La plateforme infinite RPG fermera à partir de novembre 2019. En savoir +
{{{$data->nom}}}

Crossroads

Scène libre : Chambre de Grégor TELLER | Joyeuses retrouvailles.

Cette scène libre est archivée.

Créer une scène libre

RP posté le

Grégor parle un peux avec le vieux Florent avant d'arriver à destination.

-Bon je vous laisse Florent, passez une bonne journée.

Il laisse au vielle homme un généreux pourboire avant de se diriger vers sa chambre.

Il s'arrête devant la porte prend une grande inspiration, puis il déverrouille la porte avant d'entrer.

-Bonjour Dianna, je viens de rentrer.

La seul réponse qu'il peux entendre c'est un film a la télévision.

Le jeune homme pousse un soupir, à quoi il s'attendait franchement, heureusement grâce au femme de ménage le lieux est propre, mais les fenêtres son fermé plongeant le lieux dans une obscurité perpétuelle, il est juste éclairé par la lumière du couloir grace à la porte ouverte.

0

RP posté le

Dianna regarde sont téléphone fixement, sur l'écran il y a un SMS ouvert disant: "Je suis en route pour crossroads, j’espère que je t'ai pas trop manqué."

Dianna a une moue de dégoût, ho que non sont père ne lui a absolument pas manqué, rageusement elle jette l'appareille sur le canapés a coté d'elle, elle prend la télécommande et se met a changer de chaîne pour pensé a autre chose.

Deux heures plus tard elle entend la porte se déverrouillé et quelqu'un entre, elle entend son père l'appeler mais ne répond pas.


1
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
[Indications MJ/ Quelques chose vous perturbe néanmoins, depuis quelques jours. Une impression, des "présences" dans l'hôtel, qui vous semblent "familière". Comme quelqu'un, qui reconnaît un membre de sa famille, sans l'avoir, jamais rencontré de visu /Indication MJ]
Publié Thu, 06 Dec 2018 08:58:52 +0100

RP posté le

De l'exercice, c'est ce qu'il fallait à Diefenbaker - une espèce de grand (=76cm au garrot, 120cm de long + queue 45cm, 48kg) loup sibérien leucique (= poils blanc immaculé, et yeux bleus) portant un collier de cuir brun, avec une médaille sur laquelle est écrit son nom et le numéro de portable de Jake, accompagné d'un foulard rouge noué autour de son cou, ainsi qu'une espèce de bracelet/montre chromé autour de sa patte gauche -, puisqu'il s'ennuyait GRAVE ! Alors Jena - une grande louve (=70cm au garrot, 110cm de long + queue 40cm, 40kg) louve sibérienne, mais d'un pelage noir profond sur le dessus de la queue, le dos et les épaules, sur la tête, les oreilles, le dessus du museau et autour des yeux, et ses yeux vairons (l'un Ambre à droite / Bleu clair à gauche). Elle porte une petite boucle d'oreille créole au bas de l'oreille gauche. Un collier de cuir brun-rouge, avec une médaille sur laquelle est écrit son nom et le numéro de portable de Callista, ainsi qu'une espèce de bracelet/montre dorée autour de sa patte droite. - l'a accompagner, tous comme Diamantine - une grande louve (=73cm au garrot, 115cm de long + queue 42cm, 44kg) louve européenne, mais d'un pelage blanc immaculé, un poils très soyeux et doux, toujours très bien brosser. Des yeux gris. Elle porte un collier en or, avec une médaille en argent, incrusté d'un diamant sur une face, sur laquelle est écrit son nom et le numéro de portable de Galatea, sur l'autre face. Et puis, une espèce de bracelet/montre en or, autour de sa patte gauche - puisqu'il ne pouvait pas sortir dehors, sans muselière ou harnais, comme les autres d'ailleurs. Il ne restait que les escaliers.

Heureusement pour Diamantine - ou pas, ça dépendait des moments - Galatea l'a faisait sortir de l'étage V.I.P, avant de s'absenter. Puisque Dief et Jena, étaient de l'étage du dessus, eux venaient à peine de commencer, leur petite marche, quand Dief s'arrêta subitement, en bas de l'escalier du 11e. Il passe sa tête discrètement, hors d'un coin de mur, observe, et se cache de nouveau, en "parlant" doucement :
- Blasé - Y encore a un nouveau bizarre.
- Jena fais de grands yeux, parlant tout aussi discrètement - c'est ici, j'en suis sûr !
- Diamantine, avec son accent d'europe de l'est - Oh oui... L'Eliott femelle, c'est ça ?
- Baisse les oreilles et la tête - Te moque pas de moi, je sais ce que je sens.
- Bref... Ce bipède n'a pas l'air, si bizarre. Il plairait très bien à Galatea.
- Toujours aussi blasé - Justement... Elle a toujours des mâles bizarres.
- Moi j'dirai que les humains, sont bizarre, en général. Mais j'vous jure, que l'Eliott femelle est à cet étage. - Elle renifle - d'ailleurs, là... J'la sens plus fort, que d'habitude.
- Regarde Diefenbaker - La porte grande ouverte ?
- Jette de nouveau, un coup d’œil discret - Mwouais... Sûrement. Moi aussi, je la sens d'ici. Un humain, qui a une femelle, demi-derkomaï, enfermer dans une chambre...
- Monte sur le dos de Dief, pour rester cacher, près du mur... Et voir l'homme - Oui, c'est bizarre, mais... Galatea coucherai quand même avec. C'est un beau mâle humain quand même, et élégant.
- Tente de monter sur le dos de Dief ET Diamantine, pour rester cacher, près du mur, et voir l'homme - Moi aussi j'veux l'voir !
- EH !


Mets Dief cède, déséquilibrant les louves, qui tombent ! Jena se retrouvant alors, en plein milieu, du fond du couloir. Alors que les 2 autres, détales comme des lapins, en remontant ! Elle se retrouve seule, assise, et un peu étourdit par sa chute, à quelques mètres du fameux nouveau client.

0

RP posté le

Un bruit de chute retentit derrière Grégor, ce dernier se retourne pour tomber sur... une louve... l'humain reste interloqué quelque seconde, c'est pas tout les jours qu'on croise un animal aussi impressionnant et noble.
Grégor finit par reprendre ses esprits et il détaille la louve, c'est une belle bête, une taille impressionnante, au poil partiellement noir mais le plus étrange se sont les bijoux quelle porte, sûrement une louve domestique.

-Bonjour ma belle.

Il regarde de loin le collier de l'animal.

-Jena un nom aussi beaux que sa propriétaire.

Il parle tout en souriant et s'approche doucement avec une attitude rassurante.

-Tu t'es perdue Jena?

Il approche ses mains du collier de la bête.
0

RP posté le

Coincer ! Que faire ? Courir ? Fuir ? Mmmh... Alors que les deux autres, la regardait, du haut de l'escalier. " Bonjour ma belle " ha h ha ha ! S'il croyait qu'il allait l'amadouer avec ça ? Comme une vulgaire cabotine. " Jena un nom aussi beaux que sa propriétaire " - Elle penche la tête sur le côté - bon, peut-être un p'ti peu. Juste un p'ti peu, mais... Pourquoi il s'approche ? " Tu t'es perdue Jena ? " Nah, elle est tomber ! Mais... QU-qu'est-ce qu'il fait, se dit-elle en le voyant approcher ses mains, de plus en plus près de son collier.

Elle fait alors le va et viens, entre les mains de celui-ci et son visage, et... Se décale, jusque devant l'escalier. Raté ! - Quoi, on ne sait pas. Mais c'est raté quand même - Puis elle a une idée ? Et si elle allait voir, par elle même, si son flair ne l'avait pas tromper ? Elle redémarre alors petite foulée rapide, droit jusque devant la porte de la chambre. Elle hume l'air... OUI ! ELLE EST LA ! Elle l'a sent ! - Sa queue balaie de droite à gauche -

Poster juste devant l'entrée de la chambre, est-ce qu'elle entre pour voir à quoi celle-ci ressemble ? - Elle regarde l'homme, puis de nouveau dans l’intérieur sombre - Elle est indécise.

En haut, au 12e, les 2 loups blancs se demandent ce qu'elle fait :
- Inquiète - Tu crois, qu'il pourrait essayer de la capturer ?
- Regarde Diamant - S'il essai j'le bouffe !
- Dégoûter - V-Vraiment ? Vivant ? Avec tous ses vêtements ?
- Mmmmh, nah... Je préviens juste Jake.
- Alors ça, ça c'est cruel.
- Je sais, je suis ma... Mal... Macla... Machia... Je suis méchant - Dit-il en balançant la queue -
- Balançant la tête - Oui... Bien sûr.

0

RP posté le

Sont père n'est toujours pas entrée, elle entend d'ailleurs sa voix étouffé comme si il parlait à quelqu'un.
Bon autant allez voir ce qu'il se passe.
La jeune fille se lève en grognant, elle roule des épaules pour essayer de détendre son dos douloureux, puis elle se dirige vers l'entrée, elle est dans un jogging amples et pied nue.
Une fois dans le couloir face à l'entrée elle voit un loup et sont père, le loup semble hésité à entré et Grégor quand à lui s'approche de l'animal.

[Grégor]
-Attend Jena, c'est chez moi ici.

[Dianna]
-Tu parles au animaux maintenant Grégor? Comme si cette sale bête pouvait te répondre.

La jeune fille parle d'une voix hostiles elle n'est pas du tout amical.

[Grégor]
-Ne fait pas attention à ma fille belle louve elle est toujours de mauvaise humeur.

Dianna foudroie l'homme du regard. Pendant que lui indifférent tente de voir si il y a le nom du propriétaire sur le collier de la louve.
0

RP posté le

Ouh là là ! " Attend Jena, c'est chez moi ici " oui, bah ça elle le savait, hein, ça se sent. Ce qui la surprit surtout, c'est l'Eliott femelle ! " Tu parles au animaux maintenant Grégor? Comme si cette sale bête pouvait te répondre. " Sale bête ! Elle s'était regarder au moins ? De toute façon la jeune louve, recula alors de quelques pas en arrière, se rendant compte de "l'intrusion" de l'autre, dans son espace personnel ! - Qu'est-ce qu'il avait a vouloir l'attraper ! - Elle alors de nouveau, dans le sens opposer au grand bipède, pour lui faire face. Quand finalement, elle s'assit, plus sereine, balançant de la queue.

Et pour cause, on entends derrière Mr.TELLER, de fort grondement - ça, c'est le panneau "avertissement" - Diefenbaker et Diamantine, sont finalement descendu. Dief à mi-chemin entre l'escalier, et TELLER, les oreilles droite, à l'arrêt, tête baisser, il gronde. Tandis que Diamant, elle, est assise en retrait, à la base de l'escalier.

Chaque pas que Dief fait, augmente l'intensité de son grondement. Il ne grogne pas, il gronde, mais s'il l'oblige à grogner et à montrer les crocs, comme dirait Callista "Tu va pas aimer" - C'est fou ce qu'elle peut lui manquer, sa petite loupiote - Pendant ce temps, Jena surveille le moindre détournement d'attention de TELLER, pour le contourner, et aller se mettre derrière Dief.

3
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Eliott femelle... Pas sûr que ce soit réellement un compliment ! XD
Publié Tue, 11 Dec 2018 07:44:47 +0100
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Effectivement, c'est pas un compliment xD @Clafoutis mais c'est pas une insulte non plus... Pour le moment xD
Publié Tue, 11 Dec 2018 08:30:33 +0100
Clafoutis
Clafoutis a commenté :
Mais je ne l'ai pas mal pris =) Eliott a effectivement son caractère ^^ Ce serait pas Eliott sans ça.
Publié Tue, 11 Dec 2018 16:23:56 +0100

RP posté le

Alors qu'il tentait de voir si la louve avait le numéro de téléphone inscrit sûr son collier cette dernière se dérobe une nouvelle fois, celà embête légèrement Grégor qui serre le poing à en faire craquer ses phalanges.
Alors qu'il s'apprêter a parler un grognement retentit derrières lui, l'homme tourne la tête pour voir une grand loup au poils immaculée qui avait l'air peux amical.

-mmmm un ami à toi Jena je présume.

Dit il en se relevant doucement, il se tient prêt à réagir en cas d'attaque, le loup semble prêt à lui sauté dessus à n'importe quel moment.

Dianna regarde la scène toujours à l'intérieur de l'appartement, elle a un sourire mauvais.

-Tien tu vien d'énerver son petit ami apparemment, ça pourrait être marrant qu'il te mange.

Grégor sourit à sa fille.

-Allons si je meurt tu ne pourras plus vivre ici ma chérie je suis ton seul tuteur légal.

Dianna le fusille du regard.

-Évidemment tu a tué les autres.

Dit elle avant de tourner les talons et retourner dans l'appartement.

Grégor a une expression triste qu'il se dépêche de masqué avant de retourné son attention vers les loups, il remarque un troisième animale qui se tient à l'écart.

-Et bien vous êtes nombreux dans cet hôtel apparemment, je suis désolé si je vous est offensé messieurs dames loups je tentais juste de voir le nom et l'adresse du propriétaire de miss Jena.

Dit il en souriant.
0

RP posté le

" Mmmmh... Un ami à toi Jena je présume " un peu oui, et elle en était pas peu fier. Alors quand me monsieur semble, se désintéresser d'elle : Zouh ! Derrière Dief ! Par contre les 2 loups regardèrent la rouquine, à son allusion douteuse " Tiens, tu viens d'énerver son petit ami, apparemment, ça pourrait être marrant qu'il te mange " Mais n'importe quoi ! D'ailleurs Diamantine en secoua la tête, alors que Di, en repris son air blasé.

Toutefois ce qui suivi, fût très intéressant ! Ce qui fit se dresser les oreilles des 3 loups, tout à fait surpris ! " Allons, si je meurs, tu ne pourras plus vivre ici, ma chérie. Je suis ton, seul, tuteur légal " suivi du meilleur " Évidemment tu a tué les autres " ils avaient donc, un "assassin" à Crossroads ! Quand celui-ci, sembla ne remarquer, que maintenant, qu'ils étaient 3.

Non, mais euh... Non, c'est mort. "Miss Jena" c'était finis ! Déjà celle-ci recula doucement, avant de partir en courant dans les escaliers, suivi plus calmement par Diamant, alors que Diefenbaker, surveillait monsieur. Quand les filles furent parti, il recula lui aussi. Lentement, sans lâcher Monsieur le tueur des yeux. Arriver au niveau des escaliers : il remonta lui aussi, en flèche !

Leurs nouveaux objectifs étaient simple : Diamantine, ayant accès à l'étage V.I.P par Galatea, allait prévenir Eliott de la présence de cette "nouvelle demi-machin". Diefenbaker et Jena... Annoncerai la nouvelle, à Jake.


2
Elius
Elius a commenté :
Yey chui dans la mouise ????
Publié Thu, 13 Dec 2018 17:03:36 +0100
Esprit23
Esprit23 a commenté :
Bonne chance ! X)
Publié Thu, 13 Dec 2018 18:56:21 +0100

RP posté le

Les loups parte, ils semblent presser de partir et l'un d'entre eu fixe et une fois les deux louve partie il s'éloigne tout en le surveillant.

Leurs agissements est étrange, presque humain, bha c'est surement son imagination.

-Étrange animaux.

Dit il, le gardien finit par disparaître, laissant Grégor seul dans le couloir.

Grégor allume la lumière pour mieux y voir, le lieu est propre et ranger, merci les agents d'entretien, Dianna est nulle part en vue, sûrement dans sa chambre sur sont téléphone.

Le maître des lieux se dirige vers la salle de bains, il se déshabille et prend une douche rapide avant de prendre des vêtements propres.

Il va ensuite commander a manger, il est sur que sa fille à dut manger que des pizzas ou des hamburgers.

Il entend la porte claquer, ha elle est vraiment en colère, bon il est en grande partie responsable, et en plus cela va lui attiré de sacré ennuie. Il soupir en se massant l'arête du nez.Un dur séjour en perspective, et lui qui pensais se reposer.

La télé est resté allumé et il entend au info la présentatrice parler d'une fusillade qui a eu pour résultat la mort de 4 personnes.

0

RP posté le

La journée avait été longue. Très longue. Et il ne s'était pas attendu à son retour à faire face à la superbe louve de Galatea. Quand il disait qu'il se passait toujours quelque chose dans cet hôtel, il ne se trompait visiblement pas.

Donc pendant qu'il avait été... occupé, les loups avaient découvert l'existence d'une 'Eliott femelle' par ailleurs fille d'un 'assassin'. Ici, dans l'hôtel. Et ce n'était pas tant l'assassin qui l'avait interloqué que le Eliott femelle. Il y avait donc quelqu'un d'autre comme lui ici ?... L'information avait été suffisamment intéressante pour qu'il y réagisse aussitôt.

"Amène-moi à cette Eliott femelle, s'il-te-plait. Je voudrais voir à quoi elle ressemble."

Et surtout, ce qui en était de sa situation. Parce qu'à bien y regarder, lui aussi se retrouvait aux prises avec un 'père' -si tant est que Harris pouvait être considéré comme un père- assassin. Voire même carrément mafieux. Et ça faisait beaucoup trop de similitudes pour qu'il en reste de marbre.

Il suivit donc Diamantine jusqu'à la porte de la chambre à laquelle il frappa sans plus se poser de question. Ou plutôt, il s'en posa lorsque celle-ci s'ouvrit sur un homme très élégant. Ou comment se sentir soudainement très, très bête. Parce qu'il ne se voyait pas lui dire "Désolé mais je suis venu voir la tête que pouvait avoir votre fille vu qu'on est censé être de la même espèce et vivre à peu près la même chose avec chacun un 'père' assassin..."

"Euh... Désolé, c'est..." Petit regard en bas en direction de la louve. "Diamantine ! Elle m'a tiré ici de force et..." Re-petit regard, un peu désolé cette fois-ci puisqu'il lui mettait tout sur le dos, vers Diamantine. "Il y aurait une... Hum, Eliott femelle, oh mon Dieu... Je suis vraiment désolé ! Mais je suis Eliott, Eliott Brooks !, et..." Et il ne savait juste pas ce qu'il faisait-là et comment se sortir de cette situation.

Il ne pouvait décemment pas lui demander s'il était vraiment un assassin, n'est-ce pas ? Parce que ça ne se faisait pas trop et...

"...Mais vous êtes vraiment un assassin ?" Là c'est sûr, il pouvait aller se pendre... "C'est Diamantine, elle..." Euh non, il ne pouvait pas lui dire que les loups parlaient n'est-ce pas ?

"Est-ce que je peux voir votre fille ? Ce serait encore le mieux, je pense !"

Un père normal refuserait une telle demande, non ? Oui, certainement ! Il s'attendait donc presque à voir la porte claquer à son nez et à se faire bouffer par Diamantine en représailles...

0

RP posté le

Oooh bon sang ! Est-ce qu'elle pouvait le mordre ? Non, LE BOUFFER CARRÉMENT ?! La pauvre était... Interloquer ! Pouvait-on faire aussi CON ! "Diamantine ! Elle m'a tiré ici de force et..." DIFFAMATION ! MENSONGE ! Ah ça... Il allait l'entendre ! Et pas qu'elle ! - Alors qu'elle le regardait fixement d'un regard des plus noir - Où y avait-il le bouton d'urgence pour l'ARRÊTER ! "...Mais vous êtes vraiment un assassin ? " est-ce qu'il avait vraiment poser cette question ? VRAIMENT ?! "C'est Diamantine, elle..." Que faire...

Et Diefenbaker, qui finalement était venu observer le "massacre"... Qu'est-ce qui était arriver à cet abruti ? - Parce que pour le coup... Oui, il ressemblait ni plus, ni moins à un abruti congénital... - Pour qu'il se mette à être... ABRUTI ! Quand alors qu'elle se retenait, ce qui devait arriver, arriva :

Elle mordit violemment au mollet - soit au triceps sural, en-dessous du genoux, qui a été "remplacer" - BIEN profondément, avant de s'en aller de nouveau vers les escaliers. Quand elle croisa Dief, son regard voulait tout dire "Tu as quelques chose à dire ? " et le grand loup, se contenta de balancer la tête en regardant Eliott, avant de remonter lui-même, à la suite de Diamantine.

0

RP posté le

Grégor, avait pas eu le temps de dire quoi que ce soit, la scène quoi que douloureuse pour le prénommé Eliott manqua de le faire rire.

-Vous devriez faire attention quand vous parler monsieur Brooks, vous avez poser beaucoup de questions mais je vais répondre à une seule si cela ne vous gêne pas. Ma fille vient de partir en claquant la porte et il y a peux de chance quelle réponde à mes appels, si vous voulez la voir je vous conseille d'entrer et d'attendre ou bien de repasser plus tard.

Dit il en souriant, ses lèvres tremble un peux retenant avec peine une folle envie de rire.

-Et pour le reste je suis Grégor TELLER un architecte de l'entreprise Craftworld.

Dit il en souriant et lui tendant la main.
0

RP posté le

On était bien d'accord, il avait juste l'air d'un abruti à s'être précipité ici sans même penser à ce qu'il allait dire. Et de là, tout s'était enchaîné sans qu'il ne comprenne trop comment d'ailleurs. Toujours est-il que si la porte ne s'était pas -encore- refermée, Diamantine elle l'avait bel et bien bouffé. Il avait donc laissé échapper une exclamation de douleur alors que les crocs s'étaient plantés dans son mollet.

Ok, c'était mérité ! Largement mérité sans doute même... Mais de là à le bouffer réellement, la louve était dure avec lui. Et il ne parlait même pas de Dief qui le regardait de loin avec une expression dépitée. Parce que oui, depuis le temps il savait reconnaître les expressions de Dief !

"Je suis désolé, ok ! J'ai juste dit la première chose qui m'est passée par la tête. Et on est d'accord que c'était pas très malin mais... Bon sang, je méritais pas ça..."

Ou alors juste un peu. Mais forcément, ni Diamantine et encore moins Dief ne s'était arrêté pour entendre ses excuses... Parce que oui, c'était aux loups -qui l'avaient par ailleurs superbement ignorés- qu'il s'était adressé. Avant de reporter son attention sur Grégor Teller qui lui tendait la main. la lui serrant avec un sourire quelque peu crispé dû à la douleur, il lui répondit avec une bonne dose de plaisanterie.

"Oh, pas un assassin alors ?... Je suis presque déçu, architecte, c'est d'un commun... Et ne faites pas attention à ce que je raconte, je ne suis à la base qu'un petit secrétaire comptable qui a fini sans trop savoir comment, diplomate."

Pour rajouter avec une moue compréhensive aux lèvres.

"Et vous pouvez rire, je pense que là c'est difficile de faire autrement. On peut dire que ça me servira de leçon à raconter n'importe quoi comme ça..."

Regardant le couloir par où étaient partis Diamantine et Dief juste pour s'assurer qu'il était bien vide de tout loups, il rajouta toujours en plaisantant.

"Et à faire attention aux loups. C'est incroyable ce qu'ils peuvent être susceptibles de nos jours..."

Il n'avait plus maintenant qu'à offrir un gros gigot à Diamantine pour se faire pardonner. Même si pour le moment, il avait remonté le bas de son pantalon pour essayer de voir les dégâts sur son mollet tout en sachant que les plaies allaient de toute façon rapidement guérir.

0

RP posté le

Eliott tente manifestement de corrigé ses erreurs, très bien Grégor va jouer le jeu.

-Non je ne suis pas un assassin, enfin à cause de mon travail certains sont morts, un défaut de conception sur une maison et les clients sont morts écrase. J'ai faillit perdre mon travail mais ça reste un meurtre.

Il murmure presque à lui même.

-Et elle m'en veux encore.

Il sort de sa rêverie et regarde le jeune homme.

-Mais ou son mes manière entré donc vous n'allez pas rester planté ici monsieur Brooks, et on pourra mettre quelque chose sur vos blessures.

Dit il d'un ton aimable.
0

RP posté le

On pouvait dire qu'il n'était pas doué. Et ce n'était pas les loups qui diraient le contraire. Mais là, Grégor Teller le dépassait, et de très loin ! Il en resta d'ailleurs ébahi, à le regarder les yeux écarquillés alors qu'il l'écoutait donner ses explications sur sa réputation 'd'assassin'. Et la seule chose qu'il parvenait à penser c'était "Ah oui, quand même..."

C'était vrai qu'être écrasé par sa propre maison, ça restait un peu ballot. Mais avouer être le fautif d'un telle énormité, et surtout d'une façon aussi désinvolte que déclarer être descendu au supermarché chercher un paquet de sucre, avait de quoi surprendre. Il ne savait d'ailleurs pas qui était ce 'elle' qui lui en voulait encore mais ce ne devait certainement pas être simple si c'était effectivement lié à cette histoire d'erreur de conception.

Ce moment de flottement fut cependant vite chassé par quelque chose de bien plus terre-à-terre. Les soins à donner à son mollet. Et il voulait bien parce que s'il avait beau guérir plus vite que la normale, il ressentait cependant la douleur comme le commun des mortels. Et il pouvait dire que Diamantine n'avait pas fait semblant !

"Oui, je veux bien ! Je vous remercie..."

En entrant dans la chambre son regard fut tout de suite attiré vers la télé qui montrait la scène où s'était déroulé la fusillade, et cela le renvoya aussitôt à son arrivée à l'hôtel où il avait appris la mort de son colocataire par les mêmes informations télévisées... Se détournant finalement de l'écran, il porta son regard sur son hôte attendant ses directives.

0

RP posté le

-Mais asseyez-vous donc monsieur Brooks, je vais chercher de quoi soigner vôtre blessures.

Grégor laisse le jeune homme seul dans le salon et il se dirige vers la salle de bains. Il ouvre la petite armoire à pharmacie, récupère des compresses du désinfectant et regarde le pistolet caché derrière les produits de soin, il faudra qu'il récupère des balles en argent bientôt vu la vitesse ou les problèmes se sont abattues sur lui. Il referme le placard et revient voir le blessé maladroit.

-Voilà j'ai tout ce qu'il faut, montré moi vôtre blessures.

Grégor désinfecte la plaie et y pose une compresse qu'il fixe avec de la gaze.

-Alors monsieur BROOKS, que ce qui vous a poussé à rendre visite à ma fille Dianna?

0

RP posté le

Même s'il savait que ses blessures n'y paraîtraient plus d'ici tout au plus deux ou trois jours, il pouvait dire que là, il dégustait. Diamantine n'avait pas fait semblant. Comme quoi il n'était jamais bon de se mettre les femmes à dos, et qu'elles soient louves n'y changeait pas grand-chose.

Mais à choisir, il aurait de loin préféré qu'on déverse encore des litres de désinfectant dessus plutôt qu'avoir à répondre à cette question. Alors monsieur BROOKS, que ce qui vous a poussé à rendre visite à ma fille Dianna?

Qu'était-il censé répondre à cela ?... La vérité, il supposait. Plus facile à dire qu'à faire. D'autant que ce M. Teller ne lui donnait en rien l'impression d'être en face d'Hailey. D'un autre côté, il avait parlé de tuteur, la question était donc que savait-il exactement de sa 'fille' ?

"Euh... Il semblerait que votre fille soit... Comme moi. Et en vérité, ce serait bien la première fois que je rencontrerai une personne ayant le même vécu que moi donc, je me suis un peu précipité ici sans trop y réfléchir."

Ce qui était la stricte vérité même s'il avait cherché à noyer le poisson. Parce qu'avant d'avouer quoi que ce soit, il tenait à savoir un minimum à qui il s'adressait. A commencer par savoir comment cet homme qui paraissait assez ordinaire avait pu devenir le tuteur d'une demi-Derkomaï... En vérité, tout cela lui faisait un peu trop penser à sa propre histoire et à Harris...

"Mais vous avez dit être son tuteur. Que savez-vous d'elle ? Comment en êtes-vous arrivé à devenir son tuteur ?"

Cette fois-ci, il n'y avait plus aucune trace de plaisanterie dans son ton. Ce fut au contraire un regard très sérieux qu'il le va sur celui-ci alors qu'il attendait ses réponses.

1
Elius
Elius a commenté :
je sens que je vais beaucoup aimer Eliott
Publié Sat, 15 Dec 2018 21:42:49 +0100

RP posté le

Un autre demi-dragon? Du moins c'est ce qu'Eliott laisse entendre, le jeune homme rajoute une question gênante, mmmm malgré sa maladresse il n'est pas bête, un bon point pour lui.

-Ha ha ha, très bien mister Eliott, je vous aime bien, malgré votre maladresse vous êtes intelligent, utilisé une question gênante pour me tester c'est très bien jouer de votre part.

Grégor lui sourit.

-Vous voulez savoir ce que je sais n'est pas? Très bien, je sais que les loups-garous, les vampires, les dragons, les sirènes existe,, je sais que la louve qui vous a mordue est une gardienne, et je sais que vous êtes comme ma fille, un demi-dragon.

Il s'installe confortablement dans sont fauteuil.

-Comment je suis devenu le tuteur de Dianna? C'est une question compliqué, et ça rejoint la première question que vous m'avez posé sur le pas de la porte, oui je suis un tueur, et les parents de Dianna font partie de mes victimes.

Il regarde BROOKS dans les yeux, il ne sourit pas il est totalement sérieux.

-Alors qu'allez vous faire maintenat?

0

RP posté le

"Oh, merci."

Quelqu'un qui l'aimait bien ! Et il avait même droit en plus à un compliment. Par contre, beaucoup plus gênant, M. Teller semblait être au courant de nombreuses choses et surtout, il était bel et bien... un tueur.

Bien. Dief et Diamantine l'avaient vu parler avec cet homme, il supposait donc qu'ils viendraient automatiquement ici en cas de soudaine disparition. Au bout de trois ou quatre semaines, le temps que Diamantine digère ce qu'il avait dit et que Dief se préoccupe de ne plus le croiser dans les couloirs... Moui, il avait plutôt intérêt d'essayer de faire ami-ami avec ce...tueur. Du moins jusqu'à ce qu'il sorte si possible sain et sauf, de cette chambre.

L'avantage étant qu'il était demi-Derkomaï lui aussi. Il avait donc des chances pour entrer dans la catégorie 'je protège' plutôt que celle du 'je tue'. Il resta donc bien assis et sans chercher à éviter son regard, il répondit.

"C'est que j'ai quelques autres questions comme ça alors je pense que je vais continuer... Donc vous êtes quoi ? Ou de quelle organisation faites-vous partie ? Et pourquoi tuer les Derkomaï ? Et pas Dianna ?"

0

RP posté le

Grégor lui sourit.

- Je suis humain et j'agit seul sans le soutient de la moindre organisation. Je ne vise pas les Derkomaï en particulier, certain sont des gens très bien ce serait injuste de tenter de les abattre, et aussi très dangereux pour moi. Non, mes cibles font partie de toute les races et ce que j'ai surement du tuer le plus sont les humains, Dianna avait dix ans quand j'ai tuer ses parents, elle n'avait rien a voir avec les agissement de ses dernier, mais si je la laisser je ne pouvait pas savoir par qui elle serait élevé et ce quelle deviendrais.

Grégor se lève et récupère deux verre qu'il remplit de whisky, il en garde un qu'il boit et pose le deuxième devant le jeune hybride.

-Et vous monsieur BROOKS? Que faite vous ici?

0

RP posté le

"Donc un justicier solitaire qui se fait procureur, juge et bourreau... Tout ce que je déteste."

Au moins, c'était honnête. Ce qui ne l'empêcha pas de prendre le verre offert avec un sourire de remerciement.

"Et sur quelles bases jugez-vous qui est digne de poursuivre sa vie de qui ne l'est pas ? Non, parce que j'aurai bien un nom à vous donner moi aussi..."

Bien qu'il doutait que Teller puisse réellement faire face à Harris. Sans compter qu'il n'était pas sûr d'avoir envie d'être le commanditaire d'un meurtre. Il avala donc une gorgée de l'alcool avant de soupirer longuement.

"Officiellement, mon travail de diplomate du Vatican... Officieusement, j'essaie déjà de rester libre, ce qui n'est pour l'instant qu'un mirage qui s'échappe à chaque fois un peu plus loin dès que j'essaie de m'en approcher. Mon 'père' puisque j'en ai un moi aussi, a visiblement misé gros sur moi. Et sur ma sœur..."

Et c'était bien ce qui l'ennuyait le plus là-dedans. Que Hailey se trouve piégée à cause de lui. Et ça... Il ne le supportait juste pas.

"Alors que d'autres essaient de détruire ce qu'il cherche à faire. Et pas de chance pour moi, je me trouve un peu au milieu de tout ça... Alors, est-ce que je mérite de vivre ou vaut-il mieux m'éliminer pour le bien commun, Monsieur le justicier ? "

La question était on ne peut plus sérieuse, et il était plutôt curieux d'en connaitre la réponse.

0

RP posté le

Ce n'est pas bien d’écouter au portes, pourtant c'est bien ce qu'il faisait - Au coin de le porte, que ses pieds ne soit pas visible, sous la porte - : accompagner de Dief, qui était venu l'alerter de la situation - Vu comment Eliott, s'en était "bien" sorti... - D'ailleurs, quand le blondinet dit " Donc un justicier solitaire qui se fait procureur, juge et bourreau... Tout ce que je déteste " le procureur, juge et bourreau, le fit penser à lui - Ce que Eliott lui rabâchait toujours... - il en sourit même, mais lui... Il mettait les gens en prison. Peu importe qu'ils en sortent, ils les y remettrait s'il le fallait. Et s'il devait en finir "définitivement", c'est qu'il n'en avait pas vraiment eût le choix...

Quand il l'a senti. Le regard droit sur l'escalier, menant à l'étage inférieur, il l'a vit arriver et lui fit signe de ne pas faire de bruit - index sur sur sa bouche - et se mit à penser :
- [Tu m'entends ?]
- Arquant un sourcil, en approchant lentement - [Non, je t'entends pas... T'es bête !]
- Arquant un sourcil, en souriant - [Seulement les jours de pleine Lune]
- Arrivant près de la porte, elle aussi à côté - [Alors monsieur TELLER est ici ? ]
- Prends un air étonné - [Euh... oui, et pas que lui. Eliott y est aussi]


Soudainement prise d'inquiétude, elle s'apprête à bouger, quand il lui fait signe d'arrêter. Toujours en lui faisant "chut" du doigt !
- [Tout va bien ! Eliott n'a rien, il discute pour l'instant]
- [De quoi ?]
- [Et bien... Ré-écoute ?] - Pensa-t-il en souriant -


La rouquine reste un moment dubitative, avant de comprendre, ou il voulait en venir, et lui sourit en balançant la tête :
- [T'es un malin !]
- [Je croyais que j'étais bête ?]


Ainsi, elle se "mit à jour", mais regardant vers la porte, vers Eliott, inquiète pour son petit frère, elle ne put s'empêcher de lui envoyer ce message, une larme à l’œil, en entendant ces derniers dire :
- [Eliott ! Je suis là, On est là si besoin, moi, Jake et Diefenbaker]

Tandis que Jake lui, était plutôt préoccuper par " a visiblement misé gros sur moi. Et sur ma sœur... "
surtout, et sur ma sœur...



0

RP posté le

Grégor sourit au jeune homme.

-Ha ha ha cela a le mérits d’être clair, mais je ne vous en tiens pas rigueur j'ai l'habitude d'être méprisé.

L'assassin écoute la question de sont interlocuteur.

-Sur quel base? Mmmmmm voyons, vente d’être humains et trafic de drogue sont mes critère préféré, bon je ne m'occupe pas des petit dealer de quartier, je préfère ceux qui sont au sommet, et je fait bien attention a qui je tue. J’évite les enfants ou ceux qui ignore tout.

Sont "père" hein, sa façon de le dire laisse deviné que cet homme est autant son père que Grégor est le père de Dianna.

Il le laisse continuer sans rien dire écoutant et retenant les informations qu'il recevait.

-Votre vie est loin d’être simple c'est le moins que l'on puisse dire.

Le Vatican hein, un rapport avec L'ordre des croix roncées? Peux être qui sais.

-Mmmmm effectivement vous pourriez être un danger plus tard, et votre sœur aussi, mais non vous mériter de vivre, du moins c'est mon avis. Vous ne sembler pas être mauvais et je déduit par votre discourt que actuellement vous n'avez rien fait de répressible, je m'occupe des criminels, des vrais, pas des gens comme vous qui avez encore une âme. Je préfère me tuer sur le champs plutôt que tuer quelqu'un qui mérite mieux que les choix qu'on lui donne.

Gregor le regarde dans les yeux avec sérieux. Puis pour brisé l’atmosphère gênante il reprend son sourire.

-Bien maintenant que nous savon tout les deux a qui nous avons vraiment à faire, ça vous dit de prendre un autre verre.

Dit il en allant chercher une bouteille de vin d'apparence plutôt chère.

-Apparemment c'est une grande cru, pour être honnête moi et le vin n’avons jamais étais de grand amis, je préfère les alcools plus simple. Mais bon ma sœur me l'a chaudement recommander, ça vous tente?

Expliqu'a t'il en présentant la bouteille au nom Français.

0

RP posté le

Si on exceptait les 'activités' illicites de M. Teller, l'homme avait des manières impeccables et cela était même agréable de discuter avec lui. Comme quoi il y avait visiblement des tueurs tout à fait charmants... Il était d'ailleurs sûr que Jake trouverait à redire à ça.

"Ce n'est pas du mépris, c'est juste que je ne suis pas d'accord sur le fait que vous vous arrogiez le droit de condamner quelqu'un à mort. Ça ne fait que vous rendre identique à ces personnes dont vous jugez les actes. Et en définitive, qui êtes-vous pour juger qu'une personne est ou non, irrécupérable au point qu'il faille la tuer ?" Pensant aussitôt à Harris et Von Wulf, il rajouta aussitôt. "Nous sommes d'accord pour dire que ce genre de personnes existe. Mais ça ne vous donne pas pour autant le droit de les tuer."

Il avait répondu avec autant de conviction que les propos tenus par son hôte l'avaient heurté. Eviter les enfants... Mais il espérait bien, oui ! Ce n'était même pas normal que les enfants soient évoqués ici...

Toujours est-il qu'il que la suite de son discours avait de quoi l'inquiéter. Il avait déjà assez à faire entre Harris et le Père Rodrigo pour ne pas y rajouter en plus Teller... Un tueur de dragons. Et d'autant plus quand il pensait à Hailey... Qui se fit soudainement entendre dans son crâne.

[Ah ! Euh... T'as rien à craindre Hailey, tout va bien ! Je prends juste un verre avec... Euh, M. Teller. Grégor Teller.] Le détail inutile qui ne servait strictement à rien, si ce n'est à lui laisser quelques millisecondes pour trouver quoi dire ensuite. [Il a une fille comme moi, enfin pas vraiment sa fille mais bon, l'idée est là...] Et il ne savait d'ailleurs même pas si elle l'entendait !

Forcément, il s'embrouillait. C'est qu'il ne s'était pas attendu à ce qu'Hailey soit là -derrière la porte ?- et encore moins avec Jake et Dief ! Et à écouter leur conversation ? Apparemment, oui. Et bon sang, ils parlaient de meurtres et de tueries... Et qu'avait-il dit au sujet de sa sœur, déjà ? Il n'arrivait juste plus à se rappeler des mots qu'il avait employé...

C'était donc un peu la panique. Mais il devait aussi dans le même temps continuer à parler normalement et faire comme si rien n'était.

"Eh bien, je suis plutôt soulagé de savoir que ni moi, ni ma sœur n'ayons quelque chose à craindre de vous." Même si Hailey n'avait pas été réellement inclus, lui avait automatiquement corrigé cet oubli alors qu'il lui renvoyait un regard tout aussi sérieux.

[Hailey, il faudra qu'on parle mais là, t'inquiète pas, ça va !]

Pour reprendre à l'attention de Grégor. "Et maintenant que nous avons déterminé cela, vous pouvez tout aussi bien m'appeler Eliott."

Pour reprendre à mots couverts pas tant pour Grégor que pour essayer de ne pas affoler Hailey qui écoutait derrière la porte.

"Donc vous êtes prêt à me laisser courir dans la nature malgré le danger que je peux représenter, juste parce que j'ai encore selon vous une âme ? Mais si à cause de moi, d'autres se retrouvent obligés à faire des choses qu'ils ne veulent pas faire... Vous les tueriez eux, malgré qu'ils aient eux aussi encore leur âme ou vous me tueriez moi ? Ou vous laisseriez faire ? Ce qui serait assez logique si c'est l'âme qui vous importe..."

Il le poussait dans ses retranchements avec un sourire accroché aux lèvres, face à une situation bien plus complexe que juste les gentils contre les méchants. Comme cela était d'ailleurs trop souvent le cas.

Pour se retrouver pris de court devant une bouteille de Château Margaux alors même qu'il n'avait pas encore fini son précédent verre, bien trop occupé à déclamer ses grandes vérités pour penser à boire. Il le finit donc rapidement avant de le reposer sur un coin de la table et de poursuivre la conversation sur le vin comme s'ils ne venaient pas de parler meurtres et tueries juste avant.

"Je ne m'y connais pas assez pour pouvoir vous parler de l'année mais le Château Margaux est en effet un vin très réputé... Votre sœur a visiblement bon goût."


0

RP posté le

Hailey "écouta" ce que dit Eliott : " [Ah ! Euh... T'as rien à craindre Hailey, tout va bien ! Je prends juste un verre avec... Euh, M. Teller. Grégor Teller. --- Il a une fille comme moi, enfin pas vraiment sa fille mais bon, l'idée est là... --- Hailey, il faudra qu'on parle mais là, t'inquiète pas, ça va ! ]

Elle avait écouter la suite de la conversation, tous comme Jake, elle ne se sentais pas pour autant rassurer. Ce qu'elle lui fit savoir :
- [Figure toi que je sais, qui est ce TELLER. Je viens de rencontrer sa fille... En bas. Il... Il a tuer ses parents ! Il a réussi à tuer une Derkomaï ! Il est très dangereux ! Peu importe ce qu'il dit, ne te laisse pas amadouer !... Et s'il tente quoi que se soit... Je l'incinère sur place !]

N'ayant aucune idée de ce qui se dit, entre Eliott et Hailey, Jake lui reste suspicieux, face à ce qu'il a entendu plus tôt. Surtout, voyant l'air de plus en plus inquiet d'Hailey...
- [Hailey. Je.. Je n'sais pas ce qui se trame, mais... Je te promets une chose, du moins, je ferai mon possible.]

- Regardant Jake, avec un sourire - [Qu'il ne nous arrivera rien, à moi, et Eliott. M-Merci... Jake]


0

RP posté le

Grégor s'assoit et les sert tout les deux, il a silencieusement écouté Eliott lui faire la morale, puis il lui sourit avec las.

-Oui je sais ma petite soeur me dit la même chose, mais bon j'ai trop sacrifié pour m'arrêter.

Il lève sont verre en direction du jeune homme avant de le ramener vers lui et de boire.

-Normalement mes activités devrais s'arrêter dans quelques années, et ma fille recevra l'argent.

Dit il en buvant le vin.

-Effectivement, c'est pas mauvais comme vin.

Dit il le sourire retrouver. Soudain un spasmes lui fait lâcher son verre qui tombe sans se briser sur le tapis. Le bras de Grégor est parcourus de tressaillement incontrôlable.

-Ha embêtant ça, si vous pouvez m'excuser Eliott.

Dit il en se levant, un sourire un peux crispé sur le visage. Le maître des lieux se dirige vers la salle de bains, une fois arrivé il se penche au dessus du lavabo et crache un caillots de sang avant d'ouvrir un placard avec ses mains tremblante. Il finit par en extirper une boîte, qu'il ouvre sur une ranger de seringue remplie d'un liquide vermeil.

-J'espère que je vais pas me raté cette fois, c'est douloureux de se piquer plusieurs fois.

Murmure t'il entre ses dents, il prend une seringue est essaye de se concentrer pour toucher une veine à l'intérieur de son coude, il pique, se rate et touche un nerf. Grégor étouffe du mieux possible un hurlant de douleur, avec un résultat mitigés, la douleur est vraiment vive. Il se retrouve donc avec une seringue planté au mauvais endroits, il la retire violement serrant les dents. Il prend quelque inspiration pour essayer de contrôler son corps défaillant, machinalement il serre le poing à s'en faire craquer les articulations.
0

RP posté le

Il avait du coup PLEIN de questions à lui poser ! Sacrifier quoi ? Pourquoi quelques années avant d'arrêter ? Dans quel but tous ces meurtres ? Quel argent ? Celui des victimes ? Celui d'un commanditaire ? Ça fusait dans tous les sens dans son esprit et Hailey qui lui parlait télépathiquement n'aidait en rien.

[Hailey, je t'assure que tout va bien. On boit du vin là, un château Margaux, très bon d'ailleurs, et on discute, c'est tout. Tu n'as pas à t'en faire ! En plus, il m'a dit qu'il me tuerait pas parce que j'avais encore une âme... Donc tu vois, tout va bien.]

Une fois Hailey expédiée, à défaut de l'avoir rassurée, il allait commencer son interrogatoire en règle lorsque le verre de Grégor tomba à terre. Son regard allant de celui-ci dont le contenu tachait le tapis, jusqu'au bras secoué de spasmes, il ne fut qu'à moitié étonné de voir son hôte prendre ça si calmement. Ce n'était donc pas la première fois. Et ce devait même être plutôt régulier vu comment celui-ci se dirigea vers ce qui devait être la salle de bain. Visiblement, il savait ce qu'il devait faire dans une telle situation...

Se levant, il alla ramasser le verre quasi-vide pour le reposer sur la table lorsqu'une exclamation étouffée de douleur lui fit relever vivement la tête. Secouant la tête à cela parce qu'il n'aimait définitivement pas ce qui se passait, il alla jusqu'à la porte de la salle de bain à laquelle il toqua par pure formalité avant d'entrer aussitôt. Et rester figé face à la scène qu'il avait devant lui.

Pour se reprendre rapidement. Après tout, Aronn l'avait habitué à toutes sortes de produits et de concoctions bizarres. Là, ça n'en faisait qu'une de plus. Même si Aronn avait plus l'habitude de les jeter sur les autres plutôt que de se les injecter à lui-même. Quoique, s'il se rappelait bien celui-ci avait été aussi un drogué.

"C'est pas commun comme couleur... C'est quoi comme drogue ?"

Tout en parlant, il avait été prendre la serviette de toilette posée sur le bord du lavabo pour l'arracher et récupérer une bande de celle-ci. Chose qui aurait été compliqué à faire s'il n'avait été qu'un simple humain mais comme Grégor savait déjà ce qu'il en était pour lui, ça ne posait plus de problème.

Revenant vers celui-ci, il serra fortement la bande de tissu autour de son bras en un garrot bien serré.

"Allez-y... La veine va gonfler et vous pourrez piquer plus facilement. C'est comme ça que les infirmières font lorsque je vais donner mon sang."

Le laissant se piquer, il tira sur le garrot pour le défaire et permettre l'injection du 'produit' dans ses veines.

"Et maintenant, j'ai besoin d'explications. Parce que ça a beau être rouge, c'est pas du vin que vous vous injectez là... Et c'est quoi ce sang dans le lavabo ?"

Il avait pris appui sur le meuble lavabo face au 'malade' et les bras croisés, il attendait de pied ferme les explications. Ayant par ailleurs totalement oublié sa sœur, Jake et Dief patientant derrière la porte de la chambre.

0

RP posté le

Est-ce que les propos d'Eliott rassurait Hailey ? Non. Qu'est-ce qu'elle se foutait que se soit Margaux ou Saint-émilion ! Et Jake dans tous ça, voyait bien qu'il se passait quelques chose !
- [IMBÉCILE ! J'te signal qu'on vous entends !]

Et justement, soudainement, Jake, Hailey et Diefenbaker se regardèrent soudainement ! Pendant un bon moment... Leurs oreilles encore plus alertes ! Un verre qui tombe ! Mais Jake freine Hailey... En effet " Ah embêtant ça, si vous pouvez m'excuser Eliott. "

Mais les "bruits" suspect, ne cesse pas... Pourtant, ils entendent bien Eliott, continuez à parler " C'est pas commun comme couleur... C'est quoi comme drogue ? "
- [De la drogue ?! ] - S'exclama Jake en regardant Hailey, tout aussi surprise ! -
- [Me regarde pas comme ça ! Il est sont trop loin de moi maintenant !] - Dit-elle inquiète, ne pouvant plus entendre les penser d'Eliott, et donc communiquer avec lui ! D'ailleurs... - [M-mais c'est qu'il l'aide à s'droguer en plus ! ] - Dit-elle les yeux exorbité -
- [HAILEY ! Du calme ! C'est... ]

Et là, Jake, comme Dief et Hailey le sente, il le sente bien, venant jusqu'à eux : l'odeur du sang. Une nouvelle fois, Haileyse prépare à entrée, quand Jake se met carrément devant la porte ! - Diefenbaker spectateur -
- [HAILEY ! Ne fais rien, que tu puisse regretter ! Cet homme est peut-être, JUSTE malade !]
- [Jake ! Je te préviens... S'il arrive quoi que se soit à Eliott...]
- [Quoi ?... Tu me tuera ?]


Ils restent alors tous les deux, l'un face à l'autre, alors que Jake sait très bien. Si Hailey veut passer, il n'y aura rien de plus facile pour elle.

0

RP posté le

Grégor réussi enfin grâce a l'assistance d'Eliott a ne pas se raté cette fois.

-Merci pour votre aide.

Il sent le liquide commencé a faire effet, ses tremblement cesse, sa vue redevient normal. Mais en contrepartie ses muscles devienne incroyablement rigide, il a la sensation d'avoir le corps parcourut de crampe. Grégor retient avec peine une grimace de douleur, mais sa douleur est visible tout ses muscles son contracté au maximum et ses yeux son injecté de sang a cause de la douleur.

-C'est... pas de la dro...drogue, c'est compliqué... histoire de famille.

Grégor se tien au mur pour ne pas tombé, petit a petit la douleur diminue, mais reste présente, son corps et toujours rigide comme du bois, mais il se sent mieux. Une faim atroce lui laboure les entrailles.

-Mmmm il est l'heure de manger, que dirait vous de parlé autour d'une table? Je vrai commandé a manger, cela vous tente?

0

RP posté le

"J'ai tout mon temps !"

C'était sorti tout naturellement alors que toujours appuyé sur le meuble, il ne donnait absolument l'impression de vouloir bouger un jour. Ni même de vouloir dévier le regard de Grégor alors qu'il répertoriait toutes les manifestations physiques de celui-ci. Si ce produit n'était peut-être pas aux dires de Grégor une drogue 'récréative', il n'en restait pas moins une drogue 'médicale'. Car il était clair que tous les effets des drogues étaient là et l'état de Grégor n'était pas sans l'inquiéter.

"Vous êtes donc malade, d'où le sang dans le lavabo... Et on ne vous a pas appris les gestes nécessaires pour vous piquer vous-même... J'aurai donc tendance à penser que vous n'êtes pas suivi dans un quelconque hôpital et que vous gérer votre maladie seul... Surtout n'hésitez pas à me le dire si je fais fausse route. C'est en tout cas suffisamment grave pour en cracher du sang et..."

Et plus il y réfléchissait, plus il faisait les liens avec ce qui avait été dit précédemment. Et en fait, comme à chaque fois qu'il se focalisait sur un problème, son esprit s'emballait tout seul. Il poursuivit donc son raisonnement cherchant à toujours aller plus loin.

"Et vous vous savez condamné à plus ou moins long terme. C'est pour ça que vous parliez de quelques années et d'argent !... Un assurance vie ou quelque chose au nom de Dianna ? Oui, certainement."

Oui, il faisait les questions et les réponses tout seul. Mais surtout, il lui restait encore un certain nombre de 'trous' à compléter.

"Mais ça ne me dit pas ce qu'est cette maladie liée à votre famille... Une maladie génétique ? En tout cas oui, je veux bien en discuter autour d'un bon repas, merci pour l'invitation." Pour demander aussitôt puisqu'il en était toujours à tenter le percer le mystère du 'tueur de dragons'.

"C'est à cause de votre maladie que vous vous êtes lancé dans ce truc de justicier solitaire ? Mais pourquoi ?"

Donc encore une multitude de questions sans réponse. Mais il comptait bien en obtenir, et vu le regard déterminé qu'il posa sur Grégor, celui-ci devait s'attendre à un interrogatoire en règle. Alors qu'il se décollait enfin du meuble prêt à le suivre pour ce 'repas'.

0

RP posté le

Grégor écoute en souriant, le jeune homme posé les questions et donné les réponse.

-De bonne déduction, mais partiellement fausse.

Vu que sont invité a accepter sont invitation a rester manger, il appelle le services de restauration, sont corps le lance douloureusement mais il peux le supporter. La table est déjà mise pour deux personne mais Dianna ne rentrera surement pas tout de suite, l’hôte va chercher la nourriture a la porte quelque minute plus tard, laissant Eliott s'installer a table. Il revient avec deux plateau repas .

-Bon j’espère que vous aimez les pâtes c'est le seul plat que j'ai commandé.

Grégor se sert une généreuse portion de pâtes et entre deux bouché dit.

-Ce que je m’injecte fait office de médicament pour moi, mais c'est du sang, du sang de demi loup-garou pour être exacte.

Il reprend une bouché, sa faim ne semble pas diminuer, en quelque coup de fourchette il a finit sont assiette qui étais pourtant imposante, puis il se ressert et mange avec appétit.

-Je ne possède pas non plus de maladie génétique, du moins c'est pas quelque chose d’héréditaire. C'est encore plus complexe. Mais bon ce sont mes problèmes.

Il regarde Eliott dans les yeux et lui sourit.

-Si vous voulez plus de réponse il va falloir que vous m'en fournissez vous aussi. Qui est votre "père"? Votre sœur d’après se que vous dite semble plus forte que vous, une vrais dragonne surement. Le Vatican hein, un rapport avec L'ordre des croix roncées?

Il fixe le jeune homme avec ses yeux clair, comme si il tenter de voir ses pensé.

1
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
[Indications MJ/ Voys avez l'impression de remplir votre estomac, mais votre corps demande encore et encore ! Il réclame ! Il réclame des PROTÉINES ! Et non des glucides... DE LA VIANDE ! ! ! /Indications MJ]
Publié Sun, 23 Dec 2018 13:36:02 +0100

RP posté le

Eliott invité à rester manger, le loup, la rouquine et le grand brun, risquait d'attendre un bon moment.
- [Hailey, je pense vraiment, qu'Eliott ne risque rien, on devrait s'en aller. Dief restera là, pour surveiller si tu veux] - lui dit-il en la regardant dans les yeux -
- [Pars si tu veux, moi je reste. Je...] - soupirant elle baisse la tête -
- [Je quoi ?]
- Une larme à l’œil - [Je... Je n'supporterai pas... De... De perdre... Encore, quelqu'un de ma famille]


Ils se regardent alors, encore un moment, quand le service de chambre arrive ! Un témoin possible de leur "espionnage" arrivant de façon imminente, il arriva l'impensable !

Jake prends Hailey dans ses bras, dos à l'ascenseur, et se penche assez sur elle - la faisant pencher en arrière - en l'embrassant ! - Leur deux visage étant invisible, de qui que se soit - alors que Dief à courru se cacher, dans l'escalier descendant au 9ème !

Inutile de dire, que la plus surprise fut effectivement Hailey - Yeux grand ouvert - qui plus est, c'est Grégor semble-t-il, qui est venu chercher le repas à la porte - Des pâtes à l'odeur - et ils "s'embrassent" jusqu'à ce que le groom, reparte avec son chariot, et que la porte soit refermer ! Même Dief en remontant l'escalier, en reste pantois !

Quand Jake libère Hailey de son étreinte, celle-ci à l'air complètement, et totalement déboussoler, désorienter !
- [Terra, ça va ? Pardonne-moi... J'ai fais ce qui m'est passer, en premier par la tête]

Mais aucune réponse, alors qu'elle touche ses lèvres lentement, du bout des doigts, en le regardant fixement. De nouveau, des larmes coules, alors qu'elle recule, lentement... Comme-ci, elle cherchait à "fuir". Oui, fuir, mais quoi ? Car finalement, elle s'arrête un court instant, avant de vraiment s'enfuir en courant.

0

RP posté le

De bonne déduction, mais partiellement fausse... Oui bah, il faisait ce qu'il pouvait avec les éléments qu'il avait, c'est-à-dire pas grand chose. Du moins pour le moment ! Parce qu'il comptait bien remédier à cela très vite...

"Ça ira très bien les pâtes ! L'Italie, je connais bien..."

Pour avoir mangé des pâtes quasiment tous les jours durant son kidnapping. Il n'était donc plus à une assiette prêt, ou deux voire trois vu la vitesse à laquelle Grégor mangeait. Ce qui n'était pas peu dire vu son propre coup de fourchette puisque la réputation des dragons n'était pas volée pour ce qui concernait la nourriture.

Ce qui ne l'empêcha pas de 'négocier' les futures informations. Parce qu'il ne comptait pas se laisser mener par le bout du nez si facilement.

"C'est oublier un peu vite que je vous ai aidé pour vous piquer. J'ai donc droit de savoir ce qu'il en est pour votre 'maladie'." Entre guillemets effectivement, chose qu'il mima d'ailleurs de ses doigts parce qu'il ne connaissait encore aucune maladie dont le traitement serait du sang de demi-loup garou !

"Et juste une question, vous le trouvez où ce sang ?"

Encore une question donc. Quant à celles de Grégor, il prit le château Margaux pour en remplir leurs verres avant de lui adresser un petit sourire en coin.

"De bonne déduction mais des questions bien intrusives... D'autant que j'attends toujours mes réponses."

Le deal était clair. A lui de commencer. Et comme pour mieux marquer son fait, il prit son verre pour le siroter tranquillement alors que soutenant son regard, il attendait patiemment que Grégor se décide.

0

RP posté le

-Bien je vois. Pour le sang c'est une vieille connaissance à moi. Quand à ma "maladie" comme vous dites c'est quelque chose qu'on ma fait, si vous voulez plus d'informations sur ça il va falloir posé des questions à la C.I.A je ne connais pas les détails exacte.

La faim lui tenaille toujours l'estomac. Grégor passe au plat suivant, il ouvre la clochette, dévoilant deux énorme bifteck saignant.

-J'ai l'habitude de manger chaque aliments séparément, désolé de ne pas vous lavoir proposé avant.

Il dépose une assiette devant son invité et l'autre face à lui.

-Maintenant que vous en savez plus sur ma vie privée, quand est il de vous?

Demande t'il tout en le regardant dans les yeux en souriant légèrement.
0

RP posté le

Il ne cacha pas son petit sourire victorieux au Bien je vois. Mais comme à chaque fois, et ça devenait une habitude avec Grégor, chaque réponse amenait son lot de nouvelles questions. Et c'était d'ailleurs cette histoire de CIA qui le questionnait parce que ce n'était pas sans lui rappeler ce que leur avait dit Sebastian qui avait été lui aussi aux prises avec eux...

La CIA jouait donc un drôle de jeu, pas clair du tout. Et surtout il n'oubliait pas qu'Andrew et Matthew n'avaient pas été envoyés ici par hasard. L'un comme l'autre lui avait avoué qu'ils étaient à Crossroads pour surveiller ce qui s'y passait, et notamment leur petit groupe. Dont lui-même.

Donc tout cela demandait réflexion. Mais pour le moment, après le plat de pâtes, il découvrait un steak digne de ce nom. "Merci. Vous inquiétez pas, c'est très bien comme ça."

Et forcément, à force de reculer pour mieux sauter, vint le moment où ce fut son tour. Avec la question de ce qu'il pouvait lui dire ou non.

"Vous aviez raison, ma sœur est bien une Derkomaï. Je l'ai retrouvée, ou plutôt elle m'a retrouvé il n'y a pas longtemps. Je ne savais même pas que j'avais une demi-sœur. Je n'ai jamais connu mon père, le vrai ! Pas l'autre. Et ma mère était... Elle me considérait comme... un monstre."

Ce n'était pas évident à dire. Il évita d'ailleurs soigneusement le regard de Grégor se concentrant uniquement sur sa viande avant de finalement prendre une décision. Sortant sa croix roncée de sous sa chemise, il la présenta à la vue de celui-ci avant de la glisser dans son col.

"Si vous, vous tuez des gens, moi je veux en sauver... Nous sommes donc censé être ennemis ?"

Est-ce qu'on pouvait partager avec un ennemi un bon plat de pâtes et un gros steak comme si de rien n'était ? En tout cas, il tentait d'en plaisanter.

0

RP posté le

Grégor écoute calmement son interlocuteur, fessant abstraction de la faim animal qui lui griffe les entrailles.

Il remarque sans peine le malaise du jeune hybride quand il parle de sa mère, il connais bien les problème de familles lui même en a plusieurs.

Eliott finit par lui montré ça croix roncée et lui pose une question.

-Tout dépend de vous. Dit comme vous venez de le faire effectivement on devrais être ennemis, mais techniquement nos objectif son les même seul les moyens sont différent. Quand je tue des vendeur d’être humains et que grâce a ça des enfants retrouve leurs familles, certes j'ai tuer, mais au final n'ai je pas sauvé des gens? Et puis je connais pas beaucoup votre organisation mais ne me dite pas qu'ils n'ont jamais utilisez la violence. Au vu de l'histoire de l'église la violence, la tortue et la mort on étais pendant un certains temps très utilisé.

Il fixe le jeune homme dans les yeux.

-Alors dit moi somme nous ennemis a votre avis?

0

RP posté le

Tout en attaquant son steak avec appétit, il l'écoutait disserter sur le fait que tuer pourrait être vu dans certains cas comme quelque chose de positif. Tuer certaines personnes pour en sauver d'autres... Ce qui était ironiquement juste son propre cas. Sa propre mort qui mettrait à mal les projets d'Harris et sauverait certainement des milliers de personnes. Mais est-ce qu'il avait cependant envie de se sacrifier pour autant ?... Il était même dommage que Jake ne soit pas là pour y aller de sa petite moralité, le débat aurait pu être intéressant !

"Je connais une 'âme innocente' qui tant qu'elle est vivante représente un danger pour l'humanité entière puisque par elle, on peut faire pression sur sa famille pour obliger celle-ci à des actes innommables." On n'était pas à une ou deux exagérations près. Bien que dans les faits, ça restait plus ou moins cela. "Que feriez-vous en tant que justicier ? Vous tueriez cette 'âme' pour assurer la survie du plus grand nombre et effacer un potentiel danger ?" Parce que c'était ni plus, ni moins que ce que Grégor venait d'expliquer.

Grimaçant, il avoua.

"C'est ce que certains croix roncées veulent faire... D'un point de vue stratégique, ils ont sans doute raison. Effacer une menace potentielle avant que celle-ci ne survienne. Seulement cette 'âme innocente' n'a rien demandé à personne. D'autres essaient donc d'empêcher son 'élimination' au nom du fait qu'elle est innocente justement et qu'elle n'a donc pas à être sacrifiée, même si c'est pour la survie de milliers d'autres..."

C'était tout de même bizarre d'expliquer tout cela en mangeant un steak. Mais ils parlaient justification de meurtre et philosophie alors il supposait que ça ,e faisait pas grande différence.

"J'ai pour habitude de regarder non pas les actes des gens mais ce qui les a poussé à les faire. J'ai donc l'habitude d'avoir des amis sur la ligne rouge on va dire..." Ne se sentant plus capable d'avaler quoi que ce soit pour le moment, il reposa ses couverts alors qu'il expliquait. "En fait, le dernier que j'ai eu comme cela avant qu'il ne se fasse arrêté, a participé à une vente aux enchère d'êtres humains où se trouvait dans une des cages une autre de mes amies, totalement innocente elle... Et qui a eu la chance de n'être que blessée alors que la balle aurait pu la tuer dans cette cage. Il a été vu avec ses amants en train de 's'amuser' dans une baignoire pleine de sang mais en même temps je l'ai vu moi se jeter à même le sol pour lécher des gouttes de sang à terre tant il était rongé par la soif... Il avait été vampirisé et laissé livré à lui-même, complètement dépassé par ce qui lui arrivait. Méritait-il de mourir selon vous ?"

2
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Et PAF ! Dans sa face xD
Publié Wed, 09 Jan 2019 17:34:00 +0100
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Toute façon, y aurait pas eût de débat, c'est la prison direc, ne passer pas par la case départ, ne recevez que dalle... Sauf un coup de pieds au fesse. Gratuit et sans devis.
Publié Wed, 09 Jan 2019 17:44:35 +0100

RP posté le

Grégor écoute les arguments que lui oppose le jeune homme, il aime beaucoup cette joute verbale et reconnaît sans peine qu'Eliott à de bon arguments en sa faveur.

-Effectivement ma vision de la justice a ses failles, mais bon rien n'est parfait, et franchement je préfère écourter ma propre vie plutôt que d'interrompre celle d'une personne qui le mérite pas. Après si cette personne est contrôlée on peux aussi envisagé de l'aider, pourquoi tuer un innocent pour en sauvé plus et laisser ceux qui on mis cela en place recommencer? Si on détruit que la partie émergée de l'iceberg celà n'aura servit à rien. Il faut détruire le mal à la racine et non voir sur le court terme en éliminant un élément remplaçable.

Grégor se doute de qui Eliott parle après tout c'est évident vu son comportement, puis vient le moment où il parle d'un de ses amis.

-Les vampires son compliqué, tuer est naturel chez eux, au grand malheur des humains, je peux pas dire que j'apprécie. Je les déteste même mais bon leurs nature est ainsi, mais vôtre ami... c'est quand même un cas à part non? Je suis désolé mais ma réponse ne vous conviendra pas. A mes yeux la liberté est magnifique, vendre des gens et un crime impardonnable.

Le mot impardonnable retentit comme une sentence.
Grégor est petit à petit à petit rattraper par la faim dévorante qui rugit à l'intérieur de son estomac, Eliott devient subitement appétissante. Le tueur secoue la tête comme pour effacer une image.

-Excusé moi je vais commander à manger.

Il se lève en saluant le jeune homme et appelle le services restauration pour commander 5 steak d'Angus pour la chambre 100.
1
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
XPTDR
Publié Wed, 09 Jan 2019 22:22:14 +0100

RP posté le

Pratique les oreilles de loup, n'est-ce pas ? Bien sûr qu'il était restait un instant, hébété, par la réaction de Hailey, et bien sûr, surtout de la sienne. Toutefois, il fallait quand même, continuer à garder un œil - Ou une oreille - sur Eliott, et ce "Grégor", se shootant... Avec du sang ! Et pas n'importe lequel...

Monsieur se nomme Grégor TELLER, il connaît l'existence, des Derkomaï, s'injecte du sang de Demi-sang, à cause d'une... Maladie ?! Et la C.I.A est impliquer ! Et franchement, il avait déjà envie de coffrer cette homme, de ce qu'il entendait. Autres choses : la faim de celui-ci. Oui, Jake allait évidemment se renseigner sur lui, grâce à sa "pseudo-maladie", mais surtout grâce à sa "médication" plus qu'atypique.

Quand arriva alors de nouveau Diefenbaker ! Il s'éloigna alors de nouveau, loin de la porte :
- Qu'est-ce qu'il y a Dief ?
- La rouquine, elle rapplique !
- Arquant un sourcil - Euh... Laquelle ? Lydia ? - Hailey étant elle, monter -
- Nah... La fille du gus TELLER !
- Ok. Allez viens, de toute façon, c'est bon pour moi.


Ainsi, ils remontent tous les 2 aux 11e, et Jake avait maintenant de quoi faire.

0

RP posté le

Grégor n'était pas le seul à apprécier leur petit débat. Les arguments fusaient d'un côté et de l'autre, leur vécu leur donnant une dimension presque palpable. On était bien loin là des grands débats philosophiques reliés à d'abstraites idées...

"C'est généralement tout le problème. Combien de vrais coupables restent libres de leur droits et mouvements alors que ce ne sont que les plus petits, et les plus modestes, qui paient à leur place ? Por le cas de mon ami, ne faudrait-il pas plutôt s'en prendre à celui qui l'a vampirisé et laissé ainsi sans accompagnement ? Combien d'autres bébés vampires a-t-il créé et laissé livrés à eux-mêmes et aux pires exactions que seuls les enfants peuvent faire ?"

Pour rajouter sur un ton nettement plus sérieux.

"Même si nous sommes bien d'accord que ses actes sont totalement amoraux et juste intolérables."

La conversation était donc intéressante et le repas agréable mais il s'inquiétait pour son hôte qui semblait ne pas aller si bien que cela. Le regardant se lever, il écarquilla de yeux à la commande. Cinq steaks ?! Rien que cela ? Surtout après l'énorme morceau de viande qu'ils venaient de manger chacun. Même lui ne mangeait pas autant, et c'était peu dire vu les quantités astronomiques qu'il pouvait avaler à chaque repas. Ou même entre les repas.

"Grégor, est-ce que ça va ? Vous avez l'habitude de manger autant ou c'est un contrecoups de votre crise ? Si je peux faire quoi que ce soit, n'hésitez pas à me dire..."

Parce que malgré sa réelle inquiétude, il ne savait en cet instant vraiment pas quoi faire qui pourrait l'aider.

0

RP posté le

Dianna arrive enfin devant son appartement, elle est légèrement essoufflé d'avoir monté autant de marche, la prochaine fois elle prendra l'ascenseur.
Elle déverrouille la porte et entre, histoire de bien montré sa mauvaise humeur elle claque la porte derrière elle avant de se diriger vers la salle à manger.
La elle tombe sur Grégor et un autre homme, elle fait le moue, ignore les deux hommes et prend la direction de sa chambre.

Grégor voit qu'Eliott semble s'inquiéter pour lui ce qui le fait sourire.

-Ne vous inquiétez pas autant Eliott, c'est effectivement un contrecoup de ma crise, j'ai très très faim.

Soudain la porte claque violement, ha tien Dianna est déjà rentré?
Oui apparemment vu que la jeune furie arrive dans la pièce, elle devisage rapidement Eliott puis se désintéresse d'eux avant de partir en direction de sa chambre.

-Dianna, je te présente Eliott Brooks, monsieur Brooks voici ma Fille Dianna.

La jeune femme s'arrête, tourne la tête dans leurs direction lançant un regard noir à son père et s'adresse à l'invité.

-Ouais ouais salut bonne journée tout ça tout ça.

Dit elle en agitant la main de façon désintéresser avant de continuer sa route, un nouveau claquement de porte indique quelle est dans sa chambre.
Grégor soupir et s'adresse à Eliott.

-Désolé elle est comme ça avec tout le monde, le prenez pas mal.
0

RP posté le

Il s'apprêtait à répondre il ne savait trop quoi -certainement quelque chose de pas très intelligent- lorsque la porte s'ouvrit sur une (furie) adolescente en mode 'le monde entier est contre moi'.

Les présentations faites, elle ne s'attarda pas pour leur claquer la porte au nez.

«Les portes ont intérêt à être solides chez vous !»

Il plaisantait ne tenant absolument pas compte de l'attitude de la jeune fille. Au contraire même, il la suivit pour à peine avoir toqué à sa porte l'ouvrir à la volée sans attendre sa permission pour le faire.

«Juste pour te dire Dianna, je suis comme toi, exactement comme toi. Avec moi aussi un 'père' dont je me passerais bien et... En fait, tout comme toi.»

Le mot 'père' avait été suffisamment craché pour assurer à qui voulait l'entendre tout le bien qu'il pensait de cette filiation bien encombrante. Mais surtout, il lui sourit alors qu'il la regardait comme la huitième merveille du monde.

«Je suis content de ne plus être seul. Même si j'ai ma soeur et Dieu si elle est importante pour moi, c'est bien qu'il y ait quelqu'un d'autre comme moi ici. Si tu as le moindre souci, n'hésite pas à venir me voir. On est deux maintenant, on va pouvoir se serrer les coudes.»

Et il se moquait totalement de savoir si elle était d'accord avec ça ou pas. Lui était juste heureux pour deux ! Et avec tout cela, il en avait un peu oublié Gregor et son problème d'appétit...
0

RP posté le

Dianna qui c'était assis sur son lit et qui avait déjà sortie son téléphone, voit sa porte s'ouvrir brusquement, elle sursaute sur le coup de la surprise, Grégor toc toujours à la porte mais n'entre jamais si elle ne lui autorise pas.
La elle voit l'invité, Comment il s'appelle déjà lui? Belote? Carottes? Ouais va pour carottes ses cheveux son raccord.
Et il se met à parler, il raconte plein de trucs et pas forcément dans l'ordre tant il semble fébrile et heureux, Dianna comprend absolument rien.
Le jeune homme la regarder avec émerveillement, c'est très gênant et Dianna ne sais pas quoi faire, donc comme à chaque fois quelle est perdue elle agit avec agressivité.

- Non mais ça va pas d'entrer chez les gens comme ça ?!?!! Cassé vous!!!

Dit elle en ponctuant sa phrase d'un magnifique lancer de téléphone en plein dans le visage d'Eliott.

Grégor a assisté à la scène un peux à l'écart, il se douter bien de comment cela allez finir quand il avait vu Eliott suivre la jeune Dianna.
Il ne peux se retenir d'esquisser un sourire quand Dianna s'énerve, c'était courut d'avance.
0

RP posté le

Se serrer les coudes, c'était exactement ça qu'il attendait de Dianna. Ça, et des tas d'autres choses plus complexes dont il aurait bien eu du mal à mettre des mots dessus. Mais entre sa soeur et Dianna, c'était comme un univers entier qui s'ouvrait à lui. Et qui se résumait à juste cela : il n'était plus seul.

Alors Dianna pouvait bien l'envoyer bouler tant qu'elle voulait, ça ne changeait rien à son sentiment d'appartenance tout neuf. Il y avait un autre demi derkomai à Crossroads, et étrangement en plus de l'apaiser, cela lui permettait de voir sa relation avec Hailey sous un regard neuf elle aussi. Peut-être bien que qu'il allait enfin se permettre d'avoir lui aussi droit à une famille. Et tant qu'à faire une famille aimante, ce qui le changerait un peu.

Il se moquait donc bien de la réaction de Dianna face à tout ça. Ce n'était après tout qu'une adolescente qui n'avait absolument pas conscience de tout ce qui se jouait pour lui en cet instant, ce qui n'était d'ailleurs pas plus mal.

Attrapant facilement le projectile qui lui arrivait en pleine face d'un geste assuré, il s'adressa à elle avec un petit sourire amusé.

«Tu devrais faire attention à ce que tu fais et à qui tu le fais. Crois-moi il y a des gens ici avec qui il vaut mieux pas se frotter. Tu ferais pas le poids.»

Et sans davantage d'avertissement, il lui renvoya son téléphone avec un peu plus de force que nécessaire, de la même façon qu'elle l'avait fait.

Puis sans se préoccuper davantage d'elle, il se tourna vers Gregor.

«On va finir de manger ? Vous aviez encore faim, non ?»

Pour finalement regarder à nouveau la jeune fille.

«Tu veux venir avec nous Dianna ou tu préfères bouder dans ton coin ? C'est comme tu veux...»
0

RP posté le

Dianna se prend son propre téléphone en plein sur le front est reste interdite quelle instants.
Puis elle explose, non mais pour qui il se prend celui-là??!!

-Je sais très bien que certaines personnes son dangereuse, je connais un très bon exemple.

Dit elle venimeuse.
Le sourire de Grégor se mue en une petite grimace.
La jeune fille se lève de son lit et claque violement la porte au nez des deux hommes, ensuite on peux entendre le bruit de la clef qu'on tourne, verouillant ainsi la porte.

Grégor soupir et hausse les épaules il semble avoir vieillit de plusieurs années tellement il semble fatigué. Puis il redeviens le Grégor souriant, jeune et sur de lui.

-Oui excellente idée, le service étage ne devrait plus tarder maintenant.

Comme pour confirmer ses dires la sonnette sonne.

-Je vous laisse vous réinstaller je vais ouvrir.

Il prend le premier chariot sur le quelle il a posé les plats consommer et va à la porte pour récupérer sa commande.
Il revient quelque instants plus tard avec un nouveau chariot contenant plusieurs plats de viande.
Il s'assoit à table et se serre le premier steak qu'il dévore à une vitesse hallucinante, il entame le deuxième qui vécu un sort similaire, puis vient le tour du troisième, la il ralentit un peux la cadence, son estomac commence à se sentir mieux.

-mmmmm ça fait du bien, bon ou en étions nous?
0

RP posté le

Eh oui, l'arroseur arrosé, ce n'est jamais très agréable... Dianna avait donc toutes les raisons d'être furieuse mais ça le faisait plus sourire qu'autre chose parce que ce téléphone, c'était lui qui aurait dû se le prendre s'il n'avait eu de si bons réflexes. Comme quoi sa condition de demi-Derkomaï pouvait parfois s'avérer pratique !

Mais malheureusement pas pour tout, puisqu'il se trouva incapable -forcément, après lui avoir renvoyé son téléphone en plein visage !- d'amadouer la jeune fille, ni même de faire quoi que ce soit contre les propos acerbes de celles-ci à l'encontre de Grégor. Tout juste réussit-il à proposer de retourner à table, ce qui était un peu... Comme se raccrocher aux branches. Ou plutôt aux brindilles à ce niveau-là.

"La proposition tient toujours Dianna... Si tu as faim, il y aura du steak."

Il avait parlé à travers la porte fermée avant de se diriger à nouveau vers la table abandonnée plus tôt.

"Eh bien, je dois avouer être particulièrement content que ma propre sœur ne soit plus une adolescente ! Bien que j'ai un ami qui une sœur aussi difficile que la vôtre et qui n'a même pas l'excuse de l'âge. Je m'entend avec elle comme chien et chat, et je l'ai même surnommée le pitbull..."

Grimaçant, il rajouta presque compatissant.

"C'est ce qui arrive lorsque les gens se trouvent blessés et je n'ai pas grand chose à dire ayant moi-même la rancune assez tenace. Il y a juste parfois des situations particulièrement difficiles à accepter lorsqu'on est victime des agissements des autres..."

Et il ne pensait évidemment pas à lui et Kendra ! Ni même à dédouaner Anna... D'autant qu'Andrew était parti de chez lui certes sans se retourner ni se préoccuper de sa sœur, mais que parce qu'il pensait sincèrement qu'elle serait bien. Ou visiblement de Grégor et de Dianna... Et vu le nombre de fois où celui-ci avait insisté sur les ventes d'êtres humains, il pensait ne pas avoir à en demander davantage sur les raisons de l'exécution des parents de la jeune fille.

Le regardant dévorer ses steaks, il sourit lorsque celui-ci chercha à reprendre le fil de la discussion.

"Nous en étions là, à tente de déterminer les responsabilités de chacun dans leurs actions. Parce qu'un demi-derkomaï a la chance de ne pas avoir de soif de sang mais je peux vous assurer que vous vous posez des questions lorsque vous vous trouvez une eau bouillante plutôt tiède, et que des ailes vous sortent soudainement dans le dos... Entre autres. Et tout cela sans évidemment la moindre explication et que du coup vous écumez toute la bibliothèque de démonologie existante pour trouver à quel démon vous pouvez ressembler ! C'est... assez terrifiant. Presque autant que de voir un de ses amis se jeter à terre pour lécher quelques gouttes de sang à même le sol..."

Tout cela pour en revenir à son point.

"Parfois il arrive que certains fassent des actes répréhensibles parce qu'ils sont dominés par autre chose que leur raison. Et ils n'en sont pas toujours responsables."

Le tout était justement de pouvoir déterminer la cause des actes avant de porter tout jugement...

0

RP posté le

Grégor écoute son interlocuteur tout en continuant de faire diminuer les steaks. Il sourit au dire du jeune homme, ce dernier semble avoir une vie intéressante quoi que parfois difficile.

Eliott lui rappelle de quoi ils étais entrain de discuter, non sans lui avoir raconter comment il avait découvert sa nature particulière.

-Oui je sais bien Eliott, si tout étais sois noir sois blanc ce serais moins casse tête, c'est pour ça que je n'attaque jamais sans preuve ou bonne raison, je connais une femme... elle serais considéré comme étant un monstre de cruauté si elle étais humaines, mais sa nature sanguinaire, font que comparé a nombre de ses semblable elle est plutôt modéré. Si je la tue j'efface une meurtrière de la surface du globe, mais en la tuait c'est aussi une femme qui a sauvé des vie que je tue. Je ne l'ai pas tuer, je l'ai même sauvé.

Il fixe Eliott l'air de dire " moi aussi je peux faire preuve de compassion" tout en continuant a manger.

0

RP posté le

A nouveau installé à table, il regrettait que Dianna ne les ait pas suivit même s'il n'était pas assez naïf pour croire qu'elle aurait pu le faire. Il reprit donc la conversation là où ils l'avaient arrêtés alors que Grégor s'attaquait à ses steaks.

"Je peux comprendre la démarche mais ça reste tout de même un peu Dieu tout puissant tout ça. Tu te donnes le droit de décider seul qui mérite de vivre de qui ne le mérite pas. C'est... En fait, je ne peux pas être d'accord avec ça."

Même s'il se doutait bien que Grégor n'attendait pas après son accord. Il s'estimait d'ailleurs déjà heureux de voir celui-ci faire preuve de tant d'honnêteté vis-à-vis de lui. Même s'il se doutait bien qu'il ne devait certainement pas paraître bien menaçant à ses yeux.

Il rajouta donc autant pour le prévenir que pour tenter de lui faire un peu peur.

"Mais tu pourrais avoir des ennuis avec certaines personnes ici. Parce que si je peux me montrer plus ou moins conciliant avec la ligne rouge, j'en connais qui eux ne rigole pas avec ça ! Et tu pourrais avoir des ennuis. Je ne plaisante pas !"

Avec tout cela, il en était passé au tutoiement sans vraiment s'en rendre compte, bien plus préoccupé par ce qui se passerait si Jake décidait de s'occuper du cas de Grégor.

"D'autant que tu ne peux pas te permettre de te retrouver en prison. Pas avec Dianna, qui s'occuperait d'elle ?"

Bref, ça ne lui plaisait pas et il était surtout inquiet pour eux.

0

RP posté le

Grégor écoute tranquillement Eliott lui expliqué les risque de ce qu'il fait, il ne peux s’empêcher de sourire ce genre de mise en garde lui rappelle quelqu'un.

-Ha ha vous êtes vraiment une personne très gentille, trop peux être, mais ne vous inquiétez pas, on ne m’arrêtera jamais, je me débrouillerais pour ne pas être pris. En vie.

Il continue de sourire. Oui Grégor est prêt a mourir, il est prêt depuis longtemps c'est la raison pour la quelle il continue de tuer, il n'a plus d'espoir pour lui même, de toute façon il lui 'reste combien de temps a vivre? 6 ans, allez 7 au grand maximum.

-Dianna héritera de tout ce que je possède et quelqu'un en qui j'ai confiance et qu'elle apprécie s'occupera d'elle, d’ailleurs vous me faite penser a elle, j'ai arrêter de compter le nombre de fois ou elle m'a dit que je ferais mieux d’arrêter mes agissement.

Il continue de manger. Il connais les risque, plusieurs cicatrices quasiment invisible a présent peuvent attester de sa vie risqué.

3
TjCHROME
TjCHROME a commenté :
Sachant que qu'Eliott ne sait absolument pas, ce qu'est un gardien, et que même la D.2.W ne connaît pas leur existence. T'as vu les loups parler pendant l'intervention ? Non.
Le fait que Gregor connaisse leur existence, est donc un... Mystère u_U
Publié Wed, 16 Jan 2019 09:27:29 +0100
Elius
Elius a commenté :
Ha ok
Publié Wed, 16 Jan 2019 09:55:32 +0100
Elius
Elius a commenté :
Je change alors
Publié Wed, 16 Jan 2019 09:55:57 +0100

RP posté le

A quoi pensait-il en lui parlant des risques ? Il était évident que Grégor était le premier à en être conscient et qu'il ne comptait pas arrêter ses agissements pour autant. D'autant qu'aussi gentil soit-il, il ne le connaissait pas il y a encore deux heures de ça. Il était donc ni plus ni moins en train de se mêler de ce qui ne le regardait pas.

Mais il n'y pouvait rien, il n'arrivait juste pas à ne pas faire le rapprochement avec Aronn. Parce qu'il était sûr que Jake allait finir par s'intéresser de très près aux agissements de Gégor. C'était comme mettre un gros os sous le nez d'un chien et lui demander de détourner la tête... Chose impossible donc.

"En fait, tu es suicidaire. Sans doute à cause de ta maladie d'ailleurs. Tu te crois condamné, tu te fiches donc de ton avenir et tu cherches à utiliser le temps qu'il te reste à faire les choses selon ta propre vision du bien et du mal."

Secouant la tête à cela, il joua un moment avec ses couverts alors qu'il poursuivait son raisonnement.

"En fait, je serais même pas étonné que ce soit ce que tu recherches. Qu'on te tue lors d'une de tes expéditions punitives plutôt qu'on te laisse à une longue agonie. Parce qu'est ce que ce sera, n'est-ce pas ? De ce que j'ai vu tout à l'heure, ça a l'air terrible et je suppose que ça ne s'arrangera pas avec le temps... Mais c'est bien que tu aies pris tes dispositions pour Dianna."

Que pouvait-il dire d'autre de toute façon ?

N'ayant soudainement plus faim, il repoussa son assiette alors qu'il haussait les épaules avec fatalisme.

"Jake Grom de la sécurité. Il a été pas mal occupé avec Aronn et Cie mais il finira bien par poser le regard sur toi. Il a lui aussi sa propre vision très tranchée du bien et du mal. Sauf qu'il ne te tuera pas, il te fera jeter en prison."

Et ça ne sonnait pas comme un avertissement, mais bien plus comme une certitude.

0

RP posté le

Le jeune homme avait bien cerné son caractère, oui effectivement c'est un sans faute pour lui. Il ne peux s’empêcher de sourire.

-Oui c'est tout a fait le cas Eliott.

Il écoute attentivement l'information sur ce Jake Grom, n'avait il pas déjà entendu ce nom de famille quelque part? Il n'en est pas sur mais bon il faudra qu'il se méfie.

-Je vois merci pour cette information, je ferais attention a ne pas faire quoi que ce soit de compromettant pendant mon séjour ici, la prison est l’équivalent d'une condamnation a mort pour moi. Je pense que tu l'a compris n'est pas?

Il termine son quatrième steak.

-Je pense que je vous est assez retenu et cette discussion semble commencer a vous incommodé non? Nous nous recroiseront surement je pense, sinon vous avez un portable? Voici mon numéros.

Grégor lui tend une carte de visite de l'entreprise Craftworld sur la quelle est écrit *Gregor TELLER Architecte* plus un numéros de téléphone français.

0

RP posté le

Il n'était pas sûr d'être réellement satisfait d'avoir un bon raisonnement. On parlait tout de même là de suicide et de mort programmée. Ou du moins d'agonie telle que la mort semblait être préférable à la vie. Et il n'y avait rien de bien agréable là-dedans.

Il ne trouva donc rien à redire si ce n'est faire un vague geste de la main devant les remerciements de Grégor. Il était vrai qu'il aurait pu retenir cette information concernant Jake mais en vérité, il doutait que cela puisse changer quoi que ce soit dans la façon de faire de Grégor. Celui-ci semblait bien trop déterminé à accomplir sa 'mission' pour tenir compte d'un fait aussi trivial que le chef de la sécurité de l'hôtel prêt à le cueillir à la plus petite faute.

"Oui, je crois avoir bien saisi que ce sera pour toi une agonie telle que tu préférerais mille morts à la prison. Mais je doute aussi, et je ne pense pas me tromper, que ce soit suffisant pour te faire renoncer à ce que tu juges 'nécessaire'..."

Ce qu'il trouvait personnellement idiot. Parce qu'on n'éradiquait pas le mal juste avec quelques meurtres, aussi sanguinaires que soient ces personnes. Après tout si Harris disparaissait soudainement de la surface de la Terre, beaucoup ne s'en porteraient que mieux -dont lui-même et sa sœur- mais il était aussi certain qu'un autre prendrait automatiquement sa place à la tête de son organisation mafieuse.

Mais sachant qu'il ne parviendrait de toute façon pas à lui faire entendre raison, il se leva de table alors qu'il le remerciait pour son invitation.

"En tout cas merci pour l'invitation. Et pour le numéro."

Entrant celui-ci dans son téléphone, il sortit un stylo de sa poche pour écrire son propre numéro au dos de celle-ci avant de la lui rendre.

"Et n'hésite pas à dire à Dianna qu'elle peut venir me trouver si elle a la moindre difficulté ou quoi que ce soit." Avant de rajouter tout aussi vite. "Même si je me doute bien qu'elle ne le fera pas." Mais au moins, ce serait dit.

Ce fut donc l'estomac plein et sur un dernier sourire qu'il regagna sa chambre, satisfait d'avoir rencontré une autre demi-derkomaï même si devant le comportement de celle-ci, il se trouvait guère plus avancé.

0
Créer une scène libre
*/ ?>