{{{$data->nom}}}

Crossroads

Scène libre : Salle de sport | "L'Eau et le Feu"

Cette scène libre est archivée.

Créer une scène libre

RP posté le

"Bourrer de testostérone", c'était l’expression qui définissait le mieux l'ambiance qui régnait quand : Melle KERAVNO était la coach du jour. Une majorité d'homme, beaucoup de muscle - Et peu de cervelle... - Tous les yeux riveté sur elle, pendant ses démonstration, et tous à leur démonstration de force devant elle - Si seulement ils savaient... -
- Allez je ne veux de tire au flanc ! Il faut que ça tire, je veux de la sueur, de la douleur ! Vous voulez des muscles ? Moi je veux des hommes ! Des vrais ! Vous voulez m’impressionnez ? TRAVAILLEZ !

Est-ce que son côté dominatrice - De dragonne, bien sûr... - prenez le dessus quelques fois ? Non... Pas du tout... Quand l'un d'eux, un monsieur muscle - évidement... - vient à sa rencontre :
- Tous sourire, sûr de lui - Eh chérie, tu cause, tu cause, mais j't'ai jamais vu à l’œuvre !

Debout dans un déhancher ravageur, une sur le côté, elle jauge le "gringalet". Arquant sourcil, elle sourit :
- T'es nouveau toi mon biquet ? 10 répétitions en développer-coucher, à 100kg, ça te dit ?
- Euh... 100 Kg ?
- Moi je joue dans la cours des grands gamin, si c'est trop pour toi, passe ton chemin
- C'est sans compter son égo de mâle - Quand tu veux chérie ! Mais j'y gagne quoi moi ?
- Mais, ce que t'as devant toi mon chou - Petit clin d’œil ravageur ! Le poisson est ferré ! -

Le gars se met à la table de développer-coucher, après avoir mit les poids lui-même, et... Hailey le regarde souffrir. Au bout de 7 s'en est finis - Bon, il est quand même arriver jusqu'à 7 - Déjà monsieur sort de la où il est épuisé et penaud, de ne pas être arriver jusqu'à 10, mais... Ce n'est pas assez. Hailey va à la table, en le regardant, rajoute 25kg de chaque côté de l'altère et s'installe, lentement, enlevant son haut pour être plus à l'aise - Et les faire tous bavé... Oui, tant qu'à faire... Autant que se soit en "sous-vêtement sportif" - Et là, elle ferme les yeux et fait ses répétitions. Lentement, en respirant tout aussi lentement, elle dépasse - évidement - les 10 prévu, avec ses 125kg. Au bout de 15, elle leur dit en souriant, toujours yeux fermer :
- Alors ? Qui veut tenter ?

4
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
@Esprit23
Publié Sat, 29 Sep 2018 16:55:16 +0200
Esprit23
Esprit23 a commenté :
Merci beaucoup.^^
Publié Sat, 29 Sep 2018 21:03:36 +0200
Esprit23
Esprit23 a commenté :
Qu'est-ce qu'on dit par rapport aux suiveurs ?
Publié Sun, 30 Sep 2018 12:44:22 +0200
Afficher plus de commentaires

RP posté le

Des hommes musclés composaient la majorité des clients présents dans la salle de sport. Beaucoup d’entre eux étaient venus pour voir Mlle Keravno… mais clairement pas pour les mêmes raisons qu’Amélie.

Celle-ci avait entendu sa voix et vu ses courts cheveux de feu mais elle la voyait enfin de ses propres yeux. Ceux de la coach étaient bleu glace et son teint était légèrement doré. On pourrait lui accorder une vingtaine ou une trentaine d’années mais ce n’était pas fiable. Elle était surprise de voir à quel point elle était en forme. Soit elle était parvenue à ne pas trop se blesser, soit elle s’était régénérée bien vite. Dans le premier cas, elle serait bien forte. Dans le dernier cas, elle ne serait pas humaine. Honnêtement, ces deux cas de figure ne l’étonneraient pas.

Bien sûr, un de ces vantards s’avança vers la coach et assura ne l’avoir jamais vue à l’œuvre. Après l’avoir jaugé avec un déhanché ravageur, elle lui proposa de faire 10 répétitions en développé-couché à 100 kg. Il hésita au début mais, trop sûr de lui, accepta finalement. Il installa les poids et se lança. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7… C’était tout. Il se leva de la table de développé-couché, épuisé et honteux de ne pas avoir atteint l’objectif.

Elle n’avait pas fini de blesser son orgueil. Elle s’approcha de la table, en le regardant, ajouta 25 kg à chaque côté de l’haltère et s’installa lentement, enlevant son haut à la fois pour être plus à l’aise et les séduire encore plus. Elle ferma les yeux, respira doucement et dépassa lentement les 10 prévus. Elle était bien grande et semblait peser 90 kg mais la sirène doutait qu’elle soit vraiment humaine. Après en avoir fait 5 supplémentaires, elle demanda qui veut tenter.

- Moi !

7
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Par contre si c'est pour me paraphraser, et juste ajouter : "Moi !" à la fin ^^'...
Publié Sun, 30 Sep 2018 16:30:34 +0200
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Comprends que j'ai planter un contexte, et que le but : c'est de l'addition, pas du clonage personnalisé ^^' Je sais pas moi : elle arrive, y a des gars beau, d'autres moins, oh surprise c'est Hailey qui bosse aujourd'hui, ton personnage a une personnalité quoi ^^' un angle de vue "personnel", des ressentis "différents", etc...
Publié Sun, 30 Sep 2018 16:32:56 +0200
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
T_T'... Je parlais de tout post en général... Mais, c'est déjà ça ^^'
Publié Sun, 30 Sep 2018 17:16:29 +0200
Afficher plus de commentaires

RP posté le

"Moi !" avait-elle entendu. Une voix de femme, de jeune femme. Elle ne la reconnaissait, mais cette odeur iodé. Elle se retourna, et eût la surprise de retrouver la petite brune - Oui, celle de convention d'il y a quelques jours : "l'homo marinus" - Arquant un sourcil, elle sourit et l'invita à s'installer en lui présentant la table de développer coucher :
- Je t'en prie.

3
Esprit23
Esprit23 a commenté :
Excuse-moi mais tu pourrais me laisser modifier mon rp ?
Publié Sun, 30 Sep 2018 17:30:10 +0200
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
@Esprit23 mais bien sûr ^^
Publié Sun, 30 Sep 2018 17:31:28 +0200
Esprit23
Esprit23 a commenté :
Je te préviens tout de suite : j'ai mis le point de vue d'Amélie mais je n'ai pas changé le déroulé du rp.
EDIT : Voilà !
Publié Sun, 30 Sep 2018 17:40:11 +0200

RP posté le

Comme elle le prévoyait, elle s’attirait beaucoup d’incrédulité. Comment une femme à peine plus grande que la moyenne et pas trop musclée pourrait soulever 10 fois un haltère de 125 kilos ? Certains remarquaient sa carrure de nageuse mais la natation différait beaucoup de l’haltérophilie.

Mlle Keravno se retourna et la reconnut, ce qui augmenta l’inquiétude de la fille des eaux. Elle arqua un sourcil, lui sourit et lui présenta la table de développé couché. Amélie s’y installa et, comme la coach, souleva quinze fois l’haltère. Ne voulant pas en faire plus, elle se retira, toujours en pleine forme. Elle avait atteint son but : attirer l’attention sur elle afin de lui parler plus facilement.

1
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Bah voilà c'est excellent ça ^^
Publié Sun, 30 Sep 2018 18:17:42 +0200

RP posté le

Bien sûr que tous les hommes furent bouche bée, comment expliquer ça d'ailleurs ? Bon que la coach ait un truc spécila, - Entraînement, sportive, génétique ou on ne sait quoi - mais que la première venu, arrive et fasse de même, tout juste après... Il y avait effectivement quelques choses qui clochait, non ?

Pour Melle.KERAVNO c'était un spectacle jouissif, de voir tous ces hommes, avoir ainsi leur égo de blesser blesser ainsi, et leur caquet rabattu bien comme il faut. La jeune femme les regarda tous dans leur ensemble, et reprenant sur son ton autoritaire :
- On appel ça un résultat d'entrainement positif. Alors soit vous vous mettez à travaillez sèrieusement, au lieu de vous pavanez comme des coq, ou soit vous vous cassez d'ici ! Je n'ai pas de temps avec les coqs, à moins qu'il ne se retrouve dans mon assiette ! ALLEZ ! AU BOULOT !

Et bien sûr, la plupart s’exécute alors, alors que quelques-uns s'en vont. Toujours est-il qu'elle se tourna vers la jeune femme brune, et toujours aussi sûr d'elle, tout en souriant poings sur les hanches :
- Alors... Melle.DELIA. Que me vaut l'honneur, de votre présence ici ? Puis-je faire quelques chose pour vous, à part... Vous entraînez, ça c'est effectivement inutile.

2
Esprit23
Esprit23 a commenté :
"Melle DELIA" Est-ce qu'elle a lu ses livres ? Ou bien, elle avait vu son nom sur la liste des inscrits pour la séance ? Je ne vois que ça pour expliquer le fait qu'elle connaisse son nom de famille alors qu'Amélie ne l'a jamais vue avant la convention.
Ça me fait penser que je devrais mettre une liste de livres qu'elle a écrit.
Publié Mon, 01 Oct 2018 13:17:18 +0200
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
@Esprit23 U_U' ou alors tu lui demande carrément en RP... ^^'
Publié Mon, 01 Oct 2018 13:49:31 +0200

RP posté le

Les voir bouche bée avec leur ego ébranlé l’amusait beaucoup. Néanmoins, elle ne pensait pas revenir, du moins pas avant longtemps. Ils n’avaient pas l’air bien intelligents mais ils pourraient potentiellement voir le caractère surnaturel de cette force par la suite.

La coach poussa la plupart des paons à reprendre l’entraînement tandis que quelques-uns partirent. Elle se tourna vers Amélie, les poings sur les hanches.

- Alors... Melle.DELIA. Que me vaut l'honneur, de votre présence ici ? Puis-je faire quelques chose pour vous, à part... Vous entraînez, ça c'est effectivement inutile.

Amélie regarda un instant les sportifs. Ils semblaient assez occupés et éloignés des femmes pour qu’elles puissent discuter tranquillement.

- En fait… Nous étions toutes les deux à la convention de Lydia Anderson. A un moment, j’ai entendu « Une Homo Marinus ». En jetant un coup d’œil furtif, je vous ai aperçue avec un homme en train de me désigner du regard. Du coup, je souhaite vous poser quelques questions. Comment le saviez-vous ? Avec qui aviez-vous parlé ? Pourquoi lui aviez-vous révélé cela ? Et comment connaissez-vous mon nom ?

Elle aurait pu songer que Keravno ferait partie de ses lectrices ou aurait sur elle une liste des clients inscrits pour la séance mais le trouble prenait parfois le dessus sur la réflexion.

0

RP posté le

Elle jaugea la jeune femme des océans, et commença à marcher autour d'elle. Elle fit un cercle, complet en écoutant ses dires, avant de revenir face à celle-ci, en croisant les bras, un petit sourire en coin :
- Primo : Ton odeur, vous gardez toujours une légère effluve iodé. Ce qui est dû au fait, que ceux qui vive sur la terre ferme, ressente souvent le besoin, de retourner à la mer. C'est comme leur berceau, comme... Retourner dans le ventre de sa mère. Secundo, Je ne l'ai dis à personne, libre à vous de me croire ou non. Tertio, idem et quattro... - Elle sourit pleinement, arquant un sourcil - j'ai demander au réceptionniste. J'ai bien des talents cacher, mais je n'ai pas de don de clairvoyance.

Un petit instant de silence se fait, quand elle recommence, lentement, à tourner autour d'Amélie. Bras croisé, en ne la quittant pas des yeux :
- Puisqu'on en est au jeu des questions. Qu'est-ce qu'une... Petite sirène, et... Son ainé de frère, font ici ? Loin de la sécurité des océans ?

0

RP posté le

La coach tournait autour d’elle, ce qui lui donnait la désagréable impression d’être examinée. Quand elle eut fini de poser ses questions, Hailey se mit en face d’elle et croisa les bras, un sourire en coin.

- Primo : Ton odeur, vous gardez toujours une légère effluve iodé. Ce qui est dû au fait, que ceux qui vive sur la terre ferme, ressente souvent le besoin, de retourner à la mer. C'est comme leur berceau, comme... Retourner dans le ventre de sa mère.

Elle acquiesça de la tête en souriant. La mer avait effectivement une grande valeur sentimentale pour les Marinus.

Ces propos la rassuraient. Elle avait surtout peur que l’étrange brune l’ait dit à la rousse. Finalement, ce n’était pas le cas.

- Secundo, Je ne l'ai dis à personne, libre à vous de me croire ou non.

Elle écarquilla les yeux. Elle avait bien entendu « Une Homo Marinus » et vu son regard sur elle. Comment tout cela pouvait sortir de son imagination ?

- Tertio, idem et quattro... (Elle sourit pleinement, arquant un sourcil) j'ai demander au réceptionniste. J'ai bien des talents cacher, mais je n'ai pas de don de clairvoyance.

- Oui, bien sûr, dit-elle en rougissant.

Le silence s’immisça entre elles lorsque la rousse recommença sa ronde, les bras toujours croisés.

- Puisqu'on en est au jeu des questions. Qu'est-ce qu'une... Petite sirène, et... Son aîné de frère, font ici ? Loin de la sécurité des océans ?

- Vous savez, quand on passe la majorité de notre vie sous l’eau, on peut être très curieux par rapport à la vie terrestre.

Elle disait vrai. Pourtant, elle sentait qu’il avait une autre idée derrière la tête. Préoccupée, elle souhaitait se confier mais pourquoi en parler aux inconnus ?

0

RP posté le

"Vous savez, quand on passe la majorité de notre vie sous l’eau, on peut être très curieux par rapport à la vie terrestre" en fait, c'est exactement ce qui c'était passez pour elle, mais sous terre. C'était une autre époque, dans une autre vie, voir même presque deux vu son âge. Elle lui sourit alors, amicalement, arrêtant de lui tourner autour :
- Oui. Je comprends. L'attrait du monde de la surface, les mystères et les énigmes qu'elles peut renfermer, la curiosité -Soupir, toujours en souriant- mal placer. mais... - Se rapproche de la jeune femme - il m'est d'avis, qu'il n'y a pas que ça, n'est-ce pas ?


Et ça, elle le savait, de sa propre expérience...

0

RP posté le

Keravno lui sourit, arrêtant de lui tourner autour.

- Oui. Je comprends. L'attrait du monde de la surface, les mystères et les énigmes qu'elles peut renfermer, la curiosité (Soupir, toujours en souriant) mal placée, mais... (Se rapprocha de la jeune femme) il m'est d'avis, qu'il n'y a pas que ça, n'est-ce pas ?

Après un moment de silence, Amélie répondit enfin :

- Vous avez raison... pour mon frère.

Elle estimait en avoir déjà trop dit.

- Est-ce qu’il vous connaît ?

0

RP posté le

"Est-ce qu’il vous connaît ?" Non, mais elle oui. En revanche, l'une des raisons principal, pour laquelle elle le connaissait, c'est parce que lui s’intéressait à quelqu'un qu'elle connaissait aussi :
- Me connaître, moi, j'en doute. Mais, il s’intéresse beaucoup à quelqu'un que je connais très bien. Alors, voilà pourquoi je vous parle à vous, maintenant - Elle la regarde bien dans les yeux, sur un ton ferme - qu'il arrête, de s'y intéresser, ou il s'y brulera... Les nageoires. Simple avertissement.

Elle recule et croise les bras, tout gardant la jeune femme à l’œil :
- Prenez-le comme vous le voulais, un... Simple conseils, une menace, un avertissement... Je m'en moque. Mais s'il lui arrive quoi que se soit... Il aura été prévenu. Il n'est... Juste pas de taille. - sourit - maintenant si vous avez d'autres questions, ou si vous souhaitez juste vous entraînez, libre à vous. J'ai... Des chats à fouetter, si vous voyez ce que je veux dire.

0

RP posté le

Ces dires la percutèrent de plein fouet. Néanmoins, elle ne devait pas montrer son ébranlement face à cet... avertissement ? Menace ?

- Non, je n’ai rien d’autre à vous demander, répondit-elle en soutenant son regard. Merci beaucoup.

Elle reprit son entraînement. Des questions fourmillaient dans sa tête. A qui s’intéressait-il particulièrement ? Quels risques couraient-il ? Y avait-il un lien avec ces traqueurs dans la piscine ?

Elle se rappelait encore de son comportement. Elle séjournait dans l’hôtel car il avait refusé de l’héberger. Quand il lui avait rendue visite à l’hôpital, l’inquiétude se lisait dans ses yeux. Dès qu’elle l’interrogeait, il prétendait que son travail l’accaparait. Clairement, il souhaitait la protéger en ne lui disant rien. Pourtant, l’effet inverse se produisait. On pouvait aussi mettre en danger ses proches en leur disant tout. Comment n’entraîner personne dans notre dangereuse entreprise ?

0
Créer une scène libre
*/ ?>