t'ai pas vu, c'est un plaisir de te revoir, et tu as l'air en forme !

Quelle divine pureté celle-ci ... Toujours égale à elle même, tandis que certains s'enfonçait dans la noirceur de leurs "devoirs", tandis que d'autres s'avilissaient à suivre ses hommes de lois certains restaient égales à eux mêmes et Lydia faisait partis de ceux-ci. C'était comme une bouffée d'air frais, aucun préjugé, une aura lumineuse, un sourire radieux, comme au premier jour, il lui sourit d'une manière plutôt sincère contrairement à son jeu de rester impassible et lui répondit :

- Merci, toi aussi, tu es rayonnante. Cela faisait bien longtemps en effet ... Souffla-t-il la gorge nouée de se retrouver dans de tels draps, dans de tels mensonges et de ne pas pouvoir profiter de la soirée comme eux. "En forme" ? Et bien oui tout à fait. Pourquoi n'irai-je pas bien ? Sa rhétorique sonnait tellement fausse que le champagne sembla cesser de pétiller !

Aronn se tourna donc un instant pour servir un autre groupe de client, probablement richissime ... Moins qu'il ne l'avait été mais maintenant ils l'étaient probablement 100 000 fois plus que lui ...

Puis il reposa ses yeux et son attention sur le petit groupe qui furent ses compagnons "d'aventures" des mois durant ! Jusqu'à ... L'arrivée ... D'un certains Gregor Teller. Le parfumeur en avait entendus parler vaguement il n'empêche qu'il était bien confiant et surtout présomptueux ... Il ne pouvait se douter de quels monstres se cachaient derrières chaque invité, à commencer par les écailles d'Eliott. Et oui, il avait ses sources tout de même !

Puis le porc-épic faillit lâcher le plateau en sursautant voyant Harris poser ses grosses mains sur lui ... Mais heureusement il ne voulait qu'une coupe ... Il soupira, relâchant la pression qui c'était soudainement accumulée en lui en si peu de temps et reluqua l'incroyable femme devant lui, accrochée au bras du mastodonte comme une moule à son rocher ... Elle lui rappelait étrangement Isabella qui lui manquait tant ! Qu'était-elle devenue elle aussi ? ... Néanmoins celle-ci semblait beaucoup plus complexe et vicieuse que sa "marraine" et surtout plus aquatique au vus de sa pathétique robe sortis d'un Walt Dinsey.

Mais c'est alors que ses pensées sur la mode furent troublé par la voix rugueuse du chauve :

- Bien le bonsoir Mesdames, Messieurs ... M. Wagner, vous me voyez ravi de voir que mes avocats ont comme toujours rempli leur office. Eliott, il faudra qu'on discute de certains sujets lorsque tu auras le temps. Après tout, et quoi qu'en pense Père Rodrigo, tu es toujours mon fils et mon héritier. Père Rodrigo ...

Il voulut ouvrir la bouche, ce qu'il fit mais rapidement il fut couper par les exclamations du blondinet avec qui il n'avait toujours pas envie de redevenir lui même comme c'était d'ailleurs le cas avec tous les clients de cet hôtel :

- Quoi ?! Aronn ? Tu travailles pour Harris ?

Il descella légèrement ses lèvres fraichement glossées mais ne put répondre puisqu'Harris enchaina ... :

- Allons, allons ... Ce n'est pas vraiment un travail. Plus une reconnaissance de dettes. C'est que les avocats coûtent tellement chers de nos jours ... Mon petit Aronn, je vous demanderais donc de veiller particulièrement sur mon fils, il est malheureusement du genre à ne pas savoir s'entourer. Et si seulement vous pouviez trouver le moyen de nous débarrasser de la présence de Père Rodrigo, qu'il puisse respirer un peu le pauvre ...

Il est vrai qu'Harris avait demandé à Aronn de surveiller Eliott mais quant à tuer le prêtre ... Il n'appréciait pas vraiment l'idée ... C'était un prêtre quoi et puis ... Non, il ne pouvait faire cela et de toutes manières il devait se montrer bien gentil, bien normal, bien comme tout le monde, bien à carreaux quoi et c'est ce qu'il faisait avec sa petite mine innocente depuis son arrivée avec tout le monde ...

- Non Eliott ... Ton ... Il s'arrêta un instant pensant bien que le blondinet n'allait pas apprécier le mot père et se ravisa. Enfin monsieur Harris ici présent m'a demandé de renouer avec toi enfin c'est une histoire compliquée tu imagines bien, comme à chaque fois d'ailleurs, fit-il plus bas, presque pour lui même. Quant à mes dettes monsieur je vous pris de ne pas les exposer ici, merci, termina-t-il de manière on ne peut plus sérieuse.

Puis son regard de fins gourmet en terme de textile descendit la robe de Kalos encore d'un étage tandis qu'une myriade d'écailles attirèrent son attention ... La robe de cette femme, c'était celle qui les avaient sauvé des flammes il y a quelques temps à l'hôtel, lui et Tristan ! Premièrement sa robe était d'une magnifiance à en couper le souffle et deuxièmement Aronn et le barman lui devaient la vie. Alors il s'approcha d'elle et lui tendit une coupe en soufflant solennellemt :

- Merci pour l'autre jour ...


2
HeîkeMagneus
HeîkeMagneus a commenté :
"Les moules se déposent sur sonnnnn dos" !!
Publié Fri, 08 Feb 2019 23:25:20 +0100
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Oh voui ! "Je suis l'amie des moules ! Je rentre en osmose avec elles ... Et elles se déposent sur mon dos ! Des moules aux marshmallows, aux roqueforts ... Oh oui ! " ;) mdr <3
Publié Fri, 08 Feb 2019 23:28:36 +0100

RP posté le

Alors que le châtain établit le contact entre eux avec une grande délicatesse le rouquin sursauta probablement très tendus par sa journée, ses contraintes, ses responsabilités, ses soucis ? Oui il devait bien en avoir quelques-uns pour avoir un tel comportement ...

- Oui finalement mon supérieur m'a libéré pour ce soir. Je suppose que ça va....Et toi ?

Répondit-il avec peu d'assurance et surtout de confiance ... Qu'est ce qui le tracassait autant ? Anubis ne lui répondit pas immédiatement et fit un tour sur lui même pour observer vaguement la foule avant de repérer rapidement une petite sirène accrocher à un grand roc chauve ... C'étaient eux, encore eux, toujours eux ! Il soupira et se retourna vers son compagnon, il remit bien droit son nœud papillon probablement mis à la va-vite et lui sourit amusé :

- C'est une bonne chose ça non ? Tu vas pouvoir te détendre, bien que même ton nœud papillon semblait perturbé, dit-il amusé tentant désepèremment de le faire sourire, de le détendre, de lui apporter un peu d'air au milieu de cette foule oppressante et déjà si bruyante.

Il ne releva pas le "je suppose" puisque c'était clairement un appel à l'aide que l'égyptien avait compris et détecté, c'est pourquoi il se montrait présent, attentionné, doux et tactile envers lui dans l'espoir peut-être aussi qu'il se montre lui aussi plus avenant ? Très certainement ...

- Mais oui, moi ça va, je travaille en musique, dans la fraicheur, avec harmonie et calme donc je ne suis pas si esquinté par mes journées contrairement à toi.

Puis il saisit son visage entre ses douces mains et le regarda au plus profond des yeux avant de l'embrasser doucement et rapidement :

- C'est une œuvre de charité ? C'est comme ça qu'ils appellent ça ici non ? Tu y participes ? Je ne saisis pas bien tous les enjeux ... Lui souffla-t-il ensuite à l'oreille.


0

RP posté le

Il n'aurait pas su dire laquelle de ces deux présences entre celle d'Harris ou celle d'Aronn, le dérangeait le plus. Bien qu'en vérité ce qui le dérangeait était l'attitude d'Aronn envers lui.

"J'imagine que c'est compliqué, comme toujours avec Harris... Aronn, ne le fais pas si tu n'as pas envie de le faire. Je n'ai pas besoin d'hypocrites autour de moi. Et je t'ai toujours apprécié avec la franchise qui te caractérisait, même lorsque tu me crachais dessus. Je n'ai donc aucune envie de te voir t'avilir..."

Si seulement ses mots pouvaient faire réagir Aronn ! Mais il en doutait, surtout avec Harris à ses côtés pour bien enfoncer le clou, comme à chaque fois.

"Il faut savoir assumer mon cher lorsqu'on a des dettes, surtout de cette importance... Je ne pense pas que vous soyez réellement en position d'exiger quoi que ce soit."

"S'il ne t'a pas fait signer de reconnaissance de dettes, légalement tu ne lui dois rien Aronn."

"Je doute que cet argument tienne face à moi Eliott."

Le pire étant qu'Harris n'avait pas tort. Il valait sans doute mieux pas essayer de prendre celui-ci à son propre jeu, du moins pas si on tenait à rester en vie.

Mais il eut soudainement bien autre chose à penser. Parce que décidément ses roses avaient des effets bien étonnants. Après les larmes qu'il comprenait même s'il ne tenait pas vraiment à penser à Johan et Jeffrey ce soir parce que c'était en effet trop... difficile, voilà qu'il attirait le regard de la compagne de Harris. Chose dont il se serait bien passé ! Alors qu'il y avait Andrew juste à côté ! Elle ne pouvait tout de même pas avoir mauvais goût à ce point-là, si ?

Bien que l'explication arriva très vite, et directement dans sa tête, chose dont il se serait bien passé là aussi !Il lui fit donc un petit sourire crispé à son remerciement avant de s'intéresser à ce que Hailey lui disait.

[Le Docteur Helmarit ne fera rien. On en a discuté à l'hôpital et il ne veut pas entrer dans le jeu de Harris. Quant à Aronn, je doute qu'il fasse quoi que ce soit lui aussi. Mais bon sang, comment je peux empêcher à ce qu'elles entrent dans ma tête comme ça ! Il doit forcément y avoir quelque chose que je puisse faire !]

Et comme à chaque fois, il n'avait aucune idée si sa sœur avait bien reçu le message ou pas. Il n'avait donc pu s'empêcher de la penser bien plus fort qu'il ne l'aurait fait habituellement juste pour s'assurer que ce serait suffisamment clair pour elle.

0

RP posté le

Cette soirée est très instructive, on peux facilement voir qui est qui ici, et M.HARRIS ne semble pas vouloir cacher ses activité, en même temps avec sa fortune il ne craint pas les autorités. Mais un malencontreux accident est si vite arrivé. Il c'étais renseigné sur la plupart des gens ici et certain nom ressorte plus que d'autre, vu ses crimes c'est incroyable qu'Aronn WAGNER n'est pas recrus de la peine de mort ou la perpétuité. Peux être qu'il faudra qu'il corrige cette erreur judiciaire?

Ce qui le gêne le plus c'est la femme qui suis HARRIS, aucune information sur elle et c'est gênant car si elle avait étais une femme normal il y aurais eu des traces d'elle, les autres il a des informations, mais elle rien, cette femme est a surveillé, surtout vu ses fréquentations.

Eliott se sens ridicule? Son style vestimentaire est effectivement décalé par rapport aux autres mais ce n'est pas une mauvaise chose.

-Eliott vos vêtement vous vont plutôt bien vous savez? Cela met de l'originalité a ce défilé et je pense que vous avez toute vos chance, ne partez pas perdant, quand on veux on peux.

Dit il avec son eternel sourire.

0

RP posté le

Il n'était absolument pas ravi de voir Harris et son espèce d’envoûteuse ou peu importe le nom qu'elle se donnait. Et même si Aronn avait fait quelques erreurs au cours des derniers mois, il ne méritait sûrement pas d'être à la merci d'Harris, en réalité, il se demandait quand est-ce qu'il serait définitivement rayé des listes d'invités ? Car sa venue annonçait généralement rien de bien, il était dangereux seul et en plus s'il y avait sa sirène avec lui, la soirée allait être corser. En plus de cela, il ne savait pas si Sebastian se pointerait ce soir et il espérait pour lui que non, car ils ne le connaissaient pas vraiment, lui c'était plutôt bien comporter avec Johanna, hormis les deux balles qui lui avaient tiré dessus, Sebastian pouvait avoir un comportement plus... sanguin ? En attendant, il n'était pas ravi ! Surtout que cette femme s'intéressait de trop près à certaine personne, comme à Eliott par exemple, et il fallait dire qu'Andrew en avait ras la casquette des manipulatrices d'esprit. Instinctivement, il attrapa Anna au poignet et l'approcha de lui avant de lui murmurer.

" Tu ne t'éloignes pas de moi et pendant le défilé je veux que tu restes avec Matthew et Eliott ! Sous aucun prétexte tu ne parles avec Harris et encore moins avec cette femme."

Il préférait lui dire d’ambler parce qu'il voulait éviter à ce qu'elle se fasse enlever ou encore que cette femme essaie de lui parler par la pensée. Lui qui avait absolument voulu qu'elle vienne alors qu'ils étaient entourés de créatures surnaturelles de tous les côtés. Et il cherchait à préserver cette once de naïveté ? qu'elle avait encore en elle. Anna le regarda quelques secondes avant d'opiner, pour une fois qu'elle ne faisait pas tout un remu-ménage. Ensuite, il revint vers Harris et Aronn.

" Effectivement, Aronn tu ne dois rien à Harris ! Vous savez- il ancra ses yeux dans ceux d'Harris- il y aura un jour, je ne sais pas quand, où vous ne pourrez plus faire chanter qui-que ce soit et malheureusement pour vous, vous tomberez de très haut !"

Il ne l'avait dis sans agressivité, juste fermement et il fut surpris que ses paroles soient approuvées par une voix qui provenait de derrière lui.

" Je n'aurai pas pu dire mieux, mais moi c'est elle que j'aimerais voir tomber !"

Effectivement, Sebastian venait de faire son arrivée, à en voir sa tête, il n'était pas très content de voir la sirène.

2
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
C'est à qui de répondre ? y'a trop de gens mdr c'est à Jake non ? JSP ^^
Publié Mon, 11 Feb 2019 19:07:48 +0100
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Pour les events, il n'y a pas d'ordre défini, chacun répond quand il veut ou quand il peut... =)
Publié Fri, 15 Feb 2019 05:37:17 +0100

RP posté le

Entre l'arrivée Mr.HARRIS et sa compagne aux indéniables attraits :
- Bonsoir... Mr.HARRIS, c'est un plaisir de vous recevoir, je vous en prie - Dit-elle avec un sourire ravageur... -

Sourire qui ne passa pas, inaperçu aux yeux de Kalos, qui l'avait alors rapidement, foudroyer du regard - Vous les entendez les griffes de cat-fight ? - alors que Jake lui, comme à son habitude, reste parfaitement impassible. Il le faut. Il le fallait ! Quand au geste d'Aronn, envers Hailey, celle-ci prit donc son verre avec un sourire, et se baisse vers lui :
- De rien, mais maintenant que vous avez une seconde chance, à l'avenir, restez droit dans vos bottes - Puis se rapprochant de son oreille, lui murmure - Un petit secret, je lis dans les pensées, comme Lorelaï - Elle s'éloigne légèrement, le regardant dans les yeux - alors continuez à jouer la comédie, et tout se passera bien.
- Imitant la voix de Lorelaï en penser [C'est cela, continuez à jouer les valets, cela vous va si bien] Finit Kalos, un sourire malicieux au lèvres, en regardant Aronn.


Quand à ce qui se disait, du côté HARRIS/Eliott, Stella ajouta allègrement à "Je doute que cet argument tienne face à moi Eliott." :
- Son regard plonger, dans celui d'HARRIS, avec un grand sourire - Eh bien Mr.HARRIS, comme vous y allez. Je me permet cependant, de corriger Mr.BROOKS. Mr.WAGNER travaille ici, malgré-moi . Et celà, c'est à vous que je le dois - Le regardant bien intensément, presque comme un objet désir - alors vous m'êtes redevable.

Ce qui lui vaut un nouveau regard foudroyant de la Sirène. Quand à Hailey, de son côté, réponds à Eliott :
- [Comment l'empêcher d'entrée dans ta tête ? Triple andouille, je t'ai dis de T’ÉLOIGNER D'ELLE ! à moins d'être une télépathe aussi puissante qu'elle, il n'y a aucun autre moyen !]

D'ailleurs en parlant de rester éloigner de la reine des mers "Je n'aurai pas pu dire mieux, mais moi c'est elle que j'aimerais voir tomber !", elle lui répondit en pensée, avec la voix de Nastasia :
- [Oh Sebastian, quel plaisir de te voir ! Tout dépends, mon chérie. Je peux tomber, dans tes bras si tu le souhaite]
- Bonsoir Sebastian, bienvenu à la soirée - lui dit Jake, en lui serrant la main, un léger sourire - Tu as des nouvelles, de Nastasia ?


Il a à peine, poser sa question. Que son visage s'illumine, en direction des escaliers : il quitte alors son air impassible, pour un grand sourire :

d38d260c2e0c5578671e3996ce31ee21.pngCallista descends les escaliers, avec une coiffure très glamour - Faite par Tante Donna, évidemment... - et un maquillage mettant en valeur ses yeux argentés - Aussi fait par Tante Donna, évidemment - Le petite au bras droit, son étui à violon en main gauche, elle avance vers l'entrée, suivi de près par

20e8d1917f0fd265497d3e99cf8fe81a.pngVictoria ARS, elle préparé par Galatea elle-même. Donna n'a pu rester pour la soirée, et Galatea semble se faire attendre elle-même. Tandis que Jake, lui-même, ne peut s'empêcher de sortir de l'entrée pour aller accueillir les jeunes femmes, en première sa fille :
- Callista, tu es... Tu es...
- Hésitante - Jolie ?
- Arquant un sourcil - Resplendissante. Donna, le dit le souvent, mais... Ta mère, serait fière, de la jeune femme que tu es devenu.
- Merci papa - Lui répondit-elle, assez émue, avec un grand sourire -
- Vous êtes toutes les 2, enfin, toutes les 3, très belles.
- Victoria arque un sourcil, un sourire en coin - Ah, enfin.
- Allez, entrée, une fois Galatea arriver, on pourra commencer le programme.

0

RP posté le

Lui était arriver depuis longtemps, il se faisait juste extrèmement discret afin de ne pas déranger les invités, tous plus beaux les uns que les autres. Il s'était trouvé une table à l'écart où il avait sorti son appareil photo, effectivement ce soir il allait prendre les clichés et c'était une chose qu'il attendait avec impatience. Mais pour le moment, il manquait certaines personnes, il le savait car dans le cas contraire, la soirée aurait débuté. Il avait une parfaite vision sur l'entrée, il voyait donc les gens arrivés, des femmes resplendissantes et des hommes excessivement bien habillés, quant à lui, il ne ressemblait pas vraiment à une icone de la mode.

Il était simplement là pour la photographie, on ne lui avait pas demandé de ressembler à un mannequin, il portait donc une simple chemise noire, sur un pantalon beige et toujours, ses cheveux décoiffés. En attendant que la soirée ne commence, il avait sorti un cahier et il était entrain de dessiner tout ce qu'il voyait, il relevait la tête que très peu mais à un instant, une personne attira son attention. Callista était arrivée à la fête et pendant quelques secondes il la regarda, il se trouva à sourire bêtement, ça faisait même légèrement flipper.

Quoiqu'il en soit, elle était fabuleuse dans cette robe, ça lui donna d'ailleurs une idée. Il changea la page de son cahier, et tout en la regardant il débuta un nouveau croquis, il ne lui fallait que quelques minutes pour analysait ce qu'il voyait, après cela il ne releva plus la tête. En plus de cela, il l'avait vu d'assez près, il n'avait pas besoin de revoir ses yeux, la couleur de ses cheveux, la forme de son visage, sa gestuelle, son sourire, il se souvenait de tout ! La plupart de ces dessins, il les gardait, mais peut être que celui-ci, il lui offrirait !

1
Elius
Elius a commenté :
Hooo l'amour!
Publié Sun, 17 Feb 2019 12:53:44 +0100

RP posté le

Seth souris finalement, de façon très légère, alors qu’Anubis remis correctement son nœud papillon.

Avoir le jeune à ses côtés lui offrait indéniablement un réconfort certains. Visible par ses épaules qui se rabaissèrent un peu comme si un poids leur était enlevé.

Leurs lèvres se rencontrent brièvement laissant tout de même une légère trace éphémère, des rougeurs sur ses joues.

Le jeune chirurgien fut parcourus, d’un frisson, il n’avais rien dit jusque maintenant mais il se devait de répondre cette fois, mais le souffle d’Anubis contre son oreille était doux et agréable.

« -Eh bien oui c’est une œuvre de charité pour récolter des dons pour un foyer. Mais bon…Je participe plus au nom que l’hôpital qu’autre chose. Pour faire des dons pas besoin de passer par ce genre d'événements… Ils ont prévus un concours de mister et miss…Et non je n’y participe pas ,pas mon genre…»

Il sourit toujours doucement occultant un peu ce qu’il se passe autour, les drames dont il n’a aucune connaissances, Mr Harris et sa sirène.

0

RP posté le

"Merci M. Teller, c'est gentil de tenter de me rassurer. Même si je vais tout de même avoir du mal face à vous ou à Andrew..."

Soyons honnête, ce n'était pas un bouquet de roses qui allait lui donner du style et de la classe. Mais l'intervention de Grégor permettait au moins d'apporter un peu de légèreté dans cette ambiance à couper au couteau.

D'autant qu'il y avait des choses qu'il avait un peu de mal à comprendre... Qu'est-ce que faisait la Directrice de l'hôtel à faire les yeux doux à Harris ?! Elle savait pourtant qui il était, non ? Quant à la compagne d'Harris qui semblait vouloir se moquer de lui, là c'était le pompon ! Parce qu'en plus il se faisait engueuler mentalement par Hailey... Comme s'il y pouvait quelque chose !

[Ok, m'engueule pas ! Je vais rester loin d'elle... De toute façon, moi les femmes, qu'est-ce que tu veux que j'en fasse ?! Elle a juste fait ça pour m'embêter, c'est tout.]

En vérité, il était surtout intéressé par ce qui se tramait entre la Directrice et Harris. Il ne savait pas si c'était comme cela qu'elle voulait redorer le blason de l'hôtel mais si c'était le cas, elle s'y prenait bien mal. Et visiblement, il n'était pas le seul à se poser des questions vu l'intervention de Père Rodrigo.

"Il me semble que vous devriez plutôt en remercier le juge qui a pris une telle décision, non ? Je veux bien croire que les avocats de M. Harris soient excellent dans leur domaine mais ce ne sont pas encore eux qui posent les décisions de justice..."

"Il est vrai que parfois ils méritent le salaire mirobolant que je leur verse." Au vu de ses sourcils relevés d'étonnement, Harris semblait aussi surpris qu'eux d'obtenir les bonnes grâces de Stella Rogers. Chose qui ne sembla cependant pas lui déplaire... "Mais je crois savoir que si l'Eglise aime prôner les vertus de la pauvreté pour toutes ses brebis, le Vatican est lui par contre, plutôt opulent. Ni vous, ni mon fils, n'êtes logés chez les plus miséreux."

"Euh... Que de nom, le fils... Et encore, parce que j'ai pas eu le choix !"

"Eliott que ça te plaise ou pas, tu es mon héritier."

"On est bien d'accord, ça ne me plait pas."

L'arrivée de Callista avec sa fille dans les bras et de Victoria coupa court à la discussion qui commençait lentement à s'envenimer. Reprenant sa distribution de roses, il en donna une à Callista en faisant en sorte qu'elle puisse la prendre malgré ses mains occupées avant d'en faire de même avec Victoria. "Bonsoir Callista... Victoria." Et après avoir vérifié deux fois que la plus petite épine n'était pas restée sur la tige, il en donna une à la petite.

"Pour la princesse de la soirée."

Et c'était... Compliqué. Bien plus que la spontanéité de son geste ne le laissait supposer. Prenant sur lui, il parvint cependant à sourire alors qu'il ne pouvait s'empêcher de faire le parallèle avec ses propres enfants. Est-ce que sa fille, et son fils, grandissaient aussi vite que la petite Vicky ? Après tout, Callista restait leur mère à tous les trois... Il espérait pas.

Après avoir fait un sourire gêné à Callista, il se détourna les dents serrées pour lancer un regard mauvais à Harris.

0

RP posté le

Alors qu'à l'entrée, se présente à Océane O'CONNOR, une jeune femme masquer, au long cheveux argenté, et visiblement enceinte :

7fd9a5d4f2dd18aabb54d97ead85323d.pngElle n'a qu'à enlever son masque ou souriant, pour afficher en fin de compte, le visage de Galatea WALKER :
- Puis-je entrée ?

Vers l’intérieur c'est autre chose, entre Hailey répondant à son petit-frère pour la énième fois, en gardant un œil sur les invités "spéciaux" :
- [Une grillade, ça passe bien avec une sauce tartare]


Stella continuant, à... Euh... :
- Mr.HARRIS, me feriez-vous l'honneur de rejoindre ma table ?
- [Ac... Acc... te... Te...] Kalos manque alors de faire un malaise, alors que la lumière ou ils sont, montre des signes de faiblesses -
- Tous va bien Mademoiselle ? - l'air inquiète -
- Dans un talkie-walkie - Ici Jake GROM, il semble que nous ayons, un petit problème, ici.
- Je vais bien, je vais mieux... Merci.
- Jake ne la regarde même pas, continuant son boulot - Je parlais de la lumière mademoiselle, je ne doutais pas de l'éphémèrité de ce malaise.


Oui... Aussi. Les roses d'Eliott ? "Bonsoir Callista..." Elle le remercia simplement, avec un léger sourire, les yeux baisser "Victoria" :
- Sentant la rose, elle lui dit avec un sourire - Tu peux être très gentleman, quand tu veux.
- D'une voix douce - Eh... Bout d'choux, comment on dit ?
- Prends la rose - Me'ci, 'Yot - Et elle ferme ses petits yeux, tout en ensommeillé, en serrant la fleur contre elle -


Jake, Victoria et surtout Callista, regarde tristement la petite d'à peine 1 an... Qui en fait 3 :
- M-même moi... Chui pas sûr, que j'grandissai... Aussi vite, et... Elle est, presque tout le temps K.O maintenant, et... - une larme perle sur sa joue -
- Essuyant la larme de sa fille - Eh, nous allons trouver, une solution. Il se peut même, qu'on l'ai trouver. Fais-moi confiance, n'oubli pas, que je m'en occupe. En attendant - Il lui sourit - Il y a quelqu'un, dont je suis sûr, qu'il est impatient de te voir - il lui fais un geste de la tête, vers la salle -


Là, elle scrute tous les gens de la salle, et son regard se verrouille sur quelqu'un, alors que ses joues rougissent, et qu'elle baisse de nouveau la tête :
- Un sourire en coin - Je crois que tu as deviner, de qui il s'agit
- Laisse-moi au moins ton violon, j'te l'apporterai quand tu en aura besoin.
- Toujours tête baisser - Merci - Elle ne se fait pas prier, plus longtemps -

Même la directrice, s'arrête un instant, pour la regarder - un léger sourire aux lèvres - aller vers se jeune homme. Arriver prés de Dylan :
- Salut, Dylan. T'es... Toujours en train d'griffonner ?

1
Esprit23
Esprit23 a commenté :
"- Ici Jake GROM, il semble que nous ayons, un petit problème, ici.
- Je vais bien, je vais mieux... Merci.
- Je parlais de la lumière mademoiselle, je ne doutais pas de l'éphémérité de ce malaise."
Rien à battre ! XD
Publié Sat, 23 Feb 2019 21:42:54 +0100

RP posté le

- J'imagine que c'est compliqué, comme toujours avec Harrisb ... Aronn, ne le fais pas si tu n'as pas envie de le faire. Je n'ai pas besoin d'hypocrites autour de moi. Et je t'ai toujours apprécié avec la franchise qui te caractérisait, même lorsque tu me crachais dessus. Je n'ai donc aucune envie de te voir t'avilir ...

Et il lui jetait cela comme ça ... Comme un pavé au milieu de la marre, comme un grand courant d'air dans un brushing parfait ! Comme une averse sur des cheveux fraichement lissés ! Enfin bref ! C'était dur à avaler, à supporter, surtout quand il disait cela avec son air innocent, son petit air de saint, ses grands yeux ronds ... Cela lui rappelait sa première rencontre avec lui et le seul râteau de sa vie d'ailleurs ! Il se mordit donc les lèvres frustré de sa position, de ce qu'il devait faire et surtout de ce qu'il perdait potentiellement avec Eliott ou de ce qu'il pourrait gagner avec le temps qui sait ? Il se mit ensuite à sourire et à légèrement rougir de honte en pensant à ces moments, ces moments où tout lui était permis, où il avait craché au visage de l'ambassadeur du Vatican ! Enfin, c'était une autre époque, aujourd'hui il était serveur, serveur dans l'hôtel de ses rêves, enclavé, bloqué, humain, banal ...

Puis après ces petits flashs sentimentaux, de désirs, de nostalgie il prit une grande douche froide lorsque la voix d'Harris retentit comme le glas le rappelant à l'ordre :

- Il faut savoir assumer mon cher lorsqu'on a des dettes, surtout de cette importance... Je ne pense pas que vous soyez réellement en position d'exiger quoi que ce soit.

- S'il ne t'a pas fait signer de reconnaissance de dettes, légalement tu ne lui dois rien Aronn.

- Je doute que cet argument tienne face à moi Eliott.

En guise de réponse il adressa un sourire triste à Eliott comme voulant en dire long ... Du style " si certaine chose avait été autrement nous n'en serions pas là ... " mais sans aucun reproche bien entendus, c'était plus une profonde douleur comme à son habitude très communicative malgré l'ambiance festive.

Puis ce fut autour de la sœur d'Eliott si il avait bien tout compris de lui répondre, elle avait été honoré d'un des rares remerciement sincère du parfumeur c'était quelque chose ! Elle se pencha donc vers lui, encore plus petit qu'à l'habitude ! Bah oui difficile de faire le service avec 18 centimètres de semelles ... :

- De rien, mais maintenant que vous avez une seconde chance, à l'avenir, restez droit dans vos bottes - Puis se rapprochant de son oreille, lui murmure - Un petit secret, je lis dans les pensées, comme Lorelaï - Elle s'éloigne légèrement, le regardant dans les yeux - alors continuez à jouer la comédie, et tout se passera bien.

- Si vous lisez dans les pensées vous savez que je ne jouerai pas la comédie bien longtemps, je ne suis pas doué à ça et tout le monde le sait ici ... Je me surpasse en mentant, les anciens le ressentent au moins, j'en suis sûr ... Chuchota-t-il à son tour, presque dévasté.

- Imitant la voix de Lorelaï en penser [C'est cela, continuez à jouer les valets, cela vous va si bien]

Il se retourna cherchant sa soeur des yeux avec un air apeuré, comme le chasseur devenus proie ... Mais croisa le sourire malicieux d'une autre sirène ? Oui une autre, c'était surement elle qui faisait parler d'elle ainsi il pensa donc très fort :

- [ Il faut croire que j'aime la soumission c'est comme vous, en parlant de sirène vous faîtes plutôt morue avec vos airs de vieille jalouse. ] Pensa-t-il avec un demi sourire avant de partir en cuisine reprendre un autre plateau saluant à peine les clients.

Puis ce fut au tour de Lorelaï de revenir, elle s'avança sans se cacher devant le blondinet et se montra indifférente, elle ne le nargua pas mais ne se montra pas non plus gênée de quoi que se soit :

- Bonsoir Eliott, souffla-t-elle sans trop s'attarder avec une simple politesse pour l'une des rares personnes qu'elle "connaissait" ici.

Elle évita ensuite Jake pour se planter devant Lydia et les agents :

- Je ne crois pas avoir eus la chance d'être présenté, Lorelaï Shenyt-Wagner et vous ? Demanda-t-elle sans ambiguïté simplement pour connaître, rencontrer, elle était très sociable après tout.

0

RP posté le

Anubis faisait de son mieux, il n'était pas très doué avec les relations humaines et encore moins surhumaines ou encore pire; amoureuses ! Ses efforts ne semblaient pas si futiles puisqu'il arrivait de temps à autre à décrocher des sourires de la part de Seth mais bon ça n'était pas grand chose il fallait l'avouer ... Il ne répondait même pas bien qu'il émettait quelques rougissements et frissons à son contact, puis ce fut gagné ! Enfin ! Il décrochait quelques mots :

- Eh bien oui c’est une œuvre de charité pour récolter des dons pour un foyer. Mais bon … Je participe plus au nom que l’hôpital qu’autre chose. Pour faire des dons pas besoin de passer par ce genre d'événements … Ils ont prévus un concours de mister et miss … Et non je n’y participe pas, pas mon genre …

C'était déjà ça non ? Alors le thanatologue sourit doucement en le regardant :

- En temps que chirurgien tu te dois d'être "bon" ? D'être donateur ? Sinon ça ne colle pas c'est ça ? Ça ne ferait pas bien ? Demanda-t-il curieux.

Puis ses dernières paroles l’inspirèrent, il effleura alors doucement sa main avec la sienne afin de capter son attention qui divaguait une fois de plus vers Harris et ce qui semblait être son escort-girl :

- Ah bon ? Et c'est quoi ton genre alors ? Demanda-t-il en essayant de le faire parler.

Il avait besoin d'échanger, même de la pluie et du beau temps ! Mais il avait besoin d'échanges, de relations sinon il n'allait pas tenir, ici à New-York ... Il ne valait mieux pas penser à la dépression mais il s’inquiétait tout de même un peu et il y avait de quoi avec son propre cas ...

0

RP posté le

Alors que l'ambiance se tendait les deux retraitées débarquèrent avec leur bonne humeur apparente ! Elles souriaient largement, exactement comme deux gamines le feraient pour préparer un mauvais coup à la maitresse ... Elles avaient sortis alors pour l'occasion de sacrées tenues, des couleurs flamboyantes pour Bubbles, relevant un peu la pâleur de sa mise en plie tandis que Myrtle avait sortis des pois et des gants jaunes canaris ! Des égéries de mode à elles seules ! Les deux compagnes passèrent donc les contrôles à peu près comme tout le monde à quelques blagues vaseuses près ...

e0afa115f491ef078a7d92b6fb1bb19a.png

Puis elles dévalèrent les escaliers comme deux marathoniennes rejoignant la foule :

- Only teens, you've seen sista ?

- Offen SüBe !

En effet elles faisaient quelque peu tâche au milieu de tout ces jeunes ... Enfin comme elles le savaient très bien certains n'étaient pas si jeune que cela ... Se dirent-elles en regardant Jake Kalos et la clique qui se rassemblait dans un coin de la pièce. Elles observèrent donc comme à leur habitude très finement chaque participant de cette soirée malgré leurs airs délurés.

Les deux excentriques se munirent donc de boisson :

- Garçon ! Une bouteille d'eau Fiji s'il-vous-plait !

- Un tilleul gracias !

Même dans les boissons il fallait bien rester vieux jeux et décalé non ? Toujours rester sous couverture ... Elles s'approchèrent donc d'un coin de la pièce ou se trouvait la fille de Grom et un petit nouveau, elles avaient déjà bon nombre d'informations, il ne fallait pas croire ! Elles sourirent donc bien innocente :

- Vous êtes ...

- Ravissants tout ...

- les deux ! Firent-elles ensemble en prenant place sur des chaises bien rembourrées à côté d'eux.

- Vous êtes nouveau vous non ? C'est quoi votre petit nom ? Demanda-t-elle en sirotant sa paille plantée dans le bouchon de sa bouteille d'eau.

- Et vous vous êtes la charmante fille du gardien de cette belle boutique n'est ça ? Demanda Myrtle pour avoir confirmation en laissant infuser son thé.

0

RP posté le

Océane sourit d'un sourire sincère pour une fois à la femme enceinte.

-Bonjour Mlle WALKER, oui vous pouvez entré.

Dit elle en s'écartant pour la laisser passer.

-Passer une bonne soirée.

Un homme a la statue impressionnante et au regarde ennuyé fit son apparition il est accompagné d'une femme aux cheveux chatin légèrement plus grandes que lui ce qui est impressionnant

-Ethan et Anaïs MILLER.

Dit l'homme.

Océane fronce légèrement les sourcils, elle ne se souvient pas de les avoir déjà vu dans l'hôtel.

-Si vous voulez bien patienter.

Elle vérifie ça liste et.... ils son belle est bien noté dessus.

Elle relève la tête et sourit d'un sourire professionnel aux deux géants.

-Vous pouvez entré, bonne soirée.

Ethan la remercie d'un signe de tête et entre avec ça femme. Anaïs rapproche sa bouche de l'oreille de son mari et lui susurre sur le ton de la menace.

-Tu tien tes hormones tranquille ce soir sinon chef ou pas chef on va avoir une explication tout les deux.

Le géant frissonne légèrement, il vaut mieux pas sous estimé ça femme.

-Ok mon cœur.

La femme claque de la mâchoire satisfaites et laisse son mari pour aller parlé avec des amie à elle laissant son mari seul et un peux perdu, c'est elle qui a insisté pour venir lui il est pas très à l'aise dans ce genre d'événement. Il soupir et s'approche du bar.

-Bonjour un whisky glace s'il vous plaît.

Puis pour s'occuper il détail les clients, il réussi à reconnaître certaines races mais l'odeur des différents parfums de la soirée lui agresse bien vite l'odorat et il préfère pensé à autres chose.

Grégor essayer de tout suivre mais les informations s'accumulent à vitesse grand V, bon dans l'ensemble il a compris que tout le monde ici connais HARRIS et ses agissements et que la femme le suivant n'est pas recommandable (il s'en douter un peux mais maintenant il en est sûr). Il plonge une main dans sa poche et joue avec l'objet quelle contient, il hésite à s'en servir. En même temps il sourit au prénommé Andrew.

-Bonjour, effectivement Eliott à raison la concurrence est ardue. Grégor TELLER enchanté.

Dit il tout en continuant à sourire. Malheureusement il sentit subitement une crise pointé le bout de son nez et il serra le poing à en faire craquer ses phalanges pour éviter les tremblements. Il fallait qu'il trouve un moyen de s'éclipser d'urgence.

0

RP posté le

Voir Harris compter fleurettes n'avait rien de particulièrement réjouissant, surtout vu les circonstances. Mais celui-ci semblait plus que jamais parfaitement à l'aise, ce qui avait le don de la faire quelque peu enrager.

"Vous me voyez obligé de décliner cette charmante invitation chère Madame, la future lauréate de ce concours me fait déjà l'honneur de m'accompagner. Une autre fois, peut-être ?"

Le tout avec un sourire parfaitement policé qu'il le lui aurait bien fait ravaler !

Mais les distractions ne manquaient pas entre Hailey qui lui collait dans la tête des images de sirènes enfilées sur un pique et fumantes à souhait -ce qui le fit doucement sourire appréciant l'humour de sa sœur- et l'arrivée de Callista avec sa fille dans les bras, il y avait suffisamment pour se détourner d'Harris. Quoi que peut-être pas vu l'inquiétude de Callista au sujet de la petite Victoria.

"Callista, elle est là avec toi. Tu l'as avec toi. C'est déjà énorme ! Pour le reste, je suis sûr que Kendra doit déjà être en train de chercher ce qu'il se passe..."

Parce que Callista était une Grom et à ce titre, il savait que Kendra ne lui refuserait pas son aide. Et s'il avait pu avoir des griefs au sujet de la pratique médicale de celle-ci, il savait aussi que Kendra était sans doute la meilleure dans son domaine. Et qu'elle finirait par trouver. Après tout, Callista était la fille de Jake.

Même si pour le moment, il avait bien conscience que ses mots devaient sonner creux aux oreilles de celle-ci. Il n'avait jamais été particulièrement doué pour rassurer les gens. Mais visiblement, et il le découvrait avec un sourire amusé aux lèvres, Callista avait trouvé quelqu'un pour la soutenir.

Il perdit cependant bie nvite son sourire face à l'arrivée de Shenyt en personne. Mon Dieu entre Harris et Shenyt, est-ce que cette soirée pouvait être pire ? Il ne le pensait vraiment pas. "Bonsoir Shenyt." Le ton n'aurait pas pu être plus glacial. Ce qui ne l'empêcha pas de lui tendre une rose. C'était une... femme après tout, même s'il fallait le dire très vite.

"Si j'avais su, j'aurai laissé deux ou trois épines dessus..."

"Eliott ! Comment peux-tu dire des choses pareilles ?!"

Un regard tout aussi polaire adressé à Père Rodrigo calma net celui-ci. Dire qu'il avait vérifié les roses une par une pour être sûr qu'il ne restait pas la plus petite épine dessus !

Mais l'horreur ne s'arrêta pas là puisqu'il vit celle-ci se rapprocher tout sourire de ses amis. Et Dieu sait qu'il avait été le premier à se faire avoir avec son sourire jusqu'à ce qu'il soit trop tard. Il s'interposa donc aussitôt n'hésitant pas à se placer entre elle et le groupe que constituait Lydia, Andrew et Anna, ainsi que Matthew.

"Désolé Shenyt, ce sont mes amis. Tu seras donc prié de laisser leur esprit, et plus encore leurs cauchemars, tranquille. Merci d'aller voir des gens qui peuvent se défendre contre tes capacités, pour changer..."

Oui, il en revenait encore une fois à comment pouvait-on combattre cela. Et il avait bien compris -merci sœurette- qu'on ne pouvait rien faire si ce n'est s'éloigner. Le 'triple andouille' ayant bien marqué le point à lui seul. Mais là, il ne pouvait décemment pas s'éloigner. Pas lorsque ses amis n'avaient aucune conscience du danger que pouvait représenter Shenyt.

Sauf que son attention fut soudainement déviée par l'arrivée de deux dames âgées au look plutôt... Pire que le sien ! Des gants de ménage ? vraiment ?! Les vendeuse de la boutique aurait adoré !

1
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
J'aime bien le Sheny alors qu'elle l'appelle Eliott ça fait tellement distant ! <3 et oui des gants en plastique un soucis ? ;) Ma vie ces femmes ! Mais t'as pas tout vus !
Publié Sun, 24 Feb 2019 00:34:18 +0100

RP posté le

La salle se remplissant de monde -cette soirée étant définitivement un succès- il était temps de passer à la suite des festivités. Un employé vint donc au micro pour demander l'attention de tous.

"Bienvenue Mesdames et Messieurs. La soirée va pouvoir débuter, il vous est donc demander de prendre place aux tables qui ont été préparées à cet effet, et nous demandons aux participants de venir aux vestiaires afin que nous leur donnions leur ordre de passage.

Madame Rogers, si vous voulez bien venir sur l'estrade faire le discours d'ouverture..."

0

RP posté le

Ils étaient là, tous les deux. L’un avec l’autre. Ensemble, dans la chambre de Martin, leurs corps à l’unisson. C’était si réjouissant, si excitant. Ces jouissances dureraient des jours, des mois, des années. Mais ils le faisaient si longtemps qu’ils s’écroulaient ensuite.

De son côté, Amélie faisait une crise d’insomnie. Elle lisait donc en attendant de pouvoir dormir. Puis, elle vit l'heure. Elle n'avait pas entendu les pas de Martin ni de Kyra, ils étaient donc en retard. Elle dévala vers la porte et toqua. Aucune réponse. Elle appela Martin. Celui-ci, énervé, allait raccrocher quand il vit le nom de sa sœur.

- Amélie ? Qu'y a-t-il ?

- Les tourtereaux, vous êtes en retard à la soirée !

- Quoi ?!

Précipitamment, ils se préparèrent, se dirigèrent vers la salle à réserver, s’excusèrent et s’assirent à leur place. Martin portait un costard classique mais son nœud papillon n'était pas parfaitement droit et on voyait encore un peu ses cernes.

0

RP posté le

Seth hocha légèrement lorsque Anubis lui demanda si c'était une question d'image sa présence.

"-Oui clairement....Même si je n'ai pas besoin de ce genre de soirée pour faire des dons...Je trouve même ça presque ridicule..."

Un rire léger, timide lui échappa. Son genre?

"-Rester discret, loin des foules et autres soirées mondaines. Je préfère une soirée calme à bouquiner ou jouer à des jeux de sociétés comme les échecs ou même à faire du sport."


0

RP posté le

Les invités arrivait tranquillement, au fur et à mesure, dans une atmosphère paisible - en apparence - Entre la dragonne inquiète de la dernière déclaration du serveur, et la joute se jouant entre celui-ci et la Reine de mers incognito. La situation entre Eliott et Lorelaï, n'était pas mal non plus, sans compter les vieilles folles que Callista fusillaient du regard, toutes fois sans rien dire, alors Victoria ARS vient finalement la rejoindre.

Seuls évènement marquant, le fait qu'HARRIS décline l'invitation de Lady ROGERS, à venir à sa table - ce qui en soit, pour elle, n'était pas si grave - et que son regard, s'attache à... Galatea WALKER ? - Les cheveux longs, portant une robe de soirée, noir... De grossesse ?! -
- Bonsoir, messieurs-dames - Et elle passe entre eux, comme rien... -
- Toutes fois elle l'interpelle - Bonsoir, excusez cette question, mais... Ce sont, des rajouts ? - Elle n'ose pas poser la question, qui lui brûle le plus les lèvres : Depuis combien de temps ? -
- Elle se retourne, un sourire en coin - Peut-être ? - Et elle se fond dans la foule -

- De son côté, Jake va tenter de calmer le jeu, avec Eliott/Lorelaï, en mettant une main sur l'épaule d'Eliott - Tout doux Eliott. Je suis sûr, que Melle.SHENYT était animer, des meilleurs intentions du monde, n'est-ce pas ? - Dit-il en la regardant, toujours aussi impassible - qui plus est, son visa touristique, et donc son temps, ici, arrive très bientôt à sa fin, n'est-ce pas ? - Pas comme-ci, il avait vraiment besoin, qu'elle confirme -

Après cette échange, Stella reste médusé. Comme-ci, quelques choses de grave, venait de se passer. Jake lui n'a pas pu y prêter attention, plus que ça, bousculer par Martin et Kyra, qui arrivent juste au derniers moments. Kyra s'installe à une table avec son compagnon, et soudainement rougit en le regardant. Elle s'approche de son oreille, et lui dis tout bas :
- J'ai zapper de mettre mes sous-vêtements - Pas pratique, quand on porte une robe cocktail courte et sans bretelle...-

Ainsi donc, voyant "Galatea" dans la salle, un employé monte sur l'estrade, saluant les invités. Il les invites à prendre place, mais invite aussi les participants du défilé à se diriger vers les vestiaires - sur l'estrade, en arrière - avant de laisser place, à Melle.ROGERS, encore quelques peu troubler, par sa brève rencontre avec la blonde platine - Derrière, Callista, Victoria, Hailey et Kalos monte au vestiaire - :
- Après une bonne respiration, elle sourit et se lance - Bonsoir à toutes, et tous. Je vous suis, à vous tous, très reconnaissante, pour votre présence, et votre participation à cette soirée. Une soirée, dédier à l'amour. Certes, nous sommes le 14 Février, le jour de la Saint-Valentin. Mais l'amour est définit par les grecques, de 3 façons différentes : Eros, l'amour charnelle et purement physique, Philéo, l'amour éphémère des sentiments, et des émotions qui vont et viennent. Puis, il y a Aggape, l'amour acter, par des gestes concrets et désintéresser. C'est donc, autour de l'expression, de cette dernière forme d'amour, la plus importante, que j'ai vivement souhaiter, que nous soyons réunis. Pour montrer, aux enfants du foyer d'enfants, "Charles DICKENS", qu'il ne sont pas oubliés. Que des gens agissent, pour qu'ils puissent tous un jours, retrouver les parents, à qui ils ont été enlever, ou à défaut, retrouver un foyer, qui leur fournira tous l'amour, et l'attention dont ils ont besoin - Elle a un court temps de silence - Oui, beaucoup diront, que cette action caritative en leur faveur, est un bon moyen de faire mieux voir cet établissement. Je l'ai dis moi-même à mes employés ce soir, pour être tout à fait... Honnête - nouveau court temps de silence - Alors oui, cette action est intéressé. Et si le retour, d'une meilleur réputation, à cette hôtel, lui permet d’engranger plus de bénéfice - Elle sourit légèrement - ce sont 10% de notre chiffres d'affaires mensuels, qui ne cesseront de grandir, alors qu'il seront envoyer au foyer "Charles DICKENS", soit près de 30 000$ au mois de Janvier, et 32 en prévision, si tous ce passe bien ce mois-ci. 10% de plus, qui eux aussi, augmenteront, pour être reverser à l'aide à la construction du nouvel hôpital, "ER Healthcare", qui devrait sortir de terre horizon 2020. - beaucoup de gens applaudissent, à l'entente de ces nouvelles - J'attire aussi votre attention, sur le fais que des crimes et volent odieux, sont commis dans nos hôpitaux, des volent de poches de sangs. Des ressources étant d'un grand secours, dans bien des situations... Plus que critiques. C'est donc pour cette raison, que Crossroads, à décider d'être, centre de collecte de sang, en lieu et place ou vous trouvez, tous les samedis à partir de ce mois-ci. Pour ce soir chères invités, nous vous offrons l'opportunité de participer, à cette effort, avec nous.

Alors qu'elle parle arrive à la porte de la salle... Galatea ? ! ! ! :
- Regardant Jake, avec de grands yeux, estomaquer - V-vous avez commencer, sans moi ?!
- Regarde la jeune femme, en arquant un sourcil, il parle à Océane dans son Talkie-Walkie - Hum... Il semblerait, que nous ayons... Un petit problème.

- En colère - Un petit ?! Vous me mettez à l'écart, vous... C'est moi, qui ait créer ce défilé ! Dont les tenues ! J'avais juste une petite retouche à faire, sur la mienne !

318f4b33616676f5e9279c068922c184.png
- Imperturbable... En apparence - Qui est, effectivement, ravissante, et te va à ravir. Mais je pense, que si tu veux des réponses, il faudrait les demander à cette personne - montrant discrètement, "l'autre Galatea" -

WALKER reste stupéfaite, alors que le discours, explicatif de ROGERS continuait :
- Miss et Mister Crossroads, seront élue de façon anonyme, sur la base du prochain défilé qui s'annonce. Je tiens donc également à remercier - Soudain, elle se rends compte... Qu'elle, voit double ?! Elle qui s'apprêtait à nommer Galatea, se retrouve avec 2 Galatea pour le prix d'une ! - "WALKER Agency"... - Un spot éclaires les 2 Galatea ! Dont la "vraie" complètement prise au dépourvu, alors que l'autre, salut tous le monde -
- Tout bas - Allons, sourit, salut la foule frangine.
- Elle aussi tout bas, avec un sourire crispé - Qui es-tu ? J'n'ai jamais eût de jumelle !
- Continu à saluer la foule, avant de se rassoir - T'as raison, j'suis pas ta sœur. J'suis toi, mais, en mieux.
- Pardon... Je... Il semble que mon flot de parole, commence enfin, à se tarir - les gens rigolent - Ne vous inquiétez, j'en ai bientôt finis, et vous ne m'entendrez plus, pendant un bon moment - les gens rit de nouveau - Comme je le disais, merci à "WALKER Agency", pour les tenues, que 4 de nos mannequins d'un soir, vont portée. Certains d'entre eux, animeront cette soirée par talent particulier, en plus de défilé : Nous débuterons donc, par la voix d'une Sirène, Mlle.GELA, qui chantera donc pour nous, ce soir. Il y aura Mr.BROOKS, suivi de Mlle.KERAVNO, qui nous montrera comment jouer avec le feu, sans se brûler - Elle fait un clin au publique, en souriant - intéressant, n'est-ce pas ? Elle se sera elle même suivi, de Melle.ANDERSON. Qui introduira Melle.GROM et son violon. Après quoi, Mr.PAUL, précèdera Victoria ARS, qui nous montrera, comment couper utilisé... Un Chakram ? J'avoue, ne pas savoir moi-même ce que c'est. Nous le découvrirons donc ensemble. Ceux qui clôtureront se défilé, cette soirée, seront Mr.TELLER, et bien sûr, Melle.WALKER - Laquelle, on ne sait pas... - à part ceux qui présenteront, leurs animations, chacun des candidats restera 3 minutes sur le podium, pour que vous puissiez déterminer en vous même, si pour vous, il représente le mieux, l'esprit de cette soirée, par le biais de petites enveloppes qui vous actuellement, distribuer, au nom de chaque candidat - Les enveloppes, sont effectivement distribué - Et donc, à la fin de cette soirée, le candidat ET la candidate, qui aura rapporter le plus fonds, seront élue respectivement : Miss et Mister Crossroads ! - les gens applaudissent - En vous rappelant, que la totalité des fonds récolter, sera reverser à des œuvres, dont le foyer Charler DICKENS. Et que les 4 tenues unique, que vous allez voir, faites exclusivement pour cette soirée, sont aussi à vendre, et que le prix de leur vente, sera additionner au fonds collecter. Merci à tous de votre attention, et surtout de votre participation... Je... J'aurai... Souhaiter, dédié toute cette évènement, à m... - Elle baisse soudainement la tête, en serrant le micro, elle reste silencieuse un instant, alors qu'une larme coule sur sa joue. Puis relève la tête, et prends une grande respiration, très émotionner - Ma cousine. Ma défunte cousine, et... Son époux. Un homme formidable. Bonne soirée à tous, en leur nom, merci.


Et les gens applaudissent de nouveau, alors qu'elle part de l'estrade, rejoindre sa place.

0

RP posté le

Après s’être installée, son amour approcha sa tête cramoisie de son oreille. Elle lui avoua tout bas avoir oublié ses sous-vêtements, ce qui le fit rougir à son tour. Dans le même cas, il passerait facilement inaperçu. Malheureusement, elle portait une courte robe cocktail.

- Ne t’inquiète pas, lui susurra-t-il. Après le discours, tu te changeras dans ma chambre, d’accord ?

Il écouta d’une oreille le discours. Trop préoccupé pour y prêter toute son attention, il pensait pourtant en avoir compris l’essentiel.

Subitement, le spot projeta deux femmes trop ressemblantes lorsque la propriétaire remercia Walker Agency. L’une, les cheveux longs, portait une robe noire et avait l’air assurée tandis que l’autre, les cheveux courts, portait une robe bustier blanche avec des roses rouges et semblait perturbée. Le visage du triton, rouge un peu plus tôt, devint blanc cadavérique.

Désormais, tout lui était vague. Il ne vit même pas l’employé lui donner une enveloppe. Puis les applaudissements le firent sursauter, ce qui le fit reprendre ses esprits et donc saisir ce qu’il entendait. Quand le discours fut terminé, il applaudit comme les autres avant de se lever.

0

RP posté le

Alors que la jeune femme aux maquillages flamboyants et aux cheveux assortis s'approcha de Lydia et compagnie avec de plutôt belles intentions, un lézard se mit en travers de sa route ... Eliott brandissant ... Une rose ? Une rose en guise d'épée pour empêcher la vilaine sorcière d'approcher la pure princesse ? Quelle blague ! Lorelaï était tout sauf mauvaise et Eliott ne ferait pas peur à une mouche alors bon ...

- Désolé Shenyt, ce sont mes amis. Tu seras donc prié de laisser leur esprit, et plus encore leurs cauchemars, tranquille. Merci d'aller voir des gens qui peuvent se défendre contre tes capacités, pour changer ...

Elle saisit la rose avec un faux sourire et haussa un peu le menton histoire de se montrer légèrement plus grande que lui :

- Eliott ? Appelles-t-on ses connaissances par leurs noms de familles ? Dit-elle faussement piquée par sa froideur et son manque de politesse. D'autant que je préfère Wagner tu imagines bien ... Avait-elle dis avec un sourire en coin. Je n'avais nullement l'intention de quoi que se soit de ce genre avec ces personnes, mis à part rencontrer des gens que mon frère semble connaitre et qui sait devenir amis ? Quand aux gens qui peuvent se défendre oui j'ai bien sentis qu'il y avait plus gros télépathe que moi dans cette salle et vous feriez mieux de vous méfiez car c'est du même calibre que Franz et Isabella pour le coup, c'est une pointure dans son domaine celle-ci ... J'ai à peine essayé d'approcher son esprit que cela m'était impossible ... Quoi qu'il en soit ce n'est pas à toi d'en décider, j’approche qui je veux et c'est à ces personnes de décider par eux mêmes si ils sont à mêmes de rencontrer de vrais français malgré nos "différents" passés ... Avait-elle dis bien fort pour que Lydia et les garçons puisse bien entendre leurs conversations.

Elle se retourna ensuite remarquant l'arrivée de deux vieilles gâteuses et elle en haussa même les sourcils bien que celles-ci dégageaient une aura particulièrement étrange et cela ne semblait pas venir de leurs "tenues de soirée" si on pouvait appeler ça des tenues de soirées bien entendus.

2
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Euh... Eliott brandit rien du tout ^^' c'est loin au début, à son arrivée qu'il la lui donne je crois ^^'
Publié Fri, 01 Mar 2019 08:46:23 +0100
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
il lui tend juste une rose et en même temps s'interpose, c'était pour la métaphore, qu'est ce que tu viens encore chercher là ? -_-
Publié Fri, 01 Mar 2019 08:47:59 +0100

RP posté le

Comment ça, Tout doux Eliott ?! Et comment Shenyt aurait pu seulement être animée des meilleures intentions du monde ? C'était de Shényt qu'on parlait là ! La sirène qui prit un plaisir sadique à lui faire revivre son pire cauchemar...

Il allait donc répondre il ne savait pas encore quoi mais sans doute un commentaire bien cinglant lorsque la suite des propos de Jake le calmèrent bien plus vite que toutes les mains qu'il aurait pu poser sur ses épaules. Un visa touristique qui arrivait à son terme ?... Mais c'était juste la meilleure nouvelle de la soirée, ça ! Il la laissa donc tenter de gagner quelques centimètres sur lui alors qu'il lui souriait d'une façon particulièrement satisfaite.

"Oh... Bientôt sur le départ donc ? Et mes... connaissances, n'utilisent pas mes pires souvenirs pour me jeter des horreurs à la figure en utilisant la voix de ma mère décédée. Ou alors nous n'avons pas vraiment la même définition de ce que peut être une connaissance, Shenyt."

Et oui, il insistait bien sur le Shényt et non Wagner. Bref, il n'était pas prêt de lui pardonner. Et encore moins avec le discours quelque peu 'minimisant' qu'elle lui tenait là.

Mais il eut bien vite tout autre chose à penser. Parce que si le discours ne l'intéressa pas plus que cela, la mention des vols de poche de sang lui fit relever la tête. Et plus encore celle du prélèvement à l'hôtel. Il ne put donc que se féliciter de ne plus avoir besoin de courir à l'hôpital alors qu'il cherchait du regard où il lui faudrait se diriger une fois le défilé terminé. Jusqu'à ce qu'il bloque sur la seconde Galatea.

"...Il y en a deux ?"

Dont une qui n'était visiblement absolument pas au courant de l'existence de l'autre... Ce qui était assez peu commun. Il n'était en tout cas pas difficile de savoir laquelle était la leur. Laissant Jake gérer cela -mais est-ce qu'il y avait seulement quelque chose à gérer ?- il se dirigea vers les vestiaires derrière l'estrade pour prendre son tour dans le défilé. Même si l'idée de rester trois minutes sur ce fichu podium lui donnait plus l'envie de fuir qu'autre chose.

2
Esprit23
Esprit23 a commenté :
Il n'y a pas de é à Shenyt.
Publié Sun, 03 Mar 2019 15:14:47 +0100
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Modifié =)
Publié Sun, 03 Mar 2019 15:50:03 +0100

RP posté le

Un petit problème? Oui Océane c'en est bien rendue compte quand elle a vue la deuxième Mlle WALKER, et la elle est entrain de ce maudire de ne pas avoir étais plus vigilante, si seulement la présence de l'autre imbécile ne l'avait pas déconcentré elle aurais aperçut les détailles qui saute aux yeux, la vrais Mlle WALKER n'est pas enceinte et a les cheveux court (bon sur ce point une perruque peux faire l'affaire).

Océane s’arrête a coté de son supérieur hiérarchique.

-J'ai repéré le "petit problème" M GROM, quel sont les instructions?

Le problème c'est que la jumelle WALKER n'a pas l'air armée et a une attitude irréprochable, en plus après avoir étais remercié en publique par Lady ROGER difficile de l'expulsé "sans raison", tout cela semble bien compliqué.

Grégor se sent de plus en plus mal, il va falloir qu'il s'éclipse, faire une crise avant de défilé va faire une très mauvaise impression. Il se retient de toussé et de tremblé et dit d'une voix étranglé.

-Je vous pris de vouloir m'excusé.

Il adresse un sourire a Eliott et ses amis (et moins amis) avant de s’éclipser pour allez au toilettes, une fois arrivé il est prix d'une quinte de toux incontrôlable, qu'il étouffe tant bien que mal avec sa main, avant que son état n'empire il pend le tube le pose sur sa nuque et appuie sur le bouton, il aurais mieux fait de prendre du sang de loup-garou au lieux de ça mais bon il va faire avec. Son corps se met a chauffé et une vague de douleur le parcoure subitement, puis il se sens en pleine forme comme si la crise n'avais jamais eu lieux, malheureusement quand l'effet va s’arrêter il sais déjà ce qu'il l'attend et la il va dégusté.

Avec un soupir il profit de son tour au toilette pour faire ses besoin et se lavez les mains tacheter de sang avant de retourné a la réception en espérant ne pas trop sentir le sang.

Ethan marche d'un pas tranquille entre les convives, en passant a coté d'un groupe de jeune gens du moins en apparence il sent plusieurs effluve provenant de divers espèce, a part les marinus il a du mal a identifier les races des autres, la majorité lui semble humain mais des odeurs étrange l'attire, cela ressemble a une odeur qu'il connais, mais différente, il reste donc pas loin afin d'essayer d'en apprendre plus. Au bout d'un moment il a repéré plusieurs odeur étrange, des loup-garou différents des autres sont venus s'ajouté a la liste et il sais a présent que l'odeur de Derkomaï vient du jeune homme faisant face a une marinus aux cheveux teint (les jeune de nos jour, jamais content de ce qu'ils ont).

7
Esprit23
Esprit23 a commenté :
Juste par curiosité, qui est l'autre imbécile ?
"les jeunes de nos jours, jamais contents de ce qu'ils ont" Effectivement, ce n'est pas comme si on se pomponnait depuis longtemps. X)
Publié Mon, 04 Mar 2019 18:11:51 +0100
Elius
Elius a commenté :
c'est Ethan
Publié Mon, 04 Mar 2019 18:13:46 +0100
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
quand tu dis le reptile en face de Lorelaï c'est eliott parce qu'il est derkomai ?
Publié Mon, 04 Mar 2019 18:17:37 +0100
Afficher plus de commentaires

RP posté le

- Oui clairement ... Même si je n'ai pas besoin de ce genre de soirée pour faire des dons ... Je trouve même ça presque ridicule ...

Il hocha alors la tête lentement semblant comprendre :

- C'est que dans un sens ... La plus part de ces gens là ont de l'argent à donner, alors c'est comme un prêté pour un rendus, on fait une soirée, ils sont contents et donc ils donnent. Mais ça reste spécial en effet, mais c'est votre culture occidentale qui veut ça de toutes manières.

Puis alors qu'il voulait en apprendre plus sur le rouquin celui-ci sembla emplis de gênes ... Qu'est ce qu'il y avait ? Avait-il fais une bourde en posant cette question, était-ce mal vus ? Tabou ? Ici ? Ou avec lui ? Il essayait pourtant de tout son être de le prendre avec des pincettes, d'être aussi délicat qu'avec un visage de défunt. Puis soudain son visage s'éclaira lorsque Seth commença à répondre :

- Rester discret, loin des foules et autres soirées mondaines. Je préfère une soirée calme à bouquiner ou jouer à des jeux de sociétés comme les échecs ou même à faire du sport.

- D'accord, je vois, je saisis. Je n'aime pas trop le bruit et les foules non plus pour ne rien te cacher. Quant au sport par contre très peu pour moi, fit-il légèrement amusé. J'aime les dames aussi, dit-il en lui prenant la main comme pour se rapprocher de lui.

Quand soudain il y eut un léger problème ... Mais quoi ? D'un côté les invités commençaient à se prendre le chignon, un blondinet et une fille aux cheveux fushia tandis que de l'autre la sécurité semblait s'activer dans tous les sens, de l'autre un invité en costume était partis en trombe dans les toilettes suivis d'un "employé" à la coiffure épineuse le suivant de prêt, des tensions se sentaient aussi entre plusieurs femmes probablement pour le cœur d'un homme ou deux ?

- ... Il y en a deux ?

Et pour clouer le tout il y avait aussi deux femmes ... Enfin deux mêmes femmes, enfin ... deux clones ? Et au vus de la réaction de tout les monde et surtout des habitués, ça n'était pas normal ...

Sa gorge se noua un instant tandis qu'il se rapprochait du chirurgien, il commença alors à sentir l'angoisse, la tension et les problèmes de tout le monde monter et cela ne l'aidaient pas à se canaliser ...

0

RP posté le

Alors qu'Aronn c'était eclipsé comme il savait si bien le faire quand les choses sentent le roussis il échappa donc aux explications avec Harris et Eliott mais aussi à l'embrouille entre sa soeur et le même blondinet. Bref, il revint donc rapidement avec un plateau de coupes de champagne, il ne pouvait pas disparaitre comme il voulait non plus ! Et remarqua rapidement que quelque chose n'allait pas sur le visage de l'homme qui paraissait pourtant depuis le début de son séjour "monsieur je suis trop normal" :

- Je vous pris de vouloir m'excuser.

C'était bel et bien le cas, il y avait bien quelque chose et quelque chose de pas net ! C'était clair, c'était son énième sens, le sens qui lui attire toujours des ennuis mais qu'il ne pouvait s’empêcher de suivre qui venait de s'activer. Il posa donc le plateau sur le buffet, à disposition et suivit l'homme en question de près. Au moment où il arriva il ne le vit que ranger quelque chose dans sa poche, avait-il pris ou fais quelque chose ? Certainement ... Mais quoi ? Toujours est-il qu'il était mal, très mal, il toussait extrêmement fort malgré son intention de le cacher, on aurait dis un cancéreux en phase terminal ou bien lui avant sa vampirisation ... Il reste donc dans l'embrasure de la porte des W.C. pour hommes et le laisse faire ce qu'il a à faire, puis alors qu'il ressort des cabinets celui-ci se lave les mains, mains donc couvertes de sang qu'il avait probablement craché ... Étrange ? Suspect ? Non ... Inquiétant plutôt ... Alors il le regarde et penche la tête sur le côté avec un léger sourire qui voulait en dire long, il laisse la porte se fermer derrière lui, les laissant seul à seul. Entre hommes comme on dit ! Il n'y avait qu'eux dans les toilettes c'est alors qu'il descelle ses lèvres glossées et plie la serviette pendante à son bras :

- Un problème monsieur Teller ? Demande-t-il finement en s'appuyant légèrement sur le mur collé à la porte menant à la grande salle de réception. Auriez-vous besoin de quelque chose ? D'aide peut-être ? Finit-il en le fixant avec ses grands yeux maquillés.

2
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
C'est pas TANNER c'est TELLER
Publié Wed, 06 Mar 2019 11:18:52 +0100
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Merci ;)
Publié Wed, 06 Mar 2019 11:36:23 +0100

RP posté le

Elle n'avait toujours aucune nouvelles de son escouade tactique infiltrée pour "la première phase du grand projet" ... Fransesca ne voulait pas sortir en compagnie d'Antonello si bien que ni ni l'autre ne voulait sortir et Médusa ne savait plus quoi faire de ces incompétents enragés, Kaedre quant à elle c'était déjà fais remarquée par Grom et Rogers commençait à lui voler dans les plumes ... Enfin tout ceci résumait assez bien la situation.

Et puis elle commençait à se poser des questions quant aux deux vieilles chouettes délurées trainant ça et là, elle les voyait arriver de loin dans la brume et commençait sérieusement à se poser des questions ... Qui étaient-elles ? Pourquoi étaient-elles réellement là ? Et qu'étaient-elles au juste ? Personne n'aurait pus croire aux deux vieilles stars d'Hollywood prenant une tranquille retraite ... Il fallait être trop stupide, elles empestaient la comédie ... C'était le cas de le dire après tout !

Quoi qu'il en soit elle poussa les portes en tenue de soirée, un imperméable blanc Balanciaga un peu spécial, des bottines plutôt habillées, son collant noir habituel et un beau décolleté par dessous, le tout surmonté de ses lunettes sombres et habituelles accompagnées de gants et d'un sac en cuir noir suffisamment raffinés pour l'évènement.

59b2e87338f8b99165cbbb75d18d1737.png

Elle constata donc rapidement la tension régnante à cause de la double miss Walker, elle repéra les deux grabataires au fond et toujours aussi décalées et vit le groupe principal composé d'Harris, Brooks, Anderson, Shenyt et compagnie ... Monsieur Grom semblait légèrement préoccupé par la discussion et discutait dans son oreillette tandis qu'un léger sourire s'afficha sur le visage de la belle blonde :

- Encore une belle et intéressante soirée qui s’annonce là ... Fit-elle à voix basse, pour elle même.

Juste derrière elle se trouvait Kaedre, "habillée" comme à son étrange habitude qui la suivait de près. Tout comme elle, celle-ci semblait analyser la situation mais ne pouvait pas en saisir tous les enjeux. Elle s'avança donc vers l'homme d'affaire livrant Kaedre à elle même et lui sourit doucement en lui tendant sa main gantée, elle en retira le gant et s'attendait à leur traditionnelle salutation :

- Et bien, vous semblez ne point vous ennuyer Harold ! Fit-elle plus fort et d'une manière étrangement légère. Le défilée n'a-t-il donc pas commencé ? Je croyais être en retard, mais vous savez ce que c'est, les affaires ... Avait-elle finis avec un air presque complice.


2
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
"aucune nouvelles de son escouade tactique infiltrée" depuis le mois de Décembre, ça fait long xD "Et tout ce temps comme tu dis, ça ne fait que 7 mois" depuis le RP "Peine..."
Publié Wed, 06 Mar 2019 19:00:24 +0100
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Bah oui je sais ? Mais elle les a lancé avant d’arriver à Crossroads, c’est le principe
Publié Wed, 06 Mar 2019 19:55:19 +0100

RP posté le

Grégor regarde l'homme qui vient de lui poser une question et il lui sourit.

-Merci de cet demande mais je n'est pas besoin d'aide M.WAGNER ne vous inquiétez pas.

Il a un sourire franc et sincère, un sourire tellement travaillé qu'on ne peux pas différencier d'un vrais sourire.

-Ce qui ne pourrais pas être vôtres cas.

Il le salut et sort en lui disant toujours avec un air parfaitement sympathique et affable.

-Je vous souhaite une bonne soirée.

Grégor se fond dans la foule avec aisance, son comportement tellement banal le rend pratiquement invisible, dur de faire attention a lui tellement il c'est entraîner a être inexistant aux yeux des autres.

L'architecte entre dans les vestiaires mis a disposition pour les personnes allant défilé. Son sourire c'est mué en un rictus inquiétant vite effacé, son poing serré produit des craquement, petit a petit il redevient le Grégor aimable et lambda.


0

RP posté le

Kaedre avait toujours été curieuse de participer à ce genre de réception, pas que celles-ci l’intéressaient mais plus qu'elle aimait à se prendre à observer les gens qui y venaient, propre sur eux, bienséants, fier d'eux, en goguette comme on dit... Et elle devait bien avouer qu'y arriver enfin était assez enivrant et pour le moins amusant.

La jeune femme ne lâchait pas d'une seule semelle Médusa qui trottait posément devant elle. Ils passèrent ainsi les contrôles de sécurité et ainsi sans même prononcer un mot, sans même un regard dédaigneux, elle donna à la sécurité son kuhkuri, un sourire sur les lèvres. Elles débouchèrent alors dans l'immense salle dans laquelle se tenait la petite réception. C'était fort sympathique : il y avait des lumières partout, des gens partout, des sourires partout, peut être un peu trop. Mais ce ne fut pas suffisant pour abattre celui perpétuellement carnassier de Kaedre. Elle suivit ainsi Médusa, regardant dans tous les recoins, analysant les bouilles grimés de personne qu'elle avait certainement croisées quelque part...ou pas d'ailleurs : des vieilles grands mères se disputant, des hommes à la peau trop envahie par les poils, des femmes aux cheveux rouges...Tout ce que la tatouée aimait en somme.

Puis, soudain Médusa bifurqua, comme promis, vers un bonhomme imposant à l'aura impériale. Kaedre ne lui emboita pas le pas cette fois-ci et resta plantée net dans la foule grouillante. Ses cheveux un peu trop colorés et ses vêtements un peu trop sophistiqués pour les manants se pavanant céans, elle devait bien avouer que les regards qu'on lui lançait, n'avaient rien d'agréable ni de curieux. Mais Kaedre n'en pris pas compte et, fière dans ses jeans, elle se dirigea tout droit vers les deux vieilles mégères qu'elle avait aperçu plus tôt. La foule semblait s'ouvrir comme par magie sous ses pas, de ce fait sa progression fut bien plus facile que ce à quoi elle s'attendait. Elle passa à côté de la femme aux cheveux rouges *snif*, qui était vraiment en pétard, devant un petit groupe pas moins en pétard qu'elle. Le sourire de Kaedre s'élargit alors qu'elle frôlait le dos de cette femme qui sentait la mer...Intérressant. Rangeant toutes ces informations utiles dans un coin de sa petite tête elle continua son chemin jusqu'à aller se camper devant les grands mères plongée de nouveau dans une éternelle chamaille. Bravant alors la tempête de leurs diatribes enflammées la tatouée lança à leur attention, ignorant terriblement leurs précédents interlocuteurs :

- Comment vont les mamies ?

Elle compléta son effet avec un magnifique sourire aux canines trop longues, surplombant les deux vieilles folles de toute sa hauteur. Si Kaedre avait bien sentit que ces deux là n'était pas tout à fait normales. Plus anormales en tout cas que la plupart des invités présents ici.

2
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Je vais attendre la réponse de Dylan Brown pour enchainer avec Bubbles et Myrtle ;)
Publié Thu, 07 Mar 2019 15:59:44 +0100
HeîkeMagneus
HeîkeMagneus a commenté :
Nickel
Publié Thu, 07 Mar 2019 18:09:18 +0100

RP posté le

Seth sourit doucement à Anubis s'apprêtant à répondre avant qu'un remue-ménage ne le coupe lui faisant relever la tête, voyait-il double ou bien il y'avait un clone... Ou...Des jumelles? Qu'est-ce qu'il se passait ici? La curiosité envahie quelque peu son regard, il se demandait vraiment ce qu'il se passant dans cet hôtel où la plupart des gens semblaient se connaitre ou avoir à faire ensemble...

"-Que se passe-t-il ici? ....Sérieusement..."

Est-ce que cet hôtel l'inquiète? Oui, et de plus en plus d'ailleurs.


Barnaby observait ce qu'il se passait, saluant parfois les gens toujours avec cette politesse et ce sourire poli, faussement poli. Il n'était là finalement que pour faire le don au nom de son entreprise, et peut-être pour sa propre conscience, allez savoir. Mais les deux vieilles qui avaient fait leur entrée de façon....Bruyante et avec des tenues sommes toutes saugrenues l'avaient un peu fait tiqué, mais plus par curiosité c'est rare de voir des gens autant assumer un style de ce type ici. Des prises de têtes commençaient un peu à l'écart de la scène alors que deux femmes se retrouvaient face à face. Elles étaient semblables, des jumelles? Allez savoir, il s'approcha un peu finalement, curieux.


0

RP posté le

S'il y avait une chose qui était toujours très intéressante à écouter, c'était bien les discours long et ennuyeux. Mais pour qui savait écouter -et décrypter- on y apprenait une multitude de choses. Et point positif, comme quoi son enseignement avait tout de même servi à quelque chose, Eliott en faisait de même. Pas sûr que celui-ci parvienne à voir tout ce qu'il y avait à saisir -c'était Eliott après tout, il ne fallait tout de même pas trop lui en demander- mais l'effort était là.

Mais ce qu'il y avait de réellement pratique avec Eliott, c'est que vous pouviez suivre en direct ce qui se passait rien que par ses expressions. Un vrai livre ouvert... Et ce n'était pas faute de le lui avoir reproché un nombre incalculable de fois. Toujours est-il que cette soirée qui s'annonçait ennuyeuse à mourir de mondanités, devint soudainement très intéressante. Et l'arrivée de cette chère Médusa ne fit que confirmer ce fait. La soirée ne pourrait être que passionnante vu tout le beau monde qui se pressait ici.

"M'ennuyer ?! Alors que je suis au bras de la future lauréate du défilé ? Quelle drôle d'idée avez-vous là, ma chère..."

Se pliant à leur exercice habituel, il lui fit un baise-main alors qu'il s'enquérait d'une voix bien trop innocente pour ne pas attirer l'attention.

"Oui, les affaires... J'ai entendu dire que ça bougeait pas mal en ce moment de votre côté..."

Ou comment chercher à en savoir plus -ou plutôt à corroborer ses informations- sans avoir à demander. Mais en cet instant, son attention était surtout tournée vers sa Beauté qui avait été appelée à aller se préparer.

"Je ne doute pas que tu vas tous nous envoûter ma Beauté. Et je serai le plus fervent de tes admirateurs. Comme toujours."

Et d'ailleurs son chéquier et son stylo étaient déjà prêts.

Tout comme Eliott pouvait l'être à patienter dans les vestiaires. Du moins jusqu'à ce qu'il voit Grégor arriver à son tour et avec dans son maintien les traces d'une certaine tension qu'il reconnu pour l'avoir déjà vu une fois. Quelque peu inquiet, il s'approcha de lui pour lui demander aussi discrètement que possible.

"Ça va aller ?... Sinon, je peux t'excuser si tu préfères aller te reposer. Je trouverais bien une excuse à peu près valable..."

Parce que c'était bien la seule chose qu'il pouvait faire pour lui en cet instant.


1
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
De même que pour Kaedre je vais attendre Aly0 pour répondre avec Lorelaï à Eliott^^
Publié Thu, 07 Mar 2019 16:00:30 +0100

RP posté le

Il avait senti sa présence, pas que la sienne évidemment, il y avait la petite qui l'accompagnait et malgré lui, il avait entendu les échanges entre elle et... ses amis sans doute. En la voyant approcher, il referma doucement son livret, pas qu'il n'avait pas envie qu'elle voit son travail, mais il était du genre à ne rien montrer tant que ce n'était pas terminé. Puis, il voyait ce dessin comme un cadeau, il ne voulait pas lui offrir pour le moment, il devait être... parfait ! Il leva les yeux vers elle et lui sourit.

" C'est mon passe-temps favoris ! cette robe te vas à ravir, tu es tout simplement... magnifique.- il tend son bras vers la chaise près de lui- je pensais être le premier à t'en offrir mais ça ne fait rien - tout sourire il lui donne un bouquet de rose rouge- un peu cliché mais... c'est la saint-valentin après tout !"

Il y avait des tonnes de femmes dans cette pièce, mais il trouvait que Callista illuminait cet endroit mieux que personne, du moins pour lui. Il ne pouvait pas dire qu'il la connaissait par coeur, mais il l'avait déjà bien appréhendé, il pouvait presque lire en elle comme un livre ouvert.

" Il est évident que tu vas gagner ce concours, pas seulement parce que tu es sublime mais parce que tu vas tous les épater par ta prestation de violon !"

La question ne se posait même pas, il voterait directement pour elle. Alors qu'il rangeait ses affaires dans son sac, et sortait son appareil photo, deux femmes vinrent vers eux. Elles étaient pour le moins surprenantes, comme à son habitude il leur sourit.

" Bonsoir mesdames, je vous retourne le compliment ! Je suis Dylan Brown, je vais être le photographe de la soirée. Il va falloir m'excuser, je vais commencer à prendre quelques clichés, le défilé va débuter ! Passez une agréable soirée."

Il joigna le geste à la parole et se leva, et se dirigea vers le centre de la pièce, il se retourna et fit un clin d'oeil à Callista.

" Bonne chance !"

Et il se mélangea aux invités !

0

RP posté le

Cette soirée allait être un vrai fiasco, ils n'allaient pas s'ennuyer ça c'était certain, mais il avait beaucoup trop de monde qui n'allaient vraiment pas dans ce décor. Et un paquet qu'ils ne connaissaient pas mais qui était sûrement pas gentil-gentil, malgré le fait que ce soit un événement qui amenait plus à la gaieté qu'à la violence, Andrew ne pouvait s'empêcher d'avoir des yeux partout. Même si la sécurité était la pour faire ce travail, c'était comme une déformation professionnelle. Il y avait trop de sirènes proche de lui, en commençant par cette folle qui accompagnait Harris et la soeur d'Aronn.

Eliott avait bien raison de les mettre en garde, parce qu'à la moindre tentative de jouer avec les esprits de ses amis, l'agent pourrait ne pas garder son calme. Il n'avait plus vraiment peur qu'on entre dans ses pensées, on l'avait suffisamment torturé avec cela, qu'il ne réagirait plus si on recommençait. Il regarda un instant Callista partir en direction de... et bien il ne savait pas qui il était mais il reçu rapidement un coup de coude de Matthew.

" Détends-toi, il est clean ce gamin ! Essaie plutôt de te concentrer sur ce défilé et sur la soirée, on reprendra nos jobs demain."

Il aurait aimé y croire lui aussi, tout comme Sebastian aurait aimé que Nastasia soit là, il n'avait pas eu de nouvelles d'elle depuis un moment déjà. Il fit un triste non à Jake en guise de réponse, mais il ne fallait pas qu'il perde espoir, elle reviendrait rapidement parmi eux. D'ailleurs, le défilé allait bientôt débuter, Andrew "donna" sa soeur à Matthew le temps qu'il aille faire son petit tour de podium, il n'était pas vraiment fan mais il fallait bien se prêter au jeu. Il s'avança vers Lydia qui lui prit le bras en souriant et ils allèrent tout deux aux vestiaires.

Tandis que la blonde se demanda à quelle type de soirée elle s'est rendue, parce que le monde surnaturelle, elle débutait à peine dans ce champ là et c'était un peu bizarre pour elle de penser qu'elle pouvait se faire manger par un loup-garou. Matthew, voulant être gentil, tendit la main dans la direction d'Anna afin de la conduire à une table.

" J'ai pas besoin d'aide pour marcher ! Et d'un garde du corps non plus d'ailleurs !"

Il la regarda donc se diriger vers la table, et il était étonné de son comportement même si Andrew l'avait prévenu, comment une aussi jolie fille pouvait sortir des choses pareilles ? Il mit alors les mains dans ses poches et s'assit sur une des chaises.

1
Esprit23
Esprit23 a commenté :
S'il est gêné par ces simples phrases d'Anna, il n'est pas prêt à la côtoyer. XD
Publié Fri, 08 Mar 2019 21:57:20 +0100

RP posté le

"Ne t’inquiète pas, lui susurra-t-il. Après le discours, tu te changeras dans ma chambre, d’accord ?" Est-ce qu'elle s'inquiétait ? Certes, elle avait rougit, de devoir dire à Martin qu'elle n'avait pas de sous-vêtement, toutes elle lui répondit avec un sourire, en le regardant du coin de l’œil :
- Tu veux déjà qu'on retourne à la chambre ? - elle sourit en se mordillant la lèvre inférieur - Allez viens ! - Elle le tire alors par le bras, vers la sortie, et surtout vers la chambre... -

De son côté, après avoir "rassurer" Eliott, sur le proche avenir de Lorelaï, à Crossroads, il y a bien évidement le "petit problème" des... Jumelles ? - Certes, lui avait bien hérité, soudainement, d'une fille adolescente, dont il ignorait l'existence - Alors il dit à l'attention d'Océane, discrètement à son oreille :
- Tu me l'a garde à l’œil, et tu t'informe auprès d'elle. Si elle résiste, n'insiste pas. On avisera.

Bon ça, c'était fait, alors qu'il se fait bousculer de nouveau par... Kyra et Martin. Ces 2 là, semblaient avoir la bougeotte, mais alors qu'elle était passer, la trace odorante qu'elle laissa ne laissa pas de doute - Elle était dans une période, assez "particulière" - les suivants du regard, celui-ci fut attirer sur, l'énigmatique Mr.TELLER, suivi par Aronn - Qu'ils gardaient à l’œil - D'ailleurs, en parlant de personnages énigmatiques, il y eût cette Médusa et, sa fidèle suivante - Beaucoup de personnes, à garder à l'oeil : comme ces 2 vieilles dames... - Quand au commentaire d'HARRIS, il ne doutait pas que sa compagne, puisse "gagner" le titre de "Miss Crossroads", mais bon. Peu importe, s'il veut qu'elle gagne, il devra sûrement mettre le paquet, pour en être assurer. Ce qui n'en sera que bénéfique, pour l'action caritative de ce soir - Même si en tant que père, il préfèrerai que se soit Callista - Mais, ça va commencer !

1
Esprit23
Esprit23 a commenté :
A la ligne 3, je crois que tu voulais dire "toutefois".
Publié Sat, 09 Mar 2019 23:21:20 +0100

RP posté le

Galatea rejoint rapidement le vestiaire sur l'estrade, complètement déboussolé - show must go on ? - et s'assoit sans dire un mot, tandis que Victoria arrive près de Callista, qui a la petite sur ses genoux, son violon à ses pieds, et un bouquet de roses rouges en main, accompagner par une rose blanche, qu'elle regarde fixement. Elle stress. Melle.ARS s'approche d'elle, et une main sur l'épaule :
- Eh, ça va aller ?
- Sans regarder la jeune femme - J'ai... J'ai pris, les fleurs de Dylan, et... J'lui ai pas dis merci.
- Arquant un sourcil - Oh... Et bien, tu lui dira après ? - Pas très convaincu, ne sachant que répondre à ça -
- Une larme perle sur sa joue - C'est... C'est juste... - Elle regarde Melle.ARS dans les yeux - J'veux pas, le perdre. J'veux pas, l'décevoir, ou même papa.
- Kalos s'approche et essuie doucement, la larme de Callista - Les larmes son des armes précieuses et puissantes. Ne les gâches pas pour si peu.
- Hailey vient s'interposer [Laisse-là en paix !]
- Elle sourit sûr d'elle [Quel véhémence, à mon égard. Ce n'était qu'un conseil, d'une femme à une autre. Pas la peine de m'incendier ainsi]
- Fronce les sourcils, avec un léger grondement [Ne m'tente pas. Ou il y aura du poisson frit au menu. Va plutôt faire ton show, de chaudasse mi-pute mi-thon]


Ainsi, après un soupir, Kalos s'en va sur l'estrade, approchant lentement, ses pas comme flottant, au-dessus du sol. Elle regarde toute l’assistance, un regard plein de confiance, son sourire, ses lèvres son comme des armes sortant de leur fourreau. Fauchant déjà, la plupart des hommes. Elle empoigne, toujours lentement, délicatement, avec grâce et volupté, le micro - du bout des doigts de la droite - et le pied de micro - du bout des doigts de la gauche - Fermant les yeux, elle entre ouvre les lèvres, rapprochant ceux-ci du micro. Un léger son lyric et doux sorte de sa bouche. Elle chante. Elle chante, le chant des sirènes. Sa voix clair et suave, passe par des tonalités et timbres chauds et enivrant, alors qu'elle rapproche le pied de micro, d'un corps, qui lentement, très lentement entre mouvement, comme au gré des vagues des mers calmes. Sa main glissant lentement, comme une caresse, un effleurement du pied de micro, alors que les lents soupirs de chant gagne en force. Elle s'ouvre, et s'offre totalement à son publique, sans aucun instrument de musique, mis à part sa voix envoûtante.

1
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
"la chaudasse mi-pute mi-thon" j'adore ! <3 omg trop bien ça !
Publié Wed, 13 Mar 2019 09:56:03 +0100

RP posté le

Grégor avait beau lui assurer que tout allait bien -mieux ?- pour lui, il n'en restait pas moins inquiet. Il ne s'était d'ailleurs pas attendu à ce que celui-ci lui parle d'Aronn, parce qu'il ne voyait pas de quel autre ami 'problématique' celui-ci pourrait lui parler, et ça ressemblait un peu trop à quelqu'un cherchant à noyer le poisson...

"Grégor, si ça va pas, je peux aller t'excus..."

Il ne termina pas sa phrase. Une douce mélodie charmeuse, oh combien charmeuse, venait soudainement de lui retirer toutes les pensées de sa tête. Il ne restait que du vide et cette mélodie qui caressait autant ses oreilles que la moindre parcelle de son corps tout en augmentant sa température de nombreux degrés. Il avait soudainement chaud, très chaud, et le type face à lui dont il avait par ailleurs totalement oublié le nom mais ce n'était pas ce qui l'intéressait le plus chez lui en cet instant, était... vraiment bien habillé. Et même s'il n'était pas vraiment son genre, il restait plutôt pas mal. Et... Alors qu'il avait agrippé sa veste et le tirait vers lui -la force des demi-derkomaï pouvait s'avérait parfois bien utile- une alarme se déclencha dans un recoin de son esprit. C'était loin et ça avait bien du mal à percer les paroles envoûtantes de la mélodie mais une histoire de parfum et de... piscine ? cherchait à percer à travers la brume qui emplissait son cerveau.

Mais ça le dérangeait plus qu'autre chose alors qu'il ne voulait que se laisser diriger par la douce mélodie lui promettant mille délices et mille plaisirs. Il en était d'ailleurs à souffler dans le cou de cet homme alors que ses lèvres venaient effleurer l'angle de sa mâchoire lorsque la chanson s'arrêtant, le 'vide' commença lentement mais sûrement à s'effilocher. Et avec un affreux sentiment de perte accompagnant le tout...

Reprenant peu à peu pied avec son environnement, il croisa le regard de Grégor alors qu'il le lâchait enfin, tout en lui demandant avec un regard devenant plus accusateur au fil des secondes. "Mais qu'est-ce qu'il s'est passé ? C'est quoi ce cirque ?" Sauf qu'on ne lui laissa pas vraiment le temps de comprendre ce qui se passait.

"M. Brooks, ça va être à votre tour ! Dépêchez-vous !"

"Hein ? Quoi ?"

Pour se retrouver il ne savait comment, bien qu'il ait failli trébucher, au pied de l'estrade prêt à prendre la place de la sirène. Et il n'eut pas besoin de faire un plus un égal deux pour savoir d'où provenait cette perte de contrôle. Lui lançant un regard noir, il se retrouva soudainement projeté sous la lumière des projecteurs et fit comme il faisait à chaque réception à laquelle il se trouvait obligé de participer. Il sourit de façon quelque peu intimidée mais tout de même amusée de se trouver là. Alors que son bouquet de roses -bien amaigri- toujours à la main, il avançait tout le long de l'estrade pour se rapprocher à son tour du micro.

"Promis, je ne vais pas me mettre à chanter ! Je ne tiendrais absolument pas la comparaison... Mais je voulais vous remercier d'être venu si nombreux, et de participer pour cet orphelinat et tous ces enfants. Et n'oubliez pas d'aller donner votre sang, c'est important ! Et..."

Tout en parlant, il faisait le tour de la salle du regard, cherchant quelqu'un qu'il ne trouvait pas. Par contre, Il pouvait dire qu'Harris qui s'était installé à la table de ce qui devait être une femme d'affaires aux lunettes noires et à l'imper blanc -presque aussi bizarre que les gants de vaisselles des deux mamies- semblait encore en partie sous l'effet de la 'chanson' même si les yeux qu'il posa sur lui redevinrent bien vite perçants. Alors que Père Rodrigo lui se dirigeait tout droit vers... les toilettes ?

"... Bonne Saint-Valentin à tous les amoureux."

Et ça avait été dit en Français avec un petit sourire en coin charmeur. Avant de décrocher une dernière rose de son bouquet, et qu'il ne se détourne sous les applaudissements polis pour revenir vers les vestiaires.

Croisant Hailey prête à prendre sa place, il lui souffla "Bonne chance sœurette !" avant de se diriger vers Andrew à qui il tendit la rose qu'il venait de décrocher.

"T'es pas obligé de l'accepter... Si tu veux pas."

Et son sourire tenait en cet instant bien plus de la gêne que du charme ! D'ailleurs, il dévia rapidement en demandant à la cantonade tout en portant son attention sur Callista et Victoria, les plus à même de savoir ce qui se passait.

"Au fait, est-ce quelqu'un sait où est Nastasia ? Sebastian est là mais pas elle, c'est étonnant pour une soirée de Saint-Valentin..."

2
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
@Clafoutis ALLEZ ! Alerte GENRAL ! Tous le monde modifie son RP, on ne tenant plus compte, de la dernière indication MJ !
Donc TU modifie ton RP, merci ^^
Publié Thu, 14 Mar 2019 21:23:32 +0100
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Non, je ne le ferai pas. Tu as fait une indication, on l'a tous suivi selon notre sensibilité et ce qu'on voulait y jouer. Je te rappelle que ça touche à la sexualité et que donc RIEN ne peut être imposé à ce niveau-là. A toi de prendre ça en compte maintenant. =)
Publié Fri, 15 Mar 2019 00:36:01 +0100

RP posté le

Si personne ne voulait être sous les feux d'Anna, il fallait éviter de la bousculer, parce qu'elle était prête à faire un scandale devant tout le monde. C'était habituel certes, pour les personnes qui la connaissaient mais pour les autres, c'était une autre histoire. Donc elle était entrain de marcher tranquillement, et voilà qu'elle se prenait on ne sait qui dans l'épaule et elle se retrouvait à 20 mètres de sa position initiale, sans aucune exagération. Elle regarda donc l'homme en question droit dans les yeux, même si elle devait se faire un torticolis rien que pour voir sa tête.

" Tu ne peux pas regarder où tu marches - elle regarde la scène et voit la chanteuse- je te parle l'armoire à glace, la prochaine fois baisse la tête et regarde où tu vas !"

Les oreilles de Matthew saignait, littéralement. Mais il était pas là pour subir les humeur d'Anna. En coulisse Andrew attendait patiemment son tour, les mains dans les poches, aux côtés de Lydia. Tout se passait pour le mieux, jusqu'au moment où il entendit une très jolie mélodie, très très jolie, et tout à coup la femme à côté de lui, était devenu la plus sublime des créatures. Il ne savait pas trop ce qu'il faisait mais en tout cas, il était très proche d'elle, et en même temps comment pouvait-il ne pas succomber à ces magnifiques cheveux blonds vénitiens et ces yeux d'un vert si purs ? Sa tête ne savait plus ce que son corps faisait, mais en tout cas, il appréciait beaucoup le moment. Quoiqu'il reprit rapidement ses esprits, même s'il avait l'impression que ça avait duré des heures, il sentit une rapide douleur à la joue. Sans aucun soucis il revint à la réalité, et regarda Lydia avec un flot de questions qui traversaient son esprit.

" Tu m'as giflé ? Mais pourquoi tu as fais ça ?"

Le regard de la femme était plutôt équivoque, elle n'était pas vraiment violente mais elle n'avait pas pu faire autrement.

" Comment ça pourquoi j'ai fais ça ? C'est plutôt logique, non ? Tu étais à la limite de défaire ma robe !"

Alors que dans la salle, Dylan qui prenait les photos de la chanteuse, se rendait à peine compte de ce qu'il se passait autour de lui. C'était à la fois bizarre et intriguant, et tout à coup il regarda d'un autre point de vue la femme sur la scène. Mais il remarqua que tous les hommes n'étaient pas comme hypnotisés par la voix angélique de la femme, comme lui. Andrew et Lydia étaient donc entrain de s'expliquer dans les vestiaires, sur la cause du dérapage de l'agent et il était évident que c'était la faute de la compagne d'Harris.

Les deux jeunes gens regardèrent Eliott monté sur la scène, avant que celui-ci ne vienne offrir une rose à Andrew, Lydia sourit en voyant se geste qui représentait forcément quelque chose pour Eliott.

"Pourquoi est-ce que je ne l'accepterais pas ?"

Et il la prit sans se faire prier et sourit au blondinet en signe de remerciemant avant de lui aussi se poser des question sur le fait que Nat' n'était toujours pas là.

" Oui c'est vrai, elle est où ?"

1
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
@Aly0 ALLEZ ! Alerte GENRAL ! Tous le monde modifie son RP, on ne tenant plus compte, de la dernière indication MJ !
Donc TU modifie ton RP, merci ^^
Publié Thu, 14 Mar 2019 21:06:32 +0100

RP posté le

Aronn toujours bien calme, posé, le regardant avec un petit air satisfait, comme voulant nouer, en savoir plus ! Oui c'était ça, repartir avec de nouvelles bases, un nouvel entourage. Il n'attendit pas bien longtemps avant que l'homme en question de lui réponde en souriant :

- Merci de cette demande mais je n'ai pas besoin d'aide M.WAGNER ne vous inquiétez pas.

Fit-il en souriant étrangement, était-ce de la simple politesse ? Ou une moquerie, un reffus total de s'ouvrir et de faire "connaissance" ? Même si Grégor devait en savoir bien plus sur le parfumeur, que lui n'en savait sur le petit nouveau ... Mais rapidement ses questions furent éclairés :

- Ce qui ne pourrais pas être vôtres cas.

Il arque un sourcil et ravale même sa salive, et alors que l'homme massif s'approche du squelettique la tension monte, son cœur s'emballe, il ne cesse de le regarder dans les yeux et laisse échapper à moitié étouffé :

- C'est ... à dire ? ...

Mais celui-ci passes à ses côtés sans rien dire ni demander et rejoint la salle en le saluant d'un air tout à fait "normal", trop "normal" enfin de compte et disparait dans la foule alors que le show débute ...

- Je vous souhaite une bonne soirée.

L'homme se fond dans la foule alors que le spectacle est sur le point de commencer, il rejoint probablement les loges en tant que participants, pas étonnant vus l'assurance et l'égo de celui-ci ... Mais alors qu'Aronn reprend ses esprits et ne cesse de se poser des questions vis à vis de chacun ... Qui est qui ? Qui est devenus quoi ou comment ? Qui le prend pour quoi ? Enfin il ne cesse jusqu'à ce que ... Cette voix ... Oui cette voix fantastique qui lui rappelait son enfance ... Lorelaï ... C'était même plus fort ... Il cherche sa sœur et l'observe en pleine discussion avec des clients qui font de drôles de têtes ... Il finit par regarder la scène et la voit elle ... La femme qui l'avait provoqué tout à l'heure ... Mais sa voix et si forte, ce désir déjà naturellement brulant en lui le fait fondre sur place ... De dos il voit alors une forme qui lui parait correct qui lui plait plus ou moins mais c'était satisfaisant ... Un jeune homme aux cheveux bouclés, un appareil photo à la main ... Il s'approche alors de lui et lui effleure doucement le dos de bas en haut comme il aime le faire et lui murmure de sa voix modulée et brûlante :

- Tu es nouveau ici toi non ? ... J'aime beaucoup la photo tu sais ... Murmure-t-il encore avec plus de désir tandis que son corps se rapproche sans gêne de lui.

Mais alors la musique cesse et il se recule d'un pas net et ses joues s'empourprent rapidement, très rapidement :

- Pardonnez-moi, monsieur Brown c'est ça ? Je ... Je suis navré ...

1
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
@AronnWagner ALLEZ ! Alerte GENRAL ! Tous le monde modifie son RP, on ne tenant plus compte, de la dernière indication MJ !
Donc TU modifie ton RP, merci ^^
Publié Thu, 14 Mar 2019 21:07:02 +0100

RP posté le

- Que se passe-t-il ici ? ...Sérieusement ...

Avait alors dis le chirurgien en voyant la pagaille qu'avait mis l'histoire des deux Galatea ... Il ne se préoccupait donc plus vraiment du thanatopracteur à ses côtés, sa tension montait. Ça y est il commençait à stresser, à être mal à l'aise et rapidement il voudra partir, c'était une certitude pour Anubis qui commençait à comprendre et à saisir le rouquin.

Mais si l'histoire des "clones" commençait à le stresser il n'était pas au bout de ses surprises puisque la reine des marée entama son show ... Et alors au fil de sa chanson, de ses vibrations et ondulations c'est tous les hommes de la salle qui commencèrent à onduler près de leurs proches, hommes ou femmes, partenaires ou non d'ailleurs !

Alors Anubis qui ne cessait de fixer tour à tour Kalos puis Seth fit rapidement son choix et prit les deux, la voix de la magnifique brune à la robe décalée ainsi que le corps du rouquin ... Il se mordillait donc les lèvres et posa une main aguicheuse sur son torse le poussant contre un mur pour l'acculer, ça en excitait certains allez savoir pourquoi ! Puis alors qu'il venait de le plaquer sans réelle délicatesse il se rapprocha de son corps et entremêla ses jambes aux siennes, collants leurs bassins tandis qu'il commençait à lui mordiller doucement le cou :

- Seth ... Je brûle pour toi ... Murmura-t-il entre deux sucions ou baisers dans son cou.

Puis la musique cessa et son ardeur redescendit rapidement, en une minute à peine et cela semblait être le cas pour toute la salle ... Chacun s'emplissait de gêne ... Sauf les femmes toutes plus ou moins remontées contre leurs partenaires et surtout cette Kalos ! Il se recula non sans gêne et baissa les yeux :

- Désolé ... Je ... Je ne sais pas ce qui m'a pris ... Murmure-t-il honteux.

1
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
@AronnWagner ALLEZ ! Alerte GENRAL ! Tous le monde modifie son RP, on ne tenant plus compte, de la dernière indication MJ !
Donc TU modifie ton RP, merci ^^
Publié Thu, 14 Mar 2019 21:07:11 +0100

RP posté le

- M'ennuyer ?! Alors que je suis au bras de la future lauréate du défilé ? Quelle drôle d'idée avez-vous là, ma chère ... [ ... ] Oui, les affaires... J'ai entendu dire que ça bougeait pas mal en ce moment de votre côté ...

Ainsi donc c'était ça "Kalos" ... Enfin ... C'était elle la reine des abysses, la charmeuses, la sirène ... La manipulatrice en chef ? Et bien elle se l'imaginait bien, une sirène comme toute les autres, profiteuses, trop confiantes et surtout imbues. Du moins c'est ce qu'elle dégageait au côté du mastodonte, alors que celui-ci exerce son léger baise-main à Médusa celle-ci lance un grand sourire à la brune comme pour la provoquer et lui montrer qu'elle n'était pas seule à peser sur l’échiquier. Malgré tous ses préjugés qui s'avéraient probablement vrai sur "Rift" Médusa ne la sous-estimait aucunement, loin de là, elle prenait juste note et conscience de qui était qui à cette soirée, une sorte de repérage enfin de compte :

- Oui c'est cela ... L'engrenage se met en route et de nombreuses choses oubliées et délaissées sortes des ombres si vous voyez ce que je veux dire. Et je pense que chaque être possède une clé, un rôle à jouer et une place en ce monde, vous voyez ? Demanda-t-elle en parlant à mot couvert tout en partageant son crédo.

Puis son escort fut appelée à se préparer et celle-ci s’exécuta sous les encouragements de son très cher banquier et fervent défenseur, mais la question se posait tout de même ... Qui tirait les fils ? Elle ou lui ? Un peu des deux peut-être ? Retrouvaient-ils leurs comptes à se manipuler ou se servir l'un de l'autre ? Tout ceci restait un mystère ... Mais pas pour longtemps, aucun mystère ne reste longtemps dans l'ombre face à "celle qui voit tout".

De son côté Kaedre virevoltait ça et là ... Humant l'air et reconnaissant certainement des odeurs familières, des espèces plus ou moins rares et des spécimens plus ou moins forts eux aussi ... Elle aimait ça, la chasse ... La chasse aux informations pour le moment ! Bien entendus ! Mais celle-ci semblait s'approcher dangereusement de deux vieilles choses qu'il ne valait mieux pas trop titiller pour ne pas récolter trop d'ennuis au vus de leurs grades.

Elle ne s'attarda pas bien longtemps sur sa petite protégée que la ténébreuse sirène se mit à onduler, jouant de ses cordes vocales ... Mais son "maléfice" était inefficace sur Andréa qui était une femme ayant une oreille non très fine. Mais tout ceci l'amusait beaucoup, les phéromones volant dans l'air, l'excitation palpables des mâles ... La chaleur ... Elle aimait ce genre d'endroit, une foule bouillonnante, exactement comme un solarium ou une bonne pierre exposée au soleil.


2
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
@AronnWagner ALLEZ ! Alerte GENRAL ! Tous le monde modifie son RP, on ne tenant plus compte, de la dernière indication MJ !
Donc TU modifie ton RP, merci ^^
Publié Thu, 14 Mar 2019 21:07:21 +0100
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Voilà, modifié =) Excuse-moi, j'avais en effet loupé la réponse de médusa ^^.
Publié Tue, 19 Mar 2019 11:56:46 +0100

RP posté le

Mais alors que les deux bonnes copines tout en style approchait du jeune couple celui-ci se rompit net, comme si elles avaient percé leurs bulle de leurs simples présences près d'eux ... Callista leur jeta un terrible regard noir qui les fit plutôt sourire et s'en alla. Puis, tandis que Bubbles attendait la réponse du jeune homme celui-ci répondit avec un certain enthousiasme ... Mais un enthousiasme non à son sujet mais à celui du défilé qui allait commencer :

- Bonsoir mesdames, je vous retourne le compliment ! Je suis Dylan Brown, je vais être le photographe de la soirée. Il va falloir m'excuser, je vais commencer à prendre quelques clichés, le défilé va débuter ! Passez une agréable soirée.

Elle resta là, la bouche entrouverte tandis que le jeunot lui filait entre les doigts ! Il était pourtant si mignon ! Alors Myrtle toujours choquée de la réaction de la jeune femme resta elle aussi béat ! Alors la rousse se débloqua et reprit :

- Tu as vus cette gamine comment elle nous a regardé ?!

- Et lui ... il est partis !

- Mais elle aussi elle est partis et sans politesse !

- Oui mais lui ...

- Oui mais elle !

- Oui mais lui !

- Non elle !

- Mais non lui !

Elles continuèrent comme ça quelques minutes durant avant de se faire brusquement interrompre par une ... Femme ? Oui c'était une femme, enfin elle semblait "femme" ... Avec tout ses grigris, babioles accrochés ça et là à ses "cheveux" un peu trop sec pour être des cheveux et ses oreilles élargis. Bubbles écarquilla les yeux comme piqué par tout cela tandis que Myrtle elle se montrait émerveillée par un style telle que le siens. Mais alors que la magie commençait à opérer entre elles il fallut qu'elle ouvre la bouche ... :

- Comment vont les mamies ?

- Ooooooooooooooooh ! Hurla la grande rousse comme scandalisée.

- Non mais c'est pas vrai ! S'exclama Bubbles.

- La mauvaise et ...

- ... le pleutre et maintenant ...

- ... une pauvre cloche mal-léchée ?!

- Ce sera tout pour ce soir ?! Hurla lady McGee à bout de nerf.

Elle avait hurlé cela devant tout les invités qui se retournèrent vers elle juste à la fin du show de la sirène qui ne les avait pas du tout affecté. En effet, elles étaient des femmes et surtout prises dans des chamailleries sans noms ! Alors pas le temps de prêter attention à un quelconque talent quand on se fait mal mener autant de fois en aussi peu de temps !

- Qui es-tu au juste ? Une enfant sauvage faisant le service pour la soirée ? Demanda lady Snow plus curieuse bien que toujours à cran par les manières de chacun avec des dames de leurs ages.

0

RP posté le

- Ooooooooooooooooh ! Hurla la grande rousse comme scandalisée.

- Non mais c'est pas vrai !

- La mauvaise et ...

- ... le pleutre et maintenant ...

- ... une pauvre cloche mal-léchée ?!

- Ce sera tout pour ce soir ?! Hurla celle aux cheveux blancs.

Les grandes diatribes des deux vieilles folles ne manquèrent pas d'attirer l'attention des autres invités sur elles. Mais cela n'affecta pas Kaedre, pas le moins de monde, elle les ignora et son sourire ne s'en fit que plus large, dévoilant de longues canines acérées. Décidément ces deux grands mères étaient vraiment amusantes et de plus en plus intéressantes...

- Qui es-tu au juste ? Une enfant sauvage faisant le service pour la soirée ? demanda la rousse, scandalisée par les manières de la jeune femme.

La panthère se laissa ainsi insulté, c'était une modeste contrepartie de ce qu'elle leur avait assener un peu plus tôt après tout. Mieux encore elle fit comme si toutes les trois se connaissaient depuis toujours. Il fallait dire qu'elle adorait le style de la rousse et leur complicité était tout bonnement ahurissante...

- J'adore tes nouveaux gants !! Mais ce n'est que l'avis d'une pauvre cloche après tout...Kaedre s'esclaffa honnêtement. Je suis Mlle Asgeir et comme tu le dis, une enfant sauvage ! Je suis étonnée que tu le saches...Et vous, qui êtes vous, mes tendres jeunes femmes ? J'ose espérer que vous n'êtes pas des journalistes de plus...

Elle avait parlé de sa voix la plus calme et tendre, espérant ainsi calmer et apaiser l'animosité qui régnait céans. Kaedre sentait bien que ces deux femmes étaient très loin d'être de simple journalistes. Et il vallait mieux se faire des amis puissants par ici ...

0

RP posté le

Il y avait des choses pour lesquelles il n'était pas d'accord. Permettre qu'un sirène utilise ses 'dons' sur de simples humains, et de façon aussi publique et à l'échelle de toute une salle, en faisait parti. Et d'autant plus avec l'accord de la Direction de l'hôtel... Tout en secouant la tête, aussi atterré par ce qu'il venait d'entendre que par ses propres réactions physiologiques auxquelles il ne pouvait rien, il avait été se 'soulager' aux toilettes.

Qu'avait donc cherché à faire cette sirène ? A faire régresser tous les 'simples' hommes à l'état d'animaux en rut bavant sur le morceau de steak qu'elle était soudainement devenue ? Juste pour gagner quelques points à ce fichu concours ?... Où se trouvait la différence avec cette soirée dont il avait entendu parlé, où les humains avaient été vendus comme de vulgaires animaux prêts à être vidés de leur sang ? Toujours dans ce même hôtel d'ailleurs...

Il resta un long moment à se passer de l'eau froide que son visage et à se regarder dans le miroir. Dans un cas comme dans l'autre, les humains étaient juste vus comme de vulgaires animaux. Et il comptait bien sortir Eliott d'ici. Par la peau des fesses s'il le fallait !

Sortant donc des toilettes, il alla le chercher au niveau des vestiaires.

"Eliott..."

Il n'eut pas besoin de parler, son regard exprimait assez bien tout le dégoût qu'il ressentait en cet instant. Et ils avaient suffisamment discutés tous les deux de la condition si précaire de l'être humain face aux capacités des autres espèces bien meilleures en tout, pour qu'il n'ait pas besoin d'en dire plus.

"...J'arrive. De toute façon, j'ai fait mon passage."

"Que dirais-tu d'aller prendre un café ou une boisson, loin de cet hôtel ?"

"Ça marche ! Mais c'est vous qui offrez."

"Pas de souci, Eliott. Allons-y."

Et ce fut avec une poigne de fer posée sur l'épaule d'Eliott qu'il le guida vers la sortie, pour respirer à plein poumons l'air extérieur alors qu'il laissait glisser le dégoût loin de lui.

2
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
@Clafoutis ALLEZ ! Alerte GENRAL ! Tous le monde modifie son RP, on ne tenant plus compte, de la dernière indication MJ !
Donc TU modifie ton RP, merci ^^
Publié Thu, 14 Mar 2019 21:20:18 +0100
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Non, je ne le ferai pas. Tu as fait une indication, on l'a tous suivi selon notre sensibilité et ce qu'on voulait y jouer. Je te rappelle que ça touche à la sexualité et que donc RIEN ne peut être imposé à ce niveau-là. A toi de prendre ça en compte maintenant. =)
Publié Fri, 15 Mar 2019 00:37:14 +0100

RP posté le

Certes, la communication télépathique était plus discrète que les chuchotements et il pouvait désormais l’utiliser mais il n’était pas encore habitué à le faire avec Kyra. Cette dernière le tira par le bras, ils sortirent ainsi. Quand ils arrivèrent devant la porte de sa chambre, il lui ouvrit puis la ferma derrière lui.

- Je serai à toi dans quelques secondes.

Précipitamment, il ouvrit son ordinateur, l’alluma et chercha sur Internet « Walker Agency ». Son site officiel ne laissa plus de doute.

- Je m’en doutais, cette agence n’a qu’une seule dirigeante ! Peut-être qu'elles sont simplement jumelles...

Lentement, il ferma tout et s’assit sur son lit. Il se détendait peu à peu. Puis, il regardait sa compagne. Enfin, il mit la petite étiquette "Ne pas déranger", sur la poignée extérieure de la porte. Avant de s'occuper de Kyra.

0

RP posté le

Tous le long de la "représentation", Stella fixa Kalos, seule à sa table au fond, près de l'entrée - Et surtout, hors du regard de ses invités, tel une sentinnelle - Heureusement, le show "chaud", n'a durée que 3 minutes. Ce qui fut bien assez, pour se mettre dans l'embarras, pour certaines personnes.

La sirène, avait laisser l'estrade à Eliott, après avoir observer son "œuvre", dans l'ensemble de la salle, lèvres légèrement entre ouverte. Elle sourit, satisfaite, ses yeux brillant d'un certain éclat supérieur. Encore un peu de temps, et... Non. Elle n'avait pas forcer sur sa voix, son Kraken étant présent. Elle avait encore besoin de lui. Son tour étant passer, elle descendait de l'estrade, à la fin du tour d'Eliott, alors que Stella, jouant avec son verre de champagne, continuait à la fixer.

Subitement, Kalos porta une main à sa gorge, si fine et délicate. Puis l'autre...

"Excusez-moi Mademoiselle, nous ignorions, que Mlle WALKER Galatea, avait de la famille et je vous ai confondue. Si vous voulez bien, me donnez votre identité, ce serais pour vous enregistré à la soirée, et évité tout problème administratif" avait dit la collègue du grand loup, ce à quoi, celle-ci répondit, avec un sourire espiègle, en regardant la jeune femme droit dans les yeux :
- Oui, bien sûr. Je m'appelle Despina, Despina Von WULF, et je n'ai pas besoin d'avoir une jumelle, pour être ici. J'ai parfaitement le droit, d'être là. D'ailleurs, si vous souhaitez m'amener à votre, directrice, pour régler un quelconque problème... Ce sera, avec grand plaisir.

Dit-elle avec une assurance, absolument déconcertante. Tandis que Kalos, soutenu par un des invités, devenait toutes bleus. Larmes aux yeux, son regard transit d’effroi, se portait vers HARRIS, sans qu'elle puisse parler - Encore fallait-il, qu'elle puisse respirer pour ça... - dire quoique se soit. Fermant lentement les yeux, Jake s'approchant de la table de ROGERS, avait envoyer les jumeaux WISELY vers elle, alors qu'elle sombrait dans l'inconscience, mourant lentement d'asphyxie ! Stella, elle, regardait. Elle regardait, prenant lentement une gorgée de champagne. Quand le chef de la sécurité, mit une main sur son épaule :
- Continuant à regarder - Tous va bien, Mr.GROM ? Vous semblait prendre, la situation en main ?
- Il regarde un des jumeaux, faire du bouche à bouche à la sirène - Cela, pourrait aller mieux, mais je ne peux, effectivement pas, le faire seul.


Après un instant, Lian fait signe à son supérieur, que tout est ok. La compagne de HARRIS, avait recommencer à respirer, mais restait inconsciente. Alors, il l'emmenèrent, hors de la salle, ayant appeler un médecin. Elle se leva alors, un air sincèrement triste et affliger, allant vers HARRIS :
- Mr.HARRIS, tous va bien, ne vous inquiétez pas pour votre compagne. Elle est actuellement prise en charge. Je suis sincèrement confuse, pour ce fâcheux évènements. Serait-elle allergique, à quoi que se soit ?

0

RP posté le

Les femmes... Il n'y avait pas plus dangereux qu'une femme. Et d'autant plus lorsque celles-ci avaient des choses en tête comme cela était le cas pour Médusa.

"Oh oui, je vois... Le tout est de savoir quel rôle vous sied et ce que ce mécanisme d'horloge donnera à la fin..."

Il ne s'était de toute évidence pas trompé. Les choses bougeaient. Et pas forcément au mieux pour tout le monde... Parce que beaucoup de choses lui déplaisaient depuis la prestation de sa Beauté sur scène. Et qui n'avait rien à voir avec l'étalage des charmes de celles-ci. Et encore moins son état. Il avait d'ailleurs comme nombre de personne regardé les choses se dérouler sans bouger le plus petit doigt. Après tout, sa Beauté n'était pas femme à se laisser facilement abattre et il ne voudrait surtout pas être celui ou celle qui avait ainsi tenté de l'étrangler...

Ce fut donc d'une manière tout à fait courtoise et sans aucun signe de stress quelconque qu'il répondit à la préoccupation que pouvait avoir Miss Roger envers lui.

"Oh mais je ne m'inquiète pas. En fait, je me fais bien plus du souci pour ce qui a posé ce problème. Ma compagne n'est pas une femme à se laisser abattre si facilement, et c'est ce qui fait tout son charme..."

En vérité, c'était tout autre chose qui avait attiré son attention. Et pas dans le meilleur sens du terme. Père Rodrigo qui embarquait limite de force Eliott avec lui... Pour aller où ? Alorq qu'Eliott était censé participer au concours... Et pour quoi faire ? Décidément, il était plus que temps de régler le problème que représentait Père Rodrigo.

Les suivant du regard avec un air sombre jusqu'à ce que ceux-ci quittent la salle, il reprit comme si de rien n'était sa conversation avec cette femme qui semblait se montrer particulièrement charmante avec lui. Chose toujours agréable, il fallait bien l'avouer.

"Non, aucune allergie connue. Et je doute sincèrement que ce soit cela. Peut-être une jalousie envers elle que quelqu'un a du mal à digérer ? C'est une belle femme après tout, et qui a su prouver qu'elle savait attiser le désir des hommes..."

Et ce n'était pas lui qui dirait le contraire. Et s'il se rappelait bien , il était certain d'avoir vu Père Rodrigo s'éclipser en douce vers les toilettes. Ce qui le ramenait à la 'fuite' d'Eliott.

"Est-ce normal qu'un concurrent, encore valide bien sûr, quitte le concours avant même que tous ses concurrents aient défilés ? Parce qu'il me semble avoir vu M. Brooks partir, accompagné... très fortement accompagné du Père Rodrigo..."

il s'inquiétait donc bien plus d'Eliott et de Père Rodrigo que de sa compagne qui récupérait de ce qui avait tout d'une tentative de meurtre, même s'il ne pouvait pas énoncer les mots clairement.

1
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Je pense à ça, tu avais posé une question à Médusa et elle t'a répondus mais tu lui as pas répondus et elle est à tes côtés normalement là ^^
Publié Tue, 19 Mar 2019 08:31:12 +0100

RP posté le

Après s'être rendu compte, de ce qui se passait avec les "garçons du vestiaire", Callista s'inquiéta pour Dylan ! Elle laissa Vicky, avec... Victoria.

Comme c'était étrange, ce n'est pas que c'était la première fois mais... Chaque fois qu'elle croisait, le regard de la petite fille. Qu'elle avait un contact physique avec elle, avec... Elle même. Elles finissait toujours, à un moment ou un autre, par se regardait dans les yeux, semblant se poser des questions, l'une sur l'autre :
- T-T'inquiète pas, M-m... T-Ta mère, va revenir.
- Fait signe à la petite - Vicky, tu viens me voir ? Tu me raconte, ce que tu as fais aujourd'hui ?


Quand elle s'assoit sur les genoux de Galatea, celle-ci regarde sa sœur, "le grand modèle". Elle est toujours un peu chambouler, après ce type de situation. Tandis que Callista cherche Dylan des yeux, Eliott n'est pas encore sur scène quand : Aronn ?! Qu'est-ce qu'il lui voulait ?! Alors que celui-ci s'en va, elle va se planter devant le jeune photographe, les yeux embuées :
- D-Dylan, tu va bien ? - mais elle ne tiens plus, et se jette à son cou, en versant une larme - J'ai eu peur ! - Oui, mais de quoi ? -

Elle ne le lâche plus, pendant un petit moment, au moins jusqu'à ce que son cœur, arrête de battre à toute vitesse. C'est à peine, si elle s'était intéresser au fait, que la petite copine d'HARRIS, s'évanouisse, ou qu'Eliott et Père Rodrigo partent de la salle. Jake lui, fut le premier surpris, de la voir ainsi : c'est à dire seule, sans la petite, et surtout... Sans Astèria, à signaler - Intéressant -

Ce fut donc au tour d'Hailey, celle-ci prit une grande respiration, et parti sur scène - avec dun fouet "spécial"en main droite, des bolas à la taille, un long et épais braclet à l'avant-bras droit, et une torche au sol - dans sa robe d'écaille d'or. Elle scruta la salle, aucune trace d'Eliott, en revanche elle prit un air médusé, quand elle croisa le regard, de "l'autre Galatea" ! Elle n'avait pas fait attention, au précédents évènements ! Mais en insistant, c'est bien elle : La femme, contre qui elle s'était battu, après avoir récupéré Jeffrey et la petite de Callista, au Mont Galatea ! Il n'y avait qu'une différence : son ventre arrondis ! Quand soudainement, "Despina" leva sa flûte d'eau, en faisant un clin d’œil à la dragonne...

Il fallait vraiment, qu'elle voit absolument Eliott ou Jake, ou plutôt Eliott ET Jake ! Que faisait, un instrument de mort de Von WULF, ici ! Quand un sifflement, la ramena sur terre. Il fallait garder les apparences, et elle avait "show" tout aussi chaud, dans un autre sens, à faire :
- Elle se force à sourire, du mieux qu'elle peut, et dit d'une voix dynamique - Bonsoir Crossroads ! Est-ce que ça vous dit, que moi aussi je vous mette le feu ? Je vous rassure, ce ne sera pas comme Melle.GELA, chacun son domaine - Même si son apparence actuelle, attirait déjà "naturellement" et toute proportion garder, certains hommes - vous êtes prêt ? Feu !

Avant que la musique débute, elle se met droite devant le publique, et ferme les yeux. Au début, elle bouge les hanches, lentement - en cercle horizontal - puis de plus en plus dynamiquement - cercle devenant plus grands et sulfureux, comme une danse du ventre - au rythme de la musique, puis elle ouvre les yeux en souriant, laissant ce dérouler son fouet. Encore 2, 3 déhanchement à la Shakira, et son fouet, s'enflamme ! - grâce à un bouton - Elle commence à le lever, à le faire tourner lentement autour d'elle, de plus en plus vite, fait claquer le fouet, 1 fois, tourner, 2 fois, le refait tourner au-dessus autour d'elle, pour commencer à faire quelques figure, de feux, toujours en se déhanchant et avec des gestes calculés et gracieux - serpentins, cercles, puis spirales, avant de faire claquer le fouet, 1 fois - avant de faire sortir une lame de son bracelet - en simultanée du claquement de fouet - dont la lame prends feux ! Jette le fouet, pour "jouer" avec la lame, tel un habile écrivain dessinant des lettres de feu, et dans un balayage au raz du sol, ramène le fouet - Qu'elle rallume - qui s'enroule autour de sa taille, embrasant les bolas ! Objet avec lesquels elle se mets à jongler, avec une dextérité, et une grâce absolument étonnante, alors qu'elle arque lentement son corps en arrière, tout en continuant à jouer avec le feu ! Les bolas enflammer, se rapprochant "dangereusement" de son visage, elle se redresse alors rapidement, avec une grande inspiration, pour finir en soufflant, plusieurs gerbes grande gerbes feu, au-dessus des spectateurs, dans un rugissement de Drakaina, passant pour un FX sonore ! Tous les gens applaudissent... Jake lui sourit admiratif, et l'applaudit aussi. Sauf Eliott, aux abonnés absents, sûrement avec son prêtre... Au lieu d'être là, pour l'applaudir lui aussi.
- Elle sourit tout de même, reprenant son souffle, s'inclinant devant le publique, qui applaudissait - Merci, merci beaucoup. Maintenant, je vous prie d'accueillir, la délicieuse Miss ANDERSON

Et elle repart, vers le vestiaire, en éteignant tous son attirail, dans un seau d'eau. Heureusement, il n ya eût aucun problème, sinon, des extincteurs avait été mis à proximité.



De son côté, Stella écoutait avait observer le spectacle de feu, avant de s'intéresser à "l'analyse" de Mr.HARRIS, et réprit avec lui, apres :
- Toute souriante - Absolument fantastique, n'est-ce pas ? - plus sérieuse - Revenons à nos moutons. Je ne doute pas, de la combattivité de votre compagne Mr.HARRIS, mais... Jalousie ? Certes, Melle.GELA semble avoir de très attrayants atouts. J'aurai tendance à dire, une authentique sirène même - dit-elle amusé - cependant - elle se rapproche de lui lentement, et plus bas à son oreille, en regardant l'ensemble des invités - pour arriver au point, de tuer quelqu'un par jalousie. Croyez-vous, que cela puisse être l’œuvre, d'un de nos participants. Effectivement, le départ "précipité", de Mr.BROOKS avec Le Père Rodrigo, semble tous juste coïncidé, avec ce qui arrive à Melle.GELA - Puis elle se met face à lui, d'un ton toujours aussi, confidentiel - Toutes fois, nous avons bien vu Melle.GELA, manquer d'air, si je puis dire, toute seule. Alors, comment est-ce possible ? - Un sourire narquois - une force invisible ? - Elle glousse d'amusement - Pardonnez-moi, je suis peut-être allez trop loin, dans mes élucubrations. Je devrais, mettre un frein à ma consommation de champagne, pour ce soir.

1
Elius
Elius a commenté :
dark vador est a la soirée XD il a utilisé la force
Publié Mon, 18 Mar 2019 09:45:16 +0100

RP posté le

Seth avait aussi été plus ou moins charmé par le chant, réagissant surtout aux gestes d'Anubis, frémissant sous son touché. Il le regarda rouge alors que chacun repris ses esprits, bégayant légèrement il lui répondis avec une douce caresse sur la joue.

"-C...c...ce n'est rien mais....C'était intimidant tu sais..."

Il avait quelque peu occulté ce qu'il se passait autour finalement, se détendant un peu du coup. Après tout les affaires des autres ne le concernaient pas n'est-ce pas?
Le jeune homme remarqua tout de même le départ d'Eliott mais n'en fit aucun commentaire, il avait du se sentir mal, peut-être...


"-Et...Si on partait? "

Le chirurgien avait déjà préparé un chèque pour l'association et il alla le déposer dans l'urne déjà prêt à s'éclipser de la soirée.

0

RP posté le

Alors une fois de plus Anubis prit les devants comme pour leurs premier baiser et se laissa emporter ses passions ... Et alors que l’égyptien lui confiait et lui exposait tout son désir et toute sa passion Seth resta silencieux, un peu trop silencieux ? Peut-être n'aimait-il pas ça enfin de compte ? Les relations humains ? Les passions ... Peut-être était-il intimidé et n'avait jamais fais ça ?

Quoi qu'il en soit ça n'était pas le cas du châtain qui comptait lui faire gouter au fruit défendus; le plaisir ... D'autant que sans affection le crieur se réveillait toujours, c'était toujours dans la solitude qu'Anubis se déchainait et ne répondait plus de rien .... Seth se contentait donc de frisonner et d'onduler légèrement en suivant les mouvements du thanatopracteur qui l'avait plaqué au mur.

La désillusion faite, chacun reprit ses distances et le rouquin caressa doucement la joue d'Anubis qui se sentait de trop ... Ce vide et cette incertitude le rongeaient de plus en plus d'autant que Seth n'était pas très expressif ... Aussi bien physiquement que mentalement d'ailleurs.

- C ... c ... ce n'est rien mais ... C'était intimidant tu sais ...

- Désolé ... Soupira-t-il en baissant la tête un peu honteux.

Il regarda rapidement le blondinet disparaitre aux côtés du pasteur sans s'en préoccuper .. Puis ce fut au tour de Kalos de s'éclipser mais d'une manière bien moins furtive et très accompagnée ! Et alors qu'Hailey faisait son show le chirurgien proposa :

- Et ... Si on partait ?

" On " ? C'était pour qui " on " ? Seth et lui ? Ou juste lui tout seul avec une certaine politesse ... Quoi qu'il en soit, il n'était plus sûr de rien ce soir ... Il préférait se retirer, disparaitre et laisser sortir la chose une soirée, une nuit, loin de tout et de tous...

- Oui je vais rentrer dans ma chambre je pense, fit-il en commençant à partir.

Le ton avait été assez clair, il voulait rentrer seul dans sa chambre.

0

RP posté le

Il se passait vraiment des choses étranges dans cet endroit, il trouvait cela très inconfortable de se trouver au milieu de tout ces gens et voilà quand plus on venait l'aborder. Cette femme avait décidément bien des "pouvoirs" quant à procurer certains sentiments chez quelques personnes. En tout cas, il était venu pour deux choses et de toute façon, il ne comptait aller nul part et surtout de profiter des soirées qu'il avait rarement la chance de côtoyer. Quand bizarrement, il vit Callista arrivée, elle avait l'air assez pressée, et aux premiers abords, il n'avait pas pensé que ça pourrait être pour lui. Il la regarda donc, toujours en souriant.

" Callista, tu n'es pas..."

Il avait eu à peine le temps de prononcer quelques mots, qu'elle se jetait à son cou, il eu un moment d'incompréhension avant de l'entourer de ses bras.

" Evidemment que je vais bien ! Et tout va pour le mieux puisque tu es là. Mais dis-moi, de quoi as-tu eu peur ? Je ne comptais pas partir avant un certain temps !"

Et comme il sentit qu'elle en avait besoin, il resserra son étreinte. En coulisse, c'était au tour de Lydia de se diriger sur la scène. Ce n'était pas ce qu'il y avait de plus stressant pour elle, elle avait l'habitude de parler en public. Elle monta alors sur la scène et s'approcha du micro.

" Bonsoir à tous, pour ce soir, je n'ai malheureusement aucun talent à vous présentez mais simplement quelques mots à vous dire. Savez-vous le nombre d'orphelins qu'il y a dans ce monde ? Bien plus que vous ne pourrez l'imaginer, et la plupart du temps, rien ne peut remplacer la mort de leurs êtres chers. Alors bien sûr, tout l'argent du monde ne leur rendra jamais leurs parents, mais il peut les aider au quotidien, en allant à l'école, en s'offrant des jouets, de nouveaux vêtements. Ils ont besoin de quoi vivre mieux et je sais que beaucoup de personnes dans cette pièce ont les moyens de venir en aide aux enfants orphelins. Je ne vous demande pas de vider votre compte mais si tout le monde met une certaine somme au profit de la vie de ces orphelins, alors ils auront un avenir un peu moins sombre. Je vous remercie tous et passez une bonne saint-valentin !"

5
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Dylan est insensible à Kalos et à son pouvoir ? Et il ignore totalement Aronn ? ^^
Publié Wed, 20 Mar 2019 18:04:59 +0100
aly0
aly0 a commenté :
Oui, il est pas humain ^^
Publié Wed, 20 Mar 2019 18:26:32 +0100
Elius
Elius a commenté :
c'est un panthera moi je dit
Publié Wed, 20 Mar 2019 20:06:00 +0100
Afficher plus de commentaires

RP posté le

Et alors que celle aux cheveux blancs restait en silence la grande rousse scandalisée lança comme une insulte toujours aussi scandalisée :

- Qui es-tu au juste ? Une enfant sauvage faisant le service pour la soirée ? Demanda lady Snow plus curieuse bien que toujours à cran par les manières de chacun avec des dames de leurs ages.

La jeune femme aux écarteurs et autres grigris resta là, bien tranquille, elle souriait même dévoilant un magnifique sourire pleins de dents acérées, enfin "magnifique" c'est ce que disait Bubbles en l'observant plus en détail. Mieux encore celle-ci répondit avec une certaine gentillesse et complicité ? Se moquait-elle ? Aucune idée pour chacune d'entre elles mais elles écoutèrent l'oreille tendus et le "verre" à la main :

- J'adore tes nouveaux gants !! Mais ce n'est que l'avis d'une pauvre cloche après tout ...Kaedre s'esclaffa honnêtement. Je suis Mlle Asgeir et comme tu le dis, une enfant sauvage ! Je suis étonnée que tu le saches ... Et vous, qui êtes vous, mes tendres jeunes femmes ? J'ose espérer que vous n'êtes pas des journalistes de plus ...

Elles se regardèrent alors toutes les deux avec des yeux très intéréssés par ce qu'elle venait de dire ... "Une enfant sauvage ... Asgeir ..." Ça tiltait quelque part ... Mais où ? Aucune idée en tout cas elle faisait partis d'un des gros mouvements sur lesquels elles enquêtaient :

- Bubbles McGee, tutoyons-nous ma chère ! Fit l'américaine beaucoup plus avenante.

- Myrtle Snow, enchaina la russe. Et merci beaucoup, c'est une création personnelle, fit-elle en regardant souriante ses gants mines de rien finement travaillés.

- Es-tu vraiment une enfant sauvage petite crème ? Dis-nous en plus !

- Oui c'est très intéressant ... Et tu fais le service ici ce soir en plus ? Avions-nous donc bien raison ? Demanda la plus grande, tilleul en main.

Ni l'une ni l'autre ne prêtèrent attention au show de la sirène, du blondinet, de miss Anderson seulement celui du feu. Enfin pas le show en lui même mais juste le cris de Drakaina ... Alors il y avait de la petite frappe ici ? De la concurrence ... Et bien le séjour allait être intéressant ! Mais bien rapidement leurs attentions revinrent à miss Asgeir, elle voulait quelque chose la petite, ou alors avait-elle sentis quelque chose ? Car elles deux avaient bien perçus la bête se tapissant sous les innocentes apparences de celle-ci.

- Quand au journalisme ...

- ... on va dire que c'est ...

- ... presque ça ! Firent-elles d'un commun accord accompagné de sourires similaires.

0

RP posté le

- Bubbles McGee, tutoyons-nous ma chère ! Fit l'américaine beaucoup plus avenante.

- Myrtle Snow, enchaina la russe. Et merci beaucoup, c'est une création personnelle, fit-elle en regardant souriante ses gants mines de rien finement travaillés.

- Es-tu vraiment une enfant sauvage petite crème ? Dis-nous en plus !

- Oui c'est très intéressant ... Et tu fais le service ici ce soir en plus ? Avions-nous donc bien raison ? Demanda la plus grande, tilleul en main.

Elles ne la laissaient définitivement pas le temps de parler celles-là. De vraies moules accrochées à leur caillou. Mais cela tombait bien puisque Kaedre avait toujours aimé les cailloux. En particulier ceux qui attiraient les regards de vieilles grands mères gâteuses aux gants et aux cheveux magnifiques. Mais la jeune femme pouvait bien le sentir, ces deux la n'étaient pas tout à fait normales...Voire effrayante et rayonnante d'un charisme sensationnel au sens propre du terme. Et les petites démonstrations de ces gens tous plus talentueux, pour ne pas dire monstrueux, les uns que les autres les avaient laissé de marbre. En fin pas exactement, elles avaient regardés, mais distraitement, comme si elles avaient l'habitude. L'habitude des dragons flamboyants et des sirènes larmoyantes...

- Quand au journalisme ...

- ... on va dire que c'est ...

- ... presque ça ! Firent-elles d'un commun accord accompagné de sourires similaires.

Devant cette synchronicité parfaite, la Panthère ne se départit pas de son inimitable sourire, quand bien même ces biques étaient sans nul doute de dangereuses personnes, Kaedre ne put s’empêcher de faire ami-ami avec ce duo improbable d'ancêtres. Elle avait toujours aimé les ancêtres. Et les personnes dangereuses. Du moins jusqu'à ce qu'elles ne se taisent à jamais.

- Je me contenterai du fait que vous soyez de vieilles journalistes à la retraite. Et ferai semblant de ne pas avoir remarqué qu'une vieille folle vient de cracher, littéralement, un souffle brûlant et puant à notre gueule...Je ne suis évidement pas une serveuse...J'ai la tête d'une serveuse ? J'ai plus la tête d'une enfant sauvage, d'un enfant sans réels ancêtres, son ton devint plus sérieux au fur et à mesure qu'elle parlait, modelée par les doigts griffus et maléfiques du destin rieur. Une enfant sauvage qui hurle à la nuit, et à sa maîtresse, pour se repaître des rêves envolés des honnêtes fils de putes, son sourire réapparut. Cela vous plait comme profession ?

2
AronnWagner
AronnWagner a commenté :
Omg j’adore !
Publié Sat, 30 Mar 2019 08:56:10 +0100
HeîkeMagneus
HeîkeMagneus a commenté :
Merchii, en exclusivité pour toi Aronn !
Publié Sat, 30 Mar 2019 12:55:57 +0100

RP posté le

C'était bien jolie tous ça, mais... Maintenant, c'était son tour. Après tout, elle passer JUSTE : le chant d'une sirène, le discours d'un diplomate, le spectacle d'une dragonne, et encore un discours, mais d'une PDG de multinatinale, et maintenant il y avait juste elle... Elle, et son violon.

Deux gars étaient parti, avant qu'elle ne laisse Dylan. Il l'avait rassurer. "Evidemment que je vais bien ! Et tout va pour le mieux puisque tu es là" Il l'avait prise dans ses bras. Il l'avait serrer, tous contre lui, et... Et elle, l'aimait ? "Mais dis-moi, de quoi as-tu eu peur ?" elle l'avait regardait dans les yeux, elle avait rougit. Elle avait eût honte. Evidement, peur, de quoi ? Il lui avait même, confirmer, qu'il comptait rester encore un moment.

Revenu aux vestiaires, Vicky se rue sur elle :
- Vicky, j'vais rev'nir, j'vais jouer de la musique
- Jouer ? Moi 'ssi, veux v'nir 'te plait - dit-elle en tirant à répétition, sur la robe de sa mère -
- Galatea tente de venir au secours de Callista, en s'approchant - Ne t'inquiète pas chérie, elle va revenir très vite.
- Mais elle reste accrocher à la robe - Nah ! Laiche moi ! V-veux 'ster là m'man ! - Mais elle est quand même prise, par Tata Gayle - Nah ! Veux pas ! Maman !

C'était comme-ci, son coeur se brisait. Est-ce que, c'était le fait qu'elles passaient tous leur temps ensemble ? Pourtant, elle était rester calme tout à l'heure ? Trop longtemps ? Non...
- Vas-y Callista, elle finira par se calmer.

Mr.TELLER, semble être passer inaperçu. Il semble l'être... Callista, elle, finis par arriver sur scène, avec une invitée, imprévus. Une toute petite, toute souriante, essuyant ses petites larmes, d'une main, tenant le bas de la robe de Callista de l'autre. Tant de monde, tant de stress... Qui est-ce qu'elle était, pour être ici, sur cette estrade ? Quand elle sent une main sur son épaule, celle de Victoria... Un violon dans l'autre :
- Est-ce que, ça te dérange, si... Si je joue, avec toi ? - Fit-elle timidement -
- Elle lui dit alors tout bas, prise sur le fait - M-mais, t'sais même pas, c'que j'vais jouer !
- Elle lui réponds, plus confiante - C'est pas grave. J'te suivrai. Allez, vas-y, dis quelques choses au gens.


Callista reste perplexe pendant un moment. Quand elle se tourne de nouveau vers, son auditoire, c'est... Toujours aussi stresser ! Ou est son père ?! Il est... Occuper avec, Galatea ?! Tata Donna, n'est même pas là... Et le stresse monte, et... On tire encore sur sa robe !
- M-Moi 'ssi veux, veux, une sucette, te plait !
- "Une sucette ?" elle rit - C'est pas une sucette, c'est un micro - alors elle prends le micro, se baisse, et le mets devant la petite - Regarde.
- Ché quoi ? - Elle sursaute, en entendant sa voix. Elle attends un instant, surprise, et finis par eclaté de rire, toute excité, en sautillant - La la la ! Ha ha ha...


Et Callista , finis par se relever, faisant de nouveau face, au publique, mais cette fois : son regard, tombe sur Dylan "Il est évident que tu vas gagner ce concours, pas seulement parce que tu es sublime mais parce que tu vas tous les épater par ta prestation de violon !" elle lui sourit, en devenant toutes rouge. Puis, elle prends une grande respiration, et :
- B-Bonsoir, tous le monde. Je... J'voudrais, J'voudrais jouer, ce soir, pour... Pour tous les gens, qui comme moi, on connu l'orphelinat. Qui on perdu, une maman, un papa, ou même les deux, voir même... Ne les ont, jamais connu. Qui ont dû, s'en sortir seule, pendant un moment. - Vicky ne cesse de tirer sur sa robe (pour jouer avec le micro), quand Galatea vient la chercher, et reste avec elle (qui chouine quand même un p'ti peu, au début), mais sur l'estrade - C'est... Un truc, que ma mère me jouait, quand j'étais p'tite, avant... Avant qu'elle... - Elle respire profondément en fermant les yeux -

Callista, pose son archet, sur les cordes de son violon. Victoria fais de même, en fermant les yeux elle aussi, dos à la jeune fille. Callista commence à jouer, une douce mélodie. Melle.ARS, suit. Cela ne faisait, que quelques semaines, qu'elle apprenait à en jouer. Un lien entre mère et fille, qui s'était, sans doute transmis. En la regardant, effectivement, les gens ne penserait pas, qu'elle serait capable de ça. Toutes fois, elles avaient, toutes les deux un certains talent. Pour Callista, c'était encore loin d'être parfait, elle le savait, mais c'est là où son caractère était une force. Peu importe qu'ils aiment ou pas, que ça leur plaise ou non, elle jouait avec tous son coeur : Tous son amour, pour sa défunte mère, son cadeau sur patte, ses enfants absents, son père si présent pour elle, sa tante si etouffante... Tous son amour, sa tristesse, sa joie,... La petite Vicky était elle-même captivé, et avait arrêté de s'agité. Tous s'évacuait, c'était comme respirer chaque son, chaque monter : une inspiration de paix, de bonheur... Chaque descente : une expiration mélancolique, douloureuse...

Quand elles s'arrêtent, elles ont toutes les deux, le visage trempé de larmes. Callista, s'en remet comme elle peut, et reprenant le micro, le souffle cours, mains tremblante, respire de nouveau profondément :
- M-merci. Merci, de m'avoir... De "nous" avoir, écouter.
- Arrivant en courrant, elle sautille sur place, de nouveau toute excité - Moi 'ssi veux jouer ! Moi 'ssi !
- Essuyant ses larmes, en riant - Eh ça va, ça va ! J'vais t'apprendre, tiens - Elle lui donne son violon et son archet - mais tu les portes seulement, tu casse pas !
- Ouiiiii ! - Et bien sûr, elle fait le plus attention possible, en les portant bien haut -


Arriver de nouveau au vestiaire, la violoniste en herbe, se tourne vers celle qui l'a, finalement, très bien accompagner. Elle aussi a pleurer :
- C'était, c'était super, merci, mais... Dis, qui c'est qui t'as appris, à jouer comme ça ?
- Son coeur, bat très vite, elle se retient, pourtant - M-ma mère, c'est... C'est ma mère, qui m'a appris. D'ailleurs, c'est... Le seul morceau, qu'elle ait eu le temps, de m'apprendre.
- Fais de grands yeux, stupéfaite - Sèrieux ?! Mais...


Callista est encore plus stupéfaite, elle n'a pu continuer sa phrase, Victoria s'étant jeter à son cou. Celle-ci la serre très fort contre elle, alors que Callista reste immobile, comme paralysé, dans la plus totale perplexité, pourtant...

0

RP posté le

Despina Von WULF rencontre Jake GROM, pendant le discours de Lydia, présenté par Océane O'CONNOR, qu'elle avait suivi, sans aucun problème. Avec le sourire même. Jake aurait préféré, écouter sa fiançé, sauf qu'on lui avait amener du travail. Il n'était en fait, pas vraiment surpris qu'elle viennent à lui, aussi facilement.
Autant Galatea avait couper les ponts avec Franz, autant celle-ci semblait être la "digne héritière" de son père. Celle-ci d'ailleurs, avec un sourire narquois, elle s'adresse à GROM :
- Il me faut donc, passer par la garde du palais, pour approcher la Reine de ces lieux ?
- Et je vous demanderai, quel est votre requête ?
- Son sourire s'accentue - Charmant. Toutes fois, ce n'est pas une requête, c'est une réclamation.
- Dubitatif - Je n'crois pas, que vous ayez déjà été, cliente ici.
- Elle s'approche, près, tous près de lui, en le regardant dans les yeux - Pourriez-vous, vous baissez - Jake prend un air surpris - je vous en prie, je suis une femme, enceinte, et entouré par deux... Eminents, agent... De sécurité. Que pourrais-je bien tenter, dans cet état - Elle encadre son ventre, de ses mains. Jake hésite, et finis par se pencher vers elle, quand elle lui murmure à l'oreille - Je viens, réclamer, Crossroads.


Un frisson, parcours le long de son échine. Pourquoi, "réclamer Crossroads" ? Alors qu'il se redresse, en la regardant dans les yeux, il le voit. Il les remarques... Et elles s'en aperçoit. Melle.Von WULF, porte des lentilles de couleurs argenté. Là encore, pourquoi ? Si ce sont des jumelles, pourquoi cacher la couleurs de ses yeux, avec des lentilles de la même teinte ?

La futur mère, s'éloigne alors, comme-ci de rien été, vers là ou se trouve : Mr.HARRIS, et surtout Lady ROGERS. Toutefois, une voix famillière vient tiré Jake, de sa torpeur. elle répétait depuis des jours. Il avait lui-même reconnu la mélodie, Michelle la lui avait jouer une fois, mais cela été rester graver dans sa mémoire...


WASHINGTON, 1998
Michelle finis de jouer son morceau, dans une simple chemise, devant "John DOE", elle s'incline, alors que celui-ci applaudis, assis en face d'elle, dans le canapé-lit. Elle vient se blottir dans ses bras :
- Tu as, tu as vraiment du talent, je t'assure. Tu as de l'or dans les mains.
- J'aimerai... J'aimerai avoir de l'or, dans les mains, pour autre choses.
- Oui, je sais. Madame, veut devenir chirurgienne - Dit-il en lui caressant les cheveux -
- Tu... Tu pense, que j'y arriverais - Lui répondit-elle, en regardant "John" dans les yeux, insistante -
- Pourquoi tu n'y arriverai pas ?...


Pourquoi, elle n'y était elle pas arriver ? Un moment, de lâcheté. Lâcheté, de sa part. Il était parti, pour la protéger, mais en fait, il était surtout parti, pour se protéger lui-même. Se protéger, d'avoir une possible, nouvelle famille. Jake Lucas GROM, avait été lâche, lâche et égoïste aurait dit certains, mais surtout lui, en ce moment. Callista aurait pu avoir mieux, tellement mieux, comme vie...

Quand la concerto se termina, lui aussi avait les yeux embués, mais il applaudit. Fier. Fier, que le tire ait pu être, rectifié. Il n'avait pas fais grand chose, et elle y était pour beaucoup. Ce qui le ramena à la réalité, à Crossroads, et donc au trio : ROGERS, HARRIS, Von WULF... Regardant ROGERS droit dans les yeux, sans même regarder à HARRIS, Despina se lance :
- Bonsoir Lady ROGERS ainsi Mr.HARRIS. Je me nomme Despina Von WULF. Mon père, vous fait ses amitiés Mr.HARRIS, toutefois c'est avec Miss ROGERS, que j'ai à faire. Cependant, si vous souhaitez rester, je vous en prie. Je n'en ai pas pour longtemps - finit-elle avec un sombre sourire -

0

RP posté le

S'il n'avait pas fait preuve d'une quelconque inquiétude quant à l'état de santé de sa Beauté, il s'était par contre assuré dès sa prise en charge que celle-ci aurait les meilleurs de ses hommes auprès d'elle pour assurer sa sécurité. Du moins dans les limites du possible.

Il avait donc fini d'envoyer ses ordres à Marco et était en train d'écrire un message de 'soutien' à sa Beauté -plus par galanterie qu'autre chose- lorsque les propos de Lady Rogers lui firent relever les yeux de son portable.

"Une véritable sirène, en effet..."

Tout comme celle-ci avait eu de nombreuses raisons pour entretenir une relation avec lui, il pouvait dire qu'en effet ses attraits physiques était une chose qu'il appréciait particulièrement. Ce n'était après tout pas pour rien qu'il l'avait appelé sa Beauté. Le reste n'était comme toujours qu'un jeu de dupes où chacun savait cependant parfaitement ce qu'il en était...

Et ce fut sans doute ce qui provoqua son lever de sourcil intrigué puisque mettre le départ précipité téléguidé d'Eliott en relation avec le malaise de sa sirène était juste... une totale ineptie ? Eliott ? Tenter d'asphyxier Kalos "Rift" GELA ?...
Lady Rogers pensait réellement, ne serait-ce même qu'un tout petit instant, qu'il pourrait diriger ses soupçons sur Eliott ?! De toute évidence, elle semblait avoir besoin de se trouver un coupable idéal. Mais l'idée qu'on puisse mettre cela sur le dos d'Eliott était juste la meilleure de l'année !

*Il semblerait que tu te sois fait une ennemie de taille ma Beauté... Je sais que tu aurais adoré assister à tout cela et voir comment certaines voudraient apparemment mettre tout cela sur le dos d'Eliott. Je t'assure que tu rates quelque chose.*

Il n'y avait évidemment aucun bon rétablissement ou autres niaiseries de ce genre lorsqu'il envoya enfin le message destiné à sa Beauté. Rangeant enfin son téléphone dans sa poche, il sourit

"Toute seule, ou fortement aidée par un élément extérieur non perceptible à l’œil nu ? Tout comme ces bulles de champagne que vous semblez tellement apprécier, et qui pétilleraient dans votre gorge... Les femmes peuvent être tellement sournoises dans leur façon de faire..."

Et ce fut lui qui à son tour s'approcha d'elle pour lui souffler à l'oreille.

"Mais si les sirènes sont les plus belles femmes qui soient, elles sont aussi les plus dangereuses de toutes les créatures."

Pour revenir à sa position de départ et reprendre à voix normale comme si de rien n'était.

"On dit que ces petites bulles peuvent très vite monter à la tête... Attention à vous Lady Rogers..."

Toujours est-il que cette soirée était riche en surprises. Voilà que l'héritière de Von Wulf faisait une apparition plutôt remarquée. Et qui étonnamment s'intéressait à Lady Rogers. Pourquoi n'était-il pas surpris ?

"Eh bien, je vous remercie. Et passez les miennes à votre père, cela fait un moment que je n'ai pas eu de ses nouvelles. Et puisque vous me le permettez, oui je vais rester."

Puisqu'on lui donnait l'occasion de satisfaire sa curiosité, il n'allait pas se gêner !

0

RP posté le

Lady ROGERS fit de grands yeux étonné, quand Mr.HARRIS mit en rapport : d'un côté l'asphixie mystèrieuse de Melle.GELA, et de l'autre... Les bulles de champagne, dans sa gorge. Elle s'apprêtait à lui répondre, quand il se rapprocha d'elle, soufflant à son oreille "Mais si les sirènes sont les plus belles femmes qui soient, elles sont aussi les plus dangereuses de toutes les créatures."

Quand il s'éloigna, elle continua à le regarder, toujours aussi surprise et perplexe, sur les propos de celui-ci, complétant avec ceux-ci "On dit que ces petites bulles peuvent très vite monter à la tête... Attention à vous Lady Rogers..."
- Je... Je n'vois pas très bien, en vous voulez... - Quand elle a soudainement, un regard sincèrement outré - Mr.HARRIS ! Insinuriez-vous, que... Que j'ai attenté à la vie, de Melle.GELA ?! Que je l'ai, empoisonné par... Jalousie ?!

Elle s'apprête à poursuivre, quand Melle.WALKER - l'autre donc - arrive à leur rencontre. En fait non, elle se nomme, Despina Von WULF - Rien que son nom, le fait que se soit "une Galatea", qui porte, le nom de son père, lui fit froid dans le dos... - Et son père, faisait ses amitiés, à HARRIS ?! En fait non, le plus effrayant c'était qu'elle disait avoir à faire, avec elle... Mais pourquoi ?! Bien sûr, Mr.HARRIS ne se gêna pas pour rester. Elle fit donc face à la "futur maman", non sans crainte - surtout, quand le sourire de votre interlocuteur, vous glace le sang - :
- Bonsoir, et bien, soit. Je vous en prie, de quoi vouliez-vous vous entretenir, avec moi ?
- Il me semble, que l'administration, est aller bien vite en besogne. Même si je reconnais, qu'il ne sont pas non plus, doué du don de clairevoyance.
- Ses craintes se confirme, elle vient chercher les problèmes - Q-que, que voulez-vous dire ? Il serait charitable, que vous en veniez à l'essentiel, de cet entretient.
- Elle plante alors, bien son regard polaire, argenté, dans celui de Stella - La moitié, de votre établissement, me revient de droit. Ou du moins - Elle fait un grand sourire satisfait - à mon fils.


Et là, elle devient pâle, son coeur saute un battement, il s'emballe, progressivement, comme sa respiration : un fils, mais quel fils ? - Les yeux de la Lady tombe, sur le ventre de Melle.Von WULF, avant de remonter, jusqu'au visage de celle-ci - elle reste bouche bée. On lui scier les pieds, arracher le coeur ? Ou vider de son sang ?
- Comme je le disais, je ne tiens pas, à m'éternisé sur le sujet, ici, ce soir. - Un nouveau sourire, se dessine sur un coin de ses lèvres - Je sais, qui l'eût cru. Mr.BANKS, image même du parfait noble chevalier... - Une larme coule, sur le visage de Stella, alors que son verre, se brise au sol - Pas si noble que cela, en fait de compte.
- l'oxygène lui manque, sa voix sort à peine, tremblante comme un feuille - C-comment... Comment o...
- J'ose ? Oh, pour la simple raison, qu'un simple test de paternité suffira. Par le médecin, de votre choix, cela va de sois - soupir - maintenant, je vous prie de m'excuser - Stella semble prise de vertige - mais je vais me retiré. Porter un enfant, ce n'est pas de tous - Stella tombe au sol, inconsciente - repos. Et bien, bonne nuit - Elle regarde alors HARRIS avec un grand sourire charmeur - Bonne soirée, Mr.HARRIS - Alors que Jake, vient "ramasser" la directrice - ce fut un honneur, que de rencontré un si éminent, collaborateur de mon père. Je lui passerai vos bons sentiments, de votre part. - Puis elle s'en va, comme elle est venu -


Jake lui, s'empresse d'amener Stella, hors de la salle.

0

RP posté le

Il était toujours intéressant de pousser les gens dans leurs retranchements. On en tirait toujours quelque chose... Et Lady Rogers ne dérogea pas à la règle.

"Allons, tout de suite les grands mots ! Jalousie... Qui a parlé de jalousie ? S'il y a bien une chose que je sais Lady Rogers, c'est que les femmes sont certes de très belles créatures mais elles sont aussi très intéressées. Au point de souvent mettre leurs charmes à profits. Mais ce n'est pas à vous que je vais apprendre cela, n'est-ce pas ?..."

Après tout, cette dernière avait été la première à lui faire de charmants sourires depuis le début de la soirée et il doutait que cela soit pour sa beauté tant extérieure qu'intérieure. D'autant que sa réputation n'était plus à faire...

Personne ne s'étonna donc à ce qu'il déclare vouloir rester pour la suite de l'entretien comme il le lui avait été gentiment offert. Et il ne le regretta pas. C'était croustillant à souhait, et pour le moins cocasse.

Cependant comme tout bon spectateur qui se respectait, il s'étonna de la réaction de lady Rogers. Perdre la mainmise sur son établissement aurait de quoi faire enrager tout le monde mais là, ce n'était pas à cela qu'elle réagissait. En quoi l'infidélité du mari de sa cousine pouvait-elle la toucher à ce point ?... Elle découvrait que son amant -et grand amour ?- avait une autre maîtresse en plus de sa femme et d'elle-même ? Voilà qui était une réaction bien exagérée pour quelqu'un qui avait elle-même trompée sa chère cousine... Regardant la femme qui s'était écroulée à ses pieds sans qu'il n'intervienne ne serait-ce même que pour ralentir sa chute, il chercha à comprendre alors qu'il saluait Despina Von Wulf d'un signe de tête. Son regard se posant sur le ventre arrondi...

Pour s'éloigner à son tour sans un regard pour Stella Rogers toujours à terre, et retourner à sa chambre prendre son vieux téléphone à clapet qui avait l'avantage de n'avoir aucune connexion internet et donc aucune traçabilité possible.

"C'est moi. Débrouille-toi pour me trouver tout ce que tu peux sur Stella Rogers et Despina Von Wulf... J'ai toutes les raisons de croire qu'il y en a une qui nous a échappés et qu'un autre va bientôt naître..."

Ce ne serait après tout pas la première fois que Von Wulf essaierait de le doubler. Et cela faisait bien trop longtemps qu'on n'avait pas entendu parler de lui pour que cela ne cache pas quelque chose... Sauf qu'on ne doublait pas les Sangs de feu.

Et comme à chaque fois, il détruisit aussitôt la carte prépayée pour en insérer une autre totalement neuve.

1
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Ce que tu peux être méchante... XPTDR
Publié Thu, 11 Apr 2019 06:32:28 +0200

RP posté le

C'était à son tour maintenant de passer, c'était quelque chose qu'il n'aimait pas vraiment faire mais après tout, tout le monde l'avait fais, pourquoi pas lui ? Il n'avait pas vraiment de talent particulier, il avait certes des talents d'acteurs mais ça n'allait pas vraiment plus loin. Il ne stressait pas non plus, mais c'est juste qu'il voulait passer pour être ensuite tranquille, il s'était simplement inscrit pour aider les enfants. Néanmoins, il avait prévu quelque chose, malgré le fait qu'il était toujours occupé à droite et à gauche, il avait pu préparer quelque chose pour ce soir. Et il s'apprêtait à monter sur scène. Il espérait simplement que la sécurité ne lui saute pas dessus ! Il quitta donc les vestiaires pour se rendre face au public, et s'approcha du micro.

" Bonsoir à tous, ce soir je vais vous montrer quelque chose d'assez particulier ! Je vais vous demander de rester bien assis et - il se tourne vers la sécurité- je demanderais à la sécurité de ne pas me sauter dessus."

Il cherche dans sa poche une pièce, la taille et la grandeur n'ayant pas d'importance, il sort un dollar de sa poche. Il descend de la scène et s'approche de sa soeur.

" Tu vas te charger de lancer cette pièce le plus haut que tu peux, quand je te le dirais !"

Et il remonte sur le scène. Il regarde bien le public avant de sortir une arme de sa ceinture, amener spécialement pour le spectacle.

" Je vous rassure tout de suite, ce n'est absolument pas dangereux."

Il recule légèrement, et adresse un clin d'oeil à sa chère et tendre soeur, qui se lève et jette la pièce proche du plafond. Andrew ne quitte pas la pièce des yeux et pendant qu'elle est en suspend, il tira une seule balle à blanc qui toucha la pièce en plein vol. Celle-ci finit par atterrir au sol. L'agent adressa un sourire à Matthew avant que celui-ci ne descende de la scène. Il fit tout de même par saluer tous les invités et retourna aux vestiaires. Cependant, il avait considéré certaines choses lorsqu'il était face à ce public, le jeune garçon de tout à l'heure avait l'air visiblement ému mais ça ne devait pas être grâce à sa performance. Jake avait disparu tout comme Eliott et père Rodriguo, mais il avait juré que ce soir, il ne travaillait pas.

0

RP posté le

C'était donc, maintenant, à son tour - Même si elle avait jouer du violon, avec Callista - la jeune fille, qu'elle avait prise subitmenet dans ses bras, était rester bête devant son geste. Même elle, s'en était étonner après coup, et en avait rougit. De plus, il y avait certaines choses importantes, qui se passait dehors, dont elle ne se doutait pas.

Comme l'entretient succin, du trio : HARRIS, ROGERS, Von WULF... Pendant qu'Andrew, allait faire "son tour" : un coup de feu, et une pièce... Et le plafonds alors ? Parce que dans le cadre d'une arme "charger à blanc", comment pouvait-il toucher la pièce - Ce qui semblait-être le but - avec une munition, qui n'envoi pas de projectile - la dite "balle", ou encore ou vont se nicher les "abus de language"... - ?

Toujours est-il, que c'était à son tour, ET à son fameux "Chakram", alors que le "staff" finissait d'installer les cibles, et le plancher en métal, au 4 coins de la scène. Elle avait l'air fin, dans sa longue robe rouge d'inspiration grecque, un cercle en métal à la main...

Toutes fois, elle remarqua l'absence de plusieurs personnes : Harold, Stella, la "jumelle" de Galatea, Eliott, Kalos, Rodrigo et même Jake... Que c'était-il passer, ici ? Est-ce que c'était toujours à cause de "l'effet Kalos" ? Ou à cause de cette Despina Von WULF ? Bon...
- Hum... B-bonsoir, à tous. Oui, je sais, j'étais avec Melle.GROM, tout à l'heure, mais... C'était pour l'encourager, et... Voilà - Elle prends un grande respiration, et reprends avec un sourire - personnellement, je viens vous présentez cet objet - Elle montre son Chakram, étincelant - Un objet rempli d'histoire, pour le peuple indien, on l'appel "Chakram", c'est essentiellement un anneau plat avec un côté tranchant, qui peut faire de 13 à 30 cm de diamètre, celui que j'ai en fait 25. - elle prends le bas de sa robe d'une main, pour ne pas se prendre les pieds dedans - C'est principalement une arme dîte, de lancer ou certains d'entre vous, on pu voir une héroïne de série télévisé des années 90, faire ceci avec un Chakram - Elle lance le disque sur le sol métallique, qui ricoche, se dirige vers une des cibles, et revient vers elle - ou encore, ceci - Elle réitère l'opération différement - dans d'autres films récemment sorti, au cinéma. cet engin, peut avoir une portée effective de 40 - Elle le lance plus fort, au-dessus de la salle, ou il ricoche de nouveau, pour revenir vers la scène, qu'elle récupère de nouveau - à 50m. Même en exterieur, ces lancers son possible, et très peu dévié par le vent, grâce à la forme aerodynamique, de l'objet. Alors non, cela n'est pas sans dangers, effectivement, puisque c'est une arme - et là, elle le lance de nouveau et... Il ricoche au-dessus de la tête de Galatea, avant de lui revenir en main ! Qu'elle regarde en souriant - Il faut donc savoir s'en servir - Elle se retourne vers son publique - mais surtout, pourquoi, vous allez vous en servir. Dans quel circonstance, et l'objectif que vous visez. Est-ce que ce vous visez, est à votre porter ? Quels seront, les répercussions, des choix dans lesquels vous vous lancez ? Parce qu'en fin de compte - Elle mets son Chakram au niveau de son visage - tout est dans notre main, dans vos mains. Aujourd'hui, vous pouvez tous effectuer un lancer, qui aura... Des répercutions, sur... Le futur. - Elle baisse son Chakram, et regarde l'assemblée dans son ensemble - on peut rendre le monde meilleur, avec les enfants d'aujourd'hui, dont font parti les enfants du foyer Charles DICKENS, les acteurs du monde de demain. Merci à tous.

Puis elle repart au vestiaire, accompagner de Galatea, qui lui glisse en souriant :
- Avoue, tu l'avais répété ton petit spitch ?
- Elle rougit de nouveau - N-Non. C'est sorti tous seul. En fait, disons - Elle regarde la petite Vicky - que je me sentais concerner.




0

RP posté le

Le tour de Grégor est finalement arrivé, l'ingénieur monte sur scène et sourit a la salle, il en profite pour scruté les convives, et certain on disparut, dont certaine personne assez intéressante, comme la sirène de Mr. HARRIS par exemple. Ou père Rodrigo et Eliott BROOKS.

-Bonsoir, messieurs, dames et joyeuse St Valentin. Je suis heureux d’être parmi vous a cette soirée riche en surprise. Mes concurrent on mis la barre haute se soir et c'étais très intéressant et instructif. Bon désolé de vous décevoir mais je ne vais rien vous présenté de bien exceptionnel, je m'en excuse d'avance.

Il prend un air désolé.

-Bon je pense que faire un long discourt va êtres plus ennuyeux qu'autre chose après les formidables spectacles qui nous ont étais présenté donc je vais seulement vous demander de pensé aux orphelins quand vous allez votés. Je vous souhaite une agréable soirée et soyez genereux pour les génerations futurs.

Il fait un grand sourire a la salle et quitte la scéne.

0

RP posté le

C'était maintenant, bientôt la fin. Peut-être pas de la soirée - Mmmh non, surtout pour elle - mais en tous cas des animations, et bientôt le résultats des votes, avec le total des gains acquis ! D'ailleurs, c'était à son tour, après cette homme, ce Grégor. Pas vilains garçon, et pas dénué d'un certains charisme non plus, en fait elle n'était tellement pas intéresser par Mr.TELLER - se mordillant un coin des lèvres, en le regardant -
- Gayle, t'es dans la Lune ?
- Elle regarde sa sœur - Q-quoi ? Qu'est-ce que tu raconte ?
- C'est à toi, vas-y !

Effectivement, c'était à son tour mais, ça faisait tellement de temps qu'elle n'était pas monter sur un podium. Elle fais un dernier exercice de respiration, de celle qu'elle faisait avant, avant de défilé quand elle était mannequin. Après ça, elle y va pleine d’assurance tête et dos bien droit, en gratifiant le publique de son beau sourire, elle marche, elle "défile" avec sa démarche chaloupé juste un très cours instant, le temps de se sentir revivre ces années folles - Même s'il lui en restait encore de très belles - et d'arriver au micro, et de parler à toute l'assemblée de sa voix clair et suave, quand une chose frappa son esprit, en regardant cette même assemblée : l'absence de certaines personnes. Des personnes dont l'absence "simultané" l'inquiéta.

La Directrice, sa "jumelle", Jake, HARRIS, Le Cardinal, Eliott... Pourtant, il fallait donner le change "show must go on" comme on dit, alors la charmeuse aux cheveux d'argent reprends :
- Bonsoir à tous comme vous le savez déjà, je suis Galatea WALKER, directrice de "WALKER Agency". Ce soir nous sommes réunis, pour une cause qui vous l'aurez compris, depuis le début de cette soirée, nous touche tous à différent niveaux. Celui de l'avenir des enfants du foyer Charles DICKENS, et à travers eux celui de tous les orphelins en ce monde. Dont moi, ainsi que bien des personnes présente, qui en sont issu ce soir. Pour ma part, j'invite "mes mannequins d'un jour" à venir me rejoindre, et vous demande à tous de les applaudirent bien fort - elle fait de même, en les attendant -

Ainsi, Hailey, Victoria, Callista ET Vicky - Faut pas l'oublier quand même... - arrivent mains dans la main et salut le publique, rejointe juste entre les quatres par Galatea :
- Hailey reprends le micro, avec un air espiègle - Hailey KERAVNO - elle fait un tour sur elle même - la dragonne de Crossroads, et aussi coach sportive - Elle passe le micro à Victoria -
- Victoria ARS - Elle fait un tour sur elle même en riant - L'Antiquité a de l'avenir - Elle passe le micro Callista -
- Surprise - Euh... Callista GROM - Elle rougit, et fait AUSSI un tour sur elle même, en rigolant - Bah... - Vicky tire sa robe, pour parler dans la "sucette" et Callista arque sourcil en souriant - La lumière dans l'obscurité. - Puis elle se baisse et tends le micro à sa fille -
- 'E m'appel Vi'toria, et, et y'aime les, les yolie robes, et ma, ma maman, et les piza, et, et Tata 'Tea, et... C'est tout... Me'ci.


Quand à la grande surprise de tous, Stella se trouva à monter sur l'estrade, Callista lui rendant le micro, celle-ci prit une grande inspiration et avec un grand sourire, poursuivi :
- Elle regarde chacune d'elles - merci à vous toutes, et merci à Melle.WALKER, qui est la créatrice de toutes ces "jolie robe" - dit-elle en regardant Vicky, avant de se retourner vers l'assistance - Pièces qui seront à votre disposition, sur de nouvelles enchères, au profit des fonds à récolter. Maintenant, pour conclure la partie divertissement de cette soirée, je prierai tous les participants, de nous rejoindre pour le résulats des votes, à partir des gains récolter par chacun, et enfin élire Miss et Mister Crossroads ! Je vous prierai donc, de tous les applaudirent, bien fort.

0

RP posté le

Pour les votes :


Chaque personne encore présente dans la salle remplit ses deux enveloppes, la rose et la bleue comme suit :


Enveloppe rose : Nom de la 'favorite' + montant de la somme d'argent donnée.

Enveloppe bleue : Nom du 'favori' ¨+ montant de la somme d'argent donnée.


Vous pouvez voter pour tous les candidats ayant défilés sur le podium même si celle-ci, ou celui-ci n'est plus présent dans la salle.

Pour rappel, les candidats peuvent eux aussi voter mais bien évidemment, pas pour eux-mêmes.

2
Elius
Elius a commenté :
on peu voté pour la petite Vicky? Elle est monté sur l'estrade XD
Publié Tue, 21 May 2019 20:35:24 +0200
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Pourquoi pas... XD
Publié Thu, 06 Jun 2019 19:12:54 +0200
Créer une scène libre Répondre
*/ ?>